Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Aller en bas

Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Cécilia A. Hill le Sam 16 Mar - 21:06

Samedi. Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. Une sortie à Pré-au-Lard de prévue. Le plus important, c’est que Cécilia allait passer tout sa journée avec Rémus, même si ce n’était pas une sortie en amoureux, Cécilia le savait, mais, elle était vraiment contente qu’il le lui ait proposé. Elle se leva gaiement, prit sa douche et s’habilla. La Serdaigle mit un pantalon assez épais beige, un pull bleu ciel assez serré, qui lui faisait un joli petit décolleté et des bottes marron. La jeune fille retourna dans la salle de bain pour se coiffer, elle laissa ses cheveux roux tomber gracieusement dans son dos, elle se maquilla légèrement, un peu d’ombre à paupière bleu ciel, du crayon noir et du mascara. Elle se regarda dans le miroir et se trouva jolie, cela lui faisait ressortir ses beaux yeux marrons. Elle sortit de la salle de bain, prit sur son lit son manteau, son écharpe bleue et argent, ses gants, son petit sac en bandoulière et sa baguette magique qu’elle mit dans le sac. Elle se les mit et sortit du dortoir.

Elle descendit dans la Grande Salle pour prendre son petit déjeuner, un thé bien chaud, des tartines de miel, un kiwi et un verre de jus de fruits. La jeune fille vit que c’était l’heure du courrier et vit Clochette voler vers elle avec un paquet et une lettre. Elle les attrapa au vol et la petite chouette sortit de la Grande Salle en volant. Cécilia ouvrit le paquet et trouva deux livres moldus que sa mère lui avait envoyé pour qu’elle les lise. Cécilia en était contente, elle aimait beaucoup les ouvrages que sa mère lui prêtait pour lire. Elle ouvrit la lettre que son père lui avait écrite et lut :

Notre chère petite Céc’,

Voici deux livres que ta mère a trouvé pour ses élèves, elle les a trouvé tellement bien qu’elle a voulu te les envoyer. Elle espère que tu auras le temps de les lire avant de revenir de l’école, mais vu que tu as tes examens à la fin de l’année, elle espère surtout que tu fasses de ton mieux pour tes examens.

Par contre, je sais que tu vas aller au village de Pré-au-Lard dans pas longtemps et je voudrais que tu me prennes des friandises à Honeydukes pour moi. Voici ma liste : Suçacides, Baguettes réglisses, Patacitrouilles, quelques caramels et un gros nougat. L’argent est dans l’enveloppe et surtout ne le dit pas à ta mère, elle trouve que j’ai un peu grossi depuis que tu peux aller à Pré-au-Lard et ne comprend pas pourquoi. Envoi-moi le colis à mon bureau comme d’habitude.

Bon, j’espère que tout va bien ma chérie et que tu t’es fait de nouveaux amis. Est-ce que tu parles toujours à ce Rémus ? Est-ce qu’il est gentil avec toi ? J’espère qu’il ne te distrait pas trop dans tes études.

Écris-nous vite.

Nous t’aimons très fort.

Papa et maman



Cécilia prit l’argent qui était dans l’enveloppe tout en souriant et mit l’argent et la lettre dans son sac. Elle regarda les deux gros livres dans la boîte et se rendit compte que c’était bientôt l’heure où elle devait retrouver Rémus dans le Hall. Elle sortit sa baguette de son sac et la pointa sur les livres. Elle se concentra et lança un sort pour réduire les deux livres et elle les mit dans son sac. Elle pointa sa baguette sur son visage et prononça le sortilège pour avoir les dents propres et une haleine fraîche. Elle rangea sa baguette dans le sac. Elle se leva de la table et se dirigea vers la sortie de la Grande Salle. Elle se retrouva dans le Hall d’Entrée au milieu d’un très grand nombre d’élèves et attendit que Rémus arrive.


Dernière édition par Cécilia A. Hill le Dim 28 Avr - 12:51, édité 1 fois
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Remus Lupin le Mer 20 Mar - 21:47

-Remus, tu as vu mon pull, celui que j’ai reçu pour Noël ?
-Sous le lit de James mais, je serais toi, j’en choisirais un autre plutôt que de m’y aventurer.
-Qu’est-ce que tu veux dire par aaaaaaaaaargh ! Jaaaaaaaaaaames !


Je l’avais prévenu pourtant. Le dessous de lit de James est un concentré d'horreurs dont je préfère ne pas parler ici pour notre santé mentale à tous. Enfin, bref maintenant c’est le problème de Peter, pas le mien. Bon, et accessoirement celui de James qui vient de fuir la chambre au son du fou rire de Sirius qui a l’air de trouver la situation hilarante. En ce qui me concerne, j’ai des soucis plus importants à régler : à savoir, vérifier mon apparence pour la vingtième fois dans le miroir. Je ne sais même pas pourquoi je fais une fixette dessus. Ce n’est qu’un après-midi entre amis, pas un rendez-vous, j’ai été très clair avec moi-même sur la question. Et pourtant, force est de constater que c’est la énième fois que je redresse le col de ma chemise après avoir encore changé d’avis sur le fait que ça me donne l’air plus détendu que si je le laisse baissé. Sirius m’observe avec un sourire qui en dit long et, finalement, il ne tient plus et me demande, avec un air faussement innocent :

-T’es toujours aussi sûr que ce n’est pas un rendez-vous ton histoire Moony ?

Je ne lui fais pas l’honneur de lui répondre. Il s’amuse à mes dépens alors, hors de question de tomber dans le piège de sa provocation facile. De toute façon, il ne peut pas comprendre ce que je vis. Lui, les filles lui tombent dans les bras tous les matins -le charme du mauvais garçon et de l’héritier rebelle- et, depuis qu’il a été déshérité et vit chez les Potter, il n’a plus à s’inquiéter de savoir ce que ses parents penseront de sa prochaine conquête. Sauf que, moi, avant d’envisager seulement une relation avec qui que ce soit, je dois prendre compte mon colocataire à quatre pattes. Et, si je commence peu à peu à me dire que, pour une amie, Cécilia me fait bien plus d’effet que Lily ne m’en a jamais fait, ce n’est pas une raison pour autant de sauter aux conclusions et d’imaginer déjà que je vais lui demander sa main.

Je me désintéresse donc de mon ingrat de meilleur ami et me passe nerveusement la main dans les cheveux. Est-ce que je devrais les décoiffer un peu pour avoir moins l’air du premier de la classe ou bien est-ce que j’aurais juste l’air de l’idiot qui vient de sortir de son lit ? Oh et puis ce n’est pas comme si Cécilia ne m’avait pas déjà vu un million de fois avec mon air de premier de la classe, alors pourquoi je me prends la tête ? On va à la librairie pas à un concert des Hippogriffes en folie. Bon, OK, après on va aux Trois Balais mais c’est normal, c’est un incontournable de Poudlard, rien de plus. D’ailleurs, ça me fait penser à un truc. Je me tourne alors brusquement vers Patmol et lui déclare, du ton le plus ferme que je possède, celui que j’use pour les dissuader lui et les deux autres de faire une connerie plus grosse qu’eux une fois de temps en temps, quand ils envisagent vraiment de dépasser les bornes.


-Au fait, soyons clair, je ne veux pas vous voir aux Trois Balais cette aprèm’ à nous observer Cécilia et moi. Et ne pensez même pas à utiliser la Cape d’Invisibilité, je vous sentirais arriver à des kilomètres.
-Moony voyons comment tu peux penser qu’on s’abaisserait à pareil niveau !
-Euh, parce que c’est ce qu’on a fait lors du dernier rendez-vous de Pete ?


Il éclate de rire et me répond.

-Bon point pour toi. Mais, j’y pense, tu viens d’avouer que c’était un rendez-vous que tu avais là ou je me trompe ?
-Quoi ? Mais, non pas du tout ! Je parlais de Peter, c’est tout.


Pour éviter de m’enliser dans cette discussion, j’attrape mon sac et quitte la pièce, faisant tout mon possible pour ne pas entendre l’ex-héritier des Black chantonner « Remmie a un rendez-vous, Remmie a un rendez-vous, Remmie a … ». Je descends ensuite les escaliers de la Tour des Gryffondors et me dirige vers le Hall où je remarque rapidement la silhouette de Cécilia légèrement à l’écart des groupes d’élèves de tout âge. Je lui fais donc un signe de la main et m’approche d’elle, en souriant.

-Hey, prête pour y aller ?


Je ne peux m’empêcher de constater que je ne suis pas le seul qui a fait un effort pour s’habiller avec classe et me demande s’il est convenable que je fasse une remarque sur sa tenue. Je finis par le faire, considérant qu’il serait plus impoli de ne pas commenter ses efforts évidents. J’espère seulement ne pas en faire trop. Je me contente donc d’un simple.

-J’aime beaucoup ta tenue, les cheveux détachés ça te va très bien.

Et c’est vrai, ça lui donne un air plus détendu, comme si elle était plus à l’aise avec son propre corps. Ce que, j’espère, elle est.
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Cécilia A. Hill le Lun 25 Mar - 18:24

Cécilia vit alors Rémus arriver dans le Hall du château, il semblait la chercher rapidement. Il l’avait trouvée, vu qu’il lui faisait un signe de la main et s’approche de la Serdaigle en souriant. Il avait fait un effort vestimentaire et également sur sa coiffure.

« Hey, prête pour y aller ? »

- Bonjour, oui bien sûr. Allons-y.

« J’aime beaucoup ta tenue, les cheveux détachés ça te va très bien.

Cécilia essaya de ne pas rougir et lui sourit timidement. La Serdaigle se sentit fière de voir que Rémus appréciait ses efforts. Il trouvait que les cheveux détachés lui allaient bien, qu’est-ce qu’il pouvait apprécier d’autre ? Elle attendrait sa réaction sur ce qu’elle portait sous son manteau, vivement le moment d’aller aux Trois Balais. Mais, pour le moment, il faudrait peut-être lui répondre.

- Merci beaucoup. C’est très gentil. Sinon, toi aussi t’as changé un peu de coiffure. Ça te changes, j’aime beaucoup.

Ils avançaient dans la foule des élèves vers les portes du domaine et arrivèrent à Pré-au-Lard. Cécilia se redressa un peu malgré le froid qui régnait en ce mois de mars. Elle avait vu le regard assez noir de certaines filles de l’école quand elles l’ont vu avec Rémus. elles devaient penser qu’elle et Rémus s’étaient juste trouvés par hasard côte à côte dans la foule mais déchantèrent très vite quand elles virent qu’ils allaient dans la même direction tout en discutant et se souriant. Ils arrivèrent dans une petite rue du village et Cécilia attendit que Rémus lui indique la nouvelle librairie dont il lui avait parlé. Elle pensa à quelque chose en même temps.

- Alors, la librairie est vers où ? Par contre, est-ce que ça te déranges si on passe après à Honeydukes ? J’ai des friandises à prendre pour mon père.


[HJ : Désolée pour le retard, j'étais pas là du week end. J'espère que ça te va.]
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Remus Lupin le Mer 27 Mar - 17:31

Sa remarque sur ma coiffure amène un sourire heureux sur mon visage. J’ai fait le bon choix en décidant de les décoiffer légèrement finalement. J’avais peur de passer pour un de ces types qui s’éternisent trois heures dans la salle de bain le matin, baguette à la main, pour tenter de se donner l’air « Je sors tout juste du lit », le tout pour ne jamais atteindre le résultat désiré. Je crois d’ailleurs qu’ils ne comprennent pas que cette attitude, c’est inné : on l’a ou on ne l’a pas. James, par exemple, est né avec. Sauf que les gens ont tendance à oublier que ça n’a pas que des avantages parce que quand Mister Potter doit avoir l’air présentable pour une occasion ou une autre, c’est une véritable bataille avec ses cheveux pour leur faire retrouver un semblant d’ordre. Et croyez-moi, il a TOUT essayé.

-Merci, j’avais peur d’essayer mais je suis plutôt content du résultat.


Une fois ces formalités échangées, on quitte l’enceinte du château, suivant le flot d’élèves se dirigeant vers Pré-au-Lard en discutant de tout et de rien. Je suis content de constater que l’ambiance détendue qui s’installe toujours entre nous à la bibliothèque ou dans le Parc a survécu à la sortie des murs de Poudlard. Je craignais de ne pas savoir comment agir en sa présence une fois dans une situation assez proche d’un « rendez-vous » mais je constate que je m’étais inquiété pour rien. Tout est normal et je me sens bien à ses côtés. Pas de stress inutile, pas de questionnements existentiels, juste une aprèm’ entre amis.

-Alors, la librairie est vers où ? Par contre, est-ce que ça te déranges si on passe après à Honeydukes ? J’ai des friandises à prendre pour mon père.
-Suis-moi, on n’est pas très loin d’après les indications qu’on m’a données.


Parce que, logiquement, si c’est la première fois que je me rends dans cette librairie, j’ai dû m’informer sur sa position exacte vu que je n’y avais jamais mis les pieds. Mais, au moins, ils ont choisi un bon emplacement, pas trop difficile à trouver. C’est légèrement à l’écart du centre du village pour éviter le gros des troupes mais suffisamment près pour avoir de la clientèle néanmoins. J’entraîne donc Cécilia à ma suite, en l’assurant que je l’accompagnerais avec plaisir à Honeydukes. C’est que je dois refaire ma réserve de chocolat qu’est-ce que vous croyez ! Bien entendu, je suis suffisamment prévoyant pour ne pas l’avoir encore terminée -ce serait un sacrilège !- mais il faut toujours en racheter avant d’arriver au moment critique. Je lui adresse donc un clin d’œil malicieux.

-Tant que tu fermes les yeux sur mes achats de chocolat.


C’est que, si les mecs et Lily sont habitués aux quantités que j’achète régulièrement, pour un non habitué ça peut être un véritable choc. Enfin, entre mon chocolat et les friandises de Pete, au moins on fait tourner le business, c’est déjà ça. Mais, pour l’instant, le business que nous sommes venus faire tourner c’est la librairie devant laquelle nous sommes enfin arrivés après une marche de dizaine de minutes. L’entrée est accueillante avec une petite vitrine bien éclairée pour attirer le client. Les occasions côtoient les nouveautés mais, je ne suis venu pour aucune de ces deux choses. D’après mes sources, la librairie se spécialise dans les premières éditions et autres commandes particulières pour clients prêts à y mettre le prix. Or, il se trouve justement que je cherche une édition originale du manuel de Potions utilisé à Poudlard dans les années quarante. Pourquoi ? Eh bien parce que c’est bientôt l’anniversaire de mariage de mes parents et mon père n’avait rien trouvé de mieux à l’époque que de déclarer son amour à ma mère ne gribouillant sur son livre de Potions. Résultat, elle s’était énervé contre lui comme ce n’était pas permis pour avoir dégradé son matériel avant de l’embrasser à pleine bouche pour être le plus excentrique des garçons. Je me suis donc dit que ça pouvait être une bonne idée de cadeau si je retrouvais un manuel de la même édition et que je leur ferais une dédicace. Reste à savoir s’ils en ont bien sûr. J’entre donc dans la boutique et cherche un vendeur ou une vendeuse des yeux.

-Bonjour. Il y a quelqu’un ? On voudrait faire une commande …


Aucune réponse. Je me tourne vers Cécilia et on échange un regard surpris mais, quand je m’apprête à lui dire qu’on a qu’à passer à Honeydukes d’abord et qu’on reviendra ensuite, je sens une présence dans mon dos et me retourne, tombant sur un vieil homme courbé sur une canne. Il nous adresse un sourire auquel il manque la moitié des dents.

-Bienvenue chez le vieux Martty. Qu’est-ce que je peux faire pour vous les jeunes ?

Je lui expose ma demande et il hoche de la tête mais, ensuite, au lieu de me répondre, il se dirige à Cécilia.

-Et la jolie demoiselle, elle ne veut rien ? Je suis sûr que son cavalier sera suffisamment galant pour lui offrir ce qui lui ferait plaisir. N’est-ce pas ?

Il me fixe de nouveau droit dans les yeux et je me sens paralysé sur place. Oh bon sang mais c’est qui ce type ? Parce que je vous assure que sous des airs de gentil petit vieux, il dégage une puissance magique terrifiante.
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Cécilia A. Hill le Ven 5 Avr - 18:54

Quand Cécilia lui demanda vers où était la librairie, Rémus lui répondit immédiatement que ce n’était pas très loin selon les indications qu’on lui avait donné. Ils se rendirent donc vers la librairie. La jeune fille suivit le Gryffondor et vit que la librairie se trouvait dans un quartier un peu éloigné du centre, donc dans le calme mais assez près pour avoir une clientèle.

« Tant que tu fermes les yeux sur mes achats de chocolats. »

Cécilia se rappela que vu qu’ils allaient chez Honeydukes, Rémus devait sûrement faire le plein de chocolat dès qu’il le pouvait. Tout comme Cécilia avec le caramel et les friandises de son père.

- Oui, aucun souci. Je connais quelqu’un qui fait le plein de friandises aussi. Je dois avouer que je me fais mon petit plein de caramel, donc je comprends ne t’inquiète pas.

Ils entrèrent dans la librairie et Cécilia se sentit très bien immédiatement, dans son élément. Elle sourit. Rémus appela pour voir s’il y avait quelqu’un qui pourrait aider pour faire une commande. Aucune réponse. Rémus se tourna vers Cécilia et ils échangèrent un regard surpris. Rémus se tourna et ils se trouvèrent face à un vieil homme appuyé sur une canne. Il leur sourit et il lui manquait la moitié des dents.

« Bienvenue chez le vieux Marthy. Qu’est-ce que je peux faire pour vous les jeunes ? »

Rémus fit alors sa commande et le vieillard se tourna vers Cécilia.

« Et la jolie demoiselle, elle ne veut rien ? Je suis sûr que son cavalier sera suffisamment galant pour lui offrir ce qui lui ferait plaisir. N’est-ce pas ? »

Le vendeur se tourna vers Rémus et le fixa. Le Gryffondor ne lui répondit rien et Cécilia le sentit se raidir brusquement. La Serdaigle sentait qu’il fallait qu’elle intervienne. Ce vendeur dégageait une aura assez bizarre et cela l’effrayait quelque peu. Elle posa sa main sur le bras de Rémus comme pour l’apaiser et répondit au vieillard.

- Merci beaucoup, Monsieur. Mais pour l’instant, je ne sais pas encore. Je ne faisais qu’accompagner mon ami qui voulait faire sa commande. Nous voulions voir votre librairie vu que vous veniez juste d’ouvrir.

Elle tira discrètement sur le bras de Rémus pour l’inciter à payer et à partir.


[HJ : Désolée pour le retard, j'ai eu pas mal de choses à faire.]
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Remus Lupin le Lun 8 Avr - 20:01

L’homme garde son regard perçant fixé sur Cécilia quelques secondes de trop après sa réponse puis son visage de transforme du tout au tout et son sourire se fait à nouveau commercial. Il nous entraîne à sa suite jusqu’au comptoir où il me fait remplir un bon de commande précis. Il en fait ensuite un double d’un coup de baguette et me tend la copie. Puis, il prend mes coordonnées et promet de m’envoyer un hibou au château lorsque le manuel sera arrivé. Il me propose également de me le livrer par hibou pour quinze Noises et deux Mornilles de plus mais je décline, considérant que mes finances ne peuvent pas se permettre cette folie. S’il accepte de me garder le livre au chaud d’ici à la prochaine sortie dans un mois, ça devrait être bon. Je lui demande par précaution et il me dit qu’il est prêt à faire un compromis. Je lui paye un acompte de suite et il me garde le manuel jusqu’à mon retour. Quant au reste du prix, je le payerai au moment de récupérer l’article. Le deal me convient parfaitement. Je sors donc la somme qu’il me demande et on repart par où on était venus. On peut d’ailleurs dire que je suis bien heureux d’être reparti. Pour la première fois de ma vie, une libraire m’a mis mal à l’aise, c’est un exploit. Enfin, pour l’anniversaire de mariage de mes parents, je pouvais bien faire un effort.

On prend ensuite la direction d’Honeydukes et nous y sommes en quelques minutes. L’endroit est déjà bien rempli et au moment où je m’apprête à ouvrir la porte pour laisser passer Cécilia, quelqu’un la pousse depuis l’intérieur et je me la prends en pleine figure. La douleur est intense et je me sens vaciller. Je me rattrape donc à la première chose qui me tombe sous la main, à savoir l’épaule de Cécilia. Mon autre main se dirige instinctivement vers mon nez qui s’est mis à saigner abondamment. Je suis quasiment sûr que rien n’est cassé, néanmoins il suffit qu’un vaisseau sanguin ait explosé et le tour est joué. Légèrement sonné, je sens qu’un attroupement se forme autour de nous et je grogne aux badauds qu’il n’y a rien à voir avec un regard mauvais.

Vu comment ils décampent, j’en déduis que j’ai dû leur faire peur tout ensanglanté que je suis et avec la voix rauque à cause de la douleur. Les seules personnes encore présentes sont Cécilia, une vendeuse de chez Honeydukes qui est venue s’assurer qu’il n’y a pas besoin d’appeler les secours, le crétin qui m’a bousillé le nez et son groupe d’amis. Quand ma vision se stabilise quelque peu, je constate que le crétin en question a l’air d’être un peu plus jeune que moi. Quatorze-quinze ans maximum. Sa tête me dit quelque chose. C’est finalement ses excuses qui me remettent son identité en tête.


-Lupin, je suis désolé mec, vraiment. J’ai pas pensé que quelqu’un pouvait être derrière la porte. Hugh voulait me piquer mes Patacitrouilles et j’essayais de lui échapper et …

Je le coupe, de mauvaise humeur.

-Content de savoir que l’entrée en quatrième année vous a rendus plus mâtures. Combien de fois je vous ai répété de ne pas courir dans des endroits fermés ? Rappelle-le-moi, juste pour me faire plaisir Grant.


Il pâlit à vue d’œil. Il faut dire aussi que c’est un Gryffondor et qu’il a déjà eu affaire à mon côté Préfet à cheval sur les règles. J’ai beau être un Maraudeur, j’ai horreur des gens qui courent partout sans faire attention aux autres, c’est dangereux. La preuve ! Il continue à s’enfoncer dans une logorrhée d’excuses en tout genre mais je ne suis pas d’humeur. La vendeuse me tend un mouchoir et me propose d’entrer pour vérifier que je n’ai pas besoin de soins plus poussés. Instinctivement, j’attrape la main donc la main de Cécilia et rentre à l’intérieur. Je ne sais pas pourquoi je l’ai fait mais le résultat est là, je n’ai pas envie de la perdre dans le méli-mélo de la situation.

Notre entrée attire quelques regards curieux mais ils ne s’attardent pas longtemps, plus occupés par leurs achats respectifs. Grant et sa bande de potes sont entrés également, ne sachant sur quel pied danser. Je m’assoie sur un tabouret offert par la vendeuse sans lâcher la main de Cécilia et la vendeuse me demande d’enlever le mouchoir. Mon nez a cessé de saigner. Elle me fait un sourire rassurant :


-Tu vas avoir un beau bleu mais rien de bien grave, je te conseille de passer voir l’infirmière en rentrant à Poudlard, elle saura t’arranger ça en un rien de temps.


Non mais qu’elle ne s’inquiète pas, j’ai connu pire. Le problème c’est que maintenant je parie que j’ai l’air horrible. Je vais attirer tous les regards. Et tout ça à cause de cet idiot immature de Grant. Pff ! Hey mais tiens je sais je vais me venger. Quoi, qui a dit que je n’étais pas rancunier ? Parce que c’est faux, je préfère prévenir d’avance. Je me tourne donc vers Grant et déclare.

-Pour te faire pardonner, tu n’as qu’à m’acheter un paquet de chocolat et un autre de caramels.

Bah oui, je l’ai bien mérité après tout. Et puisque Cécilia a dû assister à la scène, elle aussi elle mérite une récompense. Je finis donc par me retourner vers elle, une fois que le quatrième année et ses amis sont partis pour calmer mes humeurs avec des douceurs chocolatées, craignant d’être totalement défiguré – qu’est-ce que je ne donnerai pas pour un miroir maintenant ! – et lui sourit.

-Désolé, ce n’était pas prévu au programme. J’espère que ça ne va pas trop te déranger d’être vue aux Trois Balais avec un éclopé. Parce que, si tu veux, on peut aussi rentrer dès qu’on a fini de faire nos emplettes.

[Hj : Bon, je ne sais pas d’où tout ceci est sorti, j’étais inspirée. J’espère que ça te plaira et surtout que ça t’inspirera, sinon n’hésites pas à le dire et j’éditerais I love you ]
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Cécilia A. Hill le Mar 16 Avr - 18:49

Rémus et Cécilia arrivèrent à Honeydukes quelques minutes après être partis de la librairie. Comme à son habitude, le magasin de sucreries est déjà plein à craquer. Rémus se dirige vers la porte pour laisser entrer galamment la jeune fille. Elle trouva cela très charmant. Mais, tout à coup, quelqu’un pousse Cécilia vers l’extérieur tellement fort qu’elle atterri directement contre Rémus. Avec le déséquilibre, le Gryffondor essaya de se rattraper en prenant l’épaule de Cécilia. La Serdaigle avait fermé les yeux sous le choc et quand elle les rouvrit, elle vit que Rémus se tenait le nez et qu’il saignait. Cécilia se précipita sur lui pour l’aider à se relever et l’emmener à l’intérieur du magasin, mais presque la plupart des élèves qui étaient dans le magasin et dans les rues étaient agglutinés autour d’eux. Rémus grogna, assez en colère. Cécilia ne l’avait jamais vu comme ça, ça le rendait assez dangereux et sexy.

Il ne restait plus qu’elle, Rémus, la vendeuse de chez Honeydukes et celui qui avait provoqué cet accident et son groupe d’amis. Cécilia vit que c’étaient des Gryffondors, un peu plus jeune qu’eux. Elle ne les connaissait pas, mais Rémus semblait les connaître et montra quelque peu sa colère. Un certain Grant commença à s’excuser et donner la raison pour laquelle il avait bousculé le petit couple. Mais, Rémus ne semblait pas l’entendre de cette oreille, il lui coupa la parole.

« Content de savoir que l’entrée en quatrième année vous a rendu plus mature. Combien de fois je vous ai répété de ne pas courir dans des endroits fermés ? Rappelle-le-moi juste pour me faire plaisir Grant. »

Le quatrième année pâlit et Cécilia était perdue dans ses pensées. Elle n’avait jamais réellement vu Rémus montrer son autorité de Préfet et elle le trouvait vraiment sexy. La vendeuse de Honeydukes fit entrer Rémus dans le magasin pour voir si ce n’était pas trop grave. Dans son élan, Rémus prit la main de Cécilia pour qu’elle le suive. Elle l’aurait suivi partout de toute façon. Ils entrèrent dans la boutique et Grant et ses amis nous suivirent sûrement pour voir s’il n’y a pas de nez cassé. Rémus s’assit sur un tabouret mais ne lâcha pas la main de Cécilia pour autant et la jeune fille en fût ravie. La vendeuse leur dit qu’il n’aurait qu’un beau bleu mais qu’il n’était pas cassé. Rémus se tourna vers Grant et lui dit le plus naturellement du monde.

« Pour te faire pardonner, tu n’as qu’à m’acheter un paquet de chocolat et un de caramels. »

Cécilia n’en croyait pas ses oreilles, il avait demandé à ce qu’elle reçoive quelque chose également. Il se tourna vers elle après que les quatrième année leur donnent leurs douceurs respectives et soient partis et sourit à la jeune fille.

« Désolé, ce n’était pas prévu au programme. J’espère que ça ne va pas trop te déranger d’être vue aux Trois Balais avec un éclopé. Parce que, si tu veux, on peut aussi rentrer directement après avoir fait nos emplettes. »

- Oh, mais non, pas de souci. C’est juste que, tu n’as pas trop mal au moins j’espère.

Cécilia lui caressa gentiment et doucement le nez. Elle croisa ses yeux et elle se sentit presque vaciller. Elle glissa donc sa main sur sa joue un peu rugueuse et resta comme cela quelques secondes qui semblaient être une éternité.

- Ca ne me dérange pas du tout d’être à ton bras, bien au contraire. Mais, je crois qu’il serait temps de finir nos emplettes. Au fait, merci d’avoir demandé des caramels pour moi. C’est très gentil de ta part, très gentleman.
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Remus Lupin le Dim 21 Avr - 21:22

Je suis sur le point de la rassurer en lui disant que j’ai connu bien pire et qu’un nez un peu malmené n’est rien comparé à la boucherie qu’étaient les nuits de pleine lune avant les transformations de Padfoot, Prongs et Wormtail, mais m’arrête juste à temps, mortifié. Non seulement je doute que le fait de lui avouer tranquillement que je suis un lycanthrope serve à la rassurer en quelque façon que ce soit mais surtout je n’arrive pas à croire que j’étais à deux doigts de lui dévoiler mon plus noir secret sans même m’en rendre compte. Mais qu’est-ce qui ne va pas bien chez moi ? J’ai des tendances suicidaires que je ne me connaissais pas ou bien ? J’ai bien compris que la présence de Cécilia me détend d’une façon quasi anormale mais, de là à baisser mes défenses naturelles à un tel point, ça devient inquiétant. Il va vraiment falloir que je me reprenne si je veux que notre relation n’en pâtisse pas. Car je m’en voudrais à mort après coup. Peu importe sa réaction, je ne veux pas lui faire porter le fardeau d’être amie avec un lycan. Je vois bien ce que ça fait à Lils de savoir que je me détruis à petit feu tous les mois et d’être incapable d’aider. Les garçons, eux, en sont devenus tellement rageurs qu’ils ont fini par trouver la solution pour m’apporter le soutien dont j’avais besoin. Il est donc hors de question de faire subir ça à Cécilia qui n’a rien demandé à personne. Elle compte trop pour ça. C’est la première personne depuis Lily de qui je me sens suffisamment proche pour me laisser aller à être complètement moi-même, je ne vais par conséquent pas permettre que ma stupidité congénitale gâche tout.

Sa main se pose tout délicatement sur mon nez estropié et je sens un frisson me parcourir l’échine. Si quelqu’un m’interroge, je jurerais par tous les dieux que c’était dû à la blessure mais je sais bien qu’il en est tout autrement. J’en veux pour preuve que lorsque son regard croise ensuite le mien et qu’elle laisse sa main sur ma joue, je ressens une envie quasi incontrôlable de ronronner. Ronronner !!! Non mais vous y croyez-vous ? Je suis un loup, pas un chat à la fin ! Je me reprends donc tant bien que mal et lui souris gentiment quand elle propose de finir nos emplettes avant de nous rendre aux Trois Balais.

Nous refaisons donc chacun nos réserves de douceurs et quittons les lieux après avoir adressé un dernier remerciement à la vendeuse qui s’est occupé de mon nez. On prend ensuite tranquillement la direction des Trois Balais. Une fois arrivés, je me dirige vers une table un peu à part au fond de la salle, un endroit où on sera en paix. Rosmerta ne tarde pas à arriver et regarde mon nez avec une expression désolée.

-Eh bien alors, qu’est-ce qu’il t’est arrivé ? Tu t’es battu ? Ce n’est pourtant pas ton genre.

Je décide alors de prendre la situation avec humour et fait un clin d’œil discret à Cécilia.

-Tu aurais dû voir mon adversaire.


Je laisse volontairement durer un peu le suspens, voyant le regard de Rosmerta s’agrandir d’incrédulité à l’idée que le plus calme des Maraudeurs en soit volontairement venu aux mains avec qui que ce soit. Je finis néanmoins par la sortir de son calvaire avec un sourire des plus innocents quand je considère m’être assez amusé à ses dépens.

-La porte d’Honeydukes tremblera désormais à chaque fois que je m’approcherais. Et si tu ne me crois pas, demande donc à Cécilia, elle confirmera mes dires.

Rosmerta comprend enfin ce qui s’est passé et m’assène gentiment une petite tape derrière la tête en riant pour l’avoir fait tourner en bourrique. Elle repart ensuite une fois nos commandes prises. Je me tourne donc à nouveau vers Cécilia et lui déclare, toujours sur la même veine malicieuse.


-Bon, allez avoues ! Je suis certain que les évènements de cette après-midi n’étaient pas exactement ce que tu avais prévu pour une aprèm’ entre amis, alors raconte-moi tout, comment tu avais imaginé que ça se passerait ? De manière tout à fait banale ou bien tu espérais un petit imprévu pour pimenter l’atmosphère ?
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Cécilia A. Hill le Mar 23 Avr - 18:58

Juste après avoir terminé nos petites emplettes, les deux Poudlardiens arrivèrent aux Trois Balais. Rémus entraîna Cécilia vers une table au fond de la salle, sûrement pour être tranquilles, elle l’en remercia silencieusement. Mrs Rosmerta bien prendre leur commande et vit le nez de Rémus.

« Eh bien alors, qu’est-ce qu’il t’es arrivé ? Tu t’es battu ? Ce n’est pourtant pas ton genre. »

Cécilia tourna la tête vers Rémus et le vit lui lancer un coup d’œil amusé et il répondit à la serveuse.

« Tu aurais dû voir mon adversaire. »

Cécilia vit les yeux de Mrs Rosmerta s’agrandir et elle eût une irrésistible envie de rire mais sentait que Rémus voulait s’amuser à lui faire peur. Il sembla se décider à lui dire la vérité.

« La porte d’Honeydukes tremblera désormais à chaque fois que je m’approcherais. Et si tu ne me crois pas, demande donc à Cécilia, elle confirmera mes dires. »

Juste après ces explications, Rosmerta repartit ayant pris auparavant les commandes des jeunes gens. Et Rémus se tourna vers Cécilia et lui dit malicieusement :

« Bon, allez avoues ! Je suis certain que les évènements de cet après-midi n’étaient pas exactement ce que tu avais prévu pour une aprem’ entre amis, alors raconte-moi tout, comment tu avais imaginé ce qui se passerait ? De manière tout à fait banale ou bien tu espérais un petit imprévu pour pimenter l’atmosphère ? »

Cécilia réfléchit et se remémora ce qu’elle s’était déjà imaginé lors de leur sortie et se dit qu’il ne valait mieux pas qu’elle dise exactement ce qu’elle imaginais parce que, connaissant un peu mieux Rémus, lui dire qu’elle avait imaginé leur premier baiser, allait sûrement le freiner. Elle rougit à cette pensée. Elle lui répondit, cependant.

- Eh bien, en effet, je ne pensais pas que cela allait se passer comme ça. Entre le vendeur à la librairie qui était bizarre et ce qui s’est passé à Honeydukes ; je pense qu’une aprem’ entre amis ne semble plus aussi tranquille que je le pensais. Mais, ça ne veut pas dire que je n’ai pas passé un bon moment avec toi. J’avais plutôt imaginé qu’on s’entendrait super bien, qu’on parlerait et rigolerait. Donc, c’est ce qui s’est passé, enfin, pour ma part en tout cas. J’aime bien passer du temps avec toi.

Cécilia, après avoir dit cette dernière phrase rougit, mais continua à regarder Rémus dans les yeux pour voir sa réaction. Elle espérait qu’il avait passé un aussi bon moment qu’elle, bon à part quand il s’est fait mal au nez.

- Et toi ? Tu avais imaginé ça comment ? Tu as apprécié ?
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Remus Lupin le Jeu 25 Avr - 18:20

Sa réponse me tire un sourire heureux. Malgré toutes nos mésaventures, elle a apprécié le temps passé en ma compagnie et ne regrette pas d’avoir accepté mon invitation de passer l’après-midi ensemble. C’est plus que je ne pouvais espérer après les incidents inattendus qui ont jalonné notre parcours aujourd’hui. Je veux dire : un libraire suspect, un quatrième année idiot et une porte agressive, c’est un peu beaucoup pour une seule journée, non ? Alors, avoir la confirmation que tout ceci n’a rien entamé la bonne humeur de Cécilia est des plus rassurants et ne fait qu’augmenter ma propre bonne humeur. Même le nuage créé par ma rencontre inopinée avec la porte d’Honeydukes est tout oublié désormais que nous sommes tranquillement posés aux Trois Balais en attente de nos consommations.

-Et toi ? Tu avais imaginé ça comment ? Tu as apprécié ?

J’avais déjà prévu qu’elle me renvoie la question et lui réponds donc sans même y réfléchir.

-En ce qui concerne le côté « appréciation », aucun doute là-dessus, c’est une totale réussite. Ça faisait longtemps que je ne profitais pas d’une journée mouvementée mais pas désagréable pour autant sans être aux côtés des garçons. Et je peux t’assurer que le changement de compagnie est en bien.

Non pas que je me sois lassé des mecs bien entendu – de toute façon, je crois que c’est physiquement impossible, on ne se lasse pas des Maraudeurs, ou plus précisément on ne se lasse pas d’appartenir à un groupe aussi génial – mais j’apprécie vraiment de réaliser que, oui, je peux avoir des « aventures » sans eux. En gros, je réalise officiellement que je ne suis pas totalement dépendant de la dynamique de groupe. Et, surtout, bien plus important, que ma vie en dehors du groupe n’implique pas uniquement des activités dites plus « tranquilles ».

-Quant à ce que j’avais imaginé, pour être honnête, pas grand-chose. Plutôt que de faire des grands projets, j’avais préféré laisser faire le hasard pour une fois et voir où il nous mènerait. Résultat je ne sais pas si j’ai eu totalement raison, rajoutais-je avec un clin d’œil. Je me serais peut-être évité un nez amoché avec un peu plus de prévision. Mais, changer un peu ses habitudes est toujours bienvenu. Et, s’il y a bien une chose dont je suis désormais sûr c’est que s’il fallait recommencer cette aprèm’, je ne changerais rien.

A l’instant où je prononce ces mots, Rosmerta arrive avec nos boissons et je m’empare de ma Bièraubeurre pour porter un toast.

-Alors à cette après-midi et à toutes les prochaines j’espère !


Je ne sais pas à quoi je m’engage en promettant cela mais je sais que je le fais en toute connaissance de cause. J’ai envie de sortir de nouveau avec Cécilia dans des circonstances similaires à celles d’aujourd’hui – bon si possible, un peu moins violentes à l’égard de ma petite personne mais c’est tout – alors je ne vois pas pourquoi je m’en cacherais.

[Hj : Désolée, l’inspi était un peu à la ramasse, alors je te propose qu’à moins que tu n’aies une idée pour continuer, on conclue dans nos prochains posts et ensuite on ouvre le prochain topic qui concrétise leur mise en couple. Qu’en penses-tu ? De mon côté, il me reste juste à savoir si Sirius est toujours motivé pour se faire le topic qui s’intercalerait entre celui-ci et le prochain entre nous pour savoir s’il influe la réalisation de Mus ou non, mais ça c’est un détail. I love you ]
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Cécilia A. Hill le Jeu 25 Avr - 22:47

D’après ce qu’elle put constater, quand Cécilia lui avait répondu qu’elle avait passé un bon moment, Rémus lui sourit. La Serdaigle lui sourit en retour. Elle était contente de voir que ça lui faisait plaisir qu’elle ait apprécié. Le jeune homme lui répondit alors directement après qu’elle lui ait demandé son impression.

« En ce qui concerne le côté « appréciation », aucun doute là-dessus, c’est une totale réussite. Ça faisait longtemps que je ne profitais pas d’une journée mouvementée mais pas désagréable pour autant pour autant sans être aux côtés des garçons. Et je peux t’assurer que le changement de compagnie est en bien. »

Cécilia en fût très touchée, elle eût la confirmation que Rémus l’aimait bien. C’était déjà ça. Le Gryffondor continua, cependant dans sa lancée.

« Quant à ce que j’avais imaginé, pour être honnête, pas grand-chose. Plutôt que de faire des grands projets, j’avais préféré laisser faire le hasard pour une fois et voir où il nous mène. Résultat je ne sais pas si j’ai eu totalement raison. Je me serais peut-être évité un nez amoché avec un peu plus de prévision. Mais, changer un peu ses habitudes est toujours bienvenu. Et, s’il y a bien une chose dont je suis désormais sûr, c’est que s’il fallait recommencer cet aprem’, je ne changerais rien. »

Au même instant, Mrs Rosmerta arriva pour leur amener leur commande. Il leva son verre et porta un toast.

« Alors, à cet après-midi et à toutes les prochaines j’espère ! »

- A cet après-midi et à toutes les prochaines !

Cécilia sourit en entendant Rémus dire qu’il voulait d’autres après-midi avec elle. Elle souriait. Elle n’avait jamais autant souri de toute sa vie en si peu de jours. Elle but alors son verre joyeusement, mais, elle se retrouva avec de la Bièraubeurre comme nouvelle moustache au-dessus des lèvres. Elle ne s’en rendit pas compte.

- J’ai vraiment passé un super après-midi avec toi. Tu crois qu’on…
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Remus Lupin le Sam 27 Avr - 20:46

-J’ai vraiment passé un super après-midi avec toi. Tu crois qu’on…

Sans même réaliser que je l’interromps, je passe délicatement ma main sur le dessus de sa lèvre pour lui nettoyer la mousse qui s’y est déposée. Elle s’arrête par conséquent logiquement dans ses paroles et je réalise la portée de mon acte. Je rougis et commence à bafouiller.


-Désolé, je … tu avais de la mousse et … euh je ne voulais pas qu’on te fasse de remarque … et …

Merlin, je m’enfonce. Avec n’importe qui, j’aurais pu rire de la situation mais avec elle je ne peux que rougir. Je vais finir par croire que mon déni de tout sentiment plus qu’amical à son égard ne fait pas effet du tout. Sauf que je ne peux PAS être amoureux d’elle. Ce n’est tout simplement pas possible. Ça impliquerait trop de problèmes, tant pour elle que pour moi. Enfin, surtout pour moi en fait. Rien que l’idée d’avoir à lui mentir sur mes disparitions mensuelles me donne mal à la tête. Parce que tant que notre relation reste amicale, elle n’a pas à être suffisamment proche de moi pour réaliser mes absences mais si on finit par franchir le cap de la relation amoureuse, je ne veux pas imaginer les embrouilles. Et le pire c’est qu’elle est intelligente alors, même sans rien lui dire, elle risque très fortement de finir par faire le lien toute seule et je crains sa réaction par-dessus tout. Je sais c’est idiot sachant qu’elle n’a pas l’air d’avoir de préjugés du tout mais je ne peux m’empêcher d’imaginer le pire malgré cela. C’est juste ma façon d’être, je n’y peux rien. Je m’inquiète pour un oui ou pour un non, j’ai hérité ça de mon père. C’est un stressé perpétuel de la vie. Et avoir un fils lycanthrope ne fait rien pour arranger ses cheveux blancs, c’est moi qui vous le dit.

Enfin, je ne suis pas ici pour déprimer sur mon héritage génétique et ses conséquences sur mon caractère. Il faut plutôt que je me reconcentre sur mes actions présentes pour ne pas gâcher une excellente après-midi par un geste déplacé. Je finis donc par reprendre quelque peu contenance et tend ma serviette à Cécilia pour qu’elle termine de se nettoyer. Et en le faisant, je jette un coup d’œil sans le vouloir à ma montre et constate qu’il est déjà 17h30, il ne nous reste plus qu’une demi-heure avant de devoir rentrer au château ! C’est que le temps est passé terriblement vite. J’en profite donc pour reprendre contenance en lui adressant un petit sourire contrit.


-Sur ce, on finit notre boisson et il va falloir y aller, parce que je crois que ni toi ni moi n’avons vu passer le temps et le couvre-feu va bientôt nous tomber dessus. Enfin, c’est bien la preuve qu’on s’amusait suffisamment pour ne pas se rendre compte de l’heure.


Parce que tout le monde sait que, quand on aime, on ne compte pas.

[Hj : Voilà, the end pour moi]
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Cécilia A. Hill le Sam 27 Avr - 21:12

Rémus empêcha Cécilia de finir sa phrase en passant délicatement un de ses doigts au-dessus de sa lèvre supérieure. Du coup, la jeune fille s’arrêta dans sa question et profita de cette caresse. D’après ce qu’elle put constater, il n’avait pas tout de suite réalisé ce qu’il faisait. Elle fut parcourue de frissons, tant c’était agréable. Cela lui donna encore plus d’espoir quant à la possible évolution de leur relation. Soudain, il sembla se rendre compte de ce qu’il faisait, il s’arrêta donc et rougit furieusement. Il sembla essayer de reprendre contenance et lui dit vivement :

« Désole, je… tu avais de la mousse et… euh je ne voulais pas qu’on te fasse de remarque… et… »

Cécilia fût quelque peu déçue mais essaya de ne pas le montrer au Gryffondor. Il semblait être en plein combat intérieur et cela subjugua la jeune fille. Elle avait l’impression de le voir se concentrer comme en cours quand elle se surprenait à l’observer. Rémus tendit alors sa propre serviette à Cécilia qui s’essuya ce qu’il restait sur ses lèvres. Elle le vit alors regarder sa montre et il semblait vraiment étonné. Quelle heure devait-il être pour qu’il soit étonné comme cela ? Il lui adressa alors un sourire et lui dit :

« Sur ce, on va finir notre boisson et il va falloir y aller, parce que je crois que ni toi ni moi n’avons vu passer le temps et le couvre-feu va bientôt nous tomber dessus. Enfin, c’est bien la preuve qu’on s’amusait suffisamment pour ne pas se rendre compte de l’heure. »

La Serdaigle regarda alors sa montre et vit qu’il était 17 h 30. Elle ouvrit de grands yeux et se leva, ayant terminé sa boisson. Ils se dirigèrent alors vers la sortie du bar.

- Wouah ! En effet, on n’a pas du tout vu l’heure. Eh bien, merci beaucoup Rémus pour cette après-midi, je me suis bien amusée. On se voit une prochaine fois. Au revoir.

La jeune fille se tourna complètement vers Rémus, elle se mit sur la pointe des pieds et lui fit une bise sur la joue. Elle voulait lui montrer qu’elle avait vraiment passé une très bonne après-midi avec lui. Elle retourna alors au château le cœur léger et un sourire sur les lèvres.

[hj : Voilà terminé pour moi. Comme ça tu peux faire le sujet avec Sirius.]
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée à Pré-au-Lard [pv Rémus] {TERMINÉ}

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum