[PV Dorcas Meadowes] Studieuse rencontre

Aller en bas

[PV Dorcas Meadowes] Studieuse rencontre

Message  Oliver Black le Jeu 2 Mai - 23:45

Oliver était assis là depuis une heure déjà, dans la salle commune des Gryffondor. Il s’était installé à une table collée à une fenêtre afin de mieux admirer la nature changeante à cette époque de l’année.
Sur le plan de travail on pouvait voir quelques bougies dont la cire s’écoulait déjà, de nombreux parchemins, certains étant bien pliés, d’autres complètement ouvert en travers… Des livres se chevauchaient afin de faire des tas, certaines couvertures étaient mités jusqu’à la moelle.
On pouvait lire sur certains des glyphes anciens, sur d’autres des mots latins écrits dans un style penchée, comme les scribes des temps anciens.
Il se saisit du premier venu, traitant des métamorphoses, en effet nous étions en Mai, la fin d’année approchant le professeur MacGonagall leur avait demandé de rédiger un dossier conséquent ayant pour thème : "Epouvantards : magie de l'illusion ou métamorphose véritable ?" – Tout un programme me direz-vous n’est-ce pas !? Le sujet ne l’enthousiasmait pas mais pouvait se révéler tout de même intéressant, il n’en était qu’aux recherches préliminaires sur la question, d’où le nombre incalculables de livres devant lui.
Pour le principe le professeur des métamorphoses avait ordonné de faire des groupes, afin de travailler plus efficacement selon elle. C’est pourquoi un autre Gryffondor était assis en face de lui… Une plutôt puisqu’il s’agissait d’une jeune fille, une certaine Dorcas Meadowes. Ils étaient tout deux en sixième année mais n’avait eu jusque là pas l’occasion de se parler plus que de raison.
Oliver ne la connaissait que de réputation, c’était une née moldu au tempérament de feu. Elle était célèbre pour se mettre dans des situations pas possibles, notamment dans des rixes où la plupart du temps, elle assénait un violent coup de poing à ses détracteurs. ; Tout cela bien entendu accompagné d’un langage des plus fleuris. Pourtant qui l’aurait deviné, elle, ce petit bout de femme à l’allure svelte et fragile, coquette qui plus est. Elle avait plus l’air inoffensive qu’autre chose mais il faut se méfier de l’eau qui dort, sous ses apparences de lady c’était en faite une redoutable guerrière.

Ne sachant pas comment s’y prendre avec elle, puisqu’il ne voulait pas se la mettre à dos il avait décidé de répartir les tâches, chacun s’attaquait à une pile de livre qu’ils décortiquaient avec soin pour en tirer le maximum d’informations intéressantes et susceptibles de les aider.
Il était plutôt content d’être tombé dans son groupe, d’habitude il n’était qu’avec des lourdauds et c’était à lui de faire tout le travail, d’où le fait qu’en matière de travail scolaire il préférait s’isoler et bûcher tout seul dans son coin sans déranger personne.


« Tu sais, le hasard à bien fait les choses, je suis heureux d’être avec toi sur ce projet. A nous deux nous pouvons y arriver et faire des étincelles non ? »

Voilà, il venait à peine d’ouvrir la bouche qu’il le regrettait déjà, sa phrase semblait ridicule lorsqu’il se la répéta dans son esprit, pour qui allait-elle le prendre ? Un noeunoeud ou bien un dragueur de seconde zone. Dans tous les cas Oliver ne se rangeait dans aucune de ces deux catégories, il voulait simplement se montrer aimable et entretenir de bons rapports avec sa camarade.
Il se remit dans son ouvrage tout en prenant des notes sur un parchemin devant lui, avec une plume de hiboux. Tout en écrivant il lorgnait la demoiselle de l’œil, regardant ce qu’elle faisait et essayant de deviner ce qu’elle pouvait bien penser de lui… A y regarder de plus près il la trouvait assez mignonne… pour une amoureuse des combats !

Autour de bruit il y avait peu de bruit, seul deux élèves se trouvaient à l’autre bout de la salle commune, assis dans des canapés bien moelleux et se parlaient tout bas.
L’ambiance était étrangement calme pour une fin d’après-midi de jeudi. Mais les rayons du soleil faisaient leurs apparitions pour la première fois depuis l’hiver et leurs camarades étaient tous sortis afin de profiter de cette belle fin d’après-midi, certains se baladant dans le parc, d’autres prenant un goûter sur les pelouses. Le château était d’un silence d’or.

avatar
Oliver Black

Messages : 24
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas Meadowes] Studieuse rencontre

Message  Dorcas Meadowes le Sam 4 Mai - 15:28

Dorcas aimait beaucoup le professeur MacGonagall : elle aimait moins ses sujets parfois pointus et vraiment difficiles, comme celui choisi pour le dossier de fin d'année... heureusement que le travail s'effectuait en binôme, sinon la jeune Gryffondor aurait été bien en peine d'y parvenir dans les temps avec tout le travail qu'elle avait à côté. Le parcours "Aurors" s'avérait exigeant, d'autant plus que l'école des Aurors de Londres demandait une bonne forme physique pour ses apprentis, et que Dorcas tâchait de s'entretenir autant que possible en dépit du fait que son père, autrefois son entraîneur également, n'était plus là pour l'épauler dans cette tâche difficile...

Elle venait de rejoindre son binôme à la table qu'ils s'étaient arrogé dans la salle commune des Gryffondors : travailler en groupe dans le silence censé sépulcral de la bibliothèque n'était pas une chose aisée, d'où leur choix de se retrancher dans la tour des Lions. Dorcas déposa une pile de documents sur la table, soulevant un léger nuage de poussière : elle amenait avec elle plusieurs livres de soins aux créatures magiques de la bibliothèque, ainsi que quelques numéros du magazine Bestiaire sorcier, où l'Epouvantard apparaissait dans le sommaire, ce qui pourrait leur être très utile, au cas où l'un des pigistes avait déjà creusé la question sur la nature des transformations de la créature : métamorphose ou illusion ?

Les deux Gryffondors n'apporteraient sûrement pas de réponse définitive à la question posée par le professeur MacGonagall, néanmoins l'exercice les ferait réfléchir assez intensément sur la nature de la métamorphose même... et ses applications.

Ils avaient décidé de se répartir la lecture des ouvrages, afin de parcourir un maximum de texte en un minimum de temps : une méthode efficace dont ils n'avaient pas eu à débattre, preuve qu'Oliver Black était quelqu'un d'aussi organisé que charmant. Dorcas jeta un œil par dessus sa pile de livres, magazines et parchemins, observant à la dérobée l'arc blond des sourcils du jeune homme, et son air concentré qui allait très bien avec le sérieux de sa tenue ; pantalon et chemise avec le haut entrouvert pour une touche décontractée. Dorcas ne lui avait jamais vraiment parlé, il faut dire qu'elle était fille de moldus et lui sang-pur, un Black, réputé pour détester les "sang de bourbes" comme ils les appelaient... Dorcas marchait donc sur des œufs, prête à ne pas se laisser faire en cas d'attaque envers son sang et ses origines, mais aussi prête à travailler sérieusement, et ce, quel que soit son partenaire de travail.

A l'instant où elle baissait la tête sur le parchemin en cours de lecture – une vieillerie poussiéreuse du 11e siècle, rien de moins ! -, Oliver Black prit la parole : "Tu sais, le hasard à bien fait les choses, je suis heureux d’être avec toi sur ce projet. A nous deux nous pouvons y arriver et faire des étincelles non ?"

Pendant quelques longues secondes, Dorcas ne sut que répondre, déstabilisée par le compliment caché derrière ces paroles, à la fois pour le travail et pour le côté "étincelles". Elle fronça les sourcils un instant, puis sourit, gentiment : "Espérons ! MacGo ne risque pas d'être tendre avec nous, déjà qu'elle ne l'avait pas été pour les BUSEs l'an passé... je suis sûre qu'elle va en profiter pour noter sévèrement même si c'est uniquement un travail de réflexion et non un TP."

Elle fit la moue puis ajouta, révélant le fond de sa pensée : "Je crois même qu'elle a prévu que tout le monde se plante à ce devoir. Vu le sujet, en même temps, on n'est qu'en sixième année quoi. Pas des savants en herbe. Elle nous prend pour qui ? Einstein ?"

Le nom du scientifique lui avait échappé : Einstein, célèbre pour les moldus uniquement ! Attentive, elle guetta la réaction du sorcier au sang pur en face d'elle, qui avait doucement levé la tête du parchemin sur lequel il prenait des notes, apparemment prolixe en détails.



_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas Meadowes] Studieuse rencontre

Message  Oliver Black le Mer 8 Mai - 22:29

Oliver continuait à prendre des notes quand au parchemin qu’il était entrain de lire, ce dernier était une mine d’or d’informations à propos des épouvantards, il s’agissait presque d’une mini-encyclopédie sur ces derniers : A savoir quand ont-ils été vu pour la première fois dans le monde magique, qui en fut le découvreur et les résultats d’expériences que certains sorciers de renoms ont conduit dans des laboratoires pas franchement ragoutant.
Malheureusement il semblait que personne n’ait jamais vu la véritable forme d’un épouvantard. C’est à ce moment qu’il se rappela de ce fameux cours de défense contre les forces du mal, lorsqu’il était en 4ème année, au cours duquel le professeur avait emmené, coincé dans une armoire – il semblerait que ça soit leur planque de prédilection – afin que les jeunes étudiants puissent s’y mesurer. Certains de ses petits camarades y avait vu là un bon moyen de s’amuser, de découvrir les forces et les faiblesses de chacun et de se faire une bonne petite frayeur.
Devant certains, le « monstre » prenait la forme d’une araignée, pour d’autres il s’agissait de dragons et lorsque vint le tour d’Oliver, ce dernier avait refusé de participer à la petite expérimentation prétextant une excuse à la mord moi le nœud.
S’agissait-il d’une peur irrationnelle d’enfant, de celui qui ne veut pas affronter ses cauchemars ancrés au plus profond ? Ou s’agissait-il plutôt d’une sorte de crainte de noble, de voir ses sentiments et peurs les plus profondes montrés au grand jour ? Aujourd’hui Oliver tendait plutôt vers le second choix. Il a toujours été quelque peu secret, ne se dévoilant pas si facilement que cela.

A la fin de sa lecture il leva les yeux vers sa partenaire, qui était installée en face de lui, le jour tombait peu à peu, voilà que le soleil était bas dans le ciel, la tour étant exposée plein sud, des rayons de lumières vifs pénétrèrent dans la salle des communes. Oliver vit un halo au dessus de la tête de Dorcas qui reflétait de beau reflet, tantôt châtain clair, tantôt blond… en voilà un bien joli spectacle. Il resta ainsi pendant quinze bonnes secondes avant de retrouver ses esprits. Il s’éclaircit la voix et saisit un grimoire au cuir mitée, dont le titre était inscrit sur une petite plaque en or. S’il en comprenait les glyphes il s’agissait un essai sur les métamorphoses dont l’auteur était né en 1720.
Le Gryffondor adorait plus que tous les vieux livres et ce n’est pas sans un certain délice qu’il ouvrit celui-ci en caressant la première page de sa main droite.
C’est là que la jeune fille lui adressa la parole :


"Espérons ! MacGo ne risque pas d'être tendre avec nous, déjà qu'elle ne l'avait pas été pour les BUSEs l'an passé... je suis sûre qu'elle va en profiter pour noter sévèrement même si c'est uniquement un travail de réflexion et non un TP."

"Je crois même qu'elle a prévu que tout le monde se plante à ce devoir. Vu le sujet, en même temps, on n'est qu'en sixième année quoi. Pas des savants en herbe. Elle nous prend pour qui ? Einstein ?"


Il avait déjà trois pages de notes et ce grimoire semblait prometteur, ainsi ce n’est pas sans crainte, mais avec un certain culot qu’il décida de se lever, en prenant au passage son matériel scolaire et alla s’asseoir à côté d’elle, en tirant une chaise tout en lui dévoilant un grand sourire.

« Tu as déjà vu le professeur MacGonagall faire preuve d’indulgence toi ? Malheureusement elle notera sévèrement mais elle a le mérite d’être juste et impartiale, ce qui a plutôt bien servi notre maison par le passé… mais c’est vrai que ce sujet est particulièrement complexe n’est-ce pas ? J’ai l’impression d’être un pionnier, comme le roi Arthur recherchant le Graal. »

Il marqua une pause avant de reprendre :

« Einstein… Einstein… j’ai déjà entendu ce nom quelque part mais où ? Ne serait-ce pas en cours d’études Moldus? Je pense bien que oui, il figurait au paragraphe des personnalités du XXème siècle, n’était-ce pas un grand « inventeur » ? Qui a créer la première bombe atomique ? … à côté de nos pouvoir c’est assez ridicule cela dit mais les moldus font preuve de génie. Enfin… cela serait bien de vivre sans toutes ces armes ne crois-tu pas ? »


Il ne savait pas si elle venait de le tester mais en tout cas, Oliver espérait ne pas avoir fait le moindre faux pas.
avatar
Oliver Black

Messages : 24
Date d'inscription : 01/05/2013
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas Meadowes] Studieuse rencontre

Message  Dorcas Meadowes le Lun 29 Juil - 16:23

Dorcas haussa un sourcil sceptique en entendant les mots "Mac Gonagall" et "indulgence" dans la même phrase : ça, c'était quelque chose d'inédit ! Un autre mot titilla l'attention de la jeune fille : "pionnier". Quelque chose, comme une poussée d'instinct, lui souffla que la bonne réponse à la question de Mac Gonagall se trouvait cachée quelque part derrière ce mot... peut-être que leur professeur ne souhaitait pas les voir fouiller dans d'anciens grimoires, mais plutôt... les paupières de Dorcas papillonnèrent, comme deux insectes éblouis par la lumière solaire du savoir, puis ses yeux se posèrent à nouveau sur le jeune homme en face de lui. Ce dernier paraissait interpellé par le nom d'Einstein, que Dorcas avait cité sans se souvenir que son partenaire de Travaux Dirigés était un sang-pur – un Black qui plus est, cela dit moins dragueur et plus sympathique que son cousin éponyme. Cela dit, en dépit de ses origines exclusivement sorcières, il paraissait assez cultivé pour en savoir plutôt long sur le sujet.

Dorcas ne put s'empêcher d'éclater de rire lorsqu'il jugea la bombe atomique inférieure aux pouvoirs sorciers. Un rire un peu amer, cela étant, car une bombe capable de réduire des villes entières à néant et de causer des maladies sur plusieurs générations de survivants n'était pas vraiment un sujet de plaisanterie idéal. Elle se racla la gorge puis reprit son sérieux :

"Hum. Je ne qualifierais pas la bombe atomique de ridicule : son pouvoir de destruction équivaut à un Avada Kedavra lancé sur des milliers de gens en même temps, et ce, par une seule personne, en une seule attaque. Elle hocha la tête puis, ignorant la question sur les armes, recentra sur leur véritable sujet de conversation : Enfin, tu vois, je pense que tous ces livres, c'est bien beau, mais ce n'est pas le cœur de l'exercice. Plutôt que de récolter des infos puis de faire le tri en suivant ce qui a déjà été dit ou fait, je pense que nous devrions faire le contraire : il faudrait choisir une des deux hypothèses données par Mac Gonagall – illusion ou métamorphose – puis bâtir une argumentation dirigée dans le sens de l'hypothèse que nous soutenons."

Après tout, Mac Gonagall voulait qu'ils réfléchissent par eux-mêmes ? Qu'ils agissent en pionniers, non ? Or, les pionniers comme les penseurs n'avaient pas toujours juste, mais peut-être le but de l'exercice n'était-il pas de trouver de réponse définitive, plutôt d'apporter sa modeste pierre à l’édifice de la pensée, celui construit par toutes ces personnes qui avaient écrit ces livres étalés sur la table et dans lesquels ils cherchaient une réponse toute faite... réponse qu'ils ne trouveraient sûrement pas vu qu'elle n'existait pas encore.

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas Meadowes] Studieuse rencontre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum