Toi ou toi ? [pv Liam]

Aller en bas

Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Svetlana Mikhaïlov le Lun 7 Oct - 18:34

Parfois, il semble bien plus simple d’exprimer ses sentiments et ses pensées par des mots que par des sourires ou des larmes. Cela prend beaucoup plus d’importance quand on a quelqu’un pour les lire.
Toi ou Toi ?


Cela aurait pu être une belle journée. Le soleil trônait fièrement au beau milieu d’un voile azur, sans aucune tâche blanchâtre. Bien sûr, la chaleur attendait patiemment pour faire son entrée, laissant le printemps suivre son cours, mais cela n’aurait pu suffit à faire disparaître l’air paisible qui s’était installé sur le visage de celle qu’on appelait la reine des glaces. Il avait suffi d’une myriade d’endoloris et d’un long sommeil pour faire tomber ce masque de froideur. Au fond, il était encore, prêt à se poser à la moindre attaque, mais jamais de manière permanente. C’était un poids bien trop lourd à porter désormais.

A cet instant, la reine était de retour, le menton fièrement relevé et son regard de glace fixant l’individu qui se tenait en face d’elle. Lui … Ce cloporte doublé d’une pourriture. Il avait osé bafouer son honneur et sa famille plus qu’ils ne l’étaient déjà. Il avait souillé la mémoire de ses parents disparus, eux qui avaient osé aller contre les traditions des sang-purs de la famille Mikhaïlov, eux qui s’étaient dressé contre le Lord. Elle lui aurait mis une belle paire de claques si elle ne tremblait pas autant. Souvenir éternel de cette attaque. Même maintenant, Svetlana pouvait sentir ses doigts s’agiter nerveusement tandis qu’elle serait le poing pour le dissimuler.

Bruit de papier froissé. Son regard quitte un instant cette personne détestable pour contempler la lettre qu’elle tenait entre ses mains. Sur l’enveloppe était inscrit le nom de Svendsen, le même nom que portait l’infâme ombre qui se tenait toujours devant elle. Ils se ressemblaient tant que Lana aurait pu s’y tromper plus d’une fois mais elle savait que ce ne pouvait être lui. Lui et lui. Qui et qui ? Liam et Thomas, deux hommes totalement différents qui étaient entrés dans sa vie depuis quelques années maintenant. Il était censé n’être qu’une seule personne, laissant son jumeau dans l’ombre sans remords. Liam, l’unique héritier avait un frère jumeau qui ne pouvait exister, qui devait rester caché. Nicholas. C’était bien son prénom qui était inscrit sur l’enveloppe, une écriture certes tremblante mais moins que d’habitude. Lana avait mis du temps à l’écrire, prenant grand soin de tracer les mots comme il faut, pour éviter que son ami ne s’inquiète.

Et pourtant, elle n’avait pu s’empêcher de tout lui raconter. De l’attaque jusqu’à aujourd’hui, passant sous silence le comportement odieux de son frère. Ils étaient jumeaux, Svetlana ne pouvait se résoudre à casser ce lien. Qui était-elle pour infliger cela à quelqu’un qui lui était cher ? Glatissement soudain, volée de plume et un aigle se pose non loin d’elle, la fixant de son regard tellement perçant.  Son visage s’adoucit un peu lorsqu’elle aperçoit Gwaihir, un fidèle ami qui ne l’avait jamais trahit, portant et livrant toujours ses missives jusqu’au bout du monde. Un cadeau de son père, il y a de cela six ans. Mais la lettre pouvait attendre. Sa main vint lisser le plumage de l’oiseau tandis que l’autre ranger la lettre dans sa poche d’uniforme. Le rapace s’envole et Lana se décide à tourner les talons pour quitter la volière sans un regard pour Liam. Ce n’aurait pas dû être lui. Nicholas aurait dû venir … pas lui. Elle désire quitter cet endroit dans la plus grande indifférence, celle qu’elle lui réservait, sa plus noble et plus cinglante réponse. Il ne méritait que son silence et son ignorance.

made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 28
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Liam N. Svendsen le Dim 27 Oct - 14:58

[HRP: excuse-moi pour le retard, le mois a été assez chargé. J'espère que la réponse te conviendra! ^^]

Les mots couraient sur le papier, tracés d’une main pressée, rapportant dans leurs moindres détails les éléments de la journée. Tout, du plus inutile au plus intéressant, se trouvait retracé dans ces quelques pages de parchemin, destinées à mon frère. Je ne pouvais pas faire autrement, tant pour lui que pour moi. Ma trop grande mémoire me faisait vivre dans la hantise d’oublier des choses, même futiles –et mon souci avec Liam, les absences que j’avais quand il était ne faisait qu’accentuer cette crainte- et j’avais besoin de les écrire. Et Liam avait besoin que je les lui écrive, pour qu’il ne soit pas perdu dans ma vie lorsqu’il revenait. Les personnes avec qui j’avais parlé, ce qu’il fallait retenir des discussions, mes liens avec les uns et les autres… Tout était dit, raconté avec précision, pour qu’il ne commette aucune erreur. La préservation de notre secret était à ce prix. Bien sûr, je veillais à ce qu’il puisse conserver une forme de liberté quand il était là ; à part quelques rares vrais amis, je n’avais pas noué de liens trop forts pour qu’il puisse aussi choisir ses propres amitiés…qui s’orientaient davantage vers les sangs-purs que je ne fréquentais que par obligation. Au final, cela nous arrangeait aussi : il gérait au mieux mes relations avec ceux de notre monde, tandis que mes vrais amis se trouvaient ailleurs. Cependant, cela pouvait parfois nous créer des problèmes, surtout quand nous ne nous entendions pas à propos d’une personne. Et par là, bien sûr, je veux parler de Svetlana… Son visage flottait dans mon esprit, tel que je l’avais revu il y a peu, lorsqu’elle avait enfin quitté l’infirmerie, à peu près remise de l’attaque des Mangemorts. J’étais parfois venu la voir, en toute discrétion, passer quelques instants avec elle alors qu’elle dormait, m’assurant qu’elle allait se remettre –je ne pouvais pas faire davantage. La belle Russe était mon amie depuis des années, depuis que nous avions fait connaissance lors d’une soirée, depuis qu’elle avait découvert notre secret et juré de garder le silence dessus. Mon amie…mais pas celle de Liam. Il était devenu jaloux de la relation épistolaire que nous partagions, craignant de façon irrationnelle qu’elle ne nous éloigne l’un de l’autre. Impossible, évidemment, j’aimais trop mon frère pour cela, mais la peur n’avait jamais vraiment quitté mon frère. Il s’était efforcé d’accepter tant bien que mal cependant, pour ne pas me blesser. Mais…

Je rangeai plume et encrier, roulai les quelques feuilles de parchemin que je venais d’achever et les glissai dans ma sacoche, en compagnie des précédentes, que Liam n’avait pas encore eu l’occasion de lire. Ses retours étaient toujours irréguliers. Je me levai, quittai mon dortoir, puis traversai la salle commune, paisible à cette heure. Nul doute que mes camarades avaient dû profiter des premiers rayons de soleil de l’année pour aller faire un tour dans le parc ou se défouler sur le terrain de Quidditch. Je n’y avais pas le cœur aujourd’hui. Quelque chose me tracassait. Svetlana. Il s’était passé quelque chose avec elle, mais j’ignorais quoi. Liam ne me l’avait pas dit, jouant l’innocent, mais je le connaissais trop pour ne pas savoir qu’il se trouvait derrière le brutal changement d’attitude de la Serdaigle à mon égard. Jusqu’à présent, nous nous évitions avec soin, moi parce que je ne voulais pas qu’elle comprenne la vérité à mon sujet, que j’étais Nicholas et non pas Liam ; elle parce qu’elle ne s’entendait pas avec Liam et qu’elle préférait ne rien avoir à faire avec lui. Statu quo qui me convenait, sans pour autant m’ôter un goût amer de trahison. Six ans que je lui mentais. Six ans que je lui faisais croire que j’étudiais chez moi tandis que Liam évoluait à Poudlard. Je commençais à me dire qu’il fallait lui avouer la vérité, lorsque son comportement avait soudain évolué vers une franche hostilité. Pourquoi… ? Ce ne pouvait être que Liam, mais il avait refusé de me dire quoi que ce soit.

J’avançai au hasard dans les couloirs, perdu dans mes pensées. Un courant d’air froid me saisit soudain. Sans m’en rendre compte, je m’étais approché de la volière. Pris d’une impulsion subite, j’en montai rapidement les marches, atteignant le repaire des hiboux du château. Le mien ne tarda pas à m’apercevoir et vint se percher sur mon bras. Je n’avais rien pour lui, ni lettre ni friandise, mais il accepta volontiers mes caresses. Un bruit de pas se fit entendre dans mon dos. Mon hibou décolla, rejoignit rapidement son perchoir tandis que je me tournai pour voir qui arrivait. Elle. Svetlana. Elle se figea en m’apercevant, arborant son air de reine de glace qu’elle avait pourtant quitté en sortant de l’infirmerie. Il m’était visiblement destiné… « Par Merlin, Liam, qu’as-tu fait ? » pensai-je. Mais bien sûr, nulle réponse ne me parvint.

Nous restâmes face à face un instant ; je cherchais quelque chose à dire mais rien ne me venait. Dur de choisir ses mots quand on ignorait tout de la situation… Cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Qu’avait pu dire Liam pour déclencher une telle colère, une telle hostilité ? L’avait-il insultée ? Blessée ? Elle quittait à peine l’infirmerie… Pourquoi mon frère avait-il agi de cette façon ? Je baissai les yeux vers la lettre qu’elle tenait dans sa main, sans parvenir à voir le nom du destinataire. Mais Svetlana parut changer d’avis, se décidant à ne pas envoyer sa missive et la rangeant dans sa poche. Elle me fuyait, c’était évident… Elle tournait déjà les talons, prête à s’engouffrer dans la volée de marches qui ramenait vers la chaleur du château. Incapable de rester sans rien faire, de la voir partir ainsi sans réagir, je l’interpellai vivement :

–C’est à mon frère que tu écrivais ? Nicholas sera heureux d’avoir de tes nouvelles…

Les mots s’envolèrent avec l’intonation de Liam, légèrement ironique, sarcastique. Je me détestai à l’instant même où je les prononçai. Mais il fallait que je lui parle, que j’essaie de comprendre ce qui s’était passé.
avatar
Liam N. Svendsen

Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 27
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Svetlana Mikhaïlov le Jeu 21 Nov - 15:19

hj : Pas de soucis, j'ai moi-même été débordée :O

J’aurais préféré qu’il se taise. Entendre à nouveau sa voix me rappelle ses insultes. C’est Nicholas qui aurait dû être à sa place, pas ce somber crétin.  
Toi ou Toi ?


Svetlana était décidée à partir sans un mot, préférant garder le silence devant cette personne qu’elle commençait réellement à détester au plus profond de son cœur. Les mots qu’il avait prononcé, sombres et cruels étaient gravés dans sa mémoire. C’était dit, on ne pouvait revenir en arrière. A vrai dire, Lana ne l’avait jamais apprécié par rapport à son frère. D’un côté, c’était troublant de le voir, de le croiser dans les couloirs. A chaque fois, la russe avait l’envie de le rejoindre pour parler de tout et de rien, pour enfin revoir cette personne avec qui elle échangeait de nombreuses lettres. Mais ce n’était que Liam. Son pied allait amorcer la descente de l’escalier quand la voix de Liam retentit, stoppant derechef son avancée. « C’est à mon frère que tu écrivais ? Nicholas sera heureux d’avoir de tes nouvelles. » Svetlana détestait cette voix aux accents sarcastiques et ironique, des intonations qu’elle ne connaissait que trop bien. D’ailleurs, elle en était adepte il fut un temps, avant … tout cela. Trop fatigant. Trop épuisant.

Le dos de Svetlana reste fermement tourné vers Liam. Il n’y a que son visage qui se tourne sur le côté, lui présentant son profil. On pouvait voir qu’elle avait récupéré quelques couleurs et un peu de poids, moins de froideur et ses traits étaient plus expressifs. D’ailleurs, à cet instant, même si le Gryffondor ne pouvait voir que son profil, il pouvait nettement contempler sa colère encore contenue, criant sourdement dans son esprit, ne demandant qu’à exploser. Mais elle reste immobile, telle une statue de marbre, se contentant de la fixer comme s’il n’était qu’un abject personnage. Ses lèvres sont pincées et ses sourcils légèrement froncés. Il osait lui adresser la parole alors qu’elle lui faisait l’honneur de l’ignorer après ses insultes … « Je ne crois pas que cela te concerne. » Ses paroles sifflent légèrement, comme si elle se retenait de déverser un flot d’insulte à son visage. Trop ressemblant. Mais elle sait. Elle sait que ce ne peut être que Liam et pas Nicholas. « Chercherais-tu à en connaitre le contenu ? Aurais-tu peur de mes aveux concernant … tes si douces paroles ? » Sa voix traine un peu et mêle la rancœur à l’ironie. Auparavant, elle n’aurait rien montré, se contentant de la simple ironie de sa voix. Le regard qu’elle lui offrait était brillant, une étincelle se mouvait avec violence dans ses iris d’un gris de Payne.

Finalement, elle abandonne le profil pour lui faire entièrement face. « Tu n’as pas de soucis à te faire. Je ne suis pas aussi cruelle que toi. J’apprécie tellement Nicholas que jamais je ne pourrais casser votre fraternité. Je n’ai jamais parlé de toi dans mes lettres, et je ne le ferai jamais. Ce serait … t’accorder bien trop d’importance. » Svetlana joue la carte de la sincérité parce qu’elle préfère être ainsi désormais que de cacher ce qu’elle est. Svetlana, elle seule.

made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 28
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Liam N. Svendsen le Ven 27 Déc - 19:25

[HRP: Il faut vraiment que j'essaie d'être plus régulière ^^" encore toutes mes excuses pour le délai, j'espère que ça te conviendra!]

Je ne quittai pas Lana du regard, espérant que les quelques mots que j’avais prononcés suffiraient à la retenir. Je me tenais toujours de l’autre côté de la volière. Autour, les oiseaux ne cessaient de s’agiter, battant des ailes ou hululant. Nous les dérangions dans leur sommeil diurne. Tant pis. Il fallait que Svetlana reste, qu’elle ne me tourne pas le dos… Si seulement Liam avait accepté de me dire de quoi il retournait ! J’étais contraint de marcher sur des œufs pour ne pas me trahir, de montrer que j’ignorais tout de ce qu’il se passait. En même temps, si Lana se doutait de quelque chose…ne serait-ce pas plus mal pour nous deux ? Cela mettrait un terme à six années de mensonge. Mais je n’avais pas le droit. Dorcas était déjà au courant, je ne pouvais prendre le risque de mettre quelqu’un d’autre dans la confidence même si j’en mourais d’envie. Mais Lana… Elle aussi aurait eu le droit de savoir. Et voilà que Liam venait tout compliquer ! Il avait perdu une belle occasion de tenir sa langue. J’adorais mon frère mais je lui en voulais aussi pour son attitude exclusive. Il aurait pourtant dû savoir que mon amour pour lui ne faiblirait jamais.

Svetlana ne se retourna pas quand je l’interpellai mais au moins interrompit-elle son trajet vers les escaliers. Son visage se tourna légèrement vers moi ; elle me présentait son profil, et je ne pus m’empêcher d’admirer son attitude altière digne, vraiment, d’une reine. Elle n’avait pourtant pas récupéré toute sa santé ; c’était d’autant plus mesquin et cruel de la part de Liam de s’en prendre à elle dans ces circonstances. Sa colère était également visible ; tout dans son attitude et son regard témoignait du dégoût qu’elle éprouvait envers moi. Liam ne s’en était sans doute pas pris à elle physiquement mais les paroles qu’il lui avait dites avaient dû être terribles. Elle finit par prendre la parole d’une voix pleine de haine contenue, comme si elle se retenait encore de déverser sa colère sur moi. Elle pourrait le faire, je ne lui en voudrais pas. Au fond, Liam et moi étions aussi coupables l’un que l’autre dans cette histoire.

Non, je ne cherchais pas vraiment à connaître le contenu de sa lettre, juste à la retenir. La rancœur de sa voix m’était parfaitement perceptible, de même que l’éclat farouche dans ses yeux, et cela me serra le cœur. Lana, si tu savais à quel point je suis désolé… Je fis un pas dans sa direction. Je n’eus pas le temps de lui répondre qu’elle enchaînait déjà.

« Tu n’as pas de soucis à te faire. Je ne suis pas aussi cruelle que toi. J’apprécie tellement Nicholas que jamais je ne pourrais casser votre fraternité. Je n’ai jamais parlé de toi dans mes lettres, et je ne le ferai jamais. Ce serait … t’accorder bien trop d’importance. »

Ses paroles m’atteignirent profondément. Moi aussi, je tenais énormément à elle et avoir ainsi une preuve de notre amitié, de son amitié dont je n’étais pas digne, me toucha vraiment. C’était plus que gentil de sa part de vouloir me taire ce qu’il s’était passé, d’éviter ainsi une éventuelle dispute entre Liam et moi, alors qu’elle était parfaitement en droit de se plaindre. Prends-en de la graine, pensai-je à l’intention de mon frère. J’espère que tu regrettes.

Je fis un pas de plus vers la Serdaigle, assez lentement cependant pour ne pas la faire fuir davantage.

—Non, je ne crains pas tes aveux même si c’est vraiment gentil de ta part de ne pas en parler à Nick, fis-je.

Elle se montrait franche avec moi ; comment l’être moi aussi tout en restant celui que je jouais ?

Lui aussi t’apprécie énormément, ajoutai-je, et c’est un de mes plus grands regrets. Il tient beaucoup à votre amitié, alors que j’aurais préféré que vous ne vous rencontriez jamais.

Mon ton s’était fait plus dur sur cette dernière phrase, manifestant la rancœur de Liam à notre égard, contrebalançant la note plus douce que j’avais glissée au début avant de m’en rendre compte. Il n’acceptait pas cette amitié d’enfance qui persistait malgré tous les obstacles.
avatar
Liam N. Svendsen

Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 27
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Svetlana Mikhaïlov le Lun 30 Déc - 19:06

hj : Tant que tu ne m’oublies pas <3

J’aurais préféré qu’il se taise. Entendre à nouveau sa voix me rappelle ses insultes. C’est Nicholas qui aurait dû être à sa place, pas ce somber crétin.  
Toi ou Toi ?


Un froncement de sourcil fit apparaitre quelques rides d’expression sur son front lorsque Liam fit un pas dans sa direction. Que cherchait-il à faire ? Par instinct, Svetlana faillit faire un pas en arrière. Ses mots lui faisaient assez mal, elle n’avait pas besoin d’un coup pour la renvoyait à l’infirmerie. Elle ne voulait pas y retourner avant un long moment. « Non, je ne crains pas tes aveux même si c’est vraiment gentil de ta part de ne pas en parler à Nick. . » Il lui disait qu’elle était gentille … cette fois-ci ses sourcils se haussèrent en une expression de stupéfaction. « Lui aussi t’apprécie énormément et c’est un de mes plus grands regrets. Il tient beaucoup à votre amitié, alors que j’aurais préféré que vous ne vous rencontriez jamais. . » Un rire amer réussit à franchir ses lèvres. Evidemment ! Comment en aurait-il pu être autrement ?

Croisant les bras sous sa poitrine, Lana releva le menton, adoptant une posture hautaine et le regard y exprimant un intense mépris. « J’ai presque cru un instant que tu n’étais pas aussi cruel que je le pensais. Je t’aurais presque pardonné tes mots sur mes parents. » Nouveau rire sans un seul sourire, sans aucune trace d’humour. . « Tu vois … on n’a pas tout ce qu’on veut dans la vie. » Ce fut un son tour d’approcher d’un pas. . « Tu regrettes notre rencontre … hélas tu n’y peux rien. On ne peut changer le passé. » Elle prend un ton léger et pourtant un grondement résonne dans sa poitrine, dangereusement. Nouveau pas. « Et … tu auras beau faire n’importe quoi, m’insulter, insulter la mémoire de mes parents, me briser, tout ce que tu voudras … Ca ne s’arrêtera pas. » Le ton avait monté, les mots furent Presque sifflés tant elle serrait les dents et son doigt accusateur martelait sa poitrine.

Lana amorça un mouvement pour faire demi-tour, puis, prise d’une envie soudaine, sa main tremblante se leva et gifla violemment la joue de Liam. Aussitôt, elle sentit en elle une bouffée d’air frais, cette sensation d’avoir accompli quelque chose qu’elle gardait depuis longtemps enfouie. « Ca fait longtemps que ca me démange. »Elle avait changé depuis l’attaque, et maintenant elle venait de le lui prouver. Intense soulagement, tellement qu’un sourire vint étirer ses lèvres.
made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 28
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Liam N. Svendsen le Sam 22 Fév - 18:36

Dès que je fis un pas dans sa direction, je perçus la soudaine inquiétude de Lana. Que pensait-elle ? Que craignait-elle, surtout ? Que je la frappe ? Que je la menace ? Je m’arrêtai aussitôt. Que s’était-il passé pour que je…pour que Liam lui fasse aussi peur ? Mon frère oserait-il lever la main sur elle ? J’espérais que non, je n’y croyais pas. Il pouvait être mesquin, railleur, méchant quand il le voulait…mais dans ses paroles (c’était déjà bien assez !) et non dans ses gestes. À moins qu’il ne se laisse entraîner par ses amis de Serpentard ? Il faudrait que je prête davantage attention à leur attitude envers moi… Mais ce n’était pas le moment d’y penser.

Lana montra sa stupéfaction lorsque je la remerciai, mais parut beaucoup moins apprécier mes paroles suivantes. Évidemment, de la part de Liam, cela ressemblait à une méchanceté de plus, alors que je n’avais voulu que souligner notre amitié. Aïe. Je ne tenais pas à envenimer les choses entre Liam et elle, au contraire. Je détestais les voir s’affronter ainsi, surtout quand je me trouvais à l’origine de leurs conflits. Ce qui était pratiquement toujours le cas.

Nos yeux se croisèrent ; mon gris-bleu se heurta à la dureté et au mépris de son gris. Son regard me blessa mais je n’en montrai rien. Il ne m’était pas destiné, c’était Liam qu’elle voyait…et j’avais rarement davantage détesté le double rôle auquel nous obligeait notre vie. Le rire de Lana me faisait mal au cœur, autant que ses paroles. Ainsi, mon frère s’en était pris à ses parents. C’était odieux de sa part. Il avait vraiment parlé pour faire mal, pour blesser. Pour détruire. Et, si j’avais souvent tendance à excuser son comportement (de nous deux, ce n’était pas lui qui avait l’existence la plus facile et je savais à quel point il était attaché à moi), cette fois, ça ne passerait pas. Il ne pouvait pas tout se permettre, et surtout pas de blesser les personnes auxquelles je tenais le plus.

Tout en continuant de parler, Lana fit à son tour un pas vers moi. Je restai silencieux, incapable de trouver de quoi lui répondre. Un sourire triste me vint lorsqu’elle évoqua le fait qu’on ne pouvait changer le passé. Hélas. Je le savais plus que quiconque. Si cela avait été dans mes moyens, je l’aurais déjà fait, quels qu’aient été les risques. Liam ne serait pas mort. Et tout irait pour le mieux… Je tâchai de me ressaisir, de repousser les images de ce jour fatal.

—Dommage que ce soit impossible, glissai-je.

La voix glaciale de Svetlana continuait de résonner à mes oreilles, tandis que son doigt s’enfonçait dans ma poitrine. Je ne bougeai toujours pas, cherchant désespérément un moyen d’apaiser la situation.

Alors qu’elle se détournait et que je cherchais encore quoi lui dire, elle se retourna brutalement vers moi. La gifle qu’elle m’assena résonna dans toute la volière, laissant une marque brûlante sur ma joue. J’y portai la main dans un geste lent, sous le choc. Nul doute que j’avais la main de la jeune fille imprimée sur la joue.

— Je la méritais, fis-je simplement.

Inutile d’ajouter que cela se voyait qu’elle en avait envie. J’étais aux premières loges pour apprécier la force du coup. Mais ça n’allait pas du tout, il fallait éviter que les choses s’aggravent encore Lana et nous. Je pris une inspiration:

— Svetlana...je suis désolé pour ce que je t'ai dit. Je n'aurais pas dû te parler ainsi.

Cela ne ressemblait peut-être pas à Liam de s'excuser pour ce qu'il avait dit mais tant pis.
avatar
Liam N. Svendsen

Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 27
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Svetlana Mikhaïlov le Sam 10 Mai - 18:18

Réponse très tardive et un peu pourrie :/ Mille excuses

J’aurais préféré qu’il se taise. Entendre à nouveau sa voix me rappelle ses insultes. C’est Nicholas qui aurait dû être à sa place, pas ce somber crétin.  
Toi ou Toi ?


Il ne disait rien. Il ne répondait pas comme d’habitude. C’était consternant. Avait-il des regrets des remords ? Elle en doutait, mais il ne réagissait pas. Liam aurait craché son venin avec un plaisir inéluctable, un véritable poison. Et pourtant, Lana ne pouvait se départir de son sourire victorieux, elle ne pouvait s’empêcher de relever le menton, fièrement. Attitude hautaine ? Peut-être. Altière ? Certainement ! Fière ? Evidemment. « Je la méritais ! . »  Les soudaines paroles de Liam la font redescendre de son petit nuage de satisfaction. Méritait ! Il la méritait… bien sûr que oui mais le fait qu’il l’admette était… sidérant. Si bien que ses lèvres s’entrouvrir dans une expression béate, le regard brillant de surprise et d’incompréhension.

Il ne lui laissa pas le temps de répondre. Maintenant, il disait être désolé. Cette fois-ci, ses sourcils se froncèrent. Non, ce n’était pas son genre d’être ainsi. Sans être un cruel personnage, Liam avait sa fierté et il ne se serait certainement pas rabaissé de la sorte, surtout pas devant elle. Il l’aurait fait pour Nick… non. Comment ? Il n’était pas au courant. C’était insensé ! Il n’était pas comme d’habitude. « Et… qu’est-ce que tu m’as dit ? » Un doute s’était installé et elle avait besoin de savoir. Au fond de sa poche, il y avait toujours la lettre. Sans quitter le gryffondor des yeux, Svetalana sortit l’enveloppe et la fit tourner lentement entre ses doigts. Elle avait l’impression que ce n’était pas lui ! Que c’était…

Son regard acier embrase la volière à la recherche de son compagnon. Elle le trouve. Il semble comprendre ses intentions et revient donc se poser près d’elle, sur un rebord de pierre. Lana ne lui accroche pas de suite la lettre destinée à Nicholas. Elle attend ! « Ce n’est pas ton genre de t’excuser. La fierté… » … Encore quelques mots. Pour enfoncer le clou. Elle observait ses réactions, prête à réagir à ses premières expressions. « Tu m’as appelée Svetlana… Pas Mikhaïlov. »
made by pandora.
avatar
Svetlana Mikhaïlov
    La Reine des Glaces

Messages : 242
Date d'inscription : 30/08/2011
Age : 28
Localisation : Tout près de toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Liam N. Svendsen le Dim 1 Juin - 18:38

La conversation m’échappait de plus en plus. Merlin, pourquoi avait-il fallu que je tombe précisément sur Svetlana en allant à la volière ? Pourquoi mon frère avait-il soudain décidé de s’en prendre à elle ? D’ordinaire, ma stratégie d’évitement fonctionnait plutôt bien et je parvenais sans trop de mal à ne pas la croiser dans les couloirs. Le fait que nous n’étions pas dans la même maison, ni dans la même année me facilitait également les choses. Mais à présent… Face à elle, il m’était bien plus difficile de jouer mon rôle, c’était une amie chère et cela me faisait mal de la tromper ainsi, de lui faire croire que j’étais mon frère…je ne voulais pas la blesser plus qu’elle l’avait déjà été. Liam aurait sans doute davantage réagi à ses propos, répondu avec ironie, railleur…mais je ne m’en sentais pas capable. Une autre de nos différences à lui et moi : il savait toujours agir au mieux pour nous protéger tous les deux, alors que j’hésitais lorsque j’étais trop impliqué émotionnellement, comme maintenant avec Svetlana…

Ma réponse à la gifle, alors que la Serdaigle se rengorgeait, visiblement fière d’elle, eut l’effet d’une douche froide. La joue me chauffait encore ; elle n’y était pas allée de main morte. La surprise marqua tous les traits de Svetlana. Sans doute ne s’attendait-elle pas à ce que « Liam » admette ses torts. Évidemment, il ne l’aurait pas fait face à elle. Mes excuses accentuèrent encore sa surprise. Bravo, Nick, c’était bien la meilleure façon de te fourrer dans les ennuis ! Avec n’importe qui d’autre, je m’en serais sorti avec une pirouette mais face à elle… J’en vins presque à souhaiter mentalement que Liam vienne prendre ma place ; lui saurait nous tirer de cette impasse. Mais cela impliquerait de faire du mal à Lana et je m’y refusais. Merlin, Merlin… La seule solution qu’il me restait était de prétendre me rappeler l’amitié entre elle et moi et l’invoquer comme prétexte pour mes excuses.

Les sourcils froncés, Lana me demanda ce que je lui avais dit. Hors de question de le lui répéter ; je me contentai d’un haussement d’épaule, accompagné d’un léger sourire méprisant, comme si Liam s’était excusé presque malgré lui. Je la vis sortir de sa poche la lettre qu’elle me destinait. Si elle l’accrochait maintenant à la patte du hibou… l’animal n’hésiterait pas longtemps avant de venir se percher directement sur mon bras, sans doute toujours surpris que sa maîtresse l’emploie pour un si petit trajet, comme elle le faisait depuis des années… Son hibou la rejoignit. Extérieurement, je faisais comme si de rien n’était, comme si je contrôlais tout. Au pire, si elle tentait d’envoyer la lettre devant moi, je n’aurais qu’à la lui prendre des mains ou lancer un sortilège d’attraction. Goujaterie supplémentaire de Liam, qui me sauverait la mise… Elle me dit que ce n’était pas mon genre de s’excuser.

— Hé, il peut y avoir une première à tout ! Nick m’en voudrait si je te faisais pleurer…

Peut mieux faire. Sa dernière phrase me prit au dépourvu. Ou comment me trahir de la manière la plus stupide qui soit. Je ne pus m’empêcher de me mordre la lèvre en entendant ses derniers mots puis m’efforçai de dissimuler toute manifestation de surprise. Trop tard, sans doute, son regard ne me quittait pas, elle avait dû voir… Elle devait se demander ce qui clochait chez moi depuis tout à l’heure.

— C’est du pareil au même, nom, prénom, ça ne change pas qui tu es, Mikhaïlov…


Piètre rattrapage, une fois encore. Peut-être parce que je me sentais mal, ainsi face à elle. Peut-être parce que j’en avais assez de cette comédie permanente et que j’espérais au fond de moi qu’elle finirait par découvrir la vérité. Je secouai la tête sans vraiment m’en rendre compte. Je ne pouvais pas lui dire ce qu’il en était vraiment…
avatar
Liam N. Svendsen

Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 27
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toi ou toi ? [pv Liam]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum