[OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Aller en bas

[OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Dorcas Meadowes le Mar 23 Avr - 0:53

Quand le monde déprime, quand même les pierres n'ont plus de larmes pour pleurer, quand les Mangemorts sont à la fête et que même les blagues des papiers de sorbets au citron de Dumbledore ne remontent plus le moral du moindre élève en maraude aux cuisines, une seule solution : faire la fête. Danser. Boire. S'amuser.

Bref : oublier le monde.

Nul ne savait vraiment qui avait organisé cette fête. Et, quelque part, c'était tant mieux. Peut-être que les propriétaires de la Casa Musica l'avaient organisée d'eux-mêmes ? Mystère... en tout cas, le mot avait circulé dans tout Poudlard :

Samedi : soirée déguisée spéciale Personnages Célèbres !
Venez dans votre costume le plus original, rivalisez de créativité ! Entrée gratuite pour toutes les personnes déguisées, et happy hour de 22 heures à minuit, à 1 noise la boisson (carte étendue), pour les gens qui viennent assortis !
Venez nombreux !

Une noise la boisson de son choix... il n'en avait pas fallu davantage à Dorcas pour en parler à Jake - qui était bien entendu déjà au courant - et convenir avec lui d'un costume. Sur le chemin de Pré-au-lard, le bras pendu autour du sien pour la galerie étudiante qui devait croire dur comme fer que la Gryffondor et le Serpentard sortaient ensemble, ils avaient poussé jusqu'au bout la comédie, en venant assortis bien entendu. S'inspirant du surnom de Jake, aka le "Capitaine", ils avaient décidé de se la jouer pirates. Dorcas s'était donc bricolé un costume de Mary Read : chemise à l'ancienne ouverte sur un décolleté raisonnable, un serre-taille noir pour une touche à la fois ancienne et classieuse, le tout sur une paire de jeans noires et des cuissardes à tout petits talons de la même couleur. Tout venait de sa garde-robe personnelle. Elle s'était acheté un tricorne et un trio de plumes rouges et blanches à planter dessus pour compléter l'ensemble. Elle ne dépareillait en rien de Jake, à la tenue également piratesque et flamboyante.

Elle lui sourit doucement tandis qu'ils arrivaient devant la Casa Musica.

"Nous y voilà... prêt pour la grande première de notre comédie romantique ?" lui dit-elle avec un regard entendu.

Devant la boîte de nuit, de nombreux autres couples et duos se pressaient déjà, attendant leur tour pour entrer... le couple improbable se rangea dans la file d'attente, le temps que vienne son tour d'entrer. Une musique au niveau déjà assez haut s'élevait de la porte d'entrée. Les basses pulsaient comme un cœur géant, et Dorcas sentait son propre cœur résonner en rythme. Elle avait hâte de profiter du bar, puis de danser, et de tout oublier... au moins pour ce soir !

Ordre de passage :
Dorcas Meadowes (fait ^^)
Elina Ashfort
Jake Winchester
Naomie June
Romane Lawson
Sirius Black
Leroy de Louvière
Et plus, si vous désirez être ajouté, faites-nous signe !
Règle : si la personne avant vous ne répond pas au bout de 3 jours, eh bien, le tour vous revient, vous pouvez répondre ! Wink


Dernière édition par Dorcas Meadowes le Mar 23 Avr - 17:08, édité 1 fois

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Elina Ashfort le Mar 23 Avr - 2:36



Oublions ce qui se passe
Juste ce soir
.




Elina avait eu vent de la soirée qui s'organisait, et avait décidé d'y aller, son plus grand problème fut de trouver un déguisement. Elle n'avait pas beaucoup d'idée à se sujet et décida donc de chercher parmis ses cartes de choco grenouilles et fini par tomber sur une qui l'inspirait, celle de Sacharissa Tugwood, sorcière a l'origine des potions de beauté. Elle prit alors son inspiration de l'image vue et c'est ainsi qu'elle imagina son déguisement. Ce qui lui plaisait tout particulièrement dans cette idée fut la robe crème légère et moulante porté par le portrait de cette célèbre potioniste. Le costume n'avait rien de bien compliqué, enfin surtout pour une personne capable d'utiliser la magie en cas de problème de couture ou de coiffure. C'est donc sans grand mal qu'elle rassembla de quoi se déguiser. Une robe bustier et moulante jusqua la taille joliement ceinturée puis plus large et souple. Contrairement a la représentation, et c'est la seule chose qu'Elina eu changé dans cette tenue fu la longueur de la robe, car elle n'était pas vraiment ravie a l'idée d'avoir une robe longue. Et c'est en arborant de belles boucles noires et non blondes car elle n'avait pas voulut changer sa couleur de cheveux, qu'elle se rendit a la "Casa Musica"

Elle elle se glissa dans la file d'attente, essayant de reconaitre des visages au milieu de toutes cette foule. La jeune fille bien que timide se sentait totalement différente dans cette tenue, elle n'attendait pas grand chose de cette soirée, ce qu'elle voulait par dessus tout c'était boire une bonne bière au beurre et profiter de cette soirée, et avec un peu de chance retrouvé des amis, et qui sait, pour une fois peut être qu'elle ne passerait pas totalement incaperçue. Car si elle était venue ce soir c'était principalement pour cassé ce moule de fillette invisible. Elle ne voulait plus être seule ....

avatar
Elina Ashfort

Messages : 56
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Jake Winchester le Mar 23 Avr - 3:16



La Casa Musica
Que la fête commence



« Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s’intéressent qu’à une chose : la fête. (Le sexe et le fric étant, implicitement, inclus là-dedans : le fric permet la fête qui permet le sexe.) »


Les rumeurs aller bon train dans Poudlard et rapidement tout le château n'eu qu'un mot à la bouche : La Soirée costumée de la Casa-Musica . Les oreilles de Jake avaient sembler frétiller en entendant le mot "fête". Cela faisait bien longtemps qu'aucune soirée n'avait eu lieu, surtout dans le climat de tension actuel, et après la mort de Gabrielle Kipenson. Pas que sa mort eu réellement attristé Jake, toutefois ses propres problèmes l'avait suffisamment préoccupés pour qu'il ne pense pas lui même organiser une "petite soirée à la Winchester". C'est pourquoi l'idée le remplissait d'allégresse. Il avait besoin de souffler un peu, d'évacuer la tension accumulée ses derniers temps et il compter sur cette soirée pour oublier toutes ses préoccupations. De plus, comme la soirée était déguisée, le temps d'un soir, il serait quelqu'un d'autre.
Ce soir, plus rien n'avait d'importance hormis le fait de s'amuser, c'était décidé ! Il devrait chasser de son esprit toutes pensées négatives ou inquiétantes et se forger un masque serein et enthousiaste . De plus, s'il ne revêtissait pas son habituel manteau de fêtard invétéré, les gens se douteraient que quelque chose clocher et ils remettraient surement son couple en question. Déjà que son faux couple avec Dorcas semblait dans le collimateur de certains, ce n'était pas le moment de leur donner raison.
La jeune fille avait été le trouver, ayant elle aussi entendue parler de cette soirée, et lui avait proposée un costume commun. L'occasion rêvée pour eux deux d'afficher au grand jour leur couple tout fraîchement formé et " follement amoureux et complice ". Bien entendu, l'idée première et finalement retenue, fût de se créer la parfaite panoplie de Pirates !
C'est ainsi que sur les coups de 22H, Jake et Dorcas se retrouvèrent devant la Grande Porte. Il fallait avouer que son costume de pirate mettait parfaitement en valeur la jeune fille et aux yeux de tous ils former un superbe couple. Dorcas avait opter pour une chemise vaporeuse blanche, retenue à la taille par un corset noir ainsi qu'un pantalon moulant noir et des cuissardes diablement sexy, mettant ainsi ses longues jambes en valeur. Jake se permit un regard appréciateur et rajusta le tricorne de sa camarade sur ses cheveux bruns lâchés. Lui même avait revêtit une tenue dont il été plutôt fier : Une chemise blanche assortie à celle de Dorcas sur laquelle reposer un fin gilet en cuir noir d'où dépasser une boussole. Par dessus, une longue veste marron, descendant mis cuisse, finissant sur un pantalon sombre. Il avait également fixé une sorte de foulard rouge à sa taille, d'où pendait tout un tas de breloques en tout genre tel que des clefs, des perles et des crânes miniatures. Toujours à cette même ceinture, un faux sabre était accroché de façon à ne pas le gêner dans ses mouvements. Il avait profité du fourreau de son sabre afin d'y glisser sa baguette, refusant de sortir sans. A ses pieds, de vieilles bottes en cuirs marron venait compléter la tenue. Il avait longuement hésité à mettre un cache oeil mais il avait fini par supprimer cette idée, se disant qu'il verrai déjà suffisamment flou après quelques verres pour en plus se rajouter un handicape . Pour finir, sur sa tête trôner fièrement un tricorne noir d'où jaillissait un ensemble de plumes noires et blanches.
Le jeune homme avait également laissé une Serpentarde barbouiller ses yeux de crayon noir, rendant ainsi son regard bleu bien plus profond.
Le couple se mit alors en route, se dirigeant d'un pas fier vers la Casa Musica, ignorant les regards qui se poser sur eux à leur passage. Une fois devant la boîte de nuit/bar, Dorcas se tourna vers lui et lui souffla dans un sourire :


"- Nous y voilà... prêt pour la grande première de notre comédie romantique ?

Jake lui rendit son sourire et répondit :

- Plus prêt que jamais mon ange ... ! "

Ils jetèrent un regard à l'entrée et la foule de gens amassés et se mêlèrent à la foule, se tenant toujours par le bras.
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Naomie June le Mar 23 Avr - 16:33

Party of the century
j'arrive pas très fière de moi, le pire est derrière moi


Nao était assise sur son lit, adossé au mur, son coussin entre elle et le mur, les jambes pliées. Elle avait posé un livre ouvert sur ses genoux et faisait mine de lire, bien que ses yeux ne bougent pas sur la page. Elle était plutôt concentrée à écouter ce que raconter les filles de son dortoir. Elles parlaient d'une soirée à Près au Lard et bien, évidemment, des garçons qu'elles voulaient draguer pendant cette soirée. Nao afficha un sourire en coin, moqueur, en reconnaissant les prénoms de certains garçons mais ne fit aucun commentaire, étant de trop bonne humeur pour gâcher cette soirée. Et bien oui, elle était de bonne humeur parce qu'après tout, si les filles partaient, elle allait enfin avoir le dortoir pour elle toute seule pendant toute une soirée ! Une soirée de repos, de lecture tranquille et de devoirs avancés ! Que rêver de mieux ?

Tout se passait donc à merveille, jusqu'à ce que Naomie entende prononcer le nom de Black. Elle fronça les sourcils, écoutant la conversation, les doigts crispés sur le bouquin. Non elle n'aimait pas Sirius. Pas plus que les autres. N'est ce pas ? Mais l'idée qu'une de ces pimbêches puisse passer la soirée avec lui ne la réjouissait franchement pas. Elle attendit impatiemment que les filles quittent le dortoir et, une fois qu'elle fut seule, elle referma le livre d'un coup sec, se leva, et commença à faire les cent pas dans le dortoir en réfléchissant. Elle aurait mis sa main à couper que Black irait à la soirée. Il aimait tellement se faire voir ! Elle grogna et se jeta à genoux devant sa malle, la fouillant rapidement. Un déguisement ? Mais elle n'avait pas ça elle ! Elle gémit, se décourageant, avant de trouver une veille robe qu'elle ne mettait plus. Elle la sortit et réfléchit, attrapant sa baguette et commençant à la modifier par ci, par là, pour changer son apparence. Elle l'enfila puis s'attacha les cheveux à l'aide d'un ruban bleu assorti et se regarda dans le miroir. Elle rougit légèrement et baissa les yeux, regardant sa robe et hésitant quelques minutes.

Spoiler:

Finalement, la petite princesse attrapa sa baguette et descendit du dortoir puis traversa la salle commune. Elle descendit jusque dans le hall et hésita encore. Avec cette robe elle se ferait remarquer. C'était le but à la base, se faire remarquer pour rester avec Sirius et que personne ne l'approche. Mais maintenant qu'elle était prête à partir, elle n'était plus très sûre de vouloir rentrer dans le bar avec une robe pareille. Elle se rendit à Près au lard avec une allure d'escargot, hésitant à faire demi tour à chaque pas, puis resta plantée comme un piquet à l'entrée du village, mourant d'envie d'aller à la soirée pour voir Sirius et voulant de tout son être faire demi tour et repartir dans le dortoir calme, chaud et accueillant, avec ses livres.



fiche par century sex.
avatar
Naomie June

Messages : 48
Date d'inscription : 20/04/2013
Localisation : Près du lac ou dans la volière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Romane Lawson le Mar 23 Avr - 16:44

Romane prit sa baguette, la dirigea vers ses cheveux, et prononça la formule. En quelques secondes, leur couleur rougeâtre se transforma en un noir bleuté. Elle se regarda dans le miroir et vérifia que le sort avait prit partout. Quand elle fut rassurée, elle positionna un masque sur ses yeux, qu'elle avait confectionné après avoir vu un film sur Venise. Elle l'avait modifié pour qu'il ne touche pas son nez, et ne fasse qu'entourer ses yeux d'un noir profond. Personne ne devait la reconnaitre, pas même ses amis. Elle ajusta le bustier de sa robe, assortit au reste, et fut heureuse de voir que le corset ne la serrait pas au point de lui faire mal. Elle prit dans la trousse de maquillage d'une fille de son dortoir un rouge à lèvre. Elle vola les chaussures d'une autre de ses camarades, et se regarda à nouveau dans le miroir. Vêtue de noir jusqu'à la pointe de ses cheveux, elle était désormais une princesse des ténèbres.

- Personne ne doit me reconnaitre, et personne ne me reconnaitra ! se dit-elle tout bas pour se rassurer.


Cette idée lui était venue quand elle était rentrée de la bibliothèque. Dans un coin de la salle commune des Serpentards, elle avait entendu une première année confier à son amie qu'elle ne devait pas êtes reconnaissable si elle voulait rentré à cette soirée. Romane n'était pas en première année, elle avait donc le droit d'entrer à cette fête, mais elle avait envie de jouer aussi. L'idée lui était venue d'un coup, et la princesse des ténèbres lui avait parut une bonne idée. Elle avait pris soin d'attendre que la salle commune se vide un peu, pour pouvoir sortir discrètement. Elle avait mis un capuchon noir, au cas où elle aurait croisé quelqu'un, car même si cela était évident, elle voulait laisser le doute de sa maison. Personne ne saurait la reconnaitre, et cette idée lui plaisait. Elle était sortie de Poudlard un peu après tout le monde, et avait rejoint Pré-Au-Lard rapidement. Lorsqu'elle est arrivée devant la casa-musica, la file d'attente se résumait à trois gryffondors qu'elle ne connaissait pas. Elle prit soudain peur de ne pas pouvoir entrer car son costume n'était en aucun cas quelqu'un de célèbre, mais elle prit confiance en voyant que les videurs étaient deux jeunes hommes. Lors qu'elle arriva à leurs niveau, elle prit soin d'ôter son capuchon, et de les laisser admirer son décolleté, vraiment, vraiment très plongeant. Elle n'eut aucun problème pour rentrer dans cette salle somptueuse. Ce soir, elle s'appellerait Morgana, ce soir, elle allait s'amuser.
avatar
Romane Lawson

Messages : 47
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Sirius Black le Mar 23 Avr - 21:34

"Une fête? Où ça?"
J'ai mis énormément de temps à trouver en quoi j'allais me déguiser. Personnage célèbre, certes. Mais dans lequel? L'idée de jouer Gryffondor lui même m'avait traversé l'esprit mais pas original. Puis l'idée d'un personnage célèbre moldu m'a ensuite fait sourire. Oui après tout, pourquoi pas? Mais après il y en a tellement! Je tournais donc en rond dans le dortoir cherchant désespérément un déguisement qui marquerait la soirée et un sacré grand coup. Pirate? Ouais, ça lui irait bien dans le genre rebelle. Mais alors l'idée serait déjà certainement prise. Et lui? avoir une tenue qui ressemble à une autre. Hors de question. James avait déjà trouvé son costume... Et moi? Aucune idée. Je frôlais la crise cardiaque en voyant l'heure qui défilait sans trouver d'idée. Quand Remus qui était sur son lit et qui lisait un livre, me déclara d'une voix monocorde, sans lever le regard vers moi:
-Pourquoi tu te tracasse la tête? N'y va pas! Et puis j'suis sur que ta Serdaigle n'ira pas non plus...

Je m’arrêtais net et grogna. Je croisais les bras et finalement m'approcha de son lit et m'affala à ses côtés quand je regardais son livre. Je lui répliquais donc:

-Déjà elle a un prénom et c'est Nao. Et pourquoi irait-elle pas? Avec ce qui s'est passé...

Justement avec ce qui se passait, je me voyais mal moi aussi aller à une nouvelle fête. Je n'en avait pas fait depuis la mort de Gabrielle qui était pour moi une amie à qui je tenais beaucoup. Comme une petite soeur en vrai. Et savoir qu'elle a failli mourir de ma main et finalement qui est morte de celle de ma cousine me rendait littéralement fou de rage et de tristesse. J'ai mis beaucoup de temps à m'en remettre. Je partais, sans rien leur dire aux maraudeurs pendant qu'ils dormaient, dans la forêt interdite et je me transformais en chien, la douleur moins... puissante sous la forme canine. Moins complexe surtout. Je soupirais les yeux dans le vide et reprit mes esprits en me secouant la tête. Puis finalement regarda le livre sans rien ajouter. Quand une illustration du dit livre m'intrigua. Je la pointais du doigt et lui demanda:

-C'est qui lui?

Le costume du personnage était un mélange entre l'élégance et l'anarchie. Une contradiction parfaite entre les normes et la folie et moi j'adorais ça. Je haussais un sourcil quand Remus souria et m'affirma:

-Le Chapelier Fou. C'est un personnage de Alice aux Pays des Merveilles. Un comte pour moldu. Il a tout perdu quand la reine rouge a pris le pouvoir dans le pays des merveilles. Mais je te rassure, ce personnage est aussi fou que toi!

Je me levais d'un bond et courus jusqu'à ma malle sous le regard interrogateur de Remus. Je glissais, me cognant les genoux dans la valise mais je m'en fichais gère. Je l'ouvrit et finalement commença à fouiller dedans, triant mes affaires. J'avais tout ce qu'il me fallait... Mais pas en bonne couleur. Je souriais en coin et finalement attrapa le livre de Moony et le posa devant le grand miroir et transforma mes vêtements pour qu'il soit ainsi de la même teinte. J'attrapais donc un pantalon noir, une chemise blanche, un veston brun cuir avec deux rangées de bouton couleur laiton où j'y glissa une montre à gousset de mon grand père et finalement attrapa une veste trois quart de couleur crème que je teintais magiquement en noir avec les mêmes boutons en laiton que mon veston. Je souriais et compléta le tout avec une écharpe de soie de James. Il m'en voudra pas. Je la serrait en un nœud victorien. Il ne me manquait plus que le chapeau pour compléter la tenue. Pour cela je modifiais magiquement grâce à de la métamorphose un vieux chapeau que j'utilisais parfois pour sortir. Il devient alors tout aussi noir que le reste de ma tenue puis souriant je découpais un bout de parchemin où j' y écrivis le fameux 10/6. J'y glissais des plumes ainsi qu'un bandeau rouge qui faisait le tour et qui était attaché en un flot à l'arrière. Je le plaçais alors sur mes cheveux en bataille, quelque mèches tombant devant mes yeux qui ressortait énormément grâce aux couleurs sombres du costume. Cela m'avait pris en tout et pour tout pas mal de temps ce qui me mit alors en retard à la fête. Je souriais à Remus lui lança un merci car sans lui et son livre, je crois que jamais je ne serais arrivé à trouver un costume!
Je descendis les escaliers deux par deux, sautant les dernières marches et arriva devant les portes d'entrée avec un temps record. Je soupirais et finalement arriva sur le chemin qui menait à Pré au Lard. Je sifflotais joyeusement lorsque j'aperçut quelque chose au loin sur le chemin, à l'entrée du village.

Je m'approchais et put voir que c'était une jeune femme habillée d'une robe bleue, les cheveux dorées et légèrement bouclés pour l'occasion. Je souriais de plus belle en reconnaissant Nao. Je m'approchais d'elle alors et m'inclina:

-Bonsoir!

Je me relevais et lui demanda alors, les yeux brillants, la détaillant du regard:

-Tu y vas seule? J'aurais pensé qu'un homme t'accompagnerait...

Je lui lançais un air interrogateur, haussant un sourcil attendant une réponse de la part de la jeune femme.
(c) fiche par ocean lounge


[HJ: Le costume de Sirius est inspiré du Chapelier fou dans la série Once Upon a Time x) Jefferson donc! xD]
avatar
Sirius Black

Messages : 48
Date d'inscription : 04/04/2013
Age : 22
Localisation : Ahah! Surement Poudlard...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Leroy de Louvière le Mer 24 Avr - 13:06

Samedi : soirée déguisée spéciale Personnages Célèbres !
Venez dans votre costume le plus original, rivalisez de créativité ! Entrée gratuite pour toutes les personnes déguisées, et happy hour de 22 heures à minuit, à 1 noise la boisson (carte étendue), pour les gens qui viennent assortis !
Venez nombreux !

La rumeur de la fête costumée s’était répandue comme une traînée de poudre dans tout le château. Les élèves ne parlaient que de cela au détour des couloirs, dans les salles de classe, lors des repas…jusque dans les salles communes. Leroy avait souri en voyant l’affiche. C’était vrai qu’il aimait bien les soirées, les réceptions. Le côté mondain de la vie sang-pure lui manquait parfois. Il avait toujours aimé ces réunions, les danses, les boissons, l’ambiance qui s’y trouvait. Évidemment, depuis deux ans, il n’avait pas vraiment eu l’occasion de sortir ainsi. Il n’avait pas assez d’argent pour se le permettre, et l’été, il passait trop de temps à essayer de se débrouiller seul dans les rues de Londres pour avoir envie de s’amuser dans les bars le soir. Cette soirée à la Casa Musica tombait donc à point nommé et serait l’occasion de se divertir un peu, dans un contexte qui n’avait rien de réjouissant. La menace des Mangemorts se faisait toujours plus prégnante, et le souvenir de l’attaque de Pré-au-Lard demeurait encore vivace dans l’esprit du Serdaigle.

Le problème principal était de trouver le déguisement, et de le créer à moindre frais. Hors de question là aussi d’ouvrir trop les cordons de sa bourse déjà bien aplatie. Le garçon réfléchit à toutes les personnalités sorcières qu’il connaissait, mais aucune ne lui convenait vraiment. Son livre d’histoire de la magie ouvert sur les genoux, il faisait défiler sous ses doigts l’index des sorciers célèbres ou reconnus pour leur personnalité hors du commun. Tout déguisement de mage noir était évidemment à proscrire pour lui…Se déguiser en l’un des fondateurs de Poudlard était d’une banalité affligeante. Alors, qui ? Et de toute façon, il lui fallait quelqu’un qui ait eu une cicatrice quelconque au visage… Leroy ne pouvait pas masquer la sienne ; autant tenter de l’utiliser avantageusement pour une fois, sans pour autant la mettre vraiment en valeur. Ses sentiments à l’égard de cette balafre étaient toujours ambivalents ; il ne parvenait pas à l’accepter réellement, à en faire abstraction. Agacé, le garçon repoussa son livre. Ce n’était pas là-dedans qu’il trouverait ! Mais il n’avait que peu d’idées ; peu de sorciers anciens l’attiraient vraiment. Il ne cherchait pas non plus du côté du monde moldu qu’il connaissait trop mal. Tout juste s’il avait en tête le nom de la reine d’Angleterre, alors le reste… Il n’avait aucune notion d’histoire moldue, son père l’ayant soigneusement tenu à l’écart de toute interaction avec le monde des non-sorciers dans son enfance. Et depuis qu’il était plus ou moins en cavale, l’histoire était passée à un plan secondaire de ses priorités.

Il en était là de ses réflexions lorsqu’un élève de son dortoir l’interpella pour lui demander en quoi il comptait se déguiser, suggérant avec une finesse incroyable que les pirates pourraient lui convenir. Leroy haussa les épaules. S’il se faisait lui-même assez de réflexions sur sa cicatrice, il n’admettait pas que d’autres puissent en faire. Sujet sensible. Un autre Serdaigle s’avança alors. Né-moldu, Leroy et lui avaient eu des rapports tumultueux dans leurs premières années à l’école, mais il avait fini par se rendre compte que Leroy avait changé de comportement, et s’il n’y avait pas de grande amitié entre eux, au moins toute hostilité avait-elle cessé.

–Tu es Français, non ? fit-il. Tu dois connaître les mousquetaires…

Sur la réponse négative de Leroy, il dissimula sa surprise et se lança dans une description enthousiaste de ces soldats français au service spécial du roi. La majorité de ses informations était tirée d’un roman d’un auteur français, Alexandre Dumas, dont Leroy n’avait jamais entendu parler. L’idée le tenta cependant, et avec l’aide de l’autre, il parvint à se faire une idée assez précise de ce qu’il lui faudrait pour se glisser dans la peau de d’Artagnan. Pas mal de choses malheureusement : s’il avait pantalon et chemise, la casaque fleur-de-lysée lui manquait, de même que les bottes, le chapeau et le ceinturon. Les armes ne posaient pas de problème : il y en avait bien assez dans le château pour qu’il puisse en emprunter une en toute discrétion.
L’autre Serdaigle proposa qu’ils aillent faire un tour dans un vieux magasin de Pré-au-Lard qui fournissait à peu près tout en matière de vêtements à des prix défiant toute concurrence. Un peu hésitant, Leroy accepta malgré tout. L’idée se révéla excellente ; ils y trouvèrent tous deux ce dont ils avaient besoin. Quelques aménagements seraient certes nécessaires, mais rien que la magie ne pût arranger rapidement.

Le samedi soir venu, Leroy s’habilla rapidement. Une chemise blanche avec un jabot de dentelle, ainsi que des dentelles au niveau des poignets, un pantalon noir, des bottes de cuir brun. Mais ce dont il était particulièrement fier, c’était la casaque bleu marine, dont les pans retombaient sur ses bras. Il avait ajouté lui-même la fleur de lys dorée sur l’avant et dans le dos. Un chapeau à grandes plumes blanches couvrait ses cheveux, un baudrier de cuir barrait la chemise sous la casaque, et il y avait accroché une rapière dans son fourreau. L’épée lui avait gentiment été prêtée par l’une des armures qui se dressaient à côté d’un râtelier d’armes. Ayant pratiqué l’escrime dans son enfance et le château de son père étant déjà fort pourvu en armes, le Serdaigle avait repéré immédiatement l’arme qui lui conviendrait le mieux. Il avait demandé la permission à l’armure, qui avait approuvé d’un signe grinçant de son heaume. Une fois prêt, le garçon s’inspecta dans le miroir. Sa cicatrice ne déparait pas au milieu du déguisement, et il était plutôt satisfait du rendu. La seule anomalie qu’on pouvait déceler était la baguette magique glissée à côté de l’épée, mais Leroy refusait de s’en séparer où qu’il allât. Si des incidents se produisaient, ce n’était pas avec une rapière qu’il pourrait lutter contre des sorts.

Ayant jeté une cape sur ses épaules, le Serdaigle quitta ensuite rapidement le château pour se rendre à la Casa Musica à Pré-au-Lard. Sur le chemin, il aperçut d’autres élèves qui se hâtaient également en direction de la boîte de nuit. Certains d’entre eux, des couples pour la majorité, avaient accordé leurs costumes, comme le recommandait l’annonce de la soirée. Un rassemblement commençait à se former devant la Casa Musica et Leroy s’y joignit, apercevant Dorcas un peu plus loin. Elle avait opté pour le costume de pirates, de son côté. Il parcourut la foule des yeux, cherchant à reconnaître les personnalités choisies par les élèves et qui se glissait derrière. Un jeu rien moins qu’évident, parfois.

_________________
+"Rappelez-vous: Toujours debout. Sans raison, ni fierté, sinon celles de ne pas avoir cédé. Comprenez-vous?[...] Alors, continuez, puisque telle est votre nature." [Le Déchronologue, S. Beauverger]
+"Un lâche peut être aussi brave que quiconque en l'absence de tout danger. Et chacun remplit ses devoirs quand les devoirs ne coûtent rien. Avec quelle aisance se suit, dans ces conditions, le chemin de l'honneur! Mais tôt ou tard vient pour tout homme l'heure où cesse l'aisance, l"heure inéluctable des choix contraignants. [...] A toi seul de choisir et de vivre ton choix jusqu'à ton dernier souffle. [G. Martin, Le Trône de Fer]


+No story lives unless someone wants to listen. The stories we love best do live in us forever. So, whether you come back by page or by the big screen, Hogwarts will always be there to welcome you home. [JKR]
avatar
Leroy de Louvière

Messages : 335
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 27
Localisation : Quelque part entre le XVIIème et le XVIIIème

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Dorcas Meadowes le Mer 24 Avr - 19:58

Quand Jake répondit à la question de Dorcas, un sourire séduisant plaqué sur ses lèvres fines, elle se retint de justesse de lever les yeux au ciel :

"Plus prêt que jamais mon ange ... !"

"Mon ange !" Il l'avait appelée "Mon ange" ! Elle n'avait pas pensé à cet aspect là de leur faux couple : les petits surnoms amoureux. Comment allait-elle l'appeler, lui, pour que cela fasse crédible sans non plus passer pour mièvre ? Dorcas n'était pas douée pour ces choses-là. Les seuls surnoms qu'elle avait jamais donnés à Jake était "Tête de pioche" ou "Serpent"... elle sourit : ce dernier, elle pouvait le garder ! Le double sens était terriblement tentant : quiconque l'entendrait appeler Jake "Mon serpent" ne saurait pas si elle parlait de sa maison ou si le surnom venait d'ailleurs... un bon compromis en soi ! D'autant plus qu'il pourrait faire parler d'eux. Elle se promit de l'utiliser à la première occasion venue, en ne manquant pas de regarder Jake pour voir sa tête à ce moment-là, qui serait sûrement impayable.

Le videur leur autorisa l'entrée et, au moment où Dorcas le remerciait, elle vit une silhouette juste devant elle, féminine à n'en pas douter, moulée dans une robe crémeuse... Elina ! Dorcas ne savait pas qu'elle venait, sa meilleure amie était tellement solitaire et craintive... Dorcas n'avait pas voulu lui proposer de sortir en boîte, sachant qu'elle refusait le plus souvent, préférant privilégier les moments à deux, entre filles... Dorcas prit Jake par la main et lui dit, par dessus la musique :

"Viens, c'est mon amie..."


Puis cria : "Elina !"

Elle s'arrêta près de la jeune fille, admirant les reflets de sa robe, et la volupté du tissu. Une telle robe ne laisserait personne indifférent. Elina avait-elle décidé de sortir de son cocon protecteur ce soir ? Que ce soit le cas ou non, Dorcas serait là pour elle, pas comme une chaperonne hein ! Mais pour l'aider en cas de souci. Les deux filles étaient toujours là l'une pour l'autre.

Dorcas allait dire autre chose quand elle se souvint que, pour une fois, elle était accompagnée. Elle tira donc Jake à son niveau puis sourit à sa magnifique meilleure amie avant de faire les présentations officielles, même si Elina savait bien évidemment qui était ce Serpentard, vu que Dorcas lui en avait abondamment parlé au moment de leur "mise en couple".

"Jake, je te présente Elina, ma meilleure amie. Elina... Jake. Mon... petit-ami."

C'était déjà étrange de tenir la main de Jake - et pas désagréable du tout au passage, une idée qu'elle tâchait d'ignorer du mieux qu'elle le pouvait, en digne tête de mule qu'elle était - mais alors de prononcer ces mots à voix haute et devant témoins attentifs à portée d'oreille, ça l'était encore plus ! Ne sachant pas comment se tenir après avoir dit ça, Dorcas jugea opportun de se rapprocher du Serpentard sans lui lâcher la main et, tout sourire, lui planta un baiser au coin des lèvres.

"Sois gentil avec elle, ou je te casse les jambes" lui dit-elle ensuite à l'oreille. La menace était sur le ton de la plaisanterie, mais la demande qui la précédait avait tout de sérieux. "Même si tu es trop sexy ce soir pour que je te fasse du mal, Captain Jack."

En parlant de sexy... une jeune fille toute de noir vêtue venait de passer devant ses yeux, avec un décolleté ravageur qui fit regretter à Dorcas de ne pas avoir sorti la mini-jupe elle aussi. Mais bon... une pirate en jupe ? Impossible ! De toute manière, le regard appréciateur de Jake en début de soirée l'avait rassurée sur sa capacité de séduction, et même si Dorcas n'était pas "en chasse" ce soir, c'était agréable et rassurant quelque part...

Se décollant de Jake, Dorcas aperçut un Mousquetaire entrer dans la pièce... ce ne pouvait être que... Leroy ! Dorcas lui fit un signe de la main, tout en sachant que le Serdaigle éviterait peut-être la compagnie de Jake, à moins que ces deux-là n'entretiennent une amitié dont elle n'avait pas connaissance...

Dorcas reporta son attention vers sa meilleure amie et lui sourit, ravie de la retrouver ici, ce soir.

"J'offre la première tournée ! Vous voulez quoi ?"
annonça-t-elle en plongeant la main dans sa poche en quête de trois noises pour payer le barman.

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Elina Ashfort le Jeu 25 Avr - 16:40



La Casa Musica
Nous ouvre ses portes !




L'attente avant de rentrer dans la boite de nuit ne fut pas très longue. Quelques minutes après son arrivée Elina avait pu rentrer dans la boite de nuit. La Casa Musica venait de lui ouvrir ses portes. Une fois a l’intérieur la jeune fille eu un mouvement de recule, la foule venait de lui mettre le doute quand au bien fondé de l'idée de venir faire la fête.Elle n'avait pas pour habitude d'être dans ce genre d'endroit, et une certaine agoraphobie venait la hanter et elle ne savait pas exactement ou se mettre. Elle se retourna prette a sortir, elle avait du mal a supporter le regard de ces gens qui la croisaient, la regardait sans même la connaitre. Avait-elle trop bien imité celle qui l'avait inspiré ? Elle avait bien du mal a y croire. Pendant plusieurs minutes l'envie de rentrer au château lui hantait l'esprit, retourné dans la salle commune de gryffondor et se loger près du feu loin de tout ses gens sembla être la meilleure option pour elle. Mais d'un autre coté elle savait que si elle ne faisait pas l'effort de rester, de boire quelques verres et de profiter un minimum rien de changerais jamais dans se vie de timide solitaire. L'hésitation fut longue, mais elle décida de faire quelques pas de plus dans la boite de nuit. Tourner le dos au problème n'a jamais été la bonne solution pour échapper au difficultés, leur faire face en revanche...
Prenant une longue inspiration elle fit l'effort de dissimuler tout le stress qu'elle avait en elle. Elle cru voir passer devant elle une personne qu'elle connaissait. Une jeune fille vêtue tout de noir et au formes avantageuses qu'elle semblait connaitre venait de passer dans la ligne de vue de la rouge et or, et son visage aussi lui semblait familier, sans doute une élève qu'elle avait croisé trop de fois et dont elle avait fini par mémoriser les moindres détails. Ce qui en soit la perturbait tout de même car elle ne s’intéressait que trop peu aux élèves qu'elle pouvait croiser.

Soudainement elle entendit une voie des plus familières crier son prénom, la jeune fille se retourna et vit alors cette personne qu'elle connaissait depuis son entré à l'école de sorcellerie Poudlard. Il s'agissait de Dorcas, elle était déguisée en pirate, et accompagnée de son cavalier qui a son avis ne pouvait être autre que Jake dont son amie lui avait parler longuement lorsqu'ils s'étaient mis ensembles. Elle ne put s'empêcher de sourire en les voyant approchés si bien assorti l'un a l'autre.Une fois que le couple qu'Elina ne pu s'empêcher de trouver très mignon fut arrivé à sa hauteur Dorcas pris la parole en premier.

- Jake, je te présente Elina, ma meilleure amie. Elina... Jake. Mon... petit-ami.


Une fois les présentations faites Elina adressa un sourire a Jake, ce genre de sourire amical qui remplace facilement un " Enchanté de te connaitre" . Mais le regard d'Eli' voulait dire tout autre chose et lui était adressé également, il sous entendait que si il faisait le moindre mal à sa meilleure amie il le payerait très chère... très très chère même. Le petit baiser qu'ils échangèrent donna a Elina un sourire de satisfaction, non pas qu'elle fut pour quoi que ce soit dans le fait que ces deux là est fini ensemble, mais simplement par ce que son amie semblait heureuse, et ceci ne pu que la rendre heureuse elle aussi.

- J'offre la première tournée ! Vous voulez quoi ?


Cette phrase énoncé par Dorcas, fut pour Elina le signal que la soirée devait commencé maintenant et qu'il était trop tard pour reculé... Elle était ici et devait donc profiter, elle était bien entouré désormais, que pouvait-il bien lui arrivé de toute façon ? Pas grand chose se dit-elle. Alors les yeux plein de reconnaissance envers Dorcas de l'avoir reconnu et de l'avoir rejoins et lui répondit.

- Je prendrais une bière moi.

Le sourire au lèvres, elle ne pris pas la peine de signaler qu'elle payerait la deuxième tournée. Elle fit alors un petit clin d’œil a son amie pour la remercier de sa générosité, et s'aprètta à les suivre jusqu'au bar.

avatar
Elina Ashfort

Messages : 56
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Jake Winchester le Mer 1 Mai - 17:05

A l'intérieur la fête battait son pleins. Il y avait du monde ce soir, signe que les flyers avaient énormément circulé auprès des élèves. Bien que Dumbledore n'ai en rien autorisé cette sortie, le fait de n'avoir croisé aucun professeur sur le chemin lui faisait penser que le vieux sorcier avait surement choisis de fermer les yeux sur cette soirée. Il devait surement penser, comme la majorité des personnes présentes ce soir, qu'après les récents événements il serait bon de décompresser quelque peu.
Jake regarda à gauche puis à droite, analysant les visages ainsi que les costumes qu'il croisait, essayant de reconnaître certaines personnes. Les lumières de la boîte ne l'aidait pas tellement dans sa quête mais il n'eu pas le temps de s'y pencher d'avantage car Dorcas lui saisit la main et le tira vers un coin de la pièce.

" Viens c'est mon amie "

Le jeune homme se laissa entraîner par la jolie brune, tentant de deviner vers qui cette dernière l'emmener. Ce ne fut qu'à quelques mètres qu'il reconnu une Gryffondor avec laquelle il avait souvent vu Dorcas mais à qui il n'avait jamais parlé. Tout cela lui semblait étrange. Rentrer dans le cercle d'amis de Dorcas, fréquenter ses amis, passer du temps avec elle. Jamais avant ils n'avaient eu ce genre de relation.
La Gryffondor en question portait une robe somptueuse, mettant ses formes en valeur et semblait plutôt perdue parmi la foule. Il la vit le détailler de la tête aux pieds, surement de la même façon qu'il venait lui même de faire et elle reporta son attention sur Dorcas.

"Jake, je te présente Elina, ma meilleure amie. Elina... Jake. Mon... petit-ami."

Ces mots ainsi prononcés dans la bouche de la Gryffondor eurent un drôle d'effet sur Jake. Son petit ami. C'était officiel, la machine était en marche, ils ne pouvaient plus reculer. Comme pour venir appuyer ces dernières paroles, Dorcas s'approcha doucement de lui et déposa un fin baiser au coin de ses lèvres. Ce geste surpris Jake mais il n'en dit rien, se contentant de sourire à Elina .

" Ravis de faire ta connaissance Elina ! Tu es donc une des rares qui arrive à supporter cette tornade ? "

La tornade en question fit une légère moue et Jake passa un bras autour de ses épaules, comme pour s'excuser de la taquiner. La jeune fille se rapprocha de son oreille et lui susurra une légère menace "Sois gentil avec elle, ou je te casse les jambes". Tout doucement, Jake lui répondit : " Ai-je l'habitude d'être méchant ... ? " , tout en lui renvoyant un grand sourire malicieux.
Dorcas amusée ajouta qu'il était bien trop sexy pour qu'elle ne puisse lui faire le moindre mal. Fier comme un coq, Jake se redressa. Elle le trouvait sexy ou bien avait-elle dit cela pour tenir le rôle de la parfaite petite amie ? Ou un peu des deux ?
Alors que le Serpentard était en train de s'interroger, la Gryffondor proposa aux deux adolescents de leur payer un verre. Son amie Elina demanda une bière et Dorcas commença à fouiller dans sa poche à la recherche de quelques noises. Jake posa sa main sur celle de Dorcas, l'empêchant ainsi de fouiller dans sa poche et dit .

" Laisse, je vais payer. Dis moi plutôt ce que tu veux ! "

Il ne savait pas si Dorcas venait d'une famille aisée ou pas mais elle était fille de moldus. Il n'avait absolument aucune idée si leur argent valait plus ou moins que l'argent sorcier mais il n'allait surement pas la laisser payer alors que les coffres des Winchester déborder d'argent. Il ne savait pas s'il aller pouvoir profiter encore longtemps de l'héritage des Winchester et il été bien décidé à s'en servir tant qu'il le pouvait.

avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Naomie June le Dim 5 Mai - 1:19

Party of the century
j'arrive pas très fière de moi, le pire est derrière moi

Naomie restait là, dans la rue de la boîte de nuit, à moitié cachée dans l’obscurité. Elle regardait les gens entrer dans le bâtiment, n’osant pas vraiment s’avancer. Chaque fois qu’elle voyait une fille habillée de façon provocante entrer, elle fronçait les sourcils en espérant que Sirius n’attendait cette fille en particulier à l’intérieur. Elle crispait les doigts sur sa robe, fixée au sol, ne sachant toujours pas se décider sur ce qu’elle allait faire. Se sauver pour rejoindre son petit confort rassurant ou entrer là-dedans, faire face au monde, et chercher Sirius ? Elle soupira et attendit encore quelques secondes, indécise, avant de se retourner, prête à rentrer au château. Après tout ça avait été une idée stupide. Elle n’allait jamais dans ce genre de soirée alors pourquoi ça commencerait ce soir ? Après tout, Sirius avait sa vie et elle n’avait pas le droit d’intervenir. S’il avait prévu d’aller à cette soirée avec une fille c’était son droit. Leur marché n’avait jamais mentionné qu’ils devaient s’accompagner l’un l’autre en sortie et encore moins le fait qu’ils avaient l’un et l’autre l’exclusivité. Alors, avec un soupir, elle fit un pas en avant dans la rue, sortant de l’ombre, se retrouvant dans un rayon de lune. A ce moment, elle leva les yeux en voyant quelqu’un arriver et son souffle se coupa en le reconnaissant. Elle détesta, pendant une fraction de seconde, la réaction de son propre corps qui se contractait à la vue du Gryffondor. Elle ne la comprenait pas, et ce qu’elle ne comprenait pas, elle n’aimait pas. Elle savait qu’elle s’attachait à lui, qu’elle s’habituait à sa présence. Mais là ça devenait trop embêtant pour elle.

Alors Nao inspira profondément, affichant son éternel sourire en coin, légèrement moqueur et faussement timide, en le jaugeant du regard quand il s’approcha d’elle. Elle haussa un sourcil en reconnaissant son costume, ne s’attendant pas vraiment à cela de sa part. Mais, en se passant la langue lentement sur les lèvres, elle ne put s’empêcher d’admirer à quel point ce costume lui allait bien. Elle baissa les yeux sur lui lorsqu’il s’inclina, prenant un air faussement hautain. Elle sourit, faisant mine de chercher quelqu’un derrière lui :

« Et bien logiquement si, je suis accompagnée. Mais mon prince est en retard et c’est bien une chose que je déteste. »

Elle soupira, tragique, et leva des yeux brillants, amusée, lui sourit doucement. Puis, sans prévenir, elle attrapa son bras et partit vers l’entrée de la boîte. Enfin, elle le tenait. Enfin, elle allait entrer là-dedans à son bras, pouvant marquer son territoire et faire fuir toutes ces abrutis qui pensaient pouvoir la surpasser.

« Mais pas grave, tu feras l’affaire. Je peux faire Alice après tout, la robe correspond. »

Elle sourit et le regarda en coin, suspecte :

« Tu sais qui est Alice bien entendue ?! »

Naomie entra avec lui dans le bâtiment et fronça les sourcils en voyant le monde qu’il y avait à l’intérieur. Sans vraiment s’en rendre compte, elle se serra contre lui, pas particulièrement à l’aise dans une foule aussi oppressante, ayant l’impression que tout le monde la dévisageait. Elle regarda autour d’elle en tentant de repérer des gens qu’elle connaissait mais ce n’était pas vraiment facile avec tous ces costumes. Elle gémit et soupira avant de voir Dorcas et Elina, des Gryffondor qu’elle connaissait bien pour avoir passé l’été avec elles alors qu’elle n’avait pas voulu rentrer au Manoir familial. La jolie Dorcas l’avait sauvée en l’invitant chez elle et Nao savait que jamais elle ne pourrait lui rendre un aussi grand service, peu importe ce qu’elle pourrait faire pour elle. Alors qu’elle admirait leurs costumes de loin, elle tenta de traverser la foule pour les rejoindre, avant d’apercevoir quelqu’un d’autre. Elle se stoppa hésitante en jaugeant du regard le mousquetaire face à elle. Un regard en coin vers Dorcas lui apprit qu’elle n’était pas venue seule, et quand Nao reconnut un Serpentard à ses côtés, le choix fut vite fait. Elle se promit d’aller voir les filles ensuite, mais reprit d’abord son chemin vers le Serdaigle qui semblait avoir choisi son costume en fonction de ses origines. Elle regarda Sirius en coin :

« Viens avec moi ! Oublie pas que je suis ta copine après tout. »

Elle lui sourit, amusée, les yeux brillants cependant, à l’évocation de ce mot. Parce qu’après tout, elle n’était pas insensible à sa présence. Même si elle refusait bien du fond du cœur d’avouer qu’elle pouvait ressentir un sentiment plus fort que de l’amitié ou de l’attirance, elle était bien obligée d’admettre que quand il était là, rien n’était pareil. Elle l’entraîna alors vers son ami, Leroy, espérant que Sirius ne la lâcherait pas d’une seconde à l’autre pour rejoindre une jolie fille au déguisement plus sexy.

En arrivant face à Leroy, Naomie lui lança un sourire rayonnant, légèrement timide mais beaucoup plus à l’aise face à lui qu’à tous les autres autour d’elle. Elle glissa les doigts le long du bras de Sirius, mêlant les doigts aux siens, frissonnant à ce contact rassurant pour elle. Elle leva les yeux dans ceux du Serdaigles :

« Salut Leroy ! Comment tu vas ? Chouette le costume. »

Elle afficha un regard légèrement moqueur, plus par habitude qu’autre chose. C’était sa façon à elle de se protéger, de se montrer forte. Elle se redressa légèrement, arrogante, n’osant cependant pas regarder autour d’elle de peur de croiser le regard de trop de Serpentard. Elle se mordit l’intérieur de la joue, pensant qu’elle ne devait surtout pas se mettre à paniquer si elle ne voulait pas finir la soirée en crise d’angoisse. Alors, resserrant les doigts sur ceux de Black, elle reprit la parole en regardant son ami :
« Tu es venu seul ? »
avatar
Naomie June

Messages : 48
Date d'inscription : 20/04/2013
Localisation : Près du lac ou dans la volière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Romane Lawson le Dim 5 Mai - 21:33

A peine Romane était entrée dans la boite, qu'elle sentit quelques regards se poser sur elle. A la différence de tout les regards remplis de haine et de colère qu'elle avait l'habitude de supporter, ce soir, c'était des regards envieux et remplit d'admirations. La jeune Serpentarde n'avait pas l'habitude d'attirer. Après avoir passé six longues années à se moquer des autres et à les blesser autant qu'elle pouvait, elle ne s'attendait pas à être aimée. Les méchants ne sont pas fait pour être appréciés, ils sont craints et détestés. C'est là la base d'un méchant, et Romane s'en accommodait parfaitement. Mais ce soir, et juste pour une nuit, elle était Morgana. Elle pouvait être qui elle voulait, studieuse, cancre, heureuse, triste, gentille... Bon peut-être pas gentille.

Romane se faufila au milieu de la foule, ne cessant d'être surprise par l'originalité des sorciers. Les costumes étaient tous splendides. Monstres, animaux, mousquetaires, pirates, princesses, personnages de films ou de contes, sorciers célèbres, ou même fondateurs d'une des quatre maisons... Il y en avait pour tout les goûts. Elle croisa Jake et Dorcas, en pleine démonstration de leur idylle. Ils étaient plutôt mignons, pensa Romane. Elle ne comprenait pas vraiment comment ces deux là avaient finis par être ensemble, mais comme Blaise Pascal à dit : "L'amour à ses raisons que la raison ne connait point". Ils étaient avec Elina, qui était splendide ce soir. Elle aurait aimé venir la voir pour lui dire, mais en étant Morgana, elle n'était censée connaitre personne.

Elle atteint le bar rapidement, ou elle commanda le premier verre de la soirée. Romane avait toujours été porté sur la bouteille, ce n'était pas une grande nouvelle. Rien qu'à la pensé de pouvoir boire, elle avait déjà décidé de se rendre ici. Et ce serait une des rares fois ou elle pourrait avoir la gueule de bois le lendemain sans qu'on la gronde. En effet il n'était pas rare de voir Romane boire en cachette le soir à Poudlard avec quelques "amis". Elle n'avait jamais eu peur de se faire prendre. Parfois, même la serpentarde se trouvait inconsciente.

Elle aperçut au loin, quelques Serdaigles qu'elle ne pouvait supporter. L'envie lui brûlait les lèvres d'aller leur sortir quelques répliques cinglantes dont elle avait le secret. Leurs gâcher leur soirée aurait été une sorte d'apothéose. Elle hésita vraiment à y aller, mais Romane ne voulait pas rater une chance d'être quelqu'un d'autre durant quelques heures. Et au pire, se dit-elle, j'irais les voir si je m'ennuis.

La musique changea et devint plus entraînante. La princesse des ténèbres d'un soir se leva, et rejoint le milieu de la piste. Elle se déhancha de la manière la plus sexy possible, avec un sourire jubilatoire sur son visage. Avec ce costume, elle pouvait danser sans être insultée ou ignorée. Elle commençait vraiment à apprécier Morgana, et se laissa aller à la folie. Petit à petit, elle commença à se lâcher de plus en plus, à tel point qu'elle en oublia tout les gens autour d'elle, tout les problèmes qu'elle avait et tout ceux qui ne tarderaient pas à arriver. Elle était libre.

Sur son visage froid et impassible, se dessina un sourire, un grand et un vrai, comme elle n'en avait pas vu depuis longtemps.
avatar
Romane Lawson

Messages : 47
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Sirius Black le Sam 11 Mai - 13:12

"Une fête? Où ça?"
Quand je la vis dans sa magnifique robe bleu, je ne put m'empêcher de sourire. Elle était plus que ravissante et je ne put m’empêcher de lui parler. Notre pari lancé à la base par moi, me semblait maintenant, plus que dangereux. Mais comme à mon habitude, je n'y montrais là rien qu'un simple sourire. Sourire en coin, que Naomie aborde également. Sa réplique me fit rire. Je la reconnaissais bien et je m'avançais doucement vers elle mais se fut elle qui fut plus rapide et d'un bond, elle se retrouva à mes côtés, m'attrapant le bras et me tirant vers l'intérieur. Je souriais plus qu'amusé par son comportement et elle répliqua que je ferais l'affaire et qu'elle pourrait faire Alice vu que la robe correspond. Je haussais un sourcil. Alice? C'est qui celle là? Peut être un personnage du comte que 'mus lisait vu qu'elle semble avoir reconnu mon costume. Et comme si elle lisait en moi, elle me lança suspicieusement si je connaissais Alice. Là je ne put que répondre par:

-Je n'ai jamais lu le roman. C'est Remus qui le lisait.

Sans donner plus de détail bien sur. Je suis pas du genre à lire les livres. Sauf dans les cas extrême. Comme la fois où j'ai passé pratiquement toute mes heures libres entre les cours pour trouver quelque chose sur les Animagus. Au final, on a du chercher dans la réserve en pleine nuit. Mais depuis un... "accident" Moony nous interdit à James et moi d'y aller. Sauf dans les cas urgent.
Nous pénétrons à l'intérieur et finalement observa le monde. Je vis au loin Dorcas avec Jake et serra les dents. Les autres, je ne les ai vu que de loin ou je ne les reconnaissais pas sous leurs costumes. Je sentis la main de Naomie glisser le long de mon bras pour s'emparer de la mienne et dans un réflexe je croisais mes doigts avec les siens. Nous nous dirigeâmes alors vers Dorcas et le serpentard et finalement elle changea de direction m’entraînant avec elle. Puis elle m'affirma alors que je devais venir avec elle puisqu'elle était ma copine. Je souris en coin et m'approcha de son oreille pour lui murmurer joueur:

-Si tu es ma copine...

Je l'embrassais dans le cou et lâcha sa main pour placer la mienne sur sa hanche, la serrant contre moi. Je souriais fier et finalement, elle s'approcha d'un mousquetaire. Ou du moins, cela ressemblait à un mousquetaire. J'suis pas très passionné d'histoire et encore moins d'autre pays. Elle s'adressa alors à ce dernier déclarant qu'il s’appelait Leroy. Je fronçais les sourcils. Leroy est une famille de sang pur française. Ça j'suis au courant pour les avoir assez étudié avec ma très chère mère. Je lâchais Naomie pour resserrer ses doigts avec les miens et finalement déclara:

-Salut Leroy!

Je me mit en face de Nao et finalement sourit en coin et la fixa dans les yeux puis fixa Leroy:

-Ce n'est pas que je veux vous interrompre mais nous sommes ici pour nous amuser. Pas pour discuter alors... Mademoiselle, acceptez vous cette danse?

J'avais mis ma main vers elle, ouverte, paume en l'air pour qu'elle la prenne et qu'on aille danser. Je n'aimais pas le ton familier qu'elle avait pris avec lui. Ton qu'elle n'emploie pas avec moi. Puis murmurant pour que seule Naomie l'entende, je rajoutais sur un ton moqueur:

-Je n'oublie pas que tu es ma copine...
(c) fiche par ocean lounge
avatar
Sirius Black

Messages : 48
Date d'inscription : 04/04/2013
Age : 22
Localisation : Ahah! Surement Poudlard...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Leroy de Louvière le Sam 1 Juin - 11:50

Leroy perçut le geste de la main de Dorcas et y répondit de la même façon. Mais elle se trouvait déjà en compagnie de sa meilleure amie, Elina Ashfort, et de Winchester… Peut-être n’était-ce pas le meilleur moment pour les rejoindre, il le ferait un peu plus tard. Les élèves arrivaient, sans cesse plus nombreux, et bien décidés à profiter de la fête. Tous avaient joué le jeu du déguisement, et il était parfois difficile de repérer qui était qui, sous les vêtements savamment drapés et les maquillages ostentatoires. L’imagination était partout présente, les élèves faisant honneur à la fois à la culture sorcière et à la culture moldue. Leroy se trouvait incapable d’identifier une partie des costumes, mais il en appréciait cependant l’esthétique, ainsi que les efforts fournis pour les rendre les plus réalistes possibles. C’était un excellent moyen d’oublier, ou plutôt de mettre de côté, pour un temps ce qui se passait dans le monde extérieur, de retrouver une certaine innocence dans la fête, loin des noirceurs à venir. Au milieu de la piste, une princesse des ténèbres dansait seule, emportée par le rythme de la musique. Leroy fronça les sourcils. Il savait qu’il la connaissait mais il ne parvint pas immédiatement à l’identifier. Il était plongé dans ses réflexions lorsque Naomi, une amie de Serdaigle, se dressa soudain à côté de lui, lui souriant. Sa timidité s’estompait face à lui. Sa robe bleue, très belle, lui donnait l’allure d’une princesse, ce qui était sans doute le but de son costume, et Leroy reconnaissait qu’il lui allait très bien. Jouant à fond son rôle de mousquetaire, le Serdaigle recula d’un pas et ôta son chapeau, puis il s’inclina, tout en accompagnant le mouvement d’un geste compliqué du couvre-chef, que n’auraient sans doute pas renié les trois mousquetaires ou Cyrano, face à leur reine. Il se redressa ensuite avec un sourire, qui tout en répondant au côté moqueur de Naomi, était sincère :

–Merci pour le compliment ; ton costume est très beau, princesse.

Naomi n’était pas seule cependant. Elle tenait Sirius Black par la main et leurs doigts entrelacés semblaient indiquer qu’ils éprouvaient plus que de l’amitié l’un pour l’autre. Leroy ignorait quelle était leur situation réelle ; il ne prêtait pas toujours grande attention aux couples qui se formaient ou se séparaient, écoutant de temps à autre les rumeurs de ses camarades de dortoir. Naomi ne paraissait pourtant pas très à l’aise au milieu de la foule, essayant d’éviter les regards des autres. La Serdaigle lui demanda s’il était venu, ce à quoi il répondit par l’affirmative.

–Apparemment, les dames mousquetaires ne courent pas les rues, ajouta-t-il.

La conversation aurait pu continuer ainsi, simple entre deux amis, mais le prince charmant de Naomi parut en décider autrement. Leroy ignorait complètement en quoi Sirius avait bien pu se déguiser ; son costume ne lui évoquait rien du tout. Peut-être quelque chose en lien avec les moldus, puisque l’héritier Black connaissait plutôt bien leur monde ? Ou une légende sorcière ? Aux yeux de Leroy, les deux étaient tout à fait possible ; sa connaissance des contes magiques n’était pas bien grande, son père n’ayant jamais jugé utile de lui dire des histoires dans son enfance. Et les livres de contes n’abondaient pas dans la bibliothèque du manoir, où ils étaient considérés comme inutiles et une source de perte de temps. Quoi qu’il en fût, Sirius s’immisça dans la conversation pour demander une danse à Naomi, tout en fixant Leroy avec ce qui ressemblait à un air de défi. Visiblement, il n’appréciait guère l’amitié qui régnait entre les deux Serdaigles. Le garçon haussa les épaules : il n’allait pas prendre sa petite amie à Black, si c’était bien ce qu’il craignait. Si on ne pouvait même plus discuter en paix, à présent… Il s’écarta cependant légèrement en faisant un pas sur le côté, pour les laisser tous les deux puisqu’ils le désiraient.

–Ton prince charmant est des plus attentionnés, Nao, ne put-il s’empêcher de dire, quelque peu railleur.

La pique était davantage destinée à Sirius qu’à Naomi. Si le couple rejoignait la piste de danse, lui-même irait peut-être boire quelque chose au bar. Il n’aurait pas droit à la réduction mais bon, c’était soir de fête…

–Amusez-vous bien, tous les deux ! conclut-il.

_________________
+"Rappelez-vous: Toujours debout. Sans raison, ni fierté, sinon celles de ne pas avoir cédé. Comprenez-vous?[...] Alors, continuez, puisque telle est votre nature." [Le Déchronologue, S. Beauverger]
+"Un lâche peut être aussi brave que quiconque en l'absence de tout danger. Et chacun remplit ses devoirs quand les devoirs ne coûtent rien. Avec quelle aisance se suit, dans ces conditions, le chemin de l'honneur! Mais tôt ou tard vient pour tout homme l'heure où cesse l'aisance, l"heure inéluctable des choix contraignants. [...] A toi seul de choisir et de vivre ton choix jusqu'à ton dernier souffle. [G. Martin, Le Trône de Fer]


+No story lives unless someone wants to listen. The stories we love best do live in us forever. So, whether you come back by page or by the big screen, Hogwarts will always be there to welcome you home. [JKR]
avatar
Leroy de Louvière

Messages : 335
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 27
Localisation : Quelque part entre le XVIIème et le XVIIIème

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Dorcas Meadowes le Lun 8 Juil - 18:11



Les stars
Se font toujours attendre !



Quand Jake lui demanda, dans un murmure, s'il avait l'habitude d'être méchant, Dorcas ne put retenir un sourire attendri de s'épanouir sur son visage : qui souhaitait-il tromper ? La Gryffondor était l'une des rares à savoir que, sous ses airs de bad boy, Jake dissimulait un homme généreux et sympathique. Attachant, même. Bon, il fallait parfois creuser longtemps pour enfin le déterrer, cet homme caché au fond de lui sous des couches et des couches de tatouages, mais il était là, bien présent !

"Ok, donc nous disions, une bière pour toi Elina... je crois que je vais t'imiter et rester sage... enfin, pour le début de soirée." ajouta Dorcas avec un sourire qui en disait long sur l'état d'alcoolémie dans lequel elle prévoyait de finir. Elle renvoya un clin d'oeil à sa meilleure amie, heureuse de la voir si à l'aise en soirée – meme si, comme de coutume, Elina restait distante et assez effacée, mais Dorcas la connaissait assez bien pour savoir que ce n'était ni de la condescendance ni du désintérêt, juste une preuve de son extrême timidité avec les gens.

Mais, alors qu'elle portait la main à sa poche, dans laquelle quelques noises n'attendaient que d'être dépensées, le gentlemen qu'elle savait se cacher sous le visage arrogant de Jake fit une apparition, et proposa, aussi charmeur qu'amical : "Laisse, je vais payer. Dis moi plutôt ce que tu veux !"

Il ne fallait pas le lui dire deux fois ! Surtout si les Winchester offraient : elle n'allait pas se priver pour boire à la santé de l'illustre famille de Jake – défaillante, la santé, histoire qu'ils laissent leur unique héritier décider de sa vie et lui foutent une paix royale depuis le sanctuaire sacré de leur tombeau. Elle dégagea doucement son poignet de la main de Jake, pour porter ses doigts à sa bouche et réfléchir à ce qu'elle voulait : s'il offrait, elle n'allait pas se contenter d'une bière ! Dorcas décida de suivre le modèle de ses glorieux et prétendus ancêtres pirates, et de ne se fier qu'à une seule boisson, celle des hommes, des vrais...

"Un rhum parfumé, je te laisse le choix du parfum... tout sauf coco, je déteste ça !" Elle agrémenta sa demande d'un sourire taquin, un peu fier mais pas méchant. C'était la première fois qu'elle passait du temps avec lui, qu'ils sortaient ensemble et s'affichaient, et c'était rafraîchissant de se découvrir sous ce nouveau visage.

Au même instant, Dorcas surprit un regard curieux dans la foule ; il provenait de la jeune fille en noir et au décolleté ravageur, elle n'en doutait pas. Elle ne reconnaissait pas le visage caché derrière le loup de soie, mais un air de déjà-vu lui chatouillait l'arrière du crâne : elle connaissait cette personne, elle en était certain, mais elle ne parvenait plus à mettre le doigt dessus... rah, satanée mémoire ! Tandis que Jake partait à la chasse aux boissons, en bon homme qu'il était, Dorcas donna un petit coup de coude dans le bras d'Elina et lui désigna Naomie, qui rayonnait au bras de Sirius.

"Tiens, il a décidé de se ranger, celui-là... c'est la première fois que je le vois s'afficher avec quelqu'un. J'espère qu'il ne la fera pas souffrir comme toutes les autres."

La musique changea alors, un air un peu rock et entraînant sur lequel Elina et Dorcas s'étaient déchaînées tout l'été précédent, allant jusqu'à inventer une chorégraphie de leur jus. Un tube moldu, en plus, dans une boîte sorcière ! Le groupe en question avait vraiment réalisé une percée phénoménale, pour traverser la barrière entre les deux mondes de cette façon. Quelque part, c'était rassurant, tous les sorciers ne rejetaient pas la culture moldue, puisqu'ils écoutaient et appréciaient leur musique ! Dorcas sourit à sa meilleure amie et lança, goguenarde :

"Hey, tu reconnais ? C'est notre morceau !!

[HJ : désolée pour le délai, je suis vraiment mortifiée mais le mois de juin a été... cataclysmique]
[HJ2 : je vous ai concocté un joli design à la place, chuis pardonne ? *-*]

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OUVERT A TOUS LES ELEVES] Party of the century

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum