Réunion de famille [PV Rabastan]

Aller en bas

Réunion de famille [PV Rabastan]

Message  Bellatrix Lestrange le Mar 11 Sep - 13:09

Vêtue d'une robe à tournure noire qui seyait à son rang, Bellatrix Lestrange sourit à son époux. Pour l'heure, ils se trouvaient dans l'aile du manoir Lestrange dont la famille avait bien voulu se défaire afin qu'ils puissent y habiter. Elle défroissa le devant de sa robe, enfonça sa baguette magique entre ses seins à l'abri de son corset, enfila une cape en velours pourpre pour se tenir chaud dans cette froide soirée de Février, et saisit la main que lui tendait Rodolphus.

Un instant et une transplanation plus tard, ils apparaissaient rue du Bac, rien d'autre qu'un chemin de Terre où tout moldu qui s'y engageait faisait inconsciemment demi-tour, et pour cause : il s'agissait de l'unique voie qui menait au manoir Malefoy où, ce soir, se réunissaient une bonne partie des Mangemorts de Voldemort, ainsi que quelques sympathisants. Bellatrix avait hâte de retrouver sa sœur Cissy. Sa meilleure sœur. Elle lui avait énormément manqué et depuis que l'aînée des Black s'était mariée et devait en plus de cela assumer les fonctions de lieutenant des Mangemorts, à seulement vingt-cinq ans, elles n'avaient pas le temps de se fréquenter autant qu'avant. Le bras autour de celui de son époux, Bellatrix ouvrit le portail et ils pénétrèrent sur le domaine des Malefoy.

Narcissa n'était pas encore mariée à proprement dit, puisqu'elle était encore une Black. Toutefois, fiancée depuis de nombreux années au très aristocratique et très estimé Lucius Malefoy, lorsque Narcissa désirait organiser un dîner entre amis comme ce soir, elle le faisait tout naturellement au domicile de son futur époux. Le procédé avait fait hausser quelques sourcils sceptiques chez les aînés des familles nobles, mais puisque la fiancée ne dormait pas chez son futur époux la nuit venue et que les convenances étaient respectées, tout allait pour le mieux.

Rodolphus marchait d'un bon pas, forçant Bellatrix à accélérer le sien. Il faut dire qu'il avait reconnu la silhouette de Rabastan à l'entrée, sous le porche de l'imposant manoir tout en pierre de basalte noire, et lui non plus n'avait pas vu son frère depuis quelques semaines. Bellatrix était également impatiente de le voir. Elle ressassa l'idée que, si on lui avait donné le choix entre les deux Lestrange, elle aurait probablement choisi Rabastan. Cependant, la jeune femme n'avait émis aucune objection depuis ses seize ans, date à laquelle on lui avait annoncé le nom de son futur époux. Fidèle mais pas soumise, elle avait effectué une révérence charmante et, depuis, n'avait trouvé que des qualités à Rodolphus.

Aimant avec elle, charmant en toutes circonstances, il tenait à fournir à leur deux familles une descendance aussi pure qu'eux. Bellatrix n'avait donc aucun regret, même si elle trouvait à Rabastan encore plus de qualités qu'à son frère... lequel frère ne les avait pas vus et venait d'entrer dans le manoir à la suite du Majordome.

Le couple parvint auprès de l'entrée et frappa à son tour. Le Majordome, aussi preste qu'un courant d'air, les accueillit avec bienveillance et les conduisit au petit salon, tandis qu'un elfe de maison se chargeait de leurs capes et manteaux. Bellatrix ne lui accorda même pas un regard de mépris et, lâchant le bras de son époux, se précipita dans les bras de sa soeur qui venait de se retourner, rayonnante dans sa robe couleur crème à coupe Empire : "Cissy !"
avatar
Bellatrix Lestrange

Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille [PV Rabastan]

Message  Rabastan Lestrange le Dim 30 Sep - 13:10

Rabastan s’examina une dernière fois dans le miroir en pied, au cadre d’argent, qui trônait dans sa chambre. Un bel objet ancien, en provenance directe du manoir familial. En effet, si le cadet des Lestrange vivait ordinairement à Londres, dans son propre appartement, sa famille avait veillé à ce qu’il soit correctement et décemment meublé. Aussi les quelques pièces ressemblaient-elles à un manoir en miniature. La solennité des lieux était quelque peu entachée cependant par le désordre qui régnait. Rabastan n’était pas un parangon de l’ordre et ses affaires traînaient négligemment ici ou là : des livres éparpillés sur le vol, des vêtements abandonnés sur le dossier ou les bras de fauteuils, aux bons soins du domestique qui partirait en quête pour les récupérer. Mais ces détails annexes ne l’intéressaient pas pour l’heure.

Son costume à l’allure victorienne, bordeaux et noir, lui donnait l’allure qui correspondait à son rang. En effet, le jeune Lestrange se trouvait invité à une réception au manoir des Malefoy. En plus du sens des convenances inculqué dès le berceau par ses parents, le côté Dom Juan du jeune homme lui interdisait tout faux pas vestimentaire. Il aimait paraître sous les traits charmants et agréables du fils de bonne famille, qui lui permettaient de manipuler aisément les autres. Bien sûr, peu de gens serait dupe de son rôle ce soir ; après tout, ils se retrouveraient entre Mangemorts, mais autant préserver les apparences au maximum.

Rabastan échangea un dernier regard satisfait avec lui-même, puis sa silhouette s’effaça d’un coup du miroir. Il avait transplané. En arrivant devant la haute grille qui fermait le domaine des Malefoy, le jeune homme resserra les pans de sa grande cape noire autour de lui. Cette nuit de février était désespérément froide, présentant encore tout l’aspect glacé de l’hiver qui s’attardait. Les grilles s’ouvrirent devant lui, sans un grincement. En avançant le long de l’allée d’un pas vif, Rabastan distingua les paons blancs qu’affectionnait Lucius Malefoy. Une coquetterie qu’il trouvait quelque peu exagéré, mais à part cette ostentation, le jeune Malefoy faisait preuve de distinction. On pouvait bien lui pardonner cette légère incartade.

Le jeune homme atteignit le grand perron du manoir et gravit allègrement les marches, heureux à l’idée de se réchauffer à l’intérieur, mais aussi et surtout, de revoir son frère qu’il n’avait pas eu l’occasion de croiser depuis un moment. Son poste au Ministère de la Magie, leurs missions respectives en qualité de Mangemort leur laissaient peu de temps libre. Bellatrix était même encore plus occupée qu’eux, par sa place de lieutenant du Seigneur des Ténèbres. Un léger sourire vint sur les lèvres de Rabastan, sans pour autant révéler ses sentiments pour sa belle-sœur. Cependant, parfois, il regrettait de ne pas être l’aîné de la famille. Le caractère de Bella s’accordait bien mieux au sien qu’à celui de Rodolphus…mais personne n’avait eu de mot à dire dans l’histoire, et les parents des deux familles avaient agi au mieux pour leurs intérêts. Point final. Mais cela n’empêchait pas les deux jeunes gens de bien s’entendre. Ils avaient la même passion du sang et de la souffrance d’autrui, la même envie de faire triompher leur principe. Dans la guerre à venir, ils accompliraient beaucoup de choses ensemble, Rabastan en était convaincu.

Il laissa négligemment tomber sa cape dans les mains d’un elfe de maison, sans se donner la peine de lui accorder un regard, et suivit le majordome qui s’inclinait devant lui avec obséquiosité. Son attitude servile amusa le jeune homme. C’était plus drôle à observer chez les hommes que chez les elfes : chez ces derniers, c’était quasiment devenu une partie de leur nature.

À la suite du majordome compassé, Rabastan traversa le grand hall des Malefoy, puis l’homme s’effaça devant lui pour le laisser pénétrer dans le salon où aurait lieu la soirée. Quelques personnes s’y trouvaient déjà et le bruissement des conversations s’élevait jusqu’au riche plafond. D’un coup d’œil, le jeune homme sut qu’ils seraient entre gens de bien pour cette soirée. Tous membres de l’élite, tous sangs-purs. Tous partisans du Seigneur des Ténèbres. Son univers.

Avec nonchalance, il s’avança dans la pièce, salua le maître des lieux et Narcissa, puis se dirigea vers d’autres personnes de sa connaissance. La conversation s’engageait, lorsque du coin de l’œil, il aperçut son frère et Bellatrix entrer. Cette dernière se précipita dans les bras de sa sœur pour la saluer. Rabastan attendit quelques instants, puis s’excusa auprès de ses interlocuteurs et se dirigea vers les deux autres Lestrange.

Il salua Rodolphus d’une inclinaison de la tête, se courba en un baisemain devant Bellatrix.

Rodolphus, Bellatrix, quel plaisir de vous revoir ! Cela commençait à faire longtemps…
avatar
Rabastan Lestrange

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille [PV Rabastan]

Message  Bellatrix Lestrange le Sam 5 Jan - 23:49

Bellatrix venait juste de terminer de saluer sa soeur qu'une silhouette familière se découpa à la frontière de son champ de vision. Elle n'eut presque pas besoin de tourner la tête pour reconnaître à qui appartenait ce profil si régulier. Quand le nouveau venu parla, elle sourit car elle ne s'était pas trompée.

"Rodolphus, Bellatrix, quel plaisir de vous revoir ! Cela commençait à faire longtemps…"

L'intéressée pencha la tête et glissa un regard entendu à son beau-frère tout en susurrant :

"Rabastan, tu as pu te libérer de tes occupations citoyennes !"

Le commentaire, non dénué d'ironie, n'était pas pour autant plus pourvu d'agressivité. Le sourire qu'elle lui offrit désamorça le reproche déguisé, celui qui faisait allusion à ses nombreuses absences aux réunions familiales ces derniers temps. Mais le jeune homme œuvrait pour le Seigneur des Ténèbres, il ne pouvait avoir de meilleure excuse, aussi ce reproche était-il, au final, un véritable compliment en bonne et due forme. Du moins ce qui se rapprochait le plus d'un compliment, de la bouche de Bellatrix Lestrange. Rabastan ne s'en formaliserait sûrement pas, bien au contraire. Le baise-main fort courtois qui s'ensuivit le prouva d'ailleurs.

Bellatrix afficha son fameux sourire en coin, que ses ennemis comme ses amis interprétaient toujours par "je suis heureuse de te revoir." Et, dans les deux cas, la bonne humeur de la jeune Lestrange portait en elle quelque chose d'effrayant et de dérangeant. Mais pas avec Rabastan : ils étaient fait du même bois.

Prenant l'initiative, Bellatrix lâcha le bras de son mari pour s'accrocher à celui du beau-frère. Rodolphus était habitué à ce qu'ils aient quelques messes basses seul à seule et jamais il n'avait émis de commentaire à ce propos. Et même s'il n'en pensait pas moins, nul doute qu'il n'aurait pas osé piper un seul mot, pas une syllabe, ou même prendre une simple inspiration pour aborder ce sujet. Car Bellatrix n'était pas femme à se laisser critiquer sans raison ; après tout, elle restait fidèle à son mari, n'est-ce pas ? Le sujet marital était donc clos en ce qui la concernait.

Bellatrix mena Rabastan jusqu'à un coin du salon où ils pourraient s'entretenir quelques minutes sans se voir déranger.

"Quelle classe !" fit-elle en s'écartant d'un pas de son beau-frère, pour contempler l'ensemble noir comme la nuit et rouge comme le sang des innocents. "Nouveau tailleur, ou je me trompe ? Il faudrait donner l'adresse à ton frère, il refuse tout commentaire de ma part en la matière, et tu sais que je suis pourtant tenace comme épouse. En tout cas ça te donne fière allure..."

Bellatrix ne l'avait pas mené là pour parler chiffons, mais c'était un moyen comme un autre de commencer la conversation et rattraper le temps perdu !
avatar
Bellatrix Lestrange

Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille [PV Rabastan]

Message  Rabastan Lestrange le Mar 8 Jan - 17:05

Le commentaire de Bellatrix tira un sourire à Rabastan. Effectivement, sa position au Ministère, dans le département de la Justice Magique, constituait un paradoxe profond et un vaste sujet de plaisanterie entre les Mangemorts, dont il savourait lui-même toute l’ironie. Si jamais les officiels apprenaient un jour quel serpent ils abritaient dans leurs rangs… Mais de fait, le jeune homme était bien placé pour avoir les dernières nouvelles des Aurors, ainsi que des informations sur leurs prochains mouvements, sur les personnes sur qui se portaient leurs soupçons. Bien sûr, cela impliquait quelques sacrifices, comme supporter la compagnie d’amoureux des moldus, tout pétris de tolérance et de bons sentiments –Rabastan se disait souvent que c’était lui qu’on devrait déclarer champion de tolérance, pour tous les efforts qu’il accomplissait jour après jour pour fréquenter ces demeurés. Et sauter quelques réunions familiales, comme le lui reprochait légèrement Bellatrix. Mais, autant que lui, elle savait qu’il n’avait pas le choix, qu’ils servaient tous deux la meilleure des causes.

–Que veux-tu, je prends la défense de mes concitoyens très à cœur ; je me donne tout entier dans mon travail…

L’ironie perçait sous ses propos. Une oreille indiscrète, innocente n’aurait perçu que la sincérité des propos d’un jeune homme attaché à son métier ; pour n’importe qui d’autre, connaissant ses motivations réelles, les « concitoyens » se réduisaient à une part minoritaire de la population, les sang-pur. Et le « travail » prenait un tout autre aspect.
Rabastan était cependant heureux de retrouver enfin sa belle-sœur et de fréquenter à nouveau des personnes plus respectables. Comme s’il prenait une bouffée d’air pur, loin de la bourbe des traîtres à leur sang et des moldus. Il apprécia à sa juste valeur la bonne humeur de Bellatrix.

La jeune femme ne tarda pas à l’entraîner en le prenant par le bras. Comprenant le message, Rodolphus demeura en arrière, pour rejoindre d’autres amis. Rabastan sourit intérieurement ; c’était cruel pour son frère mais tout en le plaignant, il s’amusait de la situation. Rodolphus était fait un bois différent, plus tendre…et il avait surtout le défaut d’aimer sa femme et de ne pas oser s’imposer face à elle. L’aîné des Lestrange n’était pas gâté.

Bellatrix fit halte dans un coin du salon. Ainsi placés, proches l’un de l’autre, ils savaient qu’ils ne seraient pas dérangés. Les conciliabules des Lestrange ne regardaient qu’eux et personne ne l’ignorait. Séparés, Bellatrix et Rabastan étaient accessibles, mais réunis, ils formaient un cercle des plus fermés, et il aurait fallu un motif plus que valable pour les interrompre.

Rabastan sourit en entendant le commentaire de sa belle-sœur.

–Merci, je suis plutôt satisfait de mon choix… Tu ne te trompes pas, tu as l’œil pour ce genre de choses. Pour Rodolphus, ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Cela fait des années que je m’efforce de le convaincre de mieux s’habiller, sans succès. La prochaine étape, c’est le kidnapping et l’habillage forcé.

Le jeune séducteur avait tenté de partager son expérience avec son aîné, mais il y avait certaines choses auxquelles Rodolphus demeurait imperméable, au grand dam de son frère.
Il porta un coup d’œil appréciateur à la tenue de Bellatrix.

–Je vois que le noir est toujours ta couleur… A l’image de ton âme. J’ai eu vent de quelques uns de tes sanglants exploits, ma chère belle-sœur, et pourtant, je suis sûr que je ne sais encore rien des plus beaux d’entre eux…

Il était rare, en effet, que les Mangemorts s’écrivent les récits de leurs hauts faits, ce que regrettait quelque peu Rabastan. Lorsqu’il ne pouvait prendre part à l’action, il aimait en entendre la relation, s’imaginer les cris et la peur, le sang et les larmes…et Bellatrix offrait toujours les plus belles histoires, son imagination cruelle n’étant jamais prise en défaut.
avatar
Rabastan Lestrange

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille [PV Rabastan]

Message  Bellatrix Lestrange le Dim 10 Fév - 23:31

"Merci, je suis plutôt satisfait de mon choix… Tu ne te trompes pas, tu as l’œil pour ce genre de choses. Pour Rodolphus, ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Cela fait des années que je m’efforce de le convaincre de mieux s’habiller, sans succès. La prochaine étape, c’est le kidnapping et l’habillage forcé."

Bellatrix éclata de rire, un rire froid comme la pierre et coupant comme un rasoir. Bien qu'elle fut bien au dessus du volume requis pour un rire féminin protocolaire dans la noblesse, nul n'osa seulement lui lancer un regard dédaigneux pour ne serait-ce que la tancer de cet écart de volume. La jeune lieutenante se reprit, mais un sourire en coin ne quittait pas ses lèvres, et la lueur malicieuse montait jusqu'à ses yeux qui pétillaient. Rares étaient ceux qui pouvaient se targuer de la voir aussi naturelle et souriante. Rabastan savait la faire sourire, que ce soit par son humour ou sa cruauté envers les sang-de-bourbe...

"Je vois que le noir est toujours ta couleur… A l’image de ton âme. J’ai eu vent de quelques uns de tes sanglants exploits, ma chère belle-sœur, et pourtant, je suis sûr que je ne sais encore rien des plus beaux d’entre eux…"

Bellatrix haussa un sourcil aristocratiquement taillé au poil près et susurra :

"Et moi je vois que les nouvelles vont vite... je ne me suis pas tenue très tranquille, j'en ai peur, depuis nos frasques à la cabane hurlante."

A ce souvenir, le sourire de Bellatrix s'élargit à la mesure de l'exploit ; un grand coup ! Le monde magique continuait d'en parler, de frissonner de terreur, et chacun se tenait sur ses gardes. Nul n'osait plus rire des menaces du Lord des Ténèbres, nul n'avait plus l'outrecuidance de le prendre pour un énième mage de pacotille : Lord Voldemort était un véritable mage noir et n'hésitait pas à mener sa guerre sur tous les fronts. Le message était clairement passé, désormais. Toutefois, nul n'était encore allé jusqu'à imaginer qu'il se trouvait des partisans à la cause du Lord jusque dans les rangs du ministère... comme Rabastan, sang pur, bien sous tous rapports.

"Un jour viendra où nous n'auront plus besoin de nous cacher pour lutter contre la vermine moldue et le sang impur. Un jour viendra où chacun se rendra compte de l'erreur de se mélanger à ces animaux." songea-t-elle en inspirant profondément. Elle reprit, clignant des yeux, ses longs cils noirs séduisants papillonnant en rythme :

"Il se peut que j'ai soustrait quelques parents moldus à leurs enfants soit disant sorciers. Ils sont en train de moisir dans les caves du présent manoir. Le Lord souhaite les utiliser à la fois comme moyen de pression sur lesdits enfants qui sont encore à Poudlard, dans leur cocon faussement protecteur, et à la fois comme entraînement et preuve d'allégeance pour les nouvelles recrues de notre camp. "

Elle marqua une pause et sourit, reprenant : "Et toi ? Je crois que tu as des choses à me raconter également, je me trompe ?"



avatar
Bellatrix Lestrange

Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille [PV Rabastan]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum