Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Evénement n°2 (groupe 2)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Dorcas Meadowes le Ven 17 Aoû - 10:29


Situation :
Lundi 14 Février 1977, un jour ferié d'exception... ce matin, il est 9 heures, et vous prenez un soin tout particulier de votre apparence. En effet, vous avez rendez-vous avec non pas un mais cinq futurs prétendant(e)s ! Encore une idée de Dumbledore, pour une fois pas trop farfelue, et qui vous permettra de vous vider la tête de la morosité ambiante... Une fois prêt(e), vous vous dirigez vers le lac en espérant que les cinq personnes que vous rencontrerez ne feront pas partie de vos ennemis jurés. Vos attentes sont certainement différentes des autres. Certains placent tous leurs espoirs dans ce speed-dating, d'autres n'y vont que par désespoir, certains par simple curiosité... chacun vient avec un intérêt différent en tête.
Ce matin, il neige doucement. Les températures se sont adoucies et il est agréable de marcher, le long du lac, entre les sapins qui le bordent, jusqu'à la tente du speed-dating. De l'extérieur, celle-ci ne paye pas de mine ; sa couleur est même tellement discrète qu'elle se confond avec le paysage blanc qui l'environne.
Vous pénétrez dans la tente et, tout de suite, votre regard ne peut s'empêcher d'aller vers les tables...
Une jeune femme inconnue, probablement spécialisée dans les rencontres entre jeunes sorciers et sorcières, vous souhaite la bienvenue en sautillant, un sourire collé sur son visage. Toute vêtue de rose, une fleur rouge plantée dans son chignon impeccable, elle tire au sort un numéro et vous indique la table que vous devez rejoindre.
Une douce musique circule dans l'air. L'atmosphère des lieux est rendue chaleureuse par une cheminée qui, miraculeusement, n'enflamme pas la tente. la lumière est tamisée, rendant l'ambiance intime. Plus loin, le long d'une paroi, les boissons et grignoteries sont à votre disposition sur un buffet : jus de fruits, sirops, thés, cafés, viennoiseries... Dumbledore a pensé à tout !

Règles :

- La longueur minimale des posts est de 500 mots. Pas de limite maximale.
- Une réponse toutes les 72 heures, si problème, postez vide et vous avez encore 24 heures. Pas plus pas moins.
- Après chaque réponse, si vous le pouvez, prévenez celui qui répond après vous.
- Il peut arriver tout et n'importe quoi à votre personnage. Le PNJ décide.
- Il y aura cinq tirages au sort et donc cinq rencontres par personne (c'est un vrai tirage au sort effectué par le PNJ, donc totalement imprévisible Wink Par contre, impossible de vous retrouver deux fois avec la même personne.)
- Un tirage au sort s'étale sur deux tours : vous postez trois fois avant de changer de partenaire.
- Le premier tour commence à votre premier post.


Ordre :
Samantha Jinkins (table 1)
Angel Hawkins (table 1)
Julie Palmer (table 2)
Hope Evenyl (table 2)
Evangeline Holmes (table 3)
Jake Winchester (table 3)
Dorcas Meadowes (table 4)
Nicolas Warrington (table 4)
Jenifaël Bradford (table 5)
Leroy de Louvière (table 5)


[HJ : j'aurais dû poster depuis le compte de "Maître Jeu" mais suite à un petit souci technique, ce ne sera possible qu'à la prochaine intervention du MJ. Wink]


Dernière édition par Dorcas Meadowes le Dim 2 Sep - 12:52, édité 1 fois

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Ven 17 Aoû - 18:39

Le speed-dating, une idée très moderne pour un vieux rabougris comme Dumbledore. Samantha devait bien avouer qu'elle était surprise et même plutôt agréablement. Non pas que la Saint-Valentin représente quelque chose de particulièrement merveilleux ou important à ses yeux.  Mais le concept de ces mini rendez-vous organisés lui plaisait bien. Elle était donc ce jour-là toute disposée à se rendre sur la pelouse du parc et se prendre au jeu. De tous façon ça ne pouvait être que drôle, surtout si quelques imbéciles pensaient réellement trouver ainsi l'âme sœur. Ils tomberaient de bien haut si le hasard faisait qu'ils atterrissaient à la même table qu'elle.  L'adolescente fit donc l'effort de s'élever tôt malgré l'absence de classe ce jour-là, elle prit le même soin que d'habitude à se préparer laissant ses cheveux tout rose retomber en anglaises sur ses épaules. Elle se maquilla légèrement, réajusta l'anneau d'argent entre ses narines et revêtit des collants noirs, un short en jean délavé et un t-shirt noire avec le sigle de son groupe moldu préféré du moment. Pas question de ressembler à autre chose qu'elle même, et si ça repoussait les plus classiques de ces messieurs tant pis. Elle jeta une cape en peau de dragon sur ses épaules histoire de ne pas mourir de froid dans le parc. Elle ne fut que passablement surprise de recevoir quelques flocons de neige sur le visage. Elle aimait la neige, elle trouvait ça vraiment beau. Ce n'était toutefois pas une chose rare un jour de février en Écosse. Ça rendrait probablement la chose plus romantique aux yeux des amoureux qui patineraient main dans la main sur le lac. Sam n'avait rien contre l'amour, mais l'image l'écœurait tout de même. Elle se fraya un chemin dans la neige jusqu'à la tente qu'elle avait repéré non sans difficulté. Elle ne prêta que peu d'attention aux efforts effectués pour rendre l'endroit agréable et chaleureux. Une femme à l'aspect qui lui inspirait peu confiance (était-ce le rose intégral de sa tenue ou la fleur dans ses cheveux?) sautillant vers elle et tirant un numéro lui indiqua de s'installer à la table numéro un. Avant de s'exécuter, Sam  se dirigea vers la table des collations et se servit du jus de citrouille. Elle s'installa ensuite espérant que son premier rendez-vous ne serait pas quelqu'un des très ennuyant.

Il s'installa devant elle alors qu'elle buvait une première gorgée de sa boisson. Plutôt agréable à regarder, elle ne croyait pas le connaitre ou peut-être de vue seulement. Ça devait être un Gryffondor, il avait bien une tête de Gryffondor, Sam avait le nez pour ce genre de choses. Elle lui adressa un sourire accueillant, mais un brin moqueur. Lui tendant la main par-dessus la table, elle jugea bon de se présenter. « Samantha Jinkins, seize ans, serpentard. À qui ai-je l'honneur?» Combien de temps ce rendez-vous devait-il durer déjà? Elle n'en avait aucune idée. Elle eu un mouvement de tête qui secoua sa longue crinière bouclée et fixa son rende-vous des yeux. Bizarre qu'elle ne l'ai pas remarqué avant, il était tout à fait dans son genre pourtant, enfin c'est-à-dire, il le serait si la jeune fille avait un genre particulier. 

Spoiler:
Désolée j'ai souvent du mal à commencer et je dois y aller donc j'ai pas beaucoup de temps pour poster.je me rattraperai par la suite.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Julie Palmer le Mer 22 Aoû - 11:47

Aujourd'hui c'était la fête des amoureux. Pourquoi Dumbledor avait voulu fêter cela ? Certes Gabrielle était morte il y a peu et l'atmosphère était lourde. Julie était la première a en pâtir. Les gens sentaient le désespoir et la mort ce qui pour elle n'était pas vraiment agréable. Quand on a un odorat super développer, on ne peut que détesté l'odeur de tristesse et de pitié que relâche les autres. Il y avait deux événements : la patinoire pour les couples et les speed dating pour les célibataires. Quelle idée saugrenu ! Julie n'avait pas eu l'intention de sortir de sa chambre en se jour de repos. La pleine lune était proche et sa soif était de plus en plus grande. Elle voulait restait dans la salle commune de jaune et noire et lire une bonne fiction sur des sorciers du temps jadis. Julie était cependant une fille trop timide et trop gentille pour dire non a des solicitation et surtout à une inscription forcé. Un groupe d'amies, l'avait inscrite disant, qu'une fille comme elle aurait des chances de tomber sur quelqu'un de beau et bien dans un événement comme celui-là. Quelle blague ! Ses plans étaient donc tombé à l'eau. La jeune fille avait été inscrite de force au speed dating et devait s'y rendre si elle ne voulait pas perdre la face devant tout le monde. Les gens ne pourrait pas lui mentir avec leur odeur. Elle allait passer un sale quart d'heure.

Quand elle arriva devant le chapiteau dressé pour l'occasion, elle regarda la liste. Elle était petite. Elle aurait pensée que plus de gens se serait présenté juste pour "s'amuser". Dans la liste il y avait des gens qu'elle connaissait comme Leroy, son cousin Hope, Angel et Evangeline. D'ailleurs quelle ironie ! Son premier tour se passer avec son cousin. Si c'est comme ça qu'ils comptent nous faire trouver l'amour c'est raté. Julie était finalement amusé par la situation. C'était la garçon qui changé de table, Julie s'assit donc à la sienne et attendit que son cousin vienne vienne vers elle. Elle explosa de rire. Son odeur lui était familière du coup cela la détendit. Elle parla alors :

"Salut, je m'appelle Julie Palmer, j'ai seize ans, tu connais ma nature sanguinaire. J'aime le Quidditch, les steak saignant, rester dans mon coinEt ... Ha oui, je suis ta cousine !"

Elle rigola de plus belle, ses yeux vairons transmettait son euphorie. Finalement se ne serait peut-être pas si mal. Elle pensait aux autres garçons qui allait tournée a sa table. Elle rigolerait aussi avec Angel. Comment pourrait-elle le draguer alors qu'elle se nourrissait de lui à l'occasion ? Jake Winchester, ça serait comme d'habitude, ils allaient se chercher et finalement peut-être se disputer. Avec Leroy, elle avait un peu plus peur. Elle espérait que sa curiosité resterait rangé dans sa poche. Le dernier serdaigle, elle ne le connaissait pas mais elle sentait que son odeur et celle de sa protectrice, la belle Evangeline était très bien connecté et formé un parfum sensuelle et sucré. Finalement elle en était sûr, personne n'allait essayer de la draguer aujourd'hui.

avatar
Julie Palmer

Messages : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Jeu 23 Aoû - 19:32

Célébrer la fête des amoureux n'était pas pour me plaire. Etant célibataire depuis le meurtre de mes parents, je n'avais plus vraiment gout en l'amour. Je n'y croyait plus non plus. Mais c'était sans compter sur des personnes de ma maison. J'avais entendu parler du fait que Dumbledore souhaitait fêter cet événement à sa manière. De toute façon, seul ceux qui s'y inscrirait irait. Je ne m'étais donc pas poser la question du " comment vais-je m'inscrire... " puisque je ne voulait pas y aller. Hors, les inscriptions faites, je découvris mon nom sur la liste, la veille en allant au prendre mon déjeuner. Autant dire qu'à ce moment-ci je n'avais plus eu faim.
Je me levais donc, aux alentours de 7h30, en ayant dans la tête que tout se passerait bien, et qu'il n'y aurait pas de soucis. Je partais aussi dans l'optique de ne pas dévoiler grand chose sur moi, pour éviter de m'attirer des regards dessus. Donc, j'étais sur et certain d'un point; je resterais célibataire. J'avais les yexu à moitié ouvert. Il faisais encore nuit, et le soleil n'était pas prêt de se lever, une des plus grandes joies de l'hiver, ma saison favorite. Et je ne dis pas cela ironiquement. C'était ma saison préferer. Je supporte très bien le froid, comparé à la chaleur de l'été. Lorsqu'on est pas sur la plage, cette saison est détestable. Imaginé vous derrière un bureau, avec une climatisation en panne...

J'ouvris le petit coffret au pied de mon lit, pris mes habits qui se composaient d'un jean, d'un t-shirt et d'une chemise noir. Je pris alors une douche des plus brulantes comme je les aime. Une de ces douche qui créé de la buée à tout va, et lorsqu'une personne passe derrière vous, elle suffoque presque. J'en rigole à chaque foiis en m'imaginant la tête d'un autre, pénétret dans cet endroit après moi. Un sauna. Je m'habillais, descendis chercher deux ou trois trucs à manger, et je remontais me laver les dents. Il était près de 9h00. J'avais pris mon temps pour me préparer. Je me tournais vers la fenêtre et découvris qu'il neigait. Je souris et attraipait mon sweat à capuche sur mon lit. Je n'allais pas me mettre en costume avec une cravatte non plus!

Sur le chemin, je ne croisais personne. Il n'y avait pas âme qui vive. J'avais ma capuche sur la tête, mes mains dans mes poches et j'allais à l'endroit du speed dating tranquillement. Je découvris le lac-patinoire. Il était magnifique. On aurait pu dire qu'il brillait. Encore une magie venant de Dumbledore, c'était une certitude. Je découvris alors la tente. Elle se confondait facilement au paysage, aussi, je me pensais que beaucoup ne la remarquerait pas. Avant de pénétret dans celel-ci je réfléchis... Je n'avais pas regarder les autres noms des inscrits sur la liste... Combien y'avait-il de personnes? Lorsque je rentrais dans la tente je découvris totalement autre chose que ce que je pensais. La tente était bien meublé, avec de douce lumière, une température agréable, ainsi qu'une musique qui provenait d'on ne savait ou. Je découvris alors 5 table, ainsi qu'une femme devant moi qui souriait. Elle tira un numéro d'une boite et me le tendit.



Table 2




Je regardais toute les tables, et trouvais la mienne. Une personne était déja assise et je fus pris d'un fou rire, en même temps que la fille d'en face.

JULIE ▬ Salut, je m'appelle Julie Palmer, j'ai seize ans, tu connais ma nature sanguinaire. J'aime le Quidditch, les steak saignant, rester dans mon coinEt ... Ha oui, je suis ta cousine !

HOPE ▬ Salut! Enchanté de te connaître, moi c'es Hope! Dis moi... On ne c'est pas déja vu quelque part?

Nous rigolions de plus belle. Quel hasard de tomber sur ma cousine en premier. Je lui fis la bise et m'assis en face d'elle. Je déposais mon sweat sur mes cuisses et me détendit. Comme je l'avais prédit, ce ne serait pas si terrible.

HOPE ▬ Alors, comment vas-tu? Et comment va ta famille? ET Nate, ça fais longtemps que je ne l'ai pas vu! Ou est-il passé?

Julie était ma cousine, mais nous ne nous voyons pas vraiment souvent. Je ne savais même pas si elle savait que mes parents c'étaient fais tout deux assassiné...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Jeu 23 Aoû - 21:16




Do You Love me ?


Après de tels événements, Dumbledore avait décidé d'organisé des speed dating. Original et incongru mais qui détendait l'atmosphère morose et surtout morbide qui s'installait peu à peu dans le château. Bien sûre, quelle surprise de voir le nom « Évangeline Holmes » parmi les concurrentes. Ironie quand tu nous tiens. Elle était ainsi, cherchant diverses relations à droite à gauche, même si parfois, sans le vouloir et le savoir, son esprit s'égarer vers une autre personne. Mais ce n'était pas de penser à cette fouteuse que l'on appelle « Amour ». La saint valentin n'était qu'une fête inventée pour le business, pour inciter les gens à acheter des cadeaux et dépenser leur argent. De toute façon, Eva n'en avait pas alors cela réglait le problème.

Emmitouflée dans sa cape d'hiver, Angel se dirigeait vers la petite tente, laissant ses pas s'ancrer dans la neige et tracer son chemin. Et lorsqu'elle franchit le pas de la tente, elle fut surprise de découvrir une atmosphère vraiment chaleureuse, loin du salon de thé trop romantique de Piedsdodus. La liste, elle l'avait ignorée, préférant avoir la surprise et peut être voir sûrement retrouver des anciennes relations. A cette pensée, un large sourire étira ses lèvres et elle s'installa à sa table, près de celle de Julie. Julie, cette jolie blonde un peu trop timide mais avec un cœur sur la main, prête à l'offrir à tout le monde. C'était sa petite protégée et ce speed dating ne pouvait être que bénéfique pour elle. D'ailleurs, elle rirait à gorge déployée avec son premier garçon. Cela donnait chaud au cœur. Puis, la chaise devant elle se racla et détourna son attention.

Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant Jake assit devant elle. Aussitôt, un sourire charmeur s'inscrit sur son visage d'ange.

« On s'est déjà vu quelque part ? »

Puis, n'y tenant plus, elle éclata de rire.

« Pas besoin de me présenter, tu connais tout de moi, Capt'aine Jake. »


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Jake Winchester le Sam 25 Aoû - 14:53

Jake jeta un dernier regard au reflet que lui renvoyer le miroir du dortoir. Il était beau, comme d'habitude, et un sourire en coin étira les lèvres du jeune Serpentard. Un rapide coup de laque pour dompter sa crinière et le voilà parti ! Il se dirigea machinalement vers les pelouses du parc, comme on lui avait indiqué plus tôt dans la matinée. Ce jour était spécial ! Pas parce qu'on été lundi et qu'il n'y avait pas cours, mais parce que Dumbledor avait décidé de célébrer de manière originale la Saint Valentin de cette année. Un speed dating était organisé sur les pelouse du château non loin des serres de botanique. Dans un premier temps, le Serpentard avait éclaté de rire et avait dit sans y réfléchir d'avantage qu'il était hors de question qu'il participe à cette idiotie. Mais ça, c'était avant de savoir que son amie Samantha y aller. Pas qu'il voulait la surveiller, non non, ils étaient amis n'est ce pas ? Mais c'était plus pour l'accompagner dans cet acte, l'encourager et bien évidement, si cela lui permettait en plus de cela de rencontrer de jolies filles célibataires ... De plus, Jake avait parié avec Regulus qu'il arriverait à avoir au moins trois numéros en quelques heures.
Le jeune homme resserra le col de sa cape en cuir, jugeant l'air un peu trop froid pour lui et avança tête baissée, les mains dans les poches de son slim noir.
Bientôt, il aperçu une grande tente blanche, dressé surement par la magie et il s'approcha avec curiosité. Avant de rentrer, Jake tira un paquet de cigarettes de sa poche et s'en grilla une. Ce n'était pas bien grave s'il était en retard, de toute façon, il ne prenait pas cela au sérieux. Le jeune garçon était très intrigué par ce speed dating car il n'avait avant cela, jamais entendu parlé de ce genre de méthode pour rencontrer une partenaire. Il espérait que les filles qui y seraient ne serait pas de vielles filles désespérées. Il aspira une dernière bouffée de nicotine avant de jeter son mégot plus loin et d'attraper un chewing gum dans sa poche.
D'un revers de main, le jeune garçon pourra la toile de la tente et jeta un coup d'oeil à l'intérieur.
Il n'était pas le premier arrivé, comme il s'en doutait et plusieurs tables étaient placées, l'unes à côtés des autres, espacées d'un mètre et quelques adolescents s'y trouver déjà. Il parcourait des yeux la scène qui s'offrait devant lui lorsqu'une sorcière de petite taille ayant la quarantaine s'avança vers lui. Elle lui fit tirer au sort un numéro et expliqua rapidement les règles au sorcier qui hocha la tête en silence.
Une fois la sorcière disparu, il jeta un coup d'oeil vers le numéro qu'il tenait entre ses doigts : 3 . Il se dirigea donc vers la table numéro trois où une jeune fille de dos était déjà installée. Il se plaça en face d'elle et celle ci sursauta lorsqu'elle l'entendit racler sa chaise. Jake retint un ricanement lorsqu'il reconnu la jeune demoiselle. Celle ci lui renvoya son sourire et avant même qu'il n'ai pu dire quoi que ce soit, elle le devança et dit :


« On s'est déjà vu quelque part ? »

Jake fit semblant de réfléchir, plissant les yeux et hochant la tête mécaniquement puis n'y tenant plus, il joigna son rire à celui de la Serdaigle.

« Pas besoin de me présenter, tu connais tout de moi, Capt'aine Jake. »

Jake compris immédiatement le sous entendu et leva un sourcil tout en gardant un sourire malicieux.

" Justement, je ne suis pas certain de bien me rappeler de certains détail de ta ... personnalité. Il faudrait que tu me rafraichisse la mémoire un de ses quatre
. Le jeune homme fit une pause, comme s'il voulait qu'Eve assimile bien ce dernier sous entendu. Je ne pensais pas te croiser ici, dis moi, tu es si désespérée que cela ? demanda t-il amusé. Tu sais, si tu veux, je veux bien me dévouer et te tenir compagnie de temps en temps, tu me connais, j'ai un grand coeur, toujours à faire passer le bien être des autres avant le mien ! "

Il accompagna ses paroles d'un rapide geste amenant son indexe et son majeur contre sa tempe, afin de simuler un salut militaire.
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Dorcas Meadowes le Mar 28 Aoû - 12:42

Dorcas s'étira longuement dans son lit, ayant dormi du sommeil du juste, un sommeil sans rêves et sans réveils surprises à cause du froid qui s'insinuait entre les rideaux du lit à baldaquins. Ce qu'elle était bien sous les couvertures ! Surprise d'ouvrir les yeux avant que la sonnerie de son réveil-matin ne la tire du lit – ce qui n'arrivait que très rarement – elle glissa un bras nu hors du lit et faufila sa main jusqu'à la commode. Quand celle-ci en revint, le réveil entre les mains, la jeune fille se hérissa et sauta hors du lit : elle n'avait pas entendu la sonnerie, il ne lui restait plus que dix minutes pour se préparer, et encore, elle serait en retard dans tous les cas ! Elle pria pour que l'organisation du speed-dating ne la boute pas dehors pour ce retard, et espéra aussi que son premier rendez-vous galant du jour serait compréhensif. Bah, elle n'avait qu'à se faire très belle, et elle pourrait prétendre avoir été en retard à cause du temps de préparation infiniment long qu'avait nécessité son maquillage !

Mais c'était mal connaître Dorcas. La veille, elle avait préparé ses vêtements et pris une douche tardive le soir, ce qui lui permit de sauter dans ses collants en laine noire, ses bottes en daim marron, et d'enfiler sa robe en cuir beige en une minute chrono. Le vêtement avait de jolis boutons dorés plastronnés à la militaire sur le devant du buste, et elle montait jusqu'au cou sans rien révéler de sa poitrine. Le bas lui arrivait aux genoux et, fendue sur la droite, révélait un peu de ses cuisses dans le cas où la jeune fille aurait croisé les jambes. Séduisant sans trop en faire, parfait. Pour le maquillage, elle ne changea rien à son rituel matinal habituel et opta pour une ombre à paupière cuivrée qui mettait en valeur ses yeux bleu glacier. Pour le reste, inutile de surcharger.

Elle se lava les dents, tout de même. Et tant pis pour le petit déjeuner sauté ! Un coup de brosse sur ses cheveux ondulés, enfilage du manteau d'hiver, enroulage de l'écharpe des rouges et or, enfonçage de bonnet sur le crâne, et la jeune fille fut prête ! C'est avec 5 minutes de retard sur l'heure de rendez-vous fixé qu'elle s'échappa de la tour des Gryffondor pour vivre une saint-valentin qui promettait d'être spéciale... elle ignorait qui venait exactement, mais elle avait entendu des rumeurs pour ce qui était des garçons. On disait qu'il y avait Winchester – elle faillit pouffer, en descendant quatre à quatre les escaliers de la tour, puisqu'ils se trouvaient déjà en couple ensemble tous les deux, mais pas de manière officielle encore –, ainsi que Leroy, le Serdaigle si timide... Dorcas l'aimait bien, elle se demandait ce qui se passerait si, dans un cadre de romance, le jeune homme venait à lui plaire plus que de coutume... bah, elle verrait bien !

Habituée à descendre et monter les marches en courant pour son footing, la jeune fille parvint dans un temps raisonnablement court au rez-de-chaussée, puis au lac. Dumbledore n'avait pas fait les choses à moitié ! Elle écarquilla des yeux émerveillés face à l'étendue gelée et aux reflets d'or du soleil sur sa surface. Une atmosphère littéralement magique et enchanteresse régnait sur les lieux. Elle se jura d'y faire un tour d'ici la fin du speed-dating, qu'elle fut seule ou "en couple" !

La jeune fille observa avec tendresse le couple solitaire qui s'égayait sur la glace, incapable de discerner leur visage dans la lumière et, donc, de les identifier, puis elle tomba nez à porte avec la tente du speed-dating. Ce qui fit qu'elle y pénétra soudain, sans s'en apercevoir. Dorcas leva son bonnet qu'elle rangea dans sa poche et ouvrit un peu son écharpe : l'atmosphère, ici, était chaude au point d'être étouffante en comparaison avec l'extérieur ! Une femme vêtue de rose et de rouge fronça les sourcils en sa direction puis lui indiqua un peu sèchement le numéro de sa table. Tous les autres participants étaient là, et un Serdaigle attendait à la table qui lui était attribuée, la numéro 4. Dorcas s'y assit en enlevant écharpe et manteau, adressant un sourire d'excuse au jeune homme qui s'y trouvait. Il était très mignon, c'était déjà ça !

"Bonjour, et désolée pour le retard..."

Elle ne se sentit pas le cœur de mentir au jeune homme. Elle n'avait certes que dix minutes de retard, mais c'était un peu cavalier de sa part. Autant ne pas aggraver son cas :

"Mon réveil n'a pas sonné, vraiment désolée..."

Elle lui adressa un sourire penaud supplémentaire puis se présenta en lui tendant la main : "Dorcas Meadowes, 6e année, Gryffondor... et lève-tard." rit-elle doucement, les joues rosies par le froid et quelques flocons de neige pris dans ses cheveux.

C'est alors qu'elle remarqua l'étalage de boissons et de nourriture qui se trouvait sur le buffet derrière eux. Dorcas ne put résister aux appels de plus en plus bruyants de son ventre affamé et, en une seconde, se leva pour aller se servir un jus de citrouille chaud ainsi qu'une viennoiserie.

"Et gourmande !" précisa-t-elle à son rendez-vous en ajoutant : "Tu veux quelque chose au fait ?"

Lorsqu'elle vint se rasseoir avec tout ce dont ils avaient besoin, elle mordit dans son croissant et s'aperçut qu'elle avait particulièrement monopolisé les présentations. Une vraie tornade, elle commençait mal décidément ! Elle déglutit le plus élégamment possible, but une gorgée de jus de citrouille puis sourit doucement à son vis-à-vis :

"A qui ai-je donc l'honneur ?"

Elle le connaissait de vue, ça, c'était certain. On n'oubliait pas ces yeux-là, ni ce sourire adorable, ni cette carrure d'athlète adoucie par cet air d'intelligence qui caractérisait la plupart des Serdaigles. Dorcas remarqua aussi son air un peu hautain ; était-ce son air habituel ou la dédaignait-il parce qu'elle se comportait de manière naturelle et préférait ne pas présenter un faux aspect d'elle-même ? De toute manière, Dorcas n'était pas vraiment là pour trouver l'amour. Elle avait promis à Jake de sortir avec lui pour le sauver d'un terrible mariage avec une sang-pur, elle tenait ses promesses !

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Nicolas D. Warrington le Mer 29 Aoû - 2:38

Après une courte nuit de sommeil, il n’avait qu’une envie. Profiter du beau lever de soleil. N’ayant aucune idée de l’heure, Nicolas Warrington sortait du lit sans trop de difficulté. Plus couche-tard que lève-tôt, il se surprit lui-même d’avoir envie d’aller courir aussi tôt. Le sport est l’un de ces quelques loisirs préférés, mais de là à courir dès le réveil… Il alla vers son armoire, et en sorti ces vieilles affaires qu’il mettait lorsqu’il traînait. Malgré la classe habituelle dont il faisait part, il se permettait de porter un vieux pantalon ainsi qu’un débardeur blanc légèrement abimé, ça lui convient très bien.
Tout en discrétion, il quitta son dortoir pour éviter d’éveiller ces camarades. Le respect entre Serdaigle est primordial, il était donc tout à fait naturel pour Nicolas de ne pas faire de bruit. Il n’oublia pas de se vêtir d’un bon gros manteau, l’hiver était un peu rude cette année. Il commença à s’échauffer en descendant les marches du grand escalier le plus rapidement possible. Il voulait prendre un peu l’air, alors il prit la direction du parc pour courir tranquillement jusqu’à la volière. Nicolas appréciait s’y rendre, même s’il ne recevait et n’envoyer aucune lettre… Avec qui pourrait-il communiquer de toute manière… sa famille? Pff! Il avait décider depuis longtemps de ne plus parler à ces parents, et il ne prendrait pas de nouvelles de ces grands-parents, ces mordus de magie noire…

Nicolas préféra penser au speed-dating auquel il se rendrait plus tard, dans deux heures. Il n’aimait pas se rendre à ce genre d’évènements, mais cette fois-ci sa curiosité avait été plus forte que lui, alors pourquoi pas se laisser tenter, il n’avait rien à perdre, pas même du temps étant donné qu’il n’y avait pas cours ce jour-ci. Nicolas avait entendu dire que c’était une idée de Dumbledore d’organiser tout ça, par rapport aux récents évènements. L’idée était appréciée, et surpris nombre d’élèves.

On ne pouvait pas aller à la volière, pas mal de neige était tombée cette nuit et le chemin n’était pas déblayé. Nicolas s’assit sur les marches de l’aqueduc, côté parc, et profita tranquillement du lever de soleil. N’empêche, quelle idée farfelue de réunir les élèves pour des rencontres… on pouvait faire ça soi-même, pas besoin d’un speed-dating pour faire connaissance avec des femmes… certains y voient peut-être un moyen de rencontrer l’âme sœur, Nicolas y voyait l’occasion d’occuper sa matinée. Le soleil étant levé, et l’heure approchante, il retourna en courant à son rythme à la salle commune des Serdaigle, pour se préparer.
Arrivé, il prit une bonne douche chaude, puis se prépara. Il prit soin de se raser, de se parfumer, et de choisir des vêtements corrects pour l’occasion. Un jean, une chemise blanche, une cravate noire. Rien de plus. Bien entendu, ces derniers étaient tout de même de qualité supérieure et évidemment, il était tout à fait adorable dans cette tenue. Nicolas avait naturellement pris soin de faire en sorte de prendre une chemise qui montrerait avec parcimonie sa carrure de sportif, même s’il n’allait pas là-bas pour y faire de magnifiques rencontres, il préférait songer à cette éventualité et mettre quelques atouts de son côté. Bon d’accord, c’est de la prétention, mais un Warrington est par définition prétentieux!

Il quitta donc la salle commune, en changeant de manteau pour en prendre un en cuir, rembourré avec de la fourrure pour ne pas avoir trop froid non plus, manteau qu’il avait d’ailleurs fait concevoir dans les meilleurs ateliers magiques. Il l’affectionnait particulièrement. Tout à fait dans les temps, il se rendait au lac dans une sérénité qui n’appartenait qu’à lui. Le temps était magnifique, à croire que Dumbledore avait fait quelques coups de baguette magique pour la rendre aussi belle! Un sourire se dessina sur les douces lèvres de Nicolas. Il en était persuadé. Sacré directeur!

On pouvait apercevoir une tente, qui se dessinait d’ailleurs parfaitement avec l’environnement actuel. Le lac était gelé, et il servait apparemment de patinoire. Incroyable. Nicolas atteint la tente, puis ayant terminé d’admirer le paysage, entra. Une jeune femme venait immédiatement l’accueillir, une magnifique jeune femme, toute vêtue de rose. Nicolas lui sourit en lui souhaitant le bonjour, pendant qu’elle tire un numéro de table, qu’elle lui confie. Table 4.
La remerciant, Nicolas a donc rejoint cette fameuse table, en attendant la personne qui la partagerait avec lui.
Il put constater que deux personnes qu’il connaissait était présente. Jake Winchester, son meilleur ami, ainsi que Evangeline Holmes, la femme qu’il aimait…
Que faisait-donc celle qui devait venir à cette table? Dix minutes étaient passées, ça devenait long… c’est alors qu’il pensait cela qu’une femme rejoint justement la table.

« Bonjour, et désolée pour le retard. »

Elle affichait un sourire d’excuse, tout à fait adorable. Nicolas lui rendit son sourire. Elle ajouta : « Mon réveil n’a pas sonné, vraiment désolée. »

Il était vrai que l’attente avait été un peu longue pour Nicolas, mais maintenant elle était là. Il préférait largement un retard qu’une absence.

« Bonjour. Ne t’en fais pas pour le retard, je comprend. »

Nicolas se leva tandis que la demoiselle lui tendait sa main.

« Dorcas Meadowes, 6ème année, Gryffondor… et lève-tard. »

Nicolas prit doucement la main de Dorcas et l’embrassa du bout des lèvres.

« Enchanté, Dorcas. »

Elle ajouta : « Et gourmande! » en voyant le buffet. Sans même avoir le temps de se présenter à Dorcas, il la regardait se servir un jus de citrouille ainsi qu’un croissant. Elle lui proposa de prendre quelque chose, mais Nicolas refusa aimablement. Il n’avait pas faim pour le moment. Elle revenait vers la table 4 et Nicolas, encore debout, lui tira la chaise de façon à ce qu’elle s’installe. En revenant à la sienne, Dorcas prit la parole. Elle avait l’air gênée. Je lui souriais.

« A qui ai-je l’honneur? »

« Je m’appelle Nicolas Warrington. Septième année dans la maison Serdaigle. Je m’excuse d’avance, je ne suis jamais venu à un speed-dating, et je ne sais pas du tout comment ça se passe. Je suis venu par curiosité, en fait. Lève-tard, gourmande? Je suis l’inverse! », toujours en souriant. « Qu’est-ce qui t’a motivé à venir ici? »

J’avais l’impression qu’elle me scrutait. Je fis de même, avec un air peut-être un peu hautain… Elle était vraiment ravissante. Les quelques flocons de neige encore visible dans sa chevelure et ses joues rouges faisaient sourire Nicolas. Elle avait un visage doux et agréable, et de très beaux yeux. Une magnifique sorcière. Nicolas se permit un regard sur le côté, pour regarder Evangeline. Elle avait l’air bien, à la même table que Jake… humpf.
avatar
Nicolas D. Warrington

Messages : 21
Date d'inscription : 02/08/2012
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Mer 29 Aoû - 15:32

    Le quatorze février. La Saint Valentin, fête des amoureux qui fait la joie des commerçants. Un jour comme un autre aux yeux de Jenifaël en temps normal. Mais ce quatorze février de l'année 1977 fait l’exception. Aujourd'hui, bien que cette date tombe un lundi et que ce ne soit pas reconnu comme un jour férié, le directeur de Poudlard, Albus Dumbledore, a décidé de suspendre les cours et d'organiser quelques petites surprises pour les étudiants qui vivent de sombres moments. Et parmi ses surprises, un speed-dating pour les célibataires. Après tout, les couples ne devraient pas être les seuls à pouvoir profiter de cette journée, n'est-ce pas ?! A l'entente de cette nouvelle, la Poufsouffle fut d'abord surprise. Comment est-ce que le directeur pouvait-il proposer de telle activité avec les différents drames qui s'étaient déroulés à l'extérieur ? Et puis, en y réfléchissant, au calme entre ses draps, elle réalisa que finalement, ce n'est pas une si mauvaise idée. Inutile de vivre dans la crainte, la peur alors qu'ici, entre les murs du château ils sont protégés par Albus Dumbledore. La menace est dehors, l'accident de Pré-au-Lard s'est passé à Pré-Au-Lard, comme son nom l'indique. Dans un an, elle sera dehors, là elle pourra douter et être effrayée mais pour le moment, elle est dans l'enceinte de l'établissement, sous la surveillance du plus grand sorcier qu'elle connaisse - hormis Merlin, bien sûr - donc elle peut souffler et profiter de sa dernière année d'insouciance. Elle a encore beaucoup de choses à apprendre afin de pouvoir survivre à l'extérieur et un speed-dating n'est pas une mauvaise chose pour souffler un peu et oublier les heures noires qui attendent pour frapper...

    La jeune femme s'était donc décidée à écrire son nom sur la liste des participants, plus par envie de se changer les idées en s'amusant qu'en souhaitant y trouver un potentiel petit ami mais qu'importe la raison, elle ne sera certainement pas la seule à venir par curiosité ! C'est donc souriante et d'humeur assez joyeuse qu'elle se leva ce matin-là et après un passage dans la salle de bain afin de se préparer, enfilant les vêtements préparés la veille. Une tenue on ne peut plus simple, à savoir un jean, un pull en laine ensorcelé pour être plus chaud et une paire de botte rembourrée par de la fourrure pour ne pas avoir froid aux pieds. Elle laissa ses cheveux retombés sur ses épaules librement en de légères boucles, déjeuna dans la Grande Salle en compagnie d'une de ses camarades de dortoir puis elle retourna dans sa salle commune afin d'y prendre sa cape d'hiver, un bonnet, une écharpe et des gants - le tout au couleur de sa maison ! - la neige étant encore bien présente, les flocons tombant doucement, ajoutant une touche de magie supplémentaire au paysage. Jenifaël traversa le parc, le sourire aux lèvres et le regard pétillant à la vue du lac gelé et transformé en patinoire pour l'occasion. Une tente avait été installée afin d'abriter les participants du speed-dating et sa couleur se confondant avec le paysage, la septième année manqua de passer à côté.

    Lorsqu'elle entra, elle fut immédiatement accueillie par une jeune sorcière inconnue, toute de rose vêtue qui lui souhaita la bienvenue en sautillant et souriant avant de lui tendre un numéro qu'elle tira au sort. Table numéro 5. La remerciant d'un sourire, la Poufsouffle se dirigea vers la table indiquée, observant l'intérieur de la tente. Certains 'couples' étaient déjà installés, faisant connaissance alors qu'une douce musique résonnait. En passant près du buffet, Jenifaël s'empara d'une tasse de thé puis elle s'installa, retirant gant, bonnet, écharpe et cape rendus inutile grâce à la cheminée qui rend l'atmosphère bien plus chaleureuse qu'à l'extérieur. Elle passa une main dans ses cheveux, se recoiffant rapidement et alors qu'elle portait la tasse à ses lèvres, fermant les yeux pour apprécier la chaleur dégagée par la boisson, les pieds de la chaise en face raclèrent le sol. Elle rouvrit alors les yeux et adressant un sourire éclatant à son partenaire, elle commença les présentations.

      « Jenifaël Bradford, septième année, poursuiveuse et capitaine des Poufsouffle. Enchantée ! »
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Leroy de Louvière le Dim 2 Sep - 12:42

14 février… La Saint-Valentin. Leroy n’y aurait sans doute guère prêté attention en temps normal. Célibataire il était, célibataire il comptait rester, non parce qu’il ne souhaitait pas s’engager dans une relation, mais parce que ses problèmes personnels l’en empêchaient. Il ne tenait pas à entraîner une amie dans ses ennuis avec son père, ou avouer le fait qu’il devait se débrouiller seul pour s’en sortir. Trop fier, peut-être, mais tant que sa situation demeurerait aussi précaire, il s’abstiendrait…à moins que ses sentiments pour l’une de ses proches amies n’évoluent ou que le speed-dating débouche sur un coup de foudre.

Une fois qu’il s’était renseigné sur le concept de la chose, l’idée de Dumbledore l’avait fait sourire et amusé. Mais il en avait vite reconnu le bon côté : suite aux évènements de Pré-au-Lard auxquels le Serdaigle avait assisté malgré lui, le château sombrait dans la morosité et dans une ambiance morbide du plus mauvais aloi. Lui-même s’y était laissé prendre, se renfermant sur soi pour travailler avec encore plus d’assiduité. Après réflexion, il avait fini par porter son nom sur la liste des célibataires. Ce serait l’occasion de passer une bonne journée et de faire des rencontres sans doute intéressantes, au lieu de broyer du noir.

Aussi le matin du 14 février son réveil sonna-t-il un peu plus tard que d’ordinaire : le speed-dating commençait à neuf heures. Déjà réveillé, somnolant à moitié dans l’attente de la sonnerie qui le tirerait tout à fait de sa torpeur, Leroy se leva. Un coup d’œil par les fenêtres du dortoir lui apprit qu’il neigeait doucement. C’était déjà une amélioration par rapport aux semaines précédentes où les rafales s’étaient déchaînées. Il était utopique d’espérer autre chose de l’hiver écossais et Leroy regrettait toujours d’être aussi frileux. Le retour d’un vrai soleil lui tardait.

Il se rendit dans la salle-de-bain, alors qu’un garçon en sortait en grommelant qu’Hope avait encore transformé les lieux en sauna. Leroy se dit qu’avec son propre passage, la situation n’allait guère s’améliorer. Les Serdaigles retardataires allaient grogner. Le garçon se doucha rapidement, puis enfila un pantalon droit, une chemise et une veste. Elégant, tout en restant décontracté. Sortir un costume pour l’occasion lui aurait paru quelque peu superflu. S’assurant que tout tombait bien, il fit l’effort de se coiffer correctement. L’option main dans les cheveux pour les discipliner n’était pas de mise. Le résultat ne lui plut guère et il revint aux bonnes vieilles méthodes. D’un geste, il s’arrangea pour que quelques mèches retombent sur sa joue, non par coquetterie, mais pour cacher sa balafre. C’était idiot, ses cheveux n’étaient pas assez longs pour la dissimuler en entier, mais le geste était devenu réflexe.

Une fois qu’il s’estima prêt, il quitta la tour de Serdaigle. À l’heure, non comme certains qu’il croisa, courant partout, cherchant désespérément un dernier accessoire ou un bijou mystérieusement disparu. En sortant du château, Leroy resserra sa cape autour de lui et remonta son écharpe bleu et bronze. La température n’était pas réellement froide mais les quelques malheureux degrés positifs (trois ou quatre ?) étaient trop faibles pour réchauffer l’atmosphère.

Leroy se dirigea vers le lac, où se dressait la tente blanche destinée au speed-dating. Elle se confondait presque avec le parc recouvert de neige. Juste à côté, le lac avait été transformé en patinoire où évoluait un couple solitaire. Là aussi, une belle idée de Dumbledore, et il espéra qu’à la fin de la journée, elle serait ouverte à tous. Le directeur avait vraiment tout fait pour égayer ses élèves et Leroy en éprouva un sentiment de reconnaissance.

L’entrée de la tente blanche se dressa devant lui, et il ressentit soudain un soupçon d’inquiétude. Avait-il bien fait, finalement, en s’inscrivant ? Il n’était pas le plus sociable des élèves, parfois un peu trop réservé ou timide. Mais il était trop tard pour reculer. En pénétrant sous la tente, son regard fut attiré par les tables : il connaissait la plupart des personnes présentes. Dorcas, la Gryffondor au caractère de feu, Evangeline avec qui il s’entendait bien maintenant, son ami Hope, Julie… Il n’eut pas le temps d’en voir plus. Une jeune sorcière s’approcha de lui en sautillant, comme si elle était montée sur ressort. Sa robe rose et sa rose dans les cheveux apparurent quelque peu mièvres aux yeux du garçon, mais après tout, on était bien le jour de la Saint Valentin. La jeune femme, sans cesser de sourire, tira un numéro et le lui tendit : « Table numéro 5 », lut le garçon.

Après avoir remercié la sorcière, il louvoya entre les autres tables pour rejoindre la sienne, attrapant une tasse de chocolat chaud sur le buffet. Il ne connaissait pas la jeune fille qu’il devait rencontrer. De Poufsouffle, à en croire son écharpe, elle était vêtue simplement. Ses cheveux retombaient en boucles sur ses épaules. Leroy avait le sentiment de l’avoir déjà vue, ce qui était sans doute le cas dans un lieu clos comme le château. Au bout d’un moment, on avait « vu » tout le monde, sans pour autant les connaître.

Elle était en train de boire et releva les yeux lorsqu’il tira sa chaise. Elle se présenta alors avec un grand sourire :

« Jenifaël Bradford, septième année, poursuiveuse et capitaine des Poufsouffle. Enchantée ! »

Voilà donc pourquoi il avait l’impression de l’avoir déjà vue. Il l’avait aperçue lors des matches de Quidditch. Il sourit à son tour.

–Jenifaël ? C’est un très joli prénom.

Il but une gorgée, ajouta :

–Leroy de Louvière, Serdaigle, sixième année, Français, si tu t’interroges sur mon nom… On a encore le temps de participer à de tels speed-dating lorsqu’on prépare ses ASPIC ?

Il souriait gentiment. La question, un peu taquine, était surtout posée pour encourager la Poufsouffle à parler davantage d’elle.




[HRP: désolée pour le retard, j'espère que ça t'ira, Jenifaël]

_________________
+"Rappelez-vous: Toujours debout. Sans raison, ni fierté, sinon celles de ne pas avoir cédé. Comprenez-vous?[...] Alors, continuez, puisque telle est votre nature." [Le Déchronologue, S. Beauverger]
+"Un lâche peut être aussi brave que quiconque en l'absence de tout danger. Et chacun remplit ses devoirs quand les devoirs ne coûtent rien. Avec quelle aisance se suit, dans ces conditions, le chemin de l'honneur! Mais tôt ou tard vient pour tout homme l'heure où cesse l'aisance, l"heure inéluctable des choix contraignants. [...] A toi seul de choisir et de vivre ton choix jusqu'à ton dernier souffle. [G. Martin, Le Trône de Fer]


+No story lives unless someone wants to listen. The stories we love best do live in us forever. So, whether you come back by page or by the big screen, Hogwarts will always be there to welcome you home. [JKR]
avatar
Leroy de Louvière

Messages : 335
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 27
Localisation : Quelque part entre le XVIIème et le XVIIIème

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Maître Jeu le Dim 2 Sep - 18:14

Après avoir accueilli tous les participants au speeddating, Rosemary vérifia dans un miroir en forme de cœur que sa pince en forme de rose n'avait pas fané. Satisfaite, elle émit un petit soupir de contentement et rangea l'accessoire dans son sac, près de son nécessaire à beauté. Elle se dirigea alors vers le buffet où s'étalaient boissons et gourmandises, pour se servir un thé Earl Grey Breakfast. La démarche visait également, ni plus ni moins, à espionner discrètement les conversations. Naturellement, le buffet se trouvait à l'écart des tables et Rosemary n'aurait jamais pu entendre le moindre chuchotement à cette distance. C'est pourquoi elle versa, dans son thé, une potion d'ouïe décuplée. Dès la première gorgée, et bien qu'elle fut de dos à toutes les tables, elle put entendre ce qui s'y disait aussi clairement que si elle s'était tenue elle-même.

Elle dirigea tout d'abord son attention vers la table numéro 1. Le couple qui s'y trouvait était constitué de Samantha Jinkins, une Serpentard en sixième année, et Angel Hawkins, Gryffondor de la même année. Ce dernier répondit déclina son identité avec chaleur et choisit d'abattre la carte des études afin d'entamer la conversation. Il demanda à la jeune fille dans quel parcours elle comptait se spécialiser une fois en septième année, avant d'ajouter que lui ne savait pas trop quoi prendre... un peu faiblard, comme début d'entretien ! Ce Monsieur Hawkins allait devoir être plus imaginatif que cela, s'il voulait repartir au bras d'une des demoiselles. Surtout que, comme le vit Rosemary en se tournant légèrement, il se dandinait sur sa chaise, mal à l'aise. Timide ou impressionnable ? Cette Jinkins avait un style remarquable, que Rosemary n'appréciait guère mais dont elle ne pouvait renier l'originalité. Le garçon avait dû se faire la même réflexion car il passa du coq à l'âne en ajoutant : "En tout cas, jolis cheveux ! Ça doit demander de l'entretien !" Ah, enfin un compliment ! Il s'améliorait lentement mais sûrement...

Rosemary se déplaça d'un mètre sur la droite, afin d'écouter les conversations à la table numéro 2. Julie Palmer, Poufsouffle, avec un très séduisant Serdaigle répondant au nom d'Evenyl. En effectuant le tirage au sort, Rosemary avait été plus que satisfaite de voir ces deux beaux visages associés. Quelle ne fut pas sa déception lorsqu'elle entendit ces mots : "Et je suis ta cousine." Sa cousine ? Rosemary s'étouffa dans son Earl Grey et camoufla son choc sous un semblant de toux. Quelle catastrophe ! Mais quelle idée, aussi, de venir en famille à de tels rendez-vous. A moins que les deux jeunes gens fussent des sorciers partisans du sang pur, il ne ressortirait rien de leur rendez-vous bien entendu.

Un peu découragée, Rosemary passa à la table suivante. Miss Holmes et Mister Winchester qui, apparemment, entretenaient déjà une certaine relation ! Au ton qu'utilisa la jeune fille, Rosemary ne douta pas de la nature charnelle de celle-ci. Eh bien, qui se ressemble s'assemble. Peut-être qu'un couple sortirait bel et bien de ce speed-dating, main dans la main. Les deux paraissaient bien partis, en tout cas : rien qu'à leur voix, Rosemary pouvait sentir l'alchimie prendre forme dans l'air, comme un orage en formation... un orage d'amour, bien entendu, d'où s'échapperait un coup de foudre !

Bien contente, elle sautilla d'un mètre encore sur la droite, s'intéressant à un plat de pudding qu'elle adorait. Elle s'en servit un petit ramequin tout en écoutant attentivement ce qui se disait à la table numéro 5. La retardataire et le dandy moderne ! La jeune fille avait visiblement un caractère très entier, ce qui ne déplut visiblement pas au jeune homme. Rosemary fronça les sourcils néanmoins, la trouvant trop directe, monopolisant trop la conversation. Quelle pipelette ! Le dénommé Warrington demanda à la jeune fille ce qui l'avait poussé à venir à un tel rendez-vous et Rosemary retint un hoquet de dédain : pour chercher l'amour, bien entendu ! Certaine de connaître la suite, Rosemary se déplaça à la dernière table présente.

Une Poufsouffle très élégante discutait avec un Serdaigle au port altier. Elle se présenta immédiatement en tant que capitaine des Poufsouffle, montrant un aspect positif de sa personnalité. Parfait ! Louvière n'y résisterait pas. Quel joli couple ils feraient ! Il la complimenta sur son prénom, ce qui était une très bonne chose, puis fit une allusion peu subtile au travail... ah, Rosemary soupira-t-elle intérieurement. Ce que les Serdaigles pouvaient être rasoirs, des fois, avec leur soif de connaissance. Ils en rabattaient les oreilles à tout le monde. Rosemary le savait particulièrement puisque, elle-même ancienne Poufsouffle, elle avait épousé un Serdaigle pour son premier mariage. Un vrai désastre !

Enfin, cela ne regardait en rien les jeunes gens, aussi resta-t-elle silencieuse, et retourna-t-elle au niveau de la première table en faisant mine d'avoir oublié le sucre à l'autre bout du buffet... elle n'était que discrétion et subtilité. Dix ans qu'elle faisait ce métier, elle avait du flair et du talent !

Il restait encore quelques minutes avant la fin du premier tour. Rosemary savoura son thé aromatisé au décuplateur d'ouïe, sereine quant à la suite des événements.

Règles :

- La longueur minimale des posts est de 500 mots. Pas de limite maximale.
- Une réponse toutes les 72 heures, si problème, postez vide et vous avez encore 24 heures. Pas plus pas moins.
- Après chaque réponse, si vous le pouvez, prévenez celui qui répond après vous.
- Il peut arriver tout et n'importe quoi à votre personnage. Le PNJ décide.
- Il y aura cinq tirages au sort et donc cinq rencontres par personne (c'est un vrai tirage au sort effectué par le PNJ, donc totalement imprévisible Wink Par contre, impossible de vous retrouver deux fois avec la même personne.)
- Un tirage au sort s'étale sur trois tours : vous postez trois fois avant de changer de partenaire.
- Le premier tour commence à votre premier post.


Ordre :
Samantha Jinkins (table 1)
Angel Hawkins (table 1)
Julie Palmer (table 2)
Hope Evenyl (table 2)
Evangeline Holmes (table 3)
Jake Winchester (table 3)
Dorcas Meadowes (table 4)
Nicolas Warrington (table 4)
Jenifaël Bradford (table 5)
Leroy de Louvière (table 5)
Maître Jeu
avatar
Maître Jeu

Messages : 650
Date d'inscription : 08/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs-rpg.forums-actifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Lun 3 Sep - 18:22

« Enchanté, moi c'est Angel Hawkins, Gryffondor sixième année. » Il sourit, ce qu'elle fit en retour. Samantha commença par se féliciter d'avoir su deviner la maison du jeune homme. En revanche son nom ne lui disait rien du tout. Elle n'avait sûrement pas porté trop d'attention à ça précédemment en classe. Le jeune homme prit les commandes de la conversation et engagea le premier un sujet assez facile. « Tu comptes choisir quel type de parcours l'année prochaine? » Elle retint un petit sourire moqueur. C'était probablement pas le genre de conversation auquel le lutin rose qui leur servait d'hôte s'attendait. Un regard un coin vers la silhouette de Rosemary, lui pour la voir tenter de cacher sa désapprobation. « Moi j'avoue que je ne sais pas trop quoi prendre. » La jeune fille reporta son attention sur le-dit Angel. Elle hocha les épaules négligemment. « Oh bas tu sais je sais pas trop encore... Je pense que je vais choisir un truc qui me permettra de devenir genre directrice de département aux Ministère. » Elle eut un geste de la main qui signifiait qu'elle ne souhaitait pas s'arrêter sur ça. Elle était pas encore trop sûre de quel département pourrait être fait pour elle et puis dire qu'elle voulait être directement directrice de celui-ci pouvait paraître un peu prétentieux. Enfin, elle ne se voyait pour tout dire qu'ambitieuse comme une Serpentard ordinaire. Dévisageant presque le jeune homme, elle remarqua son malaise. Elle ne pouvait pas s'en étonné puisqu'elle avait fait en sorte par son attitude au début du rendez-vous que ça arrive. En revanche, ça l'amusait énormément. D'ailleurs comme pour le voir se développer plutôt que d'y mettre rapidement un stop, elle ne dit rien pendant quelques instants pour laisser s'installer un silence un peu intimidant. « En tout cas, jolis cheveux ! Ça doit demander de l'entretien !» Le sourire de la Serpentard s'agrandit, à la fois sincère et amusé. Est-ce que c'était ses cheveux qui le marquaient tant ou est-ce que c'était une simple façon d'essayer de lui faire un compliment. Chaque fois qu'on lui faisait une telle remarque, et ce même si elle se voulait moqueuse, Sam décidait de le prendre comme si c'était vrai. Elle, elle les trouvait réellement beaux ses cheveux et ne voyait pas pourquoi on pouvait douter de la sincérité de ceux qui le disaient également. « Merci! Effectivement faut pas s'attendre à ce que ça s'entretienne tout seul, mais tu vois je m'en sors s'en devenir une obsédée de mon apparence. » Elle prit une gorgée de jus de citrouille pour tenter de cacher le rire qui menaçait de s'échapper de ses lèvres. Le moins qu'on puisse dire c'était qu'elle ne faisait pas d'effort pour paraître normale. Elle ne voyait pas où se trouvait le problème de toute façon vu que c'était pas comme si elle cherchait désespérément l'âme sœur et puis quand bien même ce serait le cas ne fallait-il justement pas qu'elle soit elle-même?

« Je crois que je suis sensée genre me décrire un peu..pour que tu me connaisses un minimum. » Voilà qu'elle jouait les super-héroïnes, volant à la rescousses du Gryffondor qui avait apparemment beaucoup de difficultés à entretenir la conversation sans de dandiner. « Alors hum..j'aime faire la fête, les potions, les sorts..j'accumule les heures de colles, j'adore Poudlard et les Maraudeurs sont à mes yeux des cons finis. » Elle pinça les lèvres en réfléchissant. « Hum...je crois que c'est tout. En fait j'ai du mal à savoir quoi dire sur moi et toi j'ai pas l'impression que tu sois un grand bavard je me trompe? » Elle hocha la tête de haut en bas répondant ainsi à sa propre question. Elle se rendait maintenant compte de la difficulté de créer de toute pièce une conversation avec quelqu'un à qui on aurait pas forcément parlé dans d'autres circonstances. C'était pas du tout naturel comme situation. « Sinon...pourquoi t'es là? Je suppose que c'est parce que tu veux trouver l'amour, mais t'as pas l'air du genre débile qui y croit vraiment. Enfin je pense. Personnellement je me suis juste dit que ce serait marrant en fait. Mais en soit j'ai pas besoin de petit-ami. Je veux dire, je suis célibataire, mais c'est un choix...pour le moment. Mais bon ouais ça peut être drôle de faire des rencontres. Puis la seule qui s'y croit vraiment c'est la dragée humaine là. » D'un coup de tête elle pointa Rosemary et rit légèrement.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Julie Palmer le Ven 7 Sep - 15:08

Julie regardait son cousin avec amusement, car il fallait le dire, l’instant était comique. L’organisatrice ne savait-elle pas que Hope était son cousin ? Ce n’est pas parce qu’ils ne portaient pas le même nom qu’ils ne pouvaient pas être de la famille. Hope semblait lui aussi amusé et semblait bien plus vivant que lorsqu’ il avait subitement « réapparut ». Tout le monde était au courant de ce qui était arrivée aux parents de Hope et donc a son oncle et sa tante. Julie n’avait pas toujours été dans son coin. Plus jeune elle s’amusait aussi avec Hope et Nate. Ils étaient des petits fous qui aimaient jouer au Quidditch comme des vrais dures. Ce qui d’ailleurs faisait bien marrer les deux garçons qui avaient face à eu la force d’un homme. Petite elle n’était pas une fillette qui pleurnichait et quand elle tombait elle se relevé la tête haute. Et puis, le père de Julie était partie, Julie avait découvert sa véritable nature … ce monstre qu’elle était, et personne ne pouvait plus l’approcher. Même son cousin avait eu du mal à lui parler pendant cette période. Elle ne jouait plus avec eux, et restait dans son coin à rêver. Hope et elle c’était éloignés et étaient rentrés à Poudlard dans des maisons différentes et puis, il n’était pas de la même année en plus.

Quand Julie avait appris la mort de membre de sa famille, dans un sens elle fut soulageait de ne pas en être la cause. Elle avait ressentie une grande tristesse, mais les montré ses sentiments n’étaient pas trop son truc. Elle pensait que Hope le savait. Celui-ci lui répondit sur le même ton amusé et Julie se mordit la lèvre pour ne pas lui demandé comment il allait depuis … Il était majeur maintenant il n’avait donc pas été assigné chez un des membres de la famille et il devait surement se débrouiller seul, comme un grand. La tentation était pourtant trop grande et même si elle avait mordu a langue pour ne pas lui demandé elle avait une envie folle de savoir ce qu’il devenait et s’il tenait le choc. Celui-ci la devança cependant, lui demandant comment allait ça famille et Nate, son grand frère. Bizarrement, Julie avait beau être la petit sœur du fameux Nathaniel Palmer, le beau garçon des rouges et ors, Julie l’évitait depuis que ce dernier l’avait surprise à se nourrir d’Angel dans un des couloirs du château. Julie fit une petite moue et répondit :


« On peut pas dire que notre famille se porte bien hein … J’espère que toi tu va bien, enfin, je sais pour tes parents et tout ... Maman m’a envoyé une lettre et puis, enfin bref. Sinon pour Nate, on s’évite un peu en se moment, on a eu un petit différent frère-sœur, mais ça devrait aller. »

En disant cela la poufsouffle regarda à la table numéro 1 où il y avait Angel et une jeune fille au cheveux roses. Elle avait beau avoir les cheveux de la même couleur qu’une barbe à papa, son odeur était totalement différente, un peu piquante. Julie fit une petite moue en pensant que si elle n’avait pas cédé au sang appétissant d’Angel, Nate ne serait pas fâché contre elle. Elle était aussi fâchée contre elle même pour avoir céder au beau yeux du rouge et or disant qu’elle pouvait se nourrir de lui a sa guise comme s’il était un bar et que c’était happy hour.

Julie reporta son regard sur son cousin et dit une dernière chose.

« Tu sais … je sais que tout le monde me trouve bizarre depuis ça … »

Julie montra son œil vairon qu’elle n’avait pas quand ils étaient enfant et qui était apparut à cause de son statut de demi-vampire. Elle avait plus de changement que Nate, car elle contrôler bien moins sa soif et se nourrissait bien plus que lui de sang humain.

« Mais si tu as besoin de moi, je suis là .... Même si je suis souvent cachée, si tu fouilles bien dans un coin sombre et poussiéreux, tu pourras me trouver ».

Elle lui fit un petit sourire et un clin d’oeil. Puis reprit avec une voix plus légère :

« Sinon, une fille en particulier te plait aujourd’hui. Peut-être Dorcas Meadowes ? Et que dis-tu de la capitaine de l’équipe de Quidditch des Poufsouffle : Jenifaël Bradford ? »
avatar
Julie Palmer

Messages : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Dim 9 Sep - 18:28

L'ambiance de la salle était faite pour des couples. Hors, Rosemary m'avait placé avec ma cousine. Cette pensée me faisait sourire. Ne savait-elle donc rien de nous? A sa place, je me serais renseigné un minimum pour savoir avec qui placé telle ou telle personne. Je la voyais se déplacer de table en table faisant mine de picoré dans le buffet, en sachant très bien qu'elle nous écoutait. Je ne sais pas quel sortilège elle pouvait nous entendre mais j'étais sur qu'elle épiait toute les conversations, et qu'à la fin de cette journée, les ragots circuleraient dans tout Poudlard.

Je reportait mon attention sur ma cousine en me remémorant les moments que j'avais passer avec elle. De mémoire, je n'étais jamais resté seul avec elle, et je n'avais donc jamais parlé vraiment avec elle. Nous étions toujours tout les trois, Nate, Julie et moi. Je ne dirais pas inséparable, quoi que au sujet de Nate, nous l'étions, mais nous faisions presque tout ensemble. Puis vint le jour ou Nate du rejoindre Poudlard, et du jour au lendemain, je ne passais presque plus de temps avec elle. Ce n'était pas par méchanceté, c'était juste que Nate n'était plus la, et que je sentais que ce ne serait pas pareil. De plus, chaque fois que nous pouvions nous voir, elle m'évitait. Elle se faufilait hors de portée et disparaissait. Je m'étais donc fait à l'idée que je devrais patienter une année avant de pouvoir revoir Nate; et 2 ans, pour regrouper notre trio, qui d'ailleurs, ne c'est jamais refait. Nos maisons étaient toute différente, et nous n'étions pas de la même année. Plus de Quidditch à trois, plus de jeu, plus de confidence. Tout ce que j'avais à dire c'était à Nate que je le disais. Puis vint ce que tout le monde connait. Le meurtre de mes parents. A partir de ce jour, tout avait changer, et je ne voyais meme plus Nate. Meme s'il essayait de reprendre contact avec moi, je ne voulais pas m'approcher de lui de peur qu'il ne disparaisse à son tour. Je n'avais aucune envie de voir disparaitre d'autre personnes autour de moi...

JULIE ▬ On peut pas dire que notre famille se porte bien hein … J’espère que toi tu va bien, enfin, je sais pour tes parents et tout ... Maman m’a envoyé une lettre et puis, enfin bref. Sinon pour Nate, on s’évite un peu en se moment, on a eu un petit différent frère-sœur, mais ça devrait aller.

HOPE ▬ Ca va mieux en ce moment. J'ai repris... Confiance. J'ai de nouveau un but, et je ne suis pas seul. Tu vois le garçon la-bas, je pointait mon doigt vers Leroy, C'est un ami en qui j'ai vraiment confiance. Je pense que tu sais que la confiance ne se donne pas facilement après une chose pareil, mais il a su me faire comprendre qu'il était de mon côté. Rare sont ces personnes. Je reportait mon attention sur Julie. Par différent, tu veux dire quoi?

Jamais je n'avais vu Julie et Nate être en froid, et cela me surprenait de l'apprendre. Comment pouvaient-ils être en froid alors que par le temps ils étaient toujours ensemble? En même temps, eux aussi se sont en quelque sorte séparé depuis Poudlard; Nate restant avec ses amis.

JULIE ▬ Tu sais … je sais que tout le monde me trouve bizarre depuis ça … Mais si tu as besoin de moi, je suis là .... Même si je suis souvent cachée, si tu fouilles bien dans un coin sombre et poussiéreux, tu pourras me trouver.

Je ne comprenais pas ce qu'elle voulait dire. Avait-elle fait quelque chose dont je n'étais pas au courant? Si oui, je trouvais ça surprenant car dès qu'un bruit courrait dans l'école, tout le monde étaient au courant, moi y compris. Les bruits courraient vraiment rapidement dans cette école.

HOPE ▬ Je ne comprend ce que tu veux dire... Je sais que je peux compter sur toi en cas de besoin mais, depuis quoi tout le monde te trouve bizarre? Tes yeux? A par les trouver magnifique personne ne peut rien te reprocher!

Nate aussi me paraissait bizarre de temps à autre les soirs, quand je trainais avec lui, mais je ne lui avait pas re-parlé depuis et je ne savais pas ce qu'il avait. Peut-être Julie avait-elle le même problème que Nate, et ainsi je comprendrais...

JULIE ▬ Sinon, une fille en particulier te plait aujourd’hui. Peut-être Dorcas Meadowes ? Et que dis-tu de la capitaine de l’équipe de Quidditch des Poufsouffle : Jenifaël Bradford ?

Je baissais la tête, repensant à la manière dont je m'étais retrouver ici. Je n'avais pas totalement été forcé, puisque personne ne m'avait pousser jusqu'ici, mais des personnes de ma maison avait inscrit mon nom sans me demander l'autorisation.

HOPE ▬ Hé bien en réalité, je ne suis pas ici de mon plein gré. Des Serdaigles ou autres ont inscrit mon nom sur la feuille et je me retrouve donc ici. On verra bien comment les choses avanceront, dis-je en souriant.

En y repensant, après cette journée, je chercherais qui avait inscrit mon nom sur cette liste, pour pouvoir me venger... gentiment.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Dim 16 Sep - 14:31

Plus personne par ici??
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Dorcas Meadowes le Dim 16 Sep - 15:09

Laissons jusqu'à ce soir avant de sonner le rappel via MP. Je crois que la rentrée de septembre occupe un peu tout le monde Wink
EDIT : le rp reprend à partir d'Evangeline, surveillez cela de près. Wink

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Maître Jeu le Sam 29 Sep - 16:11

Le RP reprend à partir de Dorcas Meadowes. Si le couple absent de la table 3 désire jouer pour ce tour, qu'il se manifeste et n'hésite pas à poster avant la fin de ce tour si cela leur est possible.
Désolé pour l'interruption de jeu suite à la rentrée surchargée pour tous. La partie reprend !
avatar
Maître Jeu

Messages : 650
Date d'inscription : 08/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs-rpg.forums-actifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Dorcas Meadowes le Sam 29 Sep - 23:00

Le Serdaigle ne fit pas d'histoires et l'excusa immédiatement pour son retard, ce qui bien entendu mit Dorcas dans d'excellentes dispositions à son égard. Elle aurait détesté être réprimandée alors qu'elle venait de présenter ses excuses – certaines personnes moins bien élevées que son vis à vis ne se gênaient pas pour cela. En plus d'être compréhensif, il avait un goût sûr et sobre en matière de vêtements : chemise, cravate et... jean, put-elle constater comme il se levait de sa chaise pour lui administrer un baise-main très chevaleresque. Appréciant le geste, Dorcas lui sourit plus largement, se retenant de justesse de rougir comme il ajoutait, son regard planté dans le sien :

"Enchanté, Dorcas."

Cette dernière lui avait à peine laissé le temps d'en placer une, elle était d'une impolitesse (ou d'un enthousiasme ?) qui aurait pu paraître très déplacé. Heureusement, une fois encore, le jeune homme ne lui fit pas l'outrage d'un reproche. Il balaya la gêne de la Gryffondor d'un sourire amical et répondit à sa question :

"Je m’appelle Nicolas Warrington. Septième année dans la maison Serdaigle. Je m’excuse d’avance, je ne suis jamais venu à un speed-dating, et je ne sais pas du tout comment ça se passe."

Dorcas haussa les épaules ; elle aussi en était à son premier essai en la matière, elle ne savait pas du tout à quoi s'attendre et venait...

"Je suis venu par curiosité" poursuivit Nicolas.

Oui, par curiosité aussi. Un bon point commun, la curiosité, non ? Sceptique quand à l'efficacité de rendez-vous aussi courts, elle s'étonna d'en découvrir autant sur son partenaire en si peu de temps. Comme quoi, quand deux personnes se rencontraient dans le but clair d'échanger et de se dévoiler pour se connaître, sans se tourner autour en mille hésitations timides, les choses pouvaient aller vite et bien se passer !

"Lève-tard, gourmande ? Je suis l’inverse." dit-il sur un ton de plaisanterie.

"Oh, ça fait plus de gâteaux pour moi !" rit-elle doucement, sans se soucier de passer pour un ventre sur pattes. Elle avait la taille assez fine et le corps assez élancé pour qu'il constate que, sans pour autant se priver, bien au contraire, elle savait prendre soin de son corps. D'ailleurs, d'après ce qu'elle devinait de belles épaules et de beaux muscles sous la chemise légèrement tendu du jeune homme, Dorcas était d'accord pour lui laisser vérifier chaque centimètre carré de sa peau quand il voulait et où il voulait ! Il était vraiment beau, et elle s'aperçut soudain qu'elle le fixait avec insistance depuis presque une minute, faisant glisser son regard ici et là, principalement aux endroits stratégiques - belles mains douces, jolies pommettes, pectoraux développés, épaules carrées comme elle les aimait... Dorcas se pinça les lèvres et se mit bien droite sur sa chaise pour se redonner une contenance.

Ses doigts tapotèrent doucement sur la anse du mug de jus de citrouille réchauffé puis, caressant du bout de l'index le contour de la tasse, elle répondit à sa question après quelques secondes supplémentaires :

"La curiosité, tout comme toi." susurra-t-elle sur un ton qui se voulait séducteur.

Elle détacha alors son regard du mug où elle l'avait plongée tout à sa gêne de l'avoir dévisagé la minute précédente, puis ce fut l'occasion pour elle de surprendre un regard, furtif, de Nicolas vers Evangeline. Cela ne dura qu'une brève seconde, mais Dorcas comprit en un instant qu'il en pinçait pour la belle et ténébreuse sorcière aux iris d'argent. Aussitôt, la Gryffondor regretta d'avoir tenté de séduire Nicolas. Aussi, pourquoi venir à un speed-dating quand votre cœur était d'ores et déjà pris ? Quand bien même cela ne semblait-il pas réciproque – enfin, ça restait à prouver –, c'était un peu cruel pour la personne en face de vous qui, au final, n'avait aucune chance.

"Enfin, je peux parler, je suis en couple avec un crétin que personne n'aime, et qui est en vérité un simple ami, donc bon..." souffla-t-elle en son for intérieur.

Plutôt que de s'énerver ou même de le rembarrer pour le tenir éloigné d'elle, Dorcas décida d'abattre une autre de ses cartes, un atout inattendu. Alors que le regard de Nicolas revenait sur elle comme si de rien n'était, Dorcas se pencha en avant et murmura sur le ton de la conspiration :

"Tu en pinces pour elle, je me trompe ?"

Ce disant, elle effectua un léger mouvement de tête en direction de la table numéro 3.

"On s'entend plutôt bien, elle et moi, pour une raison bien précise : on est plutôt volages. Il va falloir t'accrocher si tu la veux et... t'as l'air sympathique, et j'ai envie de t'aider à l'avoir. Je ne sais pas pourquoi, mais là, comme ça, j'ai un bon pressentiment... appelle ça le sixième sens ou l'instinct féminin."

Elle sourit au jeune homme, regrettant de ne pas pouvoir croquer un bon coup elle-même dans ce morceau de choix, un très beau représentant de la gente masculine. Dommage... mais elle ne voudrait pas se mettre entre Evangeline et lui s'ils avaient une chance de finir ensemble. Dorcas avait beau être une croqueuse d'hommes, elle n'était pas une briseuse de couple, et encore moins une dévoreuse d'espoir.

Elle se releva pour reprendre une position normale, trempa les lèvres dans sa boisson et mordit un bout dans sa viennoiserie. Hmmm, un délice ! A défaut de croquer le beau spécimen en face d'elle, elle se contenterait de sucreries pour l'heure. A moins de trouver quelqu'un d'autre de qui faire son quatre heures... avant qu'elle et Winchester n'officialisent leur "couple", avec d'énormes guillemets. Tant qu'elle pouvait se permettre d'être volage sans porter atteinte au plan du Serpentard, autant en profiter ! Mais Nicolas Warrington n'était certes pas le bon candidat... son cœur était déjà pris et puis, même si elle avait eu moins de scrupules quant à séduire un homme qui ne lui était pas réservé, elle n’avait aucune envie de servir de distraction en attendant que la véritable élue de son cœur lui tombe entre les bras…

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Nicolas D. Warrington le Lun 1 Oct - 19:04

« Oh, ça fait plus de gâteaux pour moi! » annonça-t-elle en riant.

Nicolas laisse échapper un petit rire. A la vue du corps de Dorcas, il devina que même en étant gourmande, elle prenait soin d’elle. Elle était tout à fait charmante. Un visage aux traits délicats, un regard envoutant, des lèvres que chaque homme rêve d’embrasser une fois dans sa vie… elle était belle, c’était indéniable. Et son corps… Nicolas eut un frisson dans le dos en y pensant. Il s’en voulait de regarder ainsi une autre femme que celle qu’il aimait, surtout que celle-ci se trouvait en ces lieux. Il passa un rapide coup d’œil du côté de la table de Jake et Evangeline.
En regardant à nouveau Dorcas, il remarqua qu’elle semblait presque l’admirer… elle se pinça les lèvres, un geste que Nicolas appréciait, puis elle se redressa.
Elle s’approcha doucement de Nicolas, qui fronça les sourcils, puis d’un ton doux et faible de façon à ce que seul Nicolas l’entende…

« Tu en pinces pour elle, je me trompe? » en montrant discrètement Evangeline.
Elle ajouta ensuite : « On s’entend plutôt bien, elle et moi, pour une raison bien précise : on est plutôt volages. Il va falloir t’accrocher si tu la veux et… t’as l’air sympathique, et j’ai envie de t’aider à l’avoir. Je ne sais pas pourquoi, mais là, comme ça, j’ai un bon pressentiment… appelle ça le sixième sens ou l’instinct féminin. »

Nicolas était plutôt surpris de cette… proposition… il garda le silence quelques instants, puis répondit.

« Je n’ai pas besoin d’aide. » commença-t-il à répondre… pour ajouter ensuite : « Je préfère me débrouiller seul. J‘apprécie toutefois le geste, merci. Et puis, si je suis venu à un speed-dating, c‘est pour penser à autre chose, ne penses-tu pas? Excuse-moi si j‘ai pu me paraître offensant, regarder une autre alors que je suis devant une aussi charmante femme… j'ai conscience que ce n'est pas très respectable... désolé.»

Un sourire gêné mais sincère, Nicolas préféra éviter le regard de Dorcas en regardant la table, tandis qu’elle profita de la nourriture qu’elle avait récupérée juste avant. Il se demandait pourquoi cette jeune femme qu’il venait de rencontrer proposer son aide… c’était sans doute bien intentionné mais Nicolas préférait ne pas la mêler à son histoire de cœur.
Nicolas se leva pour finalement prendre quelques pâtisseries, puis retourna s’asseoir.

« Tu as eu bien raison de prendre de ces gâteaux, ils sont délicieux! » dit-il le sourire aux lèvres, comme si cette petite discussion ne s’était pas produite, mais finalement il eût envie d'en savoir plus sur Dorcas.

« Et toi, côté coeur? Tu viens ici pour trouver une relation sérieuse ou pour t'amuser un peu? A moins que tu ne sois déjà promise? » ajouta-t-il avec un grand sourire et à voix basse. Il lui adressa un clin d'oeil, tout en lui expliquant qu'il était plus ou moins au courant de certaines choses concernant la fameuse histoire entre Jake et elle, comme Jake était son meilleur ami, tout en précisant qu'il ne dirait jamais rien par rapport à cela.

« Jake est mon meilleur ami, il m'a expliqué cette histoire... mais je te répète ce que je lui ai dis, jamais je ne confierais ce secret à quelqu'un. Promis. Et tu sais, par rapport à Evangeline... si tu peux m'aider en quoi que ce soit, ce serait très volontiers. Je te rendrais la pareille, si tu le désires.» proposa-t-il, toujours à voix basse.

Il ajouta un petit sourire, tout en lui prenant les mains et en s'approchant d'elle, sans intention particulière. En vérité, il espérait que Evangeline tourne la tête à ce moment-là, qu'elle pense que quelque chose se produisait... il n'avait pas encore tenté de l'attirer par la jalousie.

Il lui murmura à l'oreille ce qu'il essayait de faire, en précisant qu'elle l'avait proposée. Lâchant un petit rire, il la fixa en lui souriant.
avatar
Nicolas D. Warrington

Messages : 21
Date d'inscription : 02/08/2012
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Mar 9 Oct - 14:38

    L'ambiance régnant sous la tente se révéla être assez bonne enfant, à des années lumières de l'ambiance beaucoup plus lourde et pesante qui règne depuis l'accident sur Poudlard et ses environs, mais aussi sur le monde sorcier entier. La Guerre se fait ressentir de plus en plus, se rapprochant et resserrant son piège meurtrier sur eux. Les premières années le ressentent, mais les premiers à en pâtir sont les plus vieux. Les septième année principalement. D'abord puisqu'ils sont plus aptes à comprendre l'ampleur de la crise qui secoue le monde mais aussi parce qu'ils savent qu'à partir de l'année prochaine, ils seront projeté dans le monde sorcier, livrés à eux même, bien loin de la protection rassurante de Poudlard et d'Albus Dumbledore. Parce que oui, malgré l'accident qui s'est déroulé il y a quelques jours à Pré-Au-Lard, le château est un endroit sûr. Une fois qu'ils seront en dehors, la véritable guerre commencera pour eux aussi...

    Tasse de thé en main, elle s'installa à la table indiqué par la maîtresse des lieux, la table numéro cinq, et elle fut très rapidement rejointe par celui qui serait son compagnon durant cette première partie du speed-dating. Souriante, elle se présenta brièvement, n’énonçant que le principal, le tout sur un ton joyeux. Aujourd'hui, ils sont là pour s'amuser et tirer un trait, ne serait-ce que quelques instants, sur les sombres évènements qui ont lieu ici et là dans le monde. Et puis, la bonne humeur fait partie intégrante de son caractère alors pourquoi refouler ce sentiment ? En attendant une réponse de la part du jeune homme, elle le détailla brièvement. Assez grand, des cheveux noirs et un peu plus long que la 'norme' masculine, deux yeux gris perçants, une cicatrice démarrant au coin de l’œil et s'étendant quasiment jusqu'au niveau de sa mâchoire... La Poufsouffle ne s'attarda pas plus longtemps sur ce détail et s'intéressa aux vêtements de son camarade, assez simple sans toutefois être négligés, avant de replonger son regard dans celui du garçon.

    « Jenifaël ? C’est un très joli prénom. »
    « Merci ! »


    Il but une gorgée de sa tasse avant de reprendre, se présentant à son tour.

    « Leroy de Louvière, Serdaigle, sixième année, Français, si tu t’interroges sur mon nom… On a encore le temps de participer à de tels speed-dating lorsqu’on prépare ses ASPIC ? »

    La jeune femme ne put s'empêcher de sourire face à la taquinerie glissée dans la conversation. Après avoir bu une nouvelle gorgée de sa tasse de thé, la jeune femme prit à son tour la parole afin de répondre, amusée par la tournurede la conversation. Finalement, Albus Dumbledore à beau avoir des idées étranges, elles n'en reste pas moins de bonnes idées !

    « Je suis la preuve vivante que l'on peut être en septième année et avoir des notes correcte tout en ayant une vie sociale à côté de ça ! Épatant, n'est-ce pas ? Mais je suis assez surprise. Que fait un serdaigle ici ? Sans bouquin avec lui qui plus est ! »

    Elle fit mine de regarder autour de la table, à la recherche d'un bouquin quelconque que le garçon aurait apporté avec lui, puis elle reporta son attention sur lui, une moue sérieuse sur le visage

    « Raconte ! » Elle se pencha légèrement en avant, prenant des airs de conspiratrice « T'es un espion envoyer en mission pour analyser le comportements des élèves des autres maisons pour tâcher de mieux les comprendre ? J'ai raison ? » Reprenant son sérieux, elle se redressa et continua, le sourire toujours aux lèvres « Plus sérieusement; c'est pas tout les jours que Dumbledore organise ce genre de chose. Je me suis laissée tenter, ça avait l'air assez amusant comme idée. Et toi, qu'est ce qui t'as amené ici, outre l'analyse des comportements non Serdaigliens ?»
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Leroy de Louvière le Lun 15 Oct - 17:01

[HRP: je suis désolée du retard, je réponds demain sans faute!]

Tout en discutant avec Jenifaël, Leroy se détendait. L’ambiance sous la tente, chaude et agréable, aidait à faire oublier pour un temps la triste réalité de l’extérieur. Le Serdaigle était bien placé pour savoir ce qui se préparait : lorsqu’il était encore chez lui et que son père avait rejoint les Mangemorts, il avait déjà eu quelques aperçus de la guerre dans laquelle ces derniers voulaient jeter les mondes sorcier et moldu…Aperçus qui s’étaient trouvés amplement confirmés par les crimes dont son père s’était rendu coupable. Sans même parler de l’incident récent de Pré-au-Lard, dont il avait été victime avec quelques autres élèves. Certains d’entre eux se trouvaient présents ici aussi… Tous cherchaient à oublier, à profiter des belles occasions que la vie leur offrait encore pour ne pas trop penser à ce qui les attendait dehors. Et ce, quel que fût leur sang. La guerre qui couvait concernait tout le monde, du sang-pur le plus extrémiste, aux nés-moldus et aux moldus, même si ceux-ci en étaient bien moins conscients. Leroy appréhendait la fin de ses années à Poudlard, lorsqu’il se retrouverait vraiment livré à lui-même à l’extérieur. Sa situation était déjà bien difficile pendant les mois d’été, il peinait à envisager les mois passés loin de Poudlard. C’était pour cela qu’il passait tout le temps qu’il pouvait dans les livres, à trouver et apprendre des sorts, à s’entraîner… Il devait être le plus prêt possible, et parvenir à intégrer l’école des Aurors, qui offrirait un abri relatif, bien qu’elle ne comportât pas d’internat. Leroy chassa ces pensées. Ce n’était pas le moment d’y revenir, alors qu’il cherchait justement à les fuir !

Le regard de Jenifaël glissa sur lui, sans s’attarder outre mesure, et Leroy lui fut reconnaissant de ne pas prêter davantage d’attention à sa cicatrice. Maintenant que la plupart des gens l’avaient vu, il croisait moins de regards fixes ou gênés. Mais parfois, au détour d’un couloir, ou plus généralement dans la rue, il sentait les regards qui s’attachaient soudain sur lui, les gens qui se détournaient lorsqu’il relevait la tête vers eux. Il détestait cela. D’où l’intérêt de se laisser pousser un peu les cheveux pour dissimuler sa balafre au maximum.

La Poufsouffle le remercia pour son prénom, puis sourit à sa remarque. Le ton amusé de sa réponse fit sourire Leroy…et il se prit la remarque qu’il attendait presque lorsque les autres élèves croisaient un Serdaigle : que faisait-il dans le monde extérieur, et surtout sans livre ! À croire qu’aux yeux de tous, les Serdaigles vivaient en reclus, entourés seulement d’épais grimoires abscons et qu’ils ne revenaient à la vie que contraints et forcés par les nécessités matérielles, telles que les repas… Néanmoins, au bref coup d’œil qu’il avait jeté autour de lui en arrivant, Leroy avait pu constater que les Serdaigles étaient largement représentés ! De quoi faire mentir les rumeurs…ou les conforter en soulignant que les Bleu et Bronze peinaient à se trouver une âme-sœur.

Merci d’apporter une telle preuve au pauvre 6ème année que je suis ! Ca me rassure pour l’année à venir, fit-il en souriant. Quant au livre… eh bien, j’ai vraiment hésité avant de l’abandonner à regret dans mon dortoir.

Il en parlait comme d’un animal de compagnie familier, accentuant à dessein l’affection qu’il porterait à un tel grimoire. Eh oui, les Serdaigles aussi sont capables d’auto-dérision. Ils savent parfaitement quel regard les autres portent sur eux…et si certains s’en offusquent, les autres prennent le parti de s’en amuser. Leroy appartenait à cette dernière catégorie : si on devait mal prendre toutes les remarques, le monde était bon pour aller droit dans le mur !

Il se retint de rire lorsque Jenifaël poursuivit, mais il sourit largement. Il se pencha légèrement à son tour :

Ne le dis pas trop fort, mais tu as bien deviné… Les Serdaigles trouvent fascinants la manière dont vous agissez, vous qui n’appartenez pas à notre maison, et nous sommes vraiment curieux d’en savoir plus. Il paraît qu’on peut apprendre davantage en vous interrogeant qu’en regardant dans les livres…

Il arborait une mine curieuse, presque pensive, comme s’il découvrait une nouvelle facette du monde, à laquelle il ne s’attendait pas.

Quels sont tes goûts en dehors du Quidditch, tes envies ? Tes projets pour plus tard ?

Il ne parlait plus de la sphère scolaire, mais bien de ce que Jenifaël voudrait faire ensuite, sur tous les plans. Question un peu trop personnelle peut-être, puisqu’ils ne se connaissaient pas vraiment, mais Leroy appréciait la jeune fille, son humour. Même s’ils ne ressortaient pas de cette tente ensemble, il serait heureux d’avoir fait sa connaissance.

Dumbledore a parfois de bonnes idées ! répondit Leroy. En plus du traité comportemental, comme toi, je trouvais l’idée amusante, bienvenue… Ca change de l’ordinaire, et on peut faire de belles rencontres.

Il ponctua sa remarque d’un sourire. Le compliment était réel ; la réputation de galanterie des Français n’était pas usurpée. Il reconnaissait qu'il n'était pas à la recherche d'une petite amie, d'autant qu'il ne croyait pas vraiment au coup de foudre, ou à l'amour naissant au bout de trois minutes de conversation.

_________________
+"Rappelez-vous: Toujours debout. Sans raison, ni fierté, sinon celles de ne pas avoir cédé. Comprenez-vous?[...] Alors, continuez, puisque telle est votre nature." [Le Déchronologue, S. Beauverger]
+"Un lâche peut être aussi brave que quiconque en l'absence de tout danger. Et chacun remplit ses devoirs quand les devoirs ne coûtent rien. Avec quelle aisance se suit, dans ces conditions, le chemin de l'honneur! Mais tôt ou tard vient pour tout homme l'heure où cesse l'aisance, l"heure inéluctable des choix contraignants. [...] A toi seul de choisir et de vivre ton choix jusqu'à ton dernier souffle. [G. Martin, Le Trône de Fer]


+No story lives unless someone wants to listen. The stories we love best do live in us forever. So, whether you come back by page or by the big screen, Hogwarts will always be there to welcome you home. [JKR]
avatar
Leroy de Louvière

Messages : 335
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 27
Localisation : Quelque part entre le XVIIème et le XVIIIème

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Maître Jeu le Lun 22 Oct - 17:56

Rosemary se balançait d'un pied sur l'autre, tournant le dos aux participants, l'oreille toujours aux aguets. Et le regard rivé sur la montre bracelet qu'elle portait au poignet : dans cinq minutes, elle taperait dans ses mains et ordonnerait aux participants homme de changer de place, suivant le résultat d'un nouveau tirage au sort qu'elle effectuerait de ses blanches mains innocentes.

En tout cas, le Gryffondor qui discutait avec la jeune fille aux cheveux roses avait repris un peu du poil de la bête. Bien qu'il ne fut guère bavard, il répondit à la jeune fille qu'il croyait en l'amour même s'il n'était pas sûr de le trouver ici. Apparemment, pour lui, "l'amour peut nous tomber dessus à tout moment, même ici". Bon, ça n'était visiblement pas arrivé avec la Serpentard, mais qui pouvait savoir, par la suite ? De toute manière, cette fille méritait-elle l'amour ? Elle avait l'air tellement cynique, elle avait même traité Rosemary de dragée rose ! Les mots auraient pu être gentils et aimables dans une bouche moins remplie de poison, mais là... l'organisatrice se sentait blessée qu'une des participantes la juge à ce point incapable. Des années qu'elle organisait des speed-dating, des années ! Et voilà ce que la première pimbêche venue s'autorisait à dire... si Rosemary n'avait pas été censée ne rien écouter de ce qui se disait aux tables, elle aurait volontiers répondu. Poliment, mais fermement.

"Ce n'est pas par choix que je suis célibataire", poursuivit le Gryffondor nommé Angel Hawkins, "et même si ça ne me pèse pas pour l'instant, je ne vois pas pourquoi je devrais me fermer à toute possibilité... tu vois ce que je veux dire ? De ton côté tu... pourquoi est-ce un choix, si ce n'est pas trop indiscret ?"

Du côté des deux cousins, la conversation suivait son cours, et la cousine, très ingénue, proposait des prétendantes à son cousin. Au moins un rendez-vous qui ne serait pas perdu, si le Serdaigle commençait d'ores et déjà à réfléchir aux prochaines candidates ! Cela lui permettrait de les aborder avec assurance, certitude, et confiance en soi. Un beau mélange pour impressionner ces demoiselles, n'est-ce pas ? Enfin, Rosemary, elle, l'aurait été à leur place...

A la table 4, le Serdaigle rivalisait de charme et d'amabilité pour séduire la Gryffondor, laquelle n'aurait pas été indifférente s'il n'y avait eu ce regard suspect... ah, pourquoi des personnes déjà amoureuses se présentaient-elles à des événements tels que celui-ci ? Rosemary ne comprendrait jamais le mal que ces gens-là pouvaient vouloir s'infliger en venant ici. Masochistes...

A la table 5, au moins, se trouvait un couple où les participants n'étaient ni cyniques, ni cousins, ni déjà amoureux. Des gens normaux, simples, heureux de se rencontrer. Rosemary s'estimait heureuse qu'un début d'amitié, voire d'amour, commence à s'installer entre ces deux-là...

Elle se retourna, regardant de nouveau sa montre. Elle les laissait parler encore deux minutes, puis elle annoncerait le second tour.


Règles :

- La longueur minimale des posts est de 500 mots. Pas de limite maximale.
- Une réponse toutes les 72 heures, si problème, postez vide et vous avez encore 24 heures. Pas plus pas moins.
- Après chaque réponse, si vous le pouvez, prévenez celui qui répond après vous.
- Il peut arriver tout et n'importe quoi à votre personnage. Le PNJ décide.
- Il y aura cinq tirages au sort et donc cinq rencontres par personne (c'est un vrai tirage au sort effectué par le PNJ, donc totalement imprévisible Wink Par contre, impossible de vous retrouver deux fois avec la même personne.)
- Un tirage au sort s'étale sur trois tours : vous postez trois fois avant de changer de partenaire.
- Le premier tour commence à votre premier post.

- Angel Hawkins a quitté le forum, mais son personnage peut être joué par le Maître Jeu, ou bien improvisé par la jeune fille qui l'accueille à sa table (c'est à votre discrétion du joueur : Samantha, si tu souhaites le jouer dans ton prochain post, tu peux Smile).


Ordre :
Samantha Jinkins (table 1)
Angel Hawkins (table 1)
Julie Palmer (table 2)
Hope Evenyl (table 2)
Evangeline Holmes (table 3)
Jake Winchester (table 3)
Dorcas Meadowes (table 4)
Nicolas Warrington (table 4)
Jenifaël Bradford (table 5)
Leroy de Louvière (table 5)
Maître Jeu
avatar
Maître Jeu

Messages : 650
Date d'inscription : 08/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs-rpg.forums-actifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Maître Jeu le Jeu 1 Nov - 12:01

RAPPEL A TOUS !!


Le RP continue, même si personne n'a posté avant vous. Le dernier post du Maître Jeu remonte au 22 octobre. En sachant que chaque joueur dispose de trois jours pour poster, et qu'aucun ne l'a fait, en comptant les jours, le tour est dès aujourd'hui à Hope Evenyl.
Mais, si un joueur disposé avant lui a le temps de poster d'ici là, qu'il n'hésite pas et le fasse : le jeu repartira depuis son tour à lui.

Si d'ici la fin des vacances de la Toussaint personne n'a posté, ce RP sera mis en pause pour être repris à une période moins chargée pour tous.
avatar
Maître Jeu

Messages : 650
Date d'inscription : 08/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs-rpg.forums-actifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Invité le Ven 16 Nov - 20:27

J'ai envoyer un mp je n'ai toujours pas eu de réponse ^^'
sur le compte du maitre hein Smile
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Maître Jeu le Mer 21 Nov - 19:03

Je viens tout juste de le voir, désolée... le MJ aussi est débordé ^^

RP mis en pause de toute manière, on y verra plus clair aux vacances de Noël. Un rabattage des troupes sera fait à ce moment-là où tout le monde est plus disponible Smile
avatar
Maître Jeu

Messages : 650
Date d'inscription : 08/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://les-maraudeurs-rpg.forums-actifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénement n°2 (groupe 2)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum