L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Aller en bas

L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Remus Lupin le Ven 23 Aoû - 19:00

https://www.youtube.com/watch?v=RuoF9L_7Ozs

J’ouvre le paquet et sourie en constatant que mon odorat ne m’avait pas trompé. Maman m’a bien envoyé un panier entier de cookies faits maison, mes préférés. Je pourrais l’embrasser si elle était à proximité, mais puisque ce n’est pas le cas, à la place je me contente de rédiger une réponse rapide à la lettre qui accompagnait le paquet. Je l’y remercie du fond du cœur pour le cadeau et lui promet une réponse digne de ce nom dans quelques jours. C’est que ce soir, je suis pris. En effet, Cécilia et moi allons enfin avoir notre premier véritable rendez-vous.

Nous avons choisi d’un commun accord la Tour d’Astronomie pour son côté romantique. Après tout, le seul autre endroit qui l’est autant se trouve sur les berges du Lac à la tombée du jour mais nous nous y sommes déjà déclarés notre amour mutuel, il convient donc de changer quelque peu de lieu. Ajouter un peu de piment à la relation si vous voyez ce que je veux dire. Je referme donc le paquet, après y avoir renouvelé le sort de conservation que maman semblait déjà avoir jeté. Puis, je griffonne un mot sur un bout de parchemin à l’intention des garçons que je dépose bien en évidence sur le paquet. On peut y lire en toutes lettres : « Si ce paquet est vide à mon retour, craignez pour vos vies ». Clair et direct. Ça ne leur interdit pas de se servir si l’envie leur en prend mais ils sauront qu’il est essentiel de m’en laisser ou bien les conséquences seront terribles. Disons que je suis quelque peu possessif avec mon chocolat.

Je retire ensuite mon uniforme, choisissant de l’échanger par un pantalon noir et une chemise blanche dont je laisse les deux derniers boutons ouverts. Sirius dit toujours que c’est le secret d’une attitude classe mais décontractée et sur ce sujet c’est lui l’expert, je suis donc ses conseils sans discuter. Un dernier regard à mon reflet pour m’assurer que je n’ai pas un épi qui dépasse ou une tâche que je n’aurais pas remarquée et je suis bon pour sortir. Néanmoins, avant de quitter le dortoir, je m’empare de mon badge de préfet que j’agrafe au col de ma chemise. Etant donné que je ne suis pas de garde cette nuit, je pourrais le laisser au dortoir mais je me suis habitué à le porter en permanence et, à vrai dire, pour autant que Sirius et James s’en arrachent les cheveux, j’en suis assez fier alors je préfère le garder. Un peu d’ego n’a jamais fait de mal à personne, non ?

Je finis donc par fermer la porte du dortoir derrière moi et prend la direction de la Tour d’Astronomie. Honnêtement, ce n’est pas le plus pratique qui soit depuis la Tour des Gryffondor puisqu’il faut redescendre toute une volée de marches déjà bien conséquente pour en remonter une autre encore plus volumineuse. Néanmoins, le jeu en vaut réellement la chandelle. J’ai juste un petit détour par les cuisines pour m’assurer que ma surprise est prête pour plus tard à faire avant de m’y rendre. Ainsi, après un bon millier de courbettes de la part des elfes de maison et encore une bonne centaine de propositions de m’offrir tout type de nourriture à emporter, je suis certain que tout est en place. Je prends donc congé sans crainte. Puis, une fois suis arrivé en haut de la Tour d’Astronomie, je constate que je suis le premier sur place mais j’avoue que je m’y attendais quelque peu. Non seulement, je voulais m’assurer de ne pas faire l’attendre – le gentleman en moi je suppose – mais, qui plus est, tout le monde est au courant que savoir se faire attendre est une des spécificités de la gente féminine, non ? Et vous avouerez que ça fait réellement partie de leur charme.
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Cécilia A. Hill le Dim 25 Aoû - 15:10


Welcome to love

La petite rousse était quelque peu stressée ce soir. Depuis que Rémus et elle étaient officiellement ensemble, ils avaient eu peu d'occasions de se voir tous les deux, entre les cours, la pleine lune pour Rémus et les examens à préparer. La pleine était passée et Rémus et Cécilia avaient conclu comme un accord de passer une soirée tous les deux à la Tour d'Astronomie et c'était pour ce soir. Le Gryffondor lui avait dit qu'il lui préparait une surprise. Elle ne savait pas du tout à quoi s'attendre et ne savait pas s'il était aussi romantique qu'elle le pensait.

En revanche, ce dont elle avait le plus peur, c'était qu'il lui pose des questions sur ce qui s'était passé pendant la soirée à la salle sur demande. Elle ne se sentait pas de lui dire ce soir. Elle espérait qu'il comprenne qu'elle garde ses secrets, tout comme lui.

Enfin bref. Elle était dans son dortoir, Naomie et les autres filles étaient sûrement dans la salle commune, donc, elle pouvait se préparer sans qu'elles lui posent trop de questions. Elle se prit une bonne douche, s'habilla. Elle avait choisi une jupe beige qui lui arrivait juste au-dessus des genoux, un peu comme une bohémienne, avec un petit pull noir simple. Elle avait mis des bottes genre cow-boy. Cette tenue lui donnait un petit air cow-boy tout mignon. Elle se maquilla avec un fard à paupières marron clair et un peu de gloss transparent. Elle laissa ses cheveux lâchés, mais mit une minuscule barrette noire en forme de papillon sur sa mèche de devant, afin de ne pas l'avoir dans les cheveux. Elle se regarda dans le miroir et se trouva jolie. Elle mit sa baguette dans la poche intérieure de sa cape.



- Enfin prête...

Elle inspira fortement et sortit du dortoir. Elle se retrouva rapidement dans la salle commune. Elle put remarquer que quelques garçons la regardaient passer. Elle se redressa discrètement, se sentant un peu plus en confiance. Elle sortit enfin de la salle commune des bleus et argents. Elle marchait dans les couloirs et se retrouva devant les escaliers de la Tour d'Astronomie. Elle ouvrit quelque peu sa cape, remit ses cheveux en place et toqua à la porte voyant de la lumière dessous. Elle se disait que son petit ami devait sûrement être déjà là. Elle attendit qu'il vienne lui ouvrir.
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Remus Lupin le Jeu 29 Aoû - 13:53

Je lève les yeux vers la voûte étoilée et instinctivement mon regard cherche le croissant maudit de l’astre lunaire. Mais, pour une fois, c’est avec fierté que je soutiens son regard. Il est décroissant, s’approchant dangereusement de son dernier croissant. Encore quelques jours et il disparaîtra totalement du ciel nocturne, alors que, moi, je suis toujours là. Un mois de plus il a voulu me vaincre, me pousser au-delà de point de non-retour, mais un mois de plus c’est moi qui ait vaincu. J’ai survécu à ses attaques, laissant le contrôle une nuit à Moony pour mieux retrouver le pouvoir dès le lendemain. Et le simple fait d’être là dehors, à le regarder tandis que j’attends Cécilia arriver me donne une sensation de puissance incroyable. Pendant des années, j’étais incapable de le fixer dans les yeux, mais désormais, grâce aux garçons et à Cécilia, je suis heureux, réellement heureux et même lui n’est pas capable de me faire me sentir monstrueux.

Pourtant, la réunion dans la Salle sur Demande nous a tous chamboulé, en particulier l’apparition de personnes inattendues puis l’affaire de l’Epouvantard et enfin le réveil brutal que la remarque de Sirius causa dans la pièce. Mais, je n’ai pas envie de repenser à cela. Et je suis prêt à parier ma baguette que Cécilia ne le veut pas non plus. Cette soirée nous a obligés à dévoiler des parts de nous que nous n’étions pas encore prêts à révéler à l’autre et c’est pour cette raison que je tiens à user de cette soirée pour retrouver l’intimité naissante et confortable qui s’était installée entre nous avant que cette maudite soirée ne vienne tout transformer. Car, si ma relation avec Ceci’ n’en a pas réellement souffert, je ne suis pas si aveugle comme pour ne pas remarquer que la silhouette prise par son Epouvantard a ramené d’anciens démons à la surface et qu’elle a tout autant besoin que moi d’un simple rendez-vous en amoureux pour oublier le monde chaque jour plus sombre dans lequel nous vivons.

Ainsi, quand j’entends des coups légers portés à la porte qui donne accès aux dernières marches menant au sommet de la Tour, j’abandonne mon duel de volontés avec la Lune et me rend jusqu’à la porte pour l’ouvrir. Derrière se trouve Céci’ dans une tenue qui lui donne un air de légèreté joyeuse qui lui va à ravir. Un sourire sincère se dessine alors sur mes traits et je l’embrasse tendrement avant de lui faire les compliments qui s’imposent avec un clin d’œil malicieux.


-Tu es superbe en cow-girl, mais je ne savais pas que tu avais ce petit côté sauvage en toi. Hâte d’en apprendre plus.

Plus, je lui prends la main et l’entraîne jusqu’au sommet où le ciel étoilé s’étend à perte de vue au-dessus de nous. La température est excellente. Ni trop chaud ni trop frais. Et surtout pas de vent. Quelques nuages cachent certaines des constellations qui semblent nous observer du haut de leurs sièges aériens mais la nuit reste suffisamment dégagée pour pouvoir profiter d’une atmosphère des plus romantiques. Je m’approche donc d’un muret et m’y appuie, lui faisant signe de s’installer à mes côtés.

-C’est superbe, hein ?
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Cécilia A. Hill le Jeu 29 Aoû - 15:52


Welcome to love


Rémus ouvrit la porte de la Tour d'Astronomie quand la Serdaigle toqua à la porte. Il semblait dans ses pensées quand il lui ouvrit, elle repensa un instant à la soirée à la salle sur demande pendant laquelle chacun avait pu voir les peurs des autres. Elle sentait qu'il avait eu ses démons, mais, Cécilia également, et pas des moindres. Bref, il la regarda quelques instants et sembla beaucoup apprécier la tenue que la jeune fille portait, vu qu'il souriait. Il se pencha vers elle et l'embrassa tendrement, elle répondit légèrement à son baiser, trop contente de voir qu'il avait, lui aussi fait un effort. Il portait un pantalon noir et une chemise blanche dont il avait laissé les deux derniers boutons ouverts. Il était très sexy. En plus, il avait épinglé son insigne de préfet. Tout en lui souriant, il la complimenta en disant :


- Tu es superbe en cow-girl, mais je ne savais pas que tu avais ce petit côté sauvage en toi. Hâte d’en apprendre plus.

- Merci beaucoup. Mais, toi aussi tu es très beau. En plus, avec ton insigne de préfet, tu es sexy. Ah bon, tu as hâte d'en apprendre plus ?

Cécilia lui caressa tendrement et doucement la chemise et sentit son torse à travers le tissu. Mmm... Il était tout de même musclé et elle adorait ça. Elle le regarda d'une manière quelque peu coquine. Il lui prit la main et l'entraîna un peu plus haut vers le sommet de la tour, là où le paysage était époustouflant. Il s'appuya doucement contre un petit muret et l'invita à s'installer près de lui, elle y alla sans hésiter. Elle se sentait en phase avec lui, comme si cela faisait des mois qu'ils étaient ensemble. Chacun avait l'air de savoir ce qu'attendait l'autre sans en parler, sans pour autant ne pas se surprendre mutuellement.

- C'est superbe, hein ?

Elle se tourna lentement vers lui, leva la tête et l'embrassa doucement. Ils prenaient leur temps, leurs lèvres se caressaient doucement, puis, la passion s'insinua lentement dans leur baiser. Elle sentit sa langue faire de délicieuses caresses à celle de Rémus et ressentit comme des papillons dans son ventre. Ce baiser avait l'air plus intense que ceux qu'ils avaient déjà échangés dans le parc quand ils se sont mis ensemble. Ils s'arrêtèrent à bout de souffle.

- C'est vrai que c'est magnifique, presque magique. Sinon, comment s'est passé le reste de ta semaine depuis la réunion ?

Elle espérait ne pas aller en terrain trop glissant.

- C'était assez étrange d'ailleurs.
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Remus Lupin le Sam 31 Aoû - 11:50

Le désir fiévreux des premiers jours a laissé place à une tendresse d’autant plus forte. Plus de baisers quasi bestiaux cherchant dans le corps de l’autre la confirmation de notre affection. Désormais, nos embrassades possèdent une sorte de calme intime qui démontre parfaitement le (ré)confort que l’on trouve mutuellement dans les bras de l’autre. La maladresse des premiers émois a été remplacée par une compréhension muette de nos désirs communs. Ainsi, ce qui commence par des caresses presque timides évolue rapidement vers une intensité cette fois-ci complètement volontaire et non simple résultat d’hormones un peu trop chamboulées. On se sépare, nos deux souffles coupés peut-être autant par le manque d’oxygène que par la déclaration silencieuse que ce baiser m’a semblé être.

Une promesse de ne pas se presser, de laisser à chacun son espace personnel et ses secrets sans pour autant l’abandonner, un serment de rester ensemble pour faire face au futur qui s’annonce chaque jour plus incertain. Du moins, est-ce l’impression que j’en ai retirée mais peut-être y ai-je lu ce qui n’avait pas lieu d’être, ce ne serait pas une première.


-C'est vrai que c'est magnifique, presque magique. Sinon, comment s'est passé le reste de ta semaine depuis la réunion.


Ses paroles m’obligent à laisser de côté mes questionnements personnels pour me reconcentrer sur le présent. Je hoche donc la tête lorsqu’elle annonce son impression concernant la soirée. Etrange est certainement le mot le plus adapté pour la décrire. Mais à vrai dire, je n’ai pas réellement eu l’occasion d’y repenser depuis, la routine quotidienne et les soucis qui s’en découlent ayant bien vite repris leurs droits. Pourtant les questions posées par Sirius résonnent encore à mes oreilles. Pourquoi avoir suivi les ordres mystérieux d’une personne dont nous ne savions rien ? Pourquoi nous révéler ainsi devant de parfaits inconnus dont les opinions n’étaient pas particulièrement cachées ? Sans compter la suite de la soirée, je m’en voulais encore de ne pas m’être interrogé plus longuement moi-même avant l’intervention de Sirius. Ça allait contre tous mes principes de précaution. Mais il fallait croire que l’instinct de soumission à une autorité qui semblait tout savoir avait été plus fort que l’inquiétude face à justement cette même autorité qui en savait plus qu’elle n’aurait dû. Enfin, je n’avais pas invité Céci’ ici pour reparler de cette soirée, je me contente donc de répondre à sa question.

-Honnêtement, rien de spécialement passionnant à raconter. J’étais juste de garde de nuit hier soir et j’ai choppé un Serdaigle et une Poufsouffle de cinquième année sur le point de s’adonner à des activités plus adaptées à une chambre qu’une salle de cours vide si tu vois ce que je veux dire mais c’est à peu près tout. Je ne leur ai même pas enlevé de points, je crois que l’humiliation d’avoir été découverts a été largement suffisante. Je ne pense pas qu’ils soient capables de me regarder dans les yeux pour le reste de l’année, terminais-je avec un sourire franchement amusé.

Les pauvres avaient été tellement mortifiés. J’imagine que n’étant pas de la même maison, se rendre dans le dortoir de l’un ou l’autre n’était pas vraiment une possibilité, néanmoins la moindre des choses était tout de même de jeter un ou deux sorts de protection pour éviter d’être arrêté au beau milieu de l’acte. Un Alohomora et un Silencio, ce n’est pas si difficile après tout. Enfin, quelque chose me dit qu’ils ne se sont pas prêts de recommencer de sitôt, j’espère juste que mon intervention imprévue ne mettra pas un frein à leur relation, si tant est qu’ils en aient une et qu’il ne se soit pas agi d’une simple affaire d’un soir.

-Et toi, quoi de neuf ?
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Cécilia A. Hill le Dim 1 Sep - 19:09


Welcome to love

- Honnêtement, rien de spécialement passionnant à raconter. J’étais juste de garde de nuit hier soir et j’ai choppé un Serdaigle et une Poufsouffle de cinquième année sur le point de s’adonner à des activités plus adaptées à une chambre qu’une salle de cours vide si tu vois ce que je veux dire mais c’est à peu près tout. Je ne leur ai même pas enlevé de points, je crois que l’humiliation d’avoir été découverts a été largement suffisante. Je ne pense pas qu’ils soient capables de me regarder dans les yeux pour le reste de l’année.

- Je peux comprendre leur situation, nous aussi on va devoir se retrouver tous les deux dans une salle vide. Enfin, sauf si, mon petit ami, maraudeur nous trouvait un endroit secret, on aurait pas ce souci-là.

Cécilia rigola de la situation doucement, mais comprenait ses camarades. Il faut dire qu'étant de deux maisons différentes, cela devait être difficile de se retrouver pour des petits moments à deux. Vu qu'aucun des deux ne pouvait aller dans le dortoir de l'autre. En y réfléchissant, Rémus et elle étaient eux aussi dans la même situation, mais, vu qu'elle sortait avec un maraudeur, elle songeait qu'il devait connaître quelques coins secrets dans le château. Juste après avoir raconté sa petite aventure, Rémus souriait et lui demanda ce qu'elle avait fait durant cette semaine.

- Et bin, j'ai mon père qui m'a envoyé un petit mot pour me remercier de lui avoir envoyé ses sucreries qu'il a bien caché à maman. Clochette, ma chouette a été un peu malade, mais Hagrid a bien voulu la soigner. J'ai eu un peu peur, mais elle va mieux. A part ça, il y a quelques unes de tes groupies qui ont voulu un peu me faire peur vu qu'on sort ensemble, mais j'avais la tête ailleurs cette semaine. Je pensais à mon oncle, c'était une semaine fatigante pour lui.

Elle avait parlé un peu trop vite. Elle avait parlé de son oncle seulement à Rémus, mais avait oublié pendant quelques secondes que Rémus était dans le même cas. Elle se tourna vers lui et l'embrassa doucement, elle lui caressa gentiment la nuque et sentit ses petits cheveux, elle les entortilla lentement autour de son doigt.

- Désolée. Je voulais passer une soirée romantique et tu avais dit avoir préparé une petite surprise, même si le cadre est vraiment magnifique et que je suis bien dans tes bras. Je suis assez curieuse de savoir ce qu'est ta surprise.
avatar
Cécilia A. Hill
    Serdaigle Rêveuse

Messages : 129
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 29
Localisation : Nice, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Remus Lupin le Mar 3 Sep - 21:07

J’ai toujours du mal à intégrer le fait que j’ai des groupies et encore plus des groupies suffisamment extrémistes pour venir faire des misères à Cécilia. Néanmoins, loin de flatter mon ego, la nouvelle m’irrite profondément. Ces filles doivent bien mal me connaître si elles s’imaginent qu’embêter Céci’ va leur attirer mes faveurs. Ce n’est pourtant pas un secret que j’ai horreur des gens qui s’en prennent aux autres sans raison. D’ailleurs, même si Céci’ me rassure sur le peu de cas qu’elle leur a fait, trop préoccupée par d’autres soucis autrement plus importants que la jalousie de gamines hystériques, je me fais la promesse de découvrir l’identité de ces soi-disant fangirls pour leur laisser bien clair ce que je pense de leur comportement. Croyez-moi, si elles s’en prennent encore à Céci’, elles le regretteront, je ne suis pas un Maraudeur que de nom après tout. Mais, je ne vais pas poursuivre sur ce sujet alors que Cécilia n’a pas l’air d’y accorder plus d’importance que cela. Surtout que la suite de ses paroles attire bien plus mon attention.

Son oncle. L’autre lycan de sa vie, le seul dont elle est au courant de l’existence. Mon regard se fait compréhensif lorsqu’elle parle de la fatigue qu’il a dû ressentir. Je ne vois malheureusement que trop ce dont elle est en train de parler. La semaine a été particulièrement fatigante, entre les émotions de la réunion et la pleine lune à peine quelques jours après, je suis bien content que tout cela soit désormais loin derrière moi. Certes trois jours n’est pas si loin, mais c’est suffisamment pour que mon corps soit complètement guéri des principales blessures. En effet, depuis que les garçons m’accompagnent, je ne me blesse presque plus et les après pleines lunes sont plus faciles. Je suis sur pied bien plus vite. Je murmure donc, plus pour moi que pour Cécilia :

-Il est bien courageux.

Je ne sais pas trop si je parle de son oncle ou de moi, j’espère que de lui car je n’aime pas l’idée d’être aussi orgueilleux vis-à-vis de moi-même mais force est de constater que survivre à l’horreur mois après mois demande une force d’esprit épuisante. Et, très honnêtement, si je n’avais pas mes parents et mes amis pour me soutenir je ne suis pas sûr que j’aurais tenu si longtemps. Je rajoute donc, à voix haute cette fois-ci, mais sans plus savoir qui est le sujet de ma phrase.

-Il a de la chance de t’avoir à ses côtés.

Car je vous assure qu’être certain qu’il y aura toujours quelqu’un pour vous tenir la main au réveil et mettre du baume sur vos blessures, qu’elles soient physiques ou morales, compte plus que tout dans notre condition. C’est d’ailleurs pour cela que je sais que je finirais par révéler ma condition à Céci’, car chaque jour passé en sa compagnie est une preuve de plus qu’elle ne m’abandonnera pas. Il faudra juste trouver le bon moment. Mais pas ce soir. Ce soir, je l’ai conçu comme un rendez-vous romantique sans problèmes à régler. Les confidences lourdes de conséquences, ce sera pour la prochaine fois. Alors, lorsqu’elle m’interroge sur la surprise, je lui adresse un sourire malicieux et regarde ma montre.


-Ce sera pour dans quelques instants ma puce.


En attendant, je l’embrasse à nouveau. Puis, lorsqu’on se sépare, un pop se fait entendre et une table préparée pour deux avec un dîner somptueux et des chandelles se présente soudain sous nos yeux. Je tire donc sa chaise pour qu’elle prenne place et déclare :


-Mademoiselle est servie. J’espère que tu as faim.

Bah quoi, il fallait bien qu’être constamment fourré dans les Cuisines me serve à quelque chose. Et quoi de plus romantique qu’un dîner aux chandelles sous les étoiles ? Il m’a juste fallu un peu d’aide de la part des elfes et croyez-moi, ils n’étaient que trop heureux de me rendre service. Reste à espérer que Cécilia aime le foie gras et le confit de canard, parce que j’ai choisi de taper dans la cuisine du sud-ouest de la France ce soir. J’ai toujours trouvé qu’elle avait une certaine classe sans être trop pompeuse pour autant. Juste ce qu’il me faut pour un rendez-vous réussi donc.
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour brille sous les étoiles [Cécilia]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum