Informations ou tortures au programme ? ( PV Mangemorts.)

Aller en bas

Informations ou tortures au programme ? ( PV Mangemorts.)

Message  Lord Voldemort le Mar 9 Juil - 0:36

Je venais tout juste de me réveiller et de m'étirer un peu en attrapant ma baguette pour voir l'heure, il était plus de midi m'apprit le Tempus, voilà une journée qui s'annonçait longue et constructive espérons le, il me fallait cependant trouver une occupation, je savais que je voulais faire une réunion dans la soirée, chose inutile en pleine journée comme mes mangemorts avaient plus ou moins infiltrés des endroits intéressants du monde magique, autant laisser les couvertures au maximum, ils pouvaient attraper des informations intéressantes mais surtout utiles. Je me levais donc en sortant du côté droit de mon lit, n'ayant ce matin vraiment aucune envie de marcher sur Nagini, surtout que mon animal de compagnie, n'était pas dans mon programme des personnes à voir de bon matin. Seulement, il faut croire qu'elle aime que je lui marche dessus, puisque contrairement à tout les autres matins, où je me lève sur la gauche du lit, plus proche de la salle de bain, elle a dormi sur la descente de lit de droite. Elle siffle un peu son mécontentement d'avoir eu ce réveil brutal mais je l'ignore, entrant dans ma salle de bain, je prends une douche rapide, avant de me regarder dans le miroir, je me rase la barbe un peu trop longue à mon goût, si je continue à l'ignorer ainsi, je vais ressembler à l'autre amoureux des moldus dans dix ans. Rien que cette pensée me fait tellement horreur que j'ai envie de tout enlever, mais je trouve que la barbe telle que je l'ai me va vraiment bien. Je coiffe mes cheveux et me brosse les dents avant de sortir dans ma chambre seulement vêtus d'une serviette autour de ma taille, bien que ce soit inutile, étant seul au manoir.

J'enfile rapidement des vêtements adéquates pour la journée et la réunion que je veux faire dans la soirée, puis je descends dans la salle à manger, mon petit déjeuner m'attend, mais il est presque froid, alors m'énervant, j'appelle l'elfe que je torture un bon moment avant de lui ordonner de me refaire mon petit déjeuner, qui est complètement froid et d'en profiter pour se punir encore, lorsqu'il revient avec mon petit déjeuner, simple à faire pourtant, des œufs, du bacon, des toasts et une tasse de thé, je prend une bouchée des œufs pour vérifier sous le regard apeuré de mon elfe, c'est fou comme ce simple regard me fait sentir que la journée à très bien commencé. Je lui ordonne de chercher son petit déjeuner à Nagini, puisque je lui ai acheté des lapereaux et même un chaton, mais sa gueule est un peu trop petite pour le chaton pour l'instant, j'en ai bien l'impression. L'elfe ramène cependant le tout, Nagini avale le chaton et un lapereau, avant de s'enrouler au sol pour digérer, une chose qui lui demande une heure de repos, je finis mon petit déjeuner en silence, avant d'ouvrir la gazette posé sur la table, j'ai fait demander à mon elfe qu'il aille l'acheter tout les jours, qui sait ce qui peut bien se cacher à l'intérieur et j'aime savoir ce que le ministère pense de moi, de même que le reste du monde. J'aime lire que le monde est complètement paniqué par ma présence et qu'il me déteste autant que mes mangemorts m'admirent pour ce que je suis.

Ma lecture ne me mène nul part, alors je me lève et je me rends dans mon bureau, prenant un parchemin entre mes mains, avant de le reposer, contrairement à la pensée populaire, il est dur d'être mage noir, puisque je m'ennuie le plus clair de mon temps et je me détruis les neurones à chercher ce que je vais bien pouvoir utiliser comme stratégie dans l'immédiat et à long terme pour ma domination du monde, mais sans rien mettre par écrit, puisque se serait dangereux si quelqu'un de mauvais tomberait dessus. Je me tourne vers mon parc, le temps et nuageux à l'extérieur, on dirait qu'un orage se prépare, comme j'en prépare un, au plus profond de moi. Je regarde dehors pendant un bon moment, avant de me dire que je vais attaquer le Londres moldus dans les semaines à venir, avec pour sur, une attaque près de King Cross, juste pour faire peur. À l'heure de mon déjeuner, ce qui avoisine l'heure du dîner pour les jeunes qui vivent à des heures tout à fait normale. Je descends en pensant à la réunion du soir, Nagini vient s'enrouler à mes pieds, elle a passé la journée dehors à se faire dorer aux quelques rayons de soleil qu'il y a eu.

-Maître, nous serons seul encore ce soir ?

-Non, je fais une réunion.

Je lui siffle ça doucement et elle me regarde en hochant la tête seul signe qu'elle a compris, je finis mon repas en lui ordonnant d'assister avec moi à la réunion, je finis mon repas et j'appelle mes mangemorts en me dirigeant vers la salle de bal, qui est ma salle de réunion, je prends place dans mon trône, avec Nagini grimpant sur un des accoudoirs où elle s'enroule en posant sa tête sur mon avant bras, juste pour récupérer de la chaleur. La pièce est grande étant une salle de bal à la base et comme elle est vide, elle résonne bien, ce qui donne un coté encore plus froid et terrifiant à la salle, elle n'est en plus que très peu éclairé, avec une dizaine de bougie flottant près des murs, ne laissant que peu de visibilité, même côte à côte les mangemorts auront du mal à se reconnaître.

Je commence à lentement caresser la tête de mon serpent en attendant l'arrivée de mes mangemorts, qui ont intérêts à se dépêcher, il est tard maintenant et ils sont tous rentrés de leur travail, alors ils n'ont aucunes raisons valables de perdre du temps pour me rejoindre. Je commence à m'impatienter en attendant mes mangemorts, caressant ma baguette avec mes longs doigts fins, qui sont avec mes mains et ma tête les seules parties visibles de mon corps. J'attends en parlant tranquillement en fourchelang de la journée de mon serpent, qui n'a vraiment rien fait, à l'exception d'attendre que le soleil la réchauffe. Alors que je suis déjà en train de prévoir milles tortures aux derniers mangemorts qui arrivera, puisqu'ils me font déjà tous patienter depuis trop longtemps, deux minutes c'est trop pour moi. Je tourne ma baguette lentement vers l'entrée quand le premier mangemort arrive à la réunion en sortant de l'ombre et je suis tout à fait au courant de qui il s'agit, j'attends que l'on me montre du respect, je ne bouge pas, n'adressant aucunes paroles, ce n'est pas à moi de faire ce geste, je ne vais pas user ma salive pour dire bonjour à chacun de mes mangemorts alors que je pourrais le faire lorsqu'ils seront tous là.
avatar
Lord Voldemort

Messages : 12
Date d'inscription : 26/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations ou tortures au programme ? ( PV Mangemorts.)

Message  Bellatrix Lestrange le Lun 15 Juil - 21:26

[HJ : c'est moi, Dorcas, qui poste aussi sous ce double compte. ;)Petit commentaire en mode admin : attention à ne pas surjouer ton rôle. La torture de l'elfe me semble un peu too much et gratuite, juste pour dire "hin hin je suis très très méchant" x) Ça passe pour cette fois mais pense à faire un Voldemort un peu plus subtil que ça, comme tu avais su le faire pour ta fiche Wink]

Bellatrix Lestrange se trouvait alanguie dans son bain du soir quand une démangeaison familière se manifesta au niveau de son avant-bras gauche. La sorcière allongée dans le bassin de marbre aussi grand qu'une piscine ne souleva même pas une paupière pour vérifier ce qu'elle savait d'ores et déjà : Le Seigneur des Ténèbres les convoquait pour une réunion. Confortablement allongée contre un rebord taillé suivant ses formes voluptueuses, la sorcière s'écria :

"Malkin !"

L'elfe de maison à son service exclusif apparut dans un petit nuage de fumée sur sa droite et la sorcière daigna informer la créature, les yeux toujours clos : "Prépare donc ma robe et mon corset, ainsi que ma cape noire. Je sors voir le maître ce soir. Et répare le talon de ma bottine droite, il était un peu de travers l'autre fois. Veille également à ce que l'elfe de mon époux soit informé aussi, et qu'il le réveille. Rodolphus doit sûrement être endormi à cette heure..."

Bellatrix n'était marié que depuis peu, mais elle connaissait d'ores et déjà les habitudes de son époux. Celui-ci était réglé comme une horloge suisse. Après un salut servile, l'elfe de maison s'évapora dans les airs pour laisser à sa maîtresse quelques minutes d'intimité. Bellatrix s'étira et, faisant un peu la moue, s'extirpa des eaux délicieusement chaudes et parfumées pour s'enrouler dans une serviette éponge douce et moelleuse. Quand l'elfe revint, elle avait déjà enfilé ses sous-vêtements et elle put s'habiller avec une redoutable efficacité. L'elfe avait veillé à prévenir Rodolphus, comme demandé, ce qui permit aux deux époux de rejoindre le hall très exactement en même temps.

"Bella, tu es en beauté..." susurra Rodolphus. La jeune femme adressa un sourire oblique et rabattit la capuche de sa cape sur sa tête. Ils ne seraient pas dehors bien longtemps, mais elle sortait d'un bain bouillant... il ferait frisquet dans le jardin du manoir du Maître. Le seul endroit de la propriété où les Mangemorts pouvaient transplaner sans être dûment électrocutés par un sort de protection anti-intrusions. "Es-tu prête, ma chère ?"

Bella hocha la tête, Rodolphus lui prit la main, et il transplanèrent ensemble vers la propriété du Seigneur des Ténèbres. Il s'agissait d'un manoir à l'architecture carrée et aux dimensions colossales. Le jardin à la française qui l'entourait se trouvait quelque peu à l'abandon, même si les elfes du Maître y apportaient un peu de leurs soins quand ils avaient le temps. Le couple traversa les allées, s'engouffra dans la véranda sous les glycines parfumées puis pénétra dans le Manoir à proprement parler. Ils savaient très précisément où le Maître se trouvait ; dans la convocation, Il avait aussi veillé à leur transmettre l'endroit où le retrouver.

La salle de bal, écrasante de magnificence, et pour l'instant vide mis à part son royal occupant. Dès qu'ils pénétrèrent dans la pièce, Bellatrix s'inclina, très vite suivie par Rodolphus qui avait toujours un peu tendance à ne pas être assez démonstratif au goût de sa femme qui, elle, révérait totalement, entièrement et sans commune mesure le Seigneur des Ténèbres.

"Mon Seigneur... je suis à votre service."

Bellatrix se releva et son regard croisa celui de son Maître. La jeune femme en frémit, comme un frisson d'exaltation pure la traversait de haut en bas.
avatar
Bellatrix Lestrange

Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations ou tortures au programme ? ( PV Mangemorts.)

Message  Rabastan Lestrange le Mer 4 Sep - 16:41

Rabastan savourait sa conquête. La petite miss parfaite du Ministère s’était enfin laissée prendre à ses filets. Jusqu’alors, elle avait débouté tous ceux qui tentaient de lui faire les yeux doux ou avaient eu quelques gestes un peu entreprenants à son égard. Rien ne semblait devoir porter atteinte à sa vertu et elle paradait fièrement dans les couloirs du Ministère. Nul besoin de se demander alors pourquoi Rabastan avait jeté son dévolu sur elle. Quel plaisir ce serait, de la faire tomber, de la voir baisser sa garde avec lui et abandonner enfin toute fierté… Séducteur et charmeur, le jeune homme n’en demeurait pas moins manipulateur. À ses yeux, les sentiments qu’il pouvait éprouver pour une personne du sexe opposé devaient être relevés d’un peu de piquant, sinon ils perdaient tout intérêt. Que serait l’amour –ou ce qui pour lui s’y apparentait- sans un minimum de jeu et de défi ? Et qui de mieux que cette Amata Prince pour remplir cet office ? Sang-pur, sans être pour autant l’héritière de sa famille, elle avait la fierté et la prestance qui seyaient à son rang, et les déconvenues qu’avaient eues les hommes avec elle ne faisaient que renforcer l’intérêt qu’elle offrait.
Il avait fallu une quinzaine de jours à Rabastan pour obtenir d’elle un rendez-vous dans un grand restaurant sorcier où ils se trouvaient à présent. Un record, si on tenait compte des circonstances. Ses collègues n’en avaient pas cru leurs oreilles lorsqu’il leur avait annoncé la nouvelle avec la modestie qui s’imposait. Certes, on aurait pu dire qu’il avait l’avantage puisqu’Amata le connaissait déjà : ils avaient fréquenté les mêmes cercles dans leur enfance. Mais justement, cela aurait dû constituer un obstacle, vu la réputation du jeune homme. Amata avait hésité les premiers jours…mais au fond, comment un sang-pur si charmant aurait-il pu avoir de mauvaises intentions… ?
Rabastan sourit doucement en levant son verre de vin en direction de la jeune femme. La soirée commençait bien, et si Amata continuait dans ses bonnes dispositions, l’affaire pourrait être conclue au cours de la nuit. Et ensuite, Rabastan repartirait vers une autre conquête…

Une brusque douleur au niveau du bras gauche vint briser ses rêveries, le fit légèrement tressaillir. Amata releva des yeux étonnés vers lui ; il lui sourit, se leva en disant qu’il revenait. Un instant plus tard, il se répandait en excuses et désolation auprès de sa belle : une affaire urgente l’appelait au Ministère, un dossier dont son chef avait absolument besoin… Il maudissait cet homme mais il ne pouvait malheureusement pas se dérober. Décidé cependant à ne pas perdre le bénéfice de cette soirée, il raccompagna Amata chez elle en galant homme qu’il était, avant de transplaner directement au Manoir qui abritait le quartier général du Seigneur des Ténèbres. Rabastan n’éprouvait aucune rancune ou rancœur envers Voldemort pour le rendez-vous interrompu : la volonté du mage noir primait sur tout et il n’y avait qu’à s’y soumettre, sans protester. Le contraire aurait été suicidaire.

Il remonta d’un pas rapide le jardin à la française qui entourait le manoir, sans y accorder plus qu’un regard. Les talents des jardiniers ne l’intéressaient guère. Ses pensées se tournaient plutôt vers ce que le Seigneur des Ténèbres aurait à leur annoncer. Une nouvelle action contre des Moldus –la soif de sang du jeune homme s’en réjouissait d’avance- ou une opération de plus grande envergure ? La réponse ne tarderait pas à venir. Rabastan entra dans le Manoir comme chez lui, se dirigeant sans hésiter vers la grande salle de réception où aurait lieu la réunion. Le maître savait choisir des lieux qui convenaient à sa puissance. La première chose que Rabastan discerna en pénétrant dans la pièce fut le mage noir lui-même, assis sur un trône. Deux mangemorts se tenaient non loin de lui. Le jeune homme dut s’approcher pour les reconnaître. Bientôt la lueur vacillante d’une bougie lui permit de reconnaître l’opulente chevelure de sa belle-sœur. Bien sûr. Toujours la première à répondre à l’appel, quelles que fussent les circonstances.

Rabastan ne la regarda pas, pas plus que son frère. Il s’inclina en direction du siège de Voldemort.

« Bonsoir, Maître », prononça-t-il.
avatar
Rabastan Lestrange

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations ou tortures au programme ? ( PV Mangemorts.)

Message  Lord Voldemort le Jeu 10 Oct - 14:11

C'est sans grande surprise que je vis apparaître Bellatrix Lestrange, rien qu'à sa démarche je sus qu'il s'agissait d'elle, elle est comme souvent accompagnée par son époux, Rodolphus. Bellatrix s'incline avec beaucoup de respect, son mari y met moins de cœur, mais c'est devenue une habitude pour moi de voir ceci, elle si encline à montrer son respect pour moi, alors que lui se montre moins démonstratif, avec plus de recul. C'est sans attendre que je reçois les salutations de Bella.

-Mon Seigneur... je suis à votre service.

Bellatrix, toujours aussi dévoué à ma cause, toujours aussi fidèle, me donnant toujours autant de satisfaction quand je l'entends si dévoué. Lorsqu'elle se relève, nos regards se croisent, cela ne dure pas plus d'une fraction de second, mais je vois beaucoup de choses dans ses yeux, ce qui me satisfait, je sais que ce n'est pas de la peur comme ces camarades, c'est d'autres choses, dont une chose plus profonde il me semble. Toujours confortablement installé dans mon trône, Nagini près de moi, j'attends, toujours silencieux, laissant la pression monté dans le cœur de mes mangemorts. J'aime les voir inquiet pour ce qui se passera durant la réunion, laisser la tension les gagner, l'inquiétude, qui peut les pousser à faire une faute, à balbutier, pour mon plus grand amusement que je cache très bien, mais je savoure leurs petites erreurs insinué par la peur. Un long moment passe avant qu'un autre de mes hommes ne passe la porte, je n'y fais pas vraiment attention, caressant avec deux doigts la tête de Nagini qui est très calme, elle n'est pas très fanatique des réunions, du moins ça ne l'intéresserait que si elle avait le droit d'essayer son venin sur mes hommes, ce qui lui est interdit pour l'instant, parce que je n'ai pas de traître, sinon elle aurait tous les droits après la punition de la personne incriminée. Je relève un peu les yeux, vers le mangemort qui est arrivé, il s'est incliné et je l'entends dire.

-Bonsoir, Maître.

Tiens, tiens, les Lestrange au grand complet, qui montre encore une fois qu'ils me sont très fidèles en arrivant dans les premiers. Jeunes mais relativement ponctuel, même si le plus jeune a mis un peu de temps, connaissant sa réputation, je ne trouve pas ceci plus étrange que ça. Même étant le Maître et le mage noir, je me tiens au courant de ce qui peut-être dit sur mes hommes, voir l'image qu'ils montrent au monde, lui, Rabastan Lestrange, montre l'image du parfait coureur de jupon, je serais presque amusé de savoir que je l'ai dérangé alors qu'il était en compagnie de l'une de ses conquêtes. J'aime déranger mes mangemorts lorsqu'ils sont occupés, les petits plaisirs simples de ma vie, surtout aujourd'hui, alors que je me suis levé d'une humeur massacrante, savoir que je leur coupe un moment de plaisir me satisferait entièrement. J'attends une petite dizaine de minutes de plus, mes autres hommes n'arrivant pas, la rage monte en moi, ma patience atteignant ses limites, je regarde mes trois mangemorts. Minable, vraiment minable de se dire que si peu d'homme me sont aussi loyal, répondant à mon appel le plus rapidement possible. Les Lestrange méritent bien le minimum de confiance que j'ai pour eux, ils sont toujours dans les premiers, il ne reste plus qu'à voir ce qu'ils ont à dire en cette soirée et prévoir une petite attaque pour eux et moi-même dans le Londres moldus, mais tout dépendra de ce qu'ils ont à me dire depuis notre dernière réunion.

-Bonsoir, mes amis.

Le mot ami m'écorche la bouche, mais je dois le faire, pour qu'ils aient une totale confiance en moi, qu'ils travaillent pour moi en fermant les yeux, comme s'ils étaient aveugles et que j'étais leur guide, ce que je suis. Sans moi, aucun d'eux n'aurait jamais mis au point cette guerre, pour faire régner les sangs purs sur le monde, personne n'en aurait eu le courage face à Dumbledore qui manipule tout le monde, sans que personne à part moi, ne le remarque. Même s'il m'effraye, je vais le battre, il a une puissance certaine, mais moi aussi et la haine fait faire beaucoup de chose, il devrait le savoir, pour comprendre qu'il mourra. Penser à Dumbledore, me donne envie d'attaquer le petit village de Pré-Au-Lard et je ne vais pas me faire prier pour le faire réellement, voilà ce que feront mes mangemorts comme prochain pas, une attaque de ce petit village, un bain de sang dans ce village, serait merveilleux.

-Qu'avez vous donc à me dire que les journaux ne mentionnent pas.

Je laisse le silence s'installer, attendant de voir lequel des trois me répondra, ma baguette toujours en main, passant de la porte à chacun d'eux trois, avec une lenteur calculée, une volonté de les mettre en garde en plus que ma voix froide et sifflante. De mon autre main, je caresse toujours la tête de mon serpent, qui siffle me donnant ses impressions sur les trois mangemorts, en goûtant les odeurs qu'ils dégagent, je ne l'écoute pas vraiment, mais ses sifflements vont bien avec l'ambiance de la réunion et avec ce que je veux leur faire ressentir. Chacun doit bien savoir quel est sa place et je compte bien leur rappeler à chaque réunion s'il le faut et de la manière qui aura le plus d'impact sur eux pour que ça reste profondément ancré en eux, la torture est la solution pour ce genre de chose. Ne voyant toujours aucunes réactions venir de mes hommes, je me décide à les pousser un peu et à déstabiliser les deux hommes en me tournant vers Bellatrix.

-Bellatrix, nous allons commencer par toi. Qu'as tu appris ces derniers temps ?

Le ton bien que froid faisait presque penser que je voulais faire la conversation, des mots qui pouvait paraître anodin, mais j'avais arrêté ma baguette sur la jeune femme, prêt à la punir si elle n'avait vraiment rien à me dire, même en étant ma plus loyal du lot, je n'aurais aucun scrupule à la punir pour lui montrer que rien n'était acquis avec moi.
avatar
Lord Voldemort

Messages : 12
Date d'inscription : 26/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Informations ou tortures au programme ? ( PV Mangemorts.)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum