[PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Aller en bas

[PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Svetlana Mikhaïlov le Ven 5 Juil - 17:07

Un jour ou l'autre, il faut faire face. Fuir la douleur n'est plus possible, il faut se réveiller et vivre. Non pas survivre. Avec le courage qu'il lui reste, la belle au bois dormants ouvre les yeux ... enfin !
Pourquoi je vis ?


L'enveloppe est chiffonnée à force d'en sortir cette lettre maudite, mais elle ne peut s'empêcher de la lire, encore et encore. N'était-ce pas les derniers mots de son père ? Il savait qu'Il viendrait au manoir pour les rallier définitivement ou pour les tuer. Il a préféré la mort. Rien que d'y penser, une nouvelle fois, les poings de Lana se sert jusqu'à enfoncer ses doigts dans la paume de sa main. Cela faisait combien de temps ? Quelque mois ? Oui, le temps ne l'avait pas attendu pour s'échapper et continuer sa course folle, il l'a laissée sur son lit, pâle comme la mort, dans un état semi-comateux dans lequel elle aurait tant voulu rester. La fuite était d'une lâcheté incroyable, mais parfois bien mieux que la survie.

Un soupir franchit ses lèvres pâles et desséchées, elle se résout enfin à ranger la lettre avec soin, comme si malgré l'avoir malmenée, elle comptait plus que tout. On avait retrouvé son père pendu dans le hall de leur manoir, et aucune trace de sa mère. Avec la marque des ténèbres flottant au-dessus de la demeure, on ne pouvait définitivement plus croire au suicide. L'esprit tordu de Voldemort dépassé les frontières du possible. C'en était effrayant.

Un flash envahit soudainement son esprit et un tremblement violent anima sa main droite, sans qu'elle ne puisse le contrôler. Les endoloris successifs n'avaient pas eu son âme, mais ne l'avaient pas laissée sans séquelle. Au repos, sa main tremblait légèrement, un mouvement presque imperceptible pour les  autres mais qu'elle ne pouvait pas ignorer. Et lorsque le stress oppressait son cœur, les tremblements étaient plus violents. A cet instant, Svetlana se faisait violence pour tenter de se calmer. Appuyée contre le mur, les yeux fermés, elle cherchait à se calmer. Combien de minutes s'écoulèrent ? Elle n'en avait aucun idée, mais le calme était enfin revenu, c'était tout ce qui comptait.

Les couloirs étaient vides, les autres devaient sûrement être en cours. Personne n'était encore au courant de son réveil, Pomfresh n'avait pas voulu les prévenir de peur de la fatiguer encore plus. Il est vrai que son regard de playne était cernés, laissant des marques violette sur sa peau porcelaine, là marquant fortement, creusant ses traits nobles. Ses sentiments étaient bien là. Cette épreuve avait eu le loisir de briser son masque de glace, laissant ses émotions s'installer sur ce visage un peu trop pâle. Ce reflet, elle le perçoit en entrant dans la salle des trophées., Lana s'observe dans les multiples vitrines décorant la pièces de prix divers et variés.

Et puis, il y a des pas. Un bruit précipité qui s'engouffre à son tour dans la pièce pour dévoiler une Dorcas en pleurs. Cette image fut un véritable choc pour Svetlana. Meadowes n'était pas vraiment dans son cœur, sa grande gueule et son comportement de tête brûlée l’agaçait terriblement. Mais la voir en pleurs était surprenant. Jamais elle n'aurait pu croire qu'une fille aussi forte laisse les larmes couler le long de ses joues. Quel spectacle elles offraient. Une fillette en pleur et un cadavre animé et tremblant. Vraiment pathétique. Et pourtant, aucune pique, aucune remarque cynique ne franchit ses lèvres fines. Ce n'était pas le moment … et elle était si fatiguée.

Un soupir franchit à nouveau ses lèvres, enlevant ce masque que par instinct elle avait remis sur son visage. Pas de force, pas l'envie … « Va pleurer ailleurs, Meadowes. Je ne suis pas la bonne épaule sur laquelle tu pourrais t'appuyer. » Sa remarque n'était pas d'une grand g mais le ton n était pas moins agressif.. Au contraire, il y avait un sentiment de lassitude, une envie d'être seule dans sa voix. Mais connaissant Meadowes, cela allait sûrement tourner au vinaigre. Ou peut-être pas.

made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 27
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Dorcas Meadowes le Mer 10 Juil - 23:46



My blood
is on
fire



Depuis l'attaque de la cabane hurlante, Dorcas s'était refermée sur elle-même et ses compagnes de dortoir s'étaient fait un devoir de lui remonter le moral, Elina en tête bien sûr. Après l'assassinat de ses parents par des Mangemorts, elle avait pleuré tant et tant qu'elle avait cru épuiser ses larmes à jamais. Ses amis avaient été là pour elle et, d'ailleurs, leur présence devenait étouffante. Il ne s'était écoulé que quelques semaines depuis l'exécution sommaire de ses parents et, entre les cauchemars nocturnes et l'enfer des procédures administratives de jour, il n'y avait pas une seconde où la mort de ses parents ne se rappelait pas à elle. Alors elle pleurait encore. Souvent. Beaucoup. A chaudes larmes et d'un seul coup. Cela lui arrivait partout ou presque. Elle avait même quitté des cours, en larmes, sous les yeux de camarades médusés. Il faut dire que cela ne s'assortissait pas très bien avec la réputation de battante qu'elle s'était taillée les années précédentes. Elle s'était battue avec des Serpentards sans jamais verser une larme, même quand on lui avait brisé le nez contre un mur une fois. Elle avait été punie mais n'avait jamais protesté ni ne s'était plainte. On la considérait comme quelqu'un de fort que rien n'atteignait, aux sentiments profondément enfouis sous une tonne de sale caractère.

Pleurer, c'était sa manière de survivre, tout simplement. Si elle gardait son deuil en elle, il finirait par la dévorer comme un monstre caché dans le revers de son âme. Il finirait par la tuer elle aussi. Or, elle voulait vivre. Vivre et accomplir sa vengeance.

Ses ennemis ne l'avaient pas tuée.
Ils croyaient l'affaiblir.
Ils l'avaient rendue plus forte.

Enfin, pour l'instant, Dorcas était surtout occupée à composer avec ses crises de larmes. Elle parvenait à se maîtriser avec ses amis, désormais, mais cela nécessitait de s'isoler de temps à autre pour pleurer sans que quiconque ne se sente gêné à côté d'elle. Car les gens n'étaient pas en deuil et, si au départ ils compatissaient à sa peine, à présent, ils commençaient à trouver gênantes ces manifestations de tristesse inopportunes.

Alors, après le repas dans la grande salle, elle avait quitté la table en prétextant aller chercher quelque chose dans le dortoir des Gryffondors. Un livre oublié. Elle avait commencé à monter les marches vers la tour et puis... et puis les larmes étaient venues, et Dorcas pleurait toujours quand la sonnerie avait retenti. Deux heures plus tard, elle hoquetait encore, épuisée mais soulagée. Mais il suffit qu'elle sorte son mouchoir pour s'effondrer à nouveau en larmes. Ce mouchoir, c'était sa mère qui le lui avait donné. Elle avait brodé ses initiales dessus, et avait mis son parfum, pour qu'elle se rappelle d'elle quand elle serait triste. Dorcas hoqueta de plus belle et préféra prendre un mouchoir en papier dans son autre poche que de salir cette relique. Ce souvenir précieux.

Au même instant, une voix narquoise retentit : "Va pleurer ailleurs, Meadowes. Je ne suis pas la bonne épaule sur laquelle tu pourrais t'appuyer."

Ce n'était ni le moment, ni la bonne manière de s'adresser à elle à cet instant-là. Dorcas releva la tête, s'apercevant à peine qu'elle se trouvait dans la salle des trophées – elle n'avait pas fait attention à la porte où elle venait de s'engouffrer, déambulant de salle vide en salle vide depuis tout à l'heure. Tiens, la Reine des Glaces était de retour parmi les vivants ? Plus pâle que jamais et la mine complètement défaite, mais vivante. D'innombrables rumeurs couraient à son sujet, mais Dorcas se fichait bien de la vérité à son sujet.

"Non c'est clair", répliqua la Gryffondor en rangeant ses mouchoirs dans les poches de sa veste d'uniforme. "Il suffirait que je m'appuie sur ton épaule pour que tu t'effondre. Ou que je te souffle dessus, tu t'envolerais et j'aurais la paix, tiens..."

Elle renifla puis lança, décidée à rester juste pour contrarier la Serdaigle : "Tu t'es réveillée, ça y est ? Tu sais tu aurais pu dormir jusqu'à la fin de l'année, tu sais. T'étais peinarde, avec Morphée, et moi j'étais peinarde aussi, sans ta sale tête dans le décor.

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Svetlana Mikhaïlov le Ven 12 Juil - 19:34

Un jour ou l'autre, il faut faire face. Fuir la douleur n'est plus possible, il faut se réveiller et vivre. Non pas survivre. Avec le courage qu'il lui reste, la belle au bois dormants ouvre les yeux ... enfin !
Pourquoi je vis ?



A peine la phrase s'envole-t-elle que Lana la regrette, préférant alors tourner le dos pour ne plus faire face à la fille du gryffon. Son regard se perd dans les multiples prix attribués aux élèves au fil des années, certains datant des premières années du château. Son reflet se reflète dans la vitrine et elle crut rêver l'espace d'un instant. Était-ce elle ? S'était-elle bien réveillée ou bien errait-elle dans les limbes tel un fantôme, ou était-ce son esprit qui lui jouait des tours.  Sa main se lève pour toucher du bout des doigts sa peau blafarde, effleurant sa pommette et ses joues bien trop creusées. Une voix. « Non, c'est clair. » Non, ce n'était pas un rêve, c'était bel et bien son reflet. D'un coté cela la rassure d'être à nouveau parmi les vivants, mais comme pouvait-elle faire face avec un tel physique, avec un air de morte vivante tout à fait troublant. Le reste de la réplique de Meadowes lui arrive un rire bref, bien conscience de cette vérité à peine cachée. Au fond, elle n'avait pas tort … Sa main se remet à trembler, imperceptiblement et Svetlana s'empresse de la ranger dans la poche de son uniforme. Heureusement, le pull gris dissimulait un corps un peu maigre et torturé, encore souffrant suite aux endoloris.

Reniflement. Ce bruit l'énerve un peu, elle fronce les sourcils et se retourne vers cette présence qui aurait du partir depuis un moment … un rêve irréalisable si on comptait le caractère agaçant de Dorcas. Sa langue claque sur son palais, signe de son impatience grandissante et pourtant, les mots de Maedowes lui arrache un sourire des plus ironique. « Ma pauvre, si javais … dormi, comme tu le dis si bien, jusqu'à la fin de l'année, je n'aurais pu passer les examens … et devine qui serait encore pendant une année à Poudlard ? » Son sourire disparaît et son menton se relève doucement. La reine se réveillait doucement de son sommeil troublé, grâce aux répliques de la brunette. Elle sentait sa force renaître tel un phénix, lentement mais sûrement.

Dormir … Si elle savait. Cela aurait tellement plus paisible. Non, elle n'avait pas dormi depuis ce temps. Elle s'était retrouvée dans un gouffre sombre, profond ou seule la douleur subsistait, une douleur qui s'était atténue grace aux bons soins de l'infirmière et au temps qu'elle s'était accordée pour se reconstruire. Et puis, il y avait aussi des voix rassurantes, connues, qui venaient les murmurer de douces paroles à ses oreilles, lui apportant du réconfort et de la force. Lana ne se souvient plus de ce qu'elles disaient, ni de qui il s'agissait … mais au fond, elle leur était reconnaissante. « Réfléchit un peu avant de parler, cela ne te ferait vraiment pas de mal. » Tête brûlée, une inconsciente qui se jetait dans la gueule du loup sans réfléchir, voilà comment elle voyait cette imprudente.

Un flash survint tout à coup. La cabane hurlante, les mangemorts, Leroy, Xenia, Lucas … et puis Dorcas. Elle était là … elle se souvenait de son visage. Mais comment avait-elle atterri là-bas … La question tournait dans son esprit sans qu'elle n'ose la poser. Elle ne voulait pas s'en rappeler … mais l'oubli et la fuite étaient-ils des solutions ? Elle se mord les lèvres, se demandant encore si elle devait poser cette question à Meadowes. Elle était la première personne qu'elle rencontrait depuis son réveil. Non … elle devait attendre. Encore un peu … elle n'était plus à ça près.


made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 27
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Dorcas Meadowes le Lun 29 Juil - 15:03



But it's
a cold
fire



La Reine des Glaces émit un claquement de langue dédaigneux, la seule émotion qu'elle paraissait capable d'exprimer en présence de Dorcas. La Gryffondor détestait cette propension qu'avaient les sang-purs à lui rappeler qu'elle n'était rien à leurs yeux, rien qu'un cloporte dégoûtant. Elle faillit sourire à cette pensée, car cela ne la dérangeait pas de faire partie de cette catégorie de gens qui se croyaient au-dessus des autres, comme des dieux foulant le sol d'un monde de profanes. Comme s'ils leurs étaient vraiment supérieurs... ce racisme ambiant donnait presque à Dorcas l'envie de plonger dans le même monde manichéens qu'eux, et de cataloguer tous les sang-purs comme étant des racistes.

Mais le monde n'était pas tout blanc ou tout noir et, contrairement à d'autres, Dorcas tâchait de s'en rappeler chaque jour que Dieu faisait.

Dorcas grimaça quand Mikhaïlov lui rappela qu'un somme un peu trop prolongé lui aurait valu une année de plus ici, en sa compagnie. La Gryffondor n'avait effectivement pas songé à cela quand elle avait lancé sa pique, qui n'était rien d'autre qu'un réflexe las, à dire vrai, et non une attaque véritable. Elle se sentait fatiguée de se battre contre le monde entier, le monde en question étant déjà rempli d'assez d'ennemis comme cela. Elle ne voulait pas avoir en plus à se soucier de personnes comme Mikhaïlov : cette mégère n'avait qu'un défaut, celui d'être un cœur glacé de mépris, et même si ce défaut s'avérait très insupportable, il n'était pas mortel.

De plus, elle se trouvait à la cabane hurlante lors de l'attaque. Elle aussi avait senti le souffle froid de la mort contre sa nuque... une bonne raison pour ne pas être ennemies – mais de là à devenir amies, il y avait un gouffre que Dorcas n'était pas prête à franchir. C'est pourquoi, au lieu de donner dans la surenchère sur l'échelle du mépris, elle préféra tendre discrètement une main pacifique à son interlocutrice...

"Oui, je ferais mieux de réfléchir avant de parler. Tu as raison..." souffla-t-elle sur un le ton de l'extrême lassitude. "Désolée, je n'aurais pas dû te sauter dessus comme ça... après tout, nous avons traversé pas mal d'épreuves toutes les deux et je crois que le monde est suffisamment rempli d'ennemis comme cela pour que nous ne nous rajoutions pas mutuellement à la liste de ceux-ci, tu ne crois pas ?"

Dire que Dorcas n'aimait pas Mikhaïlov était un doux euphémisme, et même une façon très optimiste de voir la réalité. Néanmoins, tout allait mal, et Dorcas était pour une fois prête à agir en adulte responsable. Si elle tirait une leçon de tout ce qui lui était arrivé dernièrement, c'était bien celle-ci : il fallait grandir et être adulte avant l'heure pour survivre à l'adolescence...

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Svetlana Mikhaïlov le Mer 31 Juil - 12:56

Un jour ou l'autre, il faut faire face. Fuir la douleur n'est plus possible, il faut se réveiller et vivre. Non pas survivre. Avec le courage qu'il lui reste, la belle au bois dormants ouvre les yeux ... enfin !
Pourquoi je vis ?



Un bruit semblable à un verre qui se brise en mille morceau résonne dans sa tête, c'est son masque de glace qui vient de tomber, s'écrasant, explosant et laissant l'émotion submerger son visage pâle. La surprise était dominante face aux paroles de Meadowes, sincère et soudaine. Elle lui donnait raison ... Était-ce réellement Dorcas Meadowes, ou bien son réveil n'était-il qu'une chimère invoquée par son esprit. Était-elle réellement éveillée ? Le doute s'installa en elle, plus encore lorsque la main de Meadowes se tendit vers elle. Que faire ? Que dire ? Elle reste un instant immobile, fixée sur sa main tendue, perdue dans ses pensées et dans ses doutes.

Finalement, sa main droite sort de sa poche, encore bien tremblante. Cela devait paraitre étrange de voir ses doigts régirent de la sorte tendit que le reste de son corps semblait parfaitement calme. Son poing se serre, comme si cela pouvait arrêter ce tremblement. Mais rien n'y fait. Pomfresh avait dit qu'il lui faudrait du temps, de la patience pour que les convulsions cessent ou tout du moins qu'elles paraissent imperceptibles. A quoi bon ? Sa main vacille encore lorsqu'elle saisit la main de Dorcas, mais elle la serre avec toute la force dont elle est capable. Faible peut être mais elle y mettait du sien, de son cœur. « Je ne t'ai jamais considérée comme une ennemie, Meadowes. Tu avais juste un comportement agaçant. » Un sourire en coin, teinté d'ironie orna ses lèvres.

Au fond, Svetlana était heureuse de voir une trêve se dessiner entre elle. Elle en avait assez de devoir toujours se battre. Si une paix pouvait adoucir son quotidien ... « Nous étions trop différente pour être amie ... mais tout change ... même les gens. » Lana parlait pour elle, mais aussi pour les autres. Porter un masque de glace continuellement était fatiguant et aujourd'hui, elle n'avait plus la force de le porter. Trop dur. Trop lourd. Et puis, comme le disait Meadowes, elle avait traversé ensemble une épreuve difficile, douloureuse et gravée au fer rouge dans leur esprit. Être alliée était la meilleure solution.

Sa main glisse et quitte l'étreinte de paix. Maintenant, quelle allure avait-elle ? Son regard gris de Playne était teinté de tristesse, de douleur mais aussi d'une étincelle légèrement brillante, synonyme de son "bonheur" suite à leur alliance. Moins de combat ... un soulagement pour son corps et son esprit meurtri. « Je n'aurai pas du t'attaquer de la sorte lorsque tu es entrée alors que tu ... » Pleurais ... Lana ne le dit pas. Ce n'était pas le moment d'enfoncer sa nouvelle alliée. « Désolée. » Il y avait du progrès. Elles avançaient petit à petit, une bonne solution pour elles de se connaitre. Au final, que savaient-elles l'une de l'autre ? « Beaucoup de chose ont changé ? » Autant se tenir au courant ...

made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 27
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Dorcas Meadowes le Lun 30 Déc - 15:03

Spoiler:
Désoléeeeee, pour le retard T___T C'est honteux, je sais, mais promis je vais essayer de répondre assez rapidement désormais Smile

La révélation frappa Dorcas comme un train à pleine vitesse. Ou comme un coup de poing particulièrement bien placé. Au choix. "Je ne t'ai jamais considérée comme une ennemie, Meadowes." La Reine des Glaces avait toujours été hostile envers elle, acide, amère, jamais indifférente... alors si c'était là le traitement qu'elle réservait à ceux qui l'agaçaient seulement, comme elle disait, alors que réservait-elle à ses véritables ennemis ? Dorcas se repassa mentalement certains échanges qu'ils avaient eu. Effectivement, Mikhaïlov n'avait jamais été menaçante, ou méchante, juste...

Agaçante.

Peut-être parce que les deux jeunes femmes se ressemblaient bien plus qu'elles ne voulait le croire ou le penser, l'une derrière un mur de flammes et de fureur, l'autre sous une épaisse couche de glace et de froideur. Mêmes intérêts, méthodes différentes... Mais M n'avait pas l'air de cet avis puisqu'elle déclara :

"Nous étions trop différente pour être amie ... mais tout change ... même les gens."

Dorcas se dépêcha de la contredire, en tâchant de ne pas paraître agressive : "Différentes ? Pas tant que ça, je pense. Non mais regarde-nous, effondrées toutes les deux... ici... tu vois une différence, toi ?" La compassion perçait dans la fin de sa phrase, une compassion dénuée de pitié, car elle voulait lui montrer qu'elle la comprenait, car elle ressentait plus ou moins la même chose, mais qu'elle ne la prenait pas en pitié pour autant. L'une et l'autre étaient bien trop fières pour cela. La pitié... très peu pour elles. "Je ne pense pas que nous ayons été un jour trop différentes. Trop têtues et trop fières, ça oui, sûrement."

"Désolée", lança soudain M, comme si ce mot lui arrachait la bouche en même temps qu'il mettait du miel sur son cœur. Un mot qui prenait autant qu'il donnait. Dorcas savait ce que cela lui coûtait et hocha donc la tête, osant même afficher un petit sourire amer.

"Excuses acceptées. Désolée moi aussi pour... cette fois et toutes les fois précédentes."

"Beaucoup de chose ont changé ?" poursuivit M. Dorcas ne put s'empêcher de ciller. Et bien que sa voix fut enrouée, elle se dit qu'elle n'avait plus grand chose à cacher. Ni rien à gagner à se draper dans sa fierté.

"Je... Mes parents ont été assassinés mais je suppose que le monde tourne toujours sans eux et que ça ne change rien pour personne, mis à part moi." Cela sonnait comme une justification, mais aussi comme une supplique : il fallait que quelqu'un comprenne son malheur. Non pas qu'il le partage, mais qu'une personne complètement désintéressée, au moins, soit désolée pour elle. Sincèrement ou pas, peu importait. Une inspiration, une expiration, puis elle poursuivit sans relever le regard : "Ni Poudlard ni Pré-au-Lard n'ont été réattaqués depuis, c'est même très calme ici et à Londres. A croire qu'autre chose se prépare mais... bien entendu, on ne le saura qu'une fois que ça aura eu lieu, si on a la chance d'y survivre."

L'accent d'ironie qu'elle mit sur le mot "chance" montrait bien toute sa haine des survivants, ceux qui restaient pour souffrir. Ceux qui n'avaient plus rien. Ceux qui n'avaient pas le choix que de continuer, nus, les mains vides, le cœur lourd... jusqu'à leur prochaine délivrance.

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Svetlana Mikhaïlov le Lun 30 Déc - 15:55

Pas de sushi t'inquiete Smile

Un jour ou l'autre, il faut faire face. Fuir la douleur n'est plus possible, il faut se réveiller et vivre. Non pas survivre. Avec le courage qu'il lui reste, la belle au bois dormants ouvre les yeux ... enfin !
Pourquoi je vis ?



« Différentes ? Pas tant que ça, je pense. Non mais regarde-nous, effondrées toutes les deux... ici... tu vois une différence, toi ? » Non ... Elle avait raison, il n'y avait pas vraiment de différence entre elles, surtout à cet instant ! Trop têtues, trop fières, assurément ! Mais aujourd'hui elles mettaient leurs différences de côté pour mieux s'associer, se pardonner pour avancer ensemble. Peut être pas main dans la main mais au moins côtes à côtes.

Quelque chose changea lorsque Lana demanda des nouvelles depuis son réveil. « Je... Mes parents ont été assassinés mais je suppose que le monde tourne toujours sans eux et que ça ne change rien pour personne, mis à part moi. » Lana garda le silence, laissant le temps à la brune de calmer son esprit et de se reprendre. Parler à ce moment n'était pas une bonne idée ... Et puis à l'annonce de la mort de ses parents, Lana revit cette lettre près de son lit, venant de son père, des excuses, un dernier mot d'adieu, et Dumbledore lui avait parlé de l'attaque sur le manoir. Il avait refusé de les rejoindre ... « Ni Poudlard ni Pré-au-Lard n'ont été réattaqués depuis, c'est même très calme ici et à Londres. A croire qu'autre chose se prépare mais... bien entendu, on ne le saura qu'une fois que ça aura eu lieu, si on a la chance d'y survivre. ». Svetlana cligna des yeux. « Le calme avant la tempête ... Mais si on a réussi à survivre la bas sans réel entraînement, les prochaines fois il suffira d'être un peu mieux préparé. On a le choix ... Soit se laisser aller, fuir, soit on décide de se bouger et personnellement, j'ai assez dormi. » Il y avait une pointe d'ironie suite à son coma, dire de détendre aussi un peu cette atmosphère.

C'était plus facile à dire qu'à faire, elle le savait bien mais elle ne comptait pas rester les bras croisés. Son regard replongea dans celui dans son nouvel allié. « Je ne te dirai pas que je suis désolée pour tes parents, je ne suis pas sûre que cela t'aide vraiment. Mais je te comprend ... Ils ont attaqué le manoir. » nouveau clignement, cette fois ci pour éviter que les larmes ne s'échappent brusquement et ruissellent le long de ses joues. « Aucun mot, aucune excuse, aucune condoléance ne pourras les ramener ... Ils ont refusé de se joindre à lui alors pour eux, pour que leur combat et leur vie ne soit pas vains, je vais me battre. » Une étincelle vivace brillait dans ses yeux, brûlant avec ferveur et intensité. La première étape serait de se retrouver un baguette et d'apprendre à contrôler ses spasmes de la main ...


made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 27
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Dorcas Meadowes le Lun 30 Déc - 16:31

Spoiler:
Tadaaaaa ! Rapide comme l'éclair de feu, tu es ! /o/

"J'ai assez dormi." Les mots tournaient dans la tête de Dorcas, comme une nuée d'oiseaux fous. Comment se réveiller et survivre au monde extérieur ? Comment lutter ? A tout juste dix-sept ans, quelle chance avaient-ils de pouvoir changer les choses ? De parvenir à lutter, à se rebeller contre ce qui se passait ? Et qui les prendrait au sérieux ? Dorcas repoussa la vague de découragement qu'elle sentait prête à fondre sur elle. Inutile de s'attarder sur les difficultés, elle devait plutôt se concentrer sur son objectif personnel : arracher les yeux au Mangemort qui avait tué ses parents, sûrement le même que celui de la Cabane Hurlante lors de l'attaque à laquelle elles avaient toutes deux miraculeusement survécu.

"Je ne te dirai pas que je suis désolée pour tes parents, je ne suis pas sûre que cela t'aide vraiment. Mais je te comprend ... Ils ont attaqué le manoir." lui avoua soudain Mikhaïlov, prononçant les mots trop vite, elle aussi, comme si elle désirait réduire l'instant de cet aveu en un passé déjà révolu. Attaqué le manoir ? Que voulait-elle dire ? Puis Dorcas releva la tête, vit la Serdaigle éviter son regard, ses paupières s'agiter comme des papillons ivres de tristesse et... comprit. Comprit que sa famille n'avait pas été épargnée non plus. Quelque part, et très égoïstement, elle en avait affreusement conscience, cette nouvelle soulagea la Gryffondor : elle n'était pas seule à souffrir !

"Je vais me battre." acheva Mikhaïlov. A cet instant, Dorcas la trouva aussi forte que fragile. Belle et admirable. La jeune fille n'avait peut-être pas été répartie à Gryffondor mais elle avait en elle un grand courage, elle aurait été tout à fait à sa place dans la maison des Lions, n'en déplaise à la concernée qui portait le bleu Serdaigle comme une marque de noblesse...

"Tes parents ont été très courageux... tu peux être fière d'eux. Et ils seraient fiers de te voir pendre cette décision. Je le pense sincèrement." souffla Dorcas en se rapprochant d'un pas, un seul, pour ne pas trop la brusquer. Mais elle vit la main tremblante de Mikhaïlov et, prise d'une intuition soudaine, s'approcha d'un pas supplémentaire pour la saisir. Sa peau était glacée, dure comme la pierre. Et le tremblement remonta dans le bras de Dorcas. Si fort. Si désespéré. Dorcas serra sa main autour de la sienne pour calmer les frissons incontrôlés de la Serdaigle. C'était un geste d’apaisement. Pour lui montrer qu'avec de nouvelles fondations, une confiance en soi renouvelée par la confiance d'autrui, son corps cesserait de la trahir. Comment l'interpréterait la Serdaigle ? Dorcas la savait plutôt douée au combat, et la jeune fille de moldus élevée dans un dojô n'était pas en reste non plus... ce geste n'était pas une attaque, mais un témoignage d'amitié. Une main tendue...

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Svetlana Mikhaïlov le Mar 31 Déc - 0:45

Speedy Gonzalez est dans la place

Un jour ou l'autre, il faut faire face. Fuir la douleur n'est plus possible, il faut se réveiller et vivre. Non pas survivre. Avec le courage qu'il lui reste, la belle au bois dormants ouvre les yeux ... enfin !
Pourquoi je vis ?



« Tes parents ont été très courageux... tu peux être fière d'eux. Et ils seraient fiers de te voir pendre cette décision. Je le pense sincèrement » Cette remarque la toucha, au plus profond de son cœur et elle l'exprime par un sourire des plus sincère. Dorcas était sûrement la première à apercevoir cette facette toute nouvelle ... Ou plutôt bien cachée. Cependant, elle ne pouvait ressentir cette pointe d'amertume. Courageuse ? Était-elle vraiment courageuse ? Elle en doutait un peu, elle n'était pas encore prête à se jeter tête la première dans la bataille. Mais elle était certaine d'une chose, elle était prête à défendre ses proches quoiqu'il arrive. Elle l'avait prouvé dans la cabane avec Leroy. Et maintenant, elle était certaine que Dorcas compterait parmi ces personnes qu'elle aiderait coûté que coûte.

Elle s'étaient proches maintenant, et un nouveau pas dans sa direction mot fin à ce gouffre qui les séparait. Svetlana fut un peu surprise et elle eut un léger sursaut lorsque la belle saisit sa main tremblante, ne pouvant s'arrêter de s'agiter. C'était réellement surprenant et elle ne pût s'empêcher de plonger son regard d'un gris de Payne dans celui de la Gryffondor. Mais il n'y avait aucune pression, aucune menace dans ce geste.

Son corps se détendit derechef, laissant ce stress s'envoler pour laisser place à un sentiment de plénitude. Son autre main vint recouvrir cette alliance. Étrangement, le tremblement était devenu quasi imperceptible. Elle le sentait toujours mais au moins ses doigts avaient cessé de se convulser. « Tu l'aurais cru un jour ? » Un sourire en coin, amusé, vint éclairer son visage dénude de masque de glace.

C'était si bon, de pouvoir se laisser aller de la sorte. Et dire que c'était avec Meadowes. Jamais, au grand jamais, elle ne l'aurait cru. « Feu et glace ... Au final, c'est vraiment très agréable ... » Un peu de chaleur pour faire montrer la chaleur, pour que la mer gelée devienne aussi agréable qu'un bon bain tiède. Cette sensation d'apaisement et de détente royale.
made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 27
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Dorcas Meadowes le Jeu 1 Mai - 15:45

Spoiler:
Le retour de la tortuuuuuue ! ^w^

Dorcas faillit sursauter lorsqu'après de longues secondes d'incertitudes, un sourire en coin fleurit doucement sur les lèvres de la Serdaigle, pour venir éclairer toute l'expression de son visage, à la façon d'une chandelle allumée au milieu d'une pièce pleine de ténèbres : soudain, les ténèbres elles-même s'éclaircissaient. Elles n'était plus noires, plus opaques, juste... un peu sombre. La désespérance s'en était allée, de même que la sensation d'étouffement qui l'accompagnait.

"Tu l'aurais cru un jour ?"
Mikhaïlov ne lui lâcha pas la main, elle semblait même plutôt apprécier le contact ! "Feu et glace... Au final, c'est vraiment très agréable... "

Dorcas lui sourit à son tour et, agitant leurs mains dans un doux mouvement de balancier aux airs très enfantins, lui répondit sur le même ton : "Ces éléments se complètent autant qu'ils s'opposent. Ils ne peuvent exister l'un sans l'autre. Ils existent même l'un avec l'autre : après tout, la glace peut brûler la main de qui y reste plongé trop longtemps et, de même, le feu peut mordre aussi bien que le froid, n'est-ce pas ?"

Dorcas posa son autre main sur celle de Svetlana puis pressa doucement, comme si elle scellait là un serment d'importance. Un serment d'amitié. Le sentiment de solennité l'envahit tout entière, la submergea comme une lame de fond puis, comme la vague, se retira peu à peu. Dorcas se sentit soudain ridicule à tenir la main de Svetlana de cette façon. La parenthèse intime dans laquelle elles s'étaient réfugiées, retrouvées et appréciées venaient de se refermer. Dorcas retira ses mains, sans brusquerie, pour les passer dans les poches avant de son jean, comme si elle ne savait plus où les mettre. Elle cilla, observa ses pieds, joua avec le bout de ses converses sur le sol de pierre irrégulier comme partout à travers Poudlard, puis releva le regard.

"Amies ? Pour de bon ?"

Elle rougit : ces paroles avaient semblé si belles en pensée ! Maintenant qu'elle les prononçait, elle avait l'impression de se trouver dans les baskets d'une enfant de six ans qui rencontrait de nouvelles têtes pour la première fois... Dorcas se racla la gorge, certaine de se voir retourner un éclat de rire plus moqueur qu'autre chose. Maintenant que l'instant de communion était passé, et les larmes envolées, elle avait l'impression d'être ridicule. Mais vraiment...


_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Svetlana Mikhaïlov le Sam 10 Mai - 19:09

J’aime les tortues <3

Un jour ou l'autre, il faut faire face. Fuir la douleur n'est plus possible, il faut se réveiller et vivre. Non pas survivre. Avec le courage qu'il lui reste, la belle au bois dormants ouvre les yeux ... enfin !
Pourquoi je vis ?


Le même sourire paisible fleurit sur les lèvres de Dorcas, repoussant les ténèbres pour mieux laisser entrer la lumière. Leurs bras et mains liés se balançaient doucement sur un air mélodieux, brassant l’air, allant et venant librement. On aurait dit deux petites filles se retrouvant au beau milieu d’un jardin d’enfants. Au fond, Lana était encore une petite fille, enfermée dans ses doutes et ses peurs, des sentiments dissimulés depuis de nombreuses années derrière ce masque de glace. Maintenant, elle pouvait grandir et vivre. Oui, Dorcas avait raison. Feu et glace s’opposent et se complètent.

Cette référence la fait sourire. Parlaient-elles de ces éléments ou bien d’elles ? Pouvaient-elles se compléter ? Lorsque la Gryffondor cella sa main entre les siennes, elle en eut la certitude. Elles se regardaient, doucement mais avec un sérieux qui pourrait surprendre quiconque pénètrerait dans cette salle. C’était comme un nouveau lien qui se construisait. C’était agréable. Et puis, soudainement, toutes les deux se rendirent compte de la situation dans laquelle elles se trouvaient. Deux filles se tenant la main de la sorte, si proche. C’était gênant. Mais les mots restaient gravés dans son esprit, les intentions aussi. Un serment. La paix ? Oh oui, assurément. Une alliance ? Evidemment.

Sa voix retentit à nouveau. Amies ? Son comportement est plus que surprenant et Svetlana se rend compte à présent qu’elle ne connaissait pas du tout Dorcas. Jamais elle n’aurait cru la voir tordre ses chevilles avec gêne, fixant le sol comme une petite fille devant son premier amour. Lana pouffe légèrement. « Oui, mais as-tu seulement besoin de le demander ? »

Son regard pétillait de bonne humeur. Elle n’avait pas beaucoup de lien à Poudlard, pas d’amitié réelle et forte, pas de personne à qui se confier ni avec qui se sentir à l’aise. Vraiment à l’aise ! Peut-être qu’elle l’avait trouvée, cette amie ? Elle le sentait ! On va prendre un truc aux cuisines ? J’ai l’impression que ça fait les lustres que je n’ai pas mangé ! » Sa bouche était pâteuse. Pomfresh avait veillé à lui administrer des potions pour que son corps tienne le coup au réveil, mais cela ne suffisait pas. Et alors qu’elles sortaient de la salle des trophées Tu sais que tu avais l’air d’une gamine tout à l’heure ? » Quand elle tournait ses pieds comme une enfant gênée devant un adulte ou tout simplement rongée par la timidité. L’ironie et la moquerie perçait aisément dans le timbre de sa voix, mais son regard, lui pétillait. Vivante !



made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 27
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Dorcas Meadowes le Sam 7 Juin - 10:34

Si Dorcas avait besoin de lui demander si elles pouvaient être amies ? La jeune fille manqua de rétorquer par une remarque acide, non pas méchante, mais cynique, comme elle aimait bien le faire. néanmoins, elle ne connaissait pas encore assez cette nouvelle facette de Svetlana, plus douce que la précédente, pour oser lancer une telle pique. Mais sinon, elle lui aurait répondu un truc du genre : ah c'est vrai qu'on s'entendait si bien auparavant, pourquoi est-ce que je pose seulement la question ? Tout à fait ! Il était peut-être encore trop tôt pour cela...

Le regard de Svetlana brillait d'une joie simple, étonnamment sincère, qui illuminait son visage et modifiait complètement ses traits. On aurait dit une personne totalement différente, et Dorcas se surprit à se demander si en chaque ennemi ne se cachait pas une telle personne. Même dans l'homme qui avait tué ses parents, il y avait l'ami de quelqu'un... bon, concernant cette ordure, elle ne l'imaginait pas capable de véritable gentillesse, ou d'amitié sincère, mais sûrement le monstre entretenait-il quelques accointances... après tout, même le Mal avait besoin de compagnie, ne serait-ce que pour se mirer dans leurs regards.

"On va prendre un truc aux cuisines ? J’ai l’impression que ça fait les lustres que je n’ai pas mangé !" s'exclama soudain Svetlana, et Dorcas haussa les épaules en répondant : "Pourquoi pas ? Je ne dis jamais non à la nourriture. Elle et moi, on a une relation fusionnelle depuis ma naissance." Les mauvaises langues auraient dit que ça se voyait, mais bon... intriguée, elle guettait la réaction de Svetlana. Allait-elle la charrier ? Ou juste répondre du tac-o-tac ? Se découvrir une nouvelle amie, si inattendue, si différente, avait quelque chose de grisant et d'excitant.

Les deux jeunes femmes sortaient de la salle quand la Serdaigle avoua à la Gryffondor qu'elle ressemblait à... une gamine ! Dorcas partit d'un grand éclat de rire qui résonna dans tout le couloir, faisant sursauter jusqu'au fantôme qui traversait les murs à l'autre bout. "Svetlana..." C'était toujours aussi bizarre de l'appeler par son prénom, mais pas désagréable de s'apercevoir que c'était finalement facile. "Tu as découvert mon plus grand secret : derrière les coups de poings et tout le tralala, je ne suis qu'une sale gamine mal élevée..." Elle assortit sa remarque d'un clin d'oeil puis, alors qu'elles empruntaient les escaliers qui menaient aux cuisines, ajouta dans un soupir : "Je suis quelqu'un de très timide, en vrai. Mais je suis sûre que je vais découvrir plein de choses surprenantes à ton sujet aussi..."

Prise d'une inspiration soudaine, et d'humeur volubile grâce à cette nouvelle amitié, elle poursuivit : "Comme l'endroit où tu es née, ta couleur préférée... ces choses-là, quoi !"

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PV Dorcas] Vivre ou survivre ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum