Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Aller en bas

Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Elena K Rosenbach le Jeu 9 Jan - 2:55

Nom : Rosenbach
Prénom : Elena Kimberley
Surnom :El, Ely, Lena, Nana, ...  enfin, on ne choisit pas ses surnoms, si ?
Âge : 16ans
Date & Lieu de naissance : 20 mars 1961, Maidencombe.
Sexualité : Hétérosexuelle
Sang : Mêlé
Année de Scolarité : Sixième
Baguette : 24cm, en Bois de Rose avec un Crin de Licorne
Patronus : Cheval (pur sang)
Avatar : Georgie Henley


Pour en savoir plus

Spoiler:

» Quelle est la première chose que tu fais en te levant le matin ? J'essais de me persuader que c'est une belle journée pour vire, ou qu'il est tant de me lever...
» Si je te dis que je n’aime pas le quidditch tu réponds quoi ? Tu sais, il existe aussi des moldus qui n'aiment pas le football... je ne sais pas si ça te réconforte, mais tu n'es pas le seul dans ce cas ...
» Entre tes parents et toi c’est l’amour fou ? Tant que je leur sers un joli sourire et que je fais ce qu'ils me demandent, oui on peut dire ça, après la réciproque … Enfin bon, ils restent mes parents !
» La crise d’adolescence, elle est passée chez toi ou pas ? Tu l’as eu au moins ? Et sinon, c’était comment ? Eum... La cri.. la quoi ? Connais pas … Bon d'accord, on y passe tous de toute façon. Pour ma part, c'était.. silencieux ? Vous savez, mon répertoire d'insulte intérieur est très étendu. Je suis passée mettre dans l'art d'insulter en silence !
» Tu te considères comme un(e) rebelle ? Ou un enfant sage ? J'aimerais bien dire rebelle, j'espère qu'un jour je pourrais le dire, mais pour l'instant, je suis définitivement une enfant sage.
» Ton âme sœur, il est comment dans tes rêves ? Mon âme sœur, c'est juste quelqu'un qui a la force de se battre pour ses convictions et la gentillesse de me prêter un peu de cette force pour m'aider à avancer. En gros, je rêve au Prince Charmant … C'est beau, les rêves !





"Fait de ta vie une histoire qui mérite d'être contée"


Votre histoire avant Poudlard

Raconter l'histoire de votre personnage avant son entré à Poudlard.
20 mars 1961, le jour d'une naissance. Le jour d'un accomplissement, des années de réflexions et d'attention, qui enfin, lui donnaient ce dont il avait toujours rêvé. Andrew Edgard Rosenbach était désormais le père d'un enfant d'un sang presque pur ! Plus qu'une génération, celle qu'engendrerai le nouveau né, et sa famille entrerait enfin dans le cercle très fermée des Sang pur ! Tant d'années, tant d'hommes et de femmes avaient donné naissance, éduqué, pour qu'un jour enfin vienne la récompense ! Et il en verrait l'accomplissement !
« C'est une petite fille ».

Déception. Elle n'était pas celui qu'il aurait voulu qu'elle soit, mais d'un autre côté, il pourrait en faire un modèle, lui trouver un bon mariage... Monsieur Rosenbach eu un sourire satisfait. Finalement, commencer par une fille était peut-être une bonne chose, sa femme avait encore le temps de lui offrir un fils.

« Elena Kimberley Rosenbach » Enonça-t-il, sans même un coup d’œil à sa femme. De toute façon elle n'avait pas son mot à dire. 




21 juin 1967, le Solstice d'Eté. La tradition voulait que tous les ans à cette date, le manoir Rosenbach accueille une grande soirée mondaine. Y étaient conviés les familles de Sang Mêlé qui aspiraient à la purification de leur sang (mais seulement ceux qui étaient presque pur, pas question d'inviter un arrière petit-fils de moldu!) et bien sûr, tout Sang Pur qui souhaitait venir était royalement reçu.  
C'était la première fois qu'Elena était autorisée à y assister, ou plutôt, c'était la première fois que son père l'estimait apte à y être montrée. La gouvernante lui avait fait passer une jolie robe bleue et argent, qui mettait en valeur ses yeux d'enfants, un sort avait légèrement marqué ses cils et un petit diadème d'argent retenait ses cheveux savamment bouclés. La petite était ravie, quelle enfant ne rêve pas d'être une princesse ? Aucunes, sauf celles qui savent à quoi s'attendre. Elle était apparue à la soirée, donnant la main à sa mère, elle même au bras de son père et le ballet des présentations avait commencé. 

« Elle tient de sa mère ! » « Quelle belle enfant»  « Est-elle déjà promise ? »  « D'après ce que vous me dites, elle conviendrait à mon fils  »
Et son père de répliquer que « Oui et elle sera mère de Sang Pur ! Le sien est si proche de la pureté que la prochaine génération le sera ! »

Pour être tout à fait honnête, Elena ne comprenait pas vraiment la conversation, et encore moins les enjeux de celles-ci. Elle qui, lisant des livres de contes, rêvait au Prince Charmant n'était pas au bout de ses surprises.  
Quoi qu'il en soit, les solstices suivants furent du même goût. Elena était le bon placement que son père devait absolument réussir. Surtout que sa femme ne lui avait toujours pas donné le fils qu'il voulait tant. 



8 février 1969, un jour pareil aux autres. Comme tous les matins depuis ses trois ans, Elena avait court de bienséance avec sa gouvernante, auparavant, elle avait suivi un cours de diction et l'heure d'après, elle apprendrait le latin. L'après midi, elle suivrait son cours d'histoire du monde magique (durant lequel elle apprendrait aussi à quel point les moldus et leurs "partisans" était inférieurs aux Sang Pur et à quel point ses derniers devaient être respectés. Tout ceci prouvé par a+b grâce à l'histoire sorcière, bien sûr!) avant de terminer sa journée par une heure de danse classique.
C'était Monsieur Rosenbach lui-même qui supervisait l'emploi du temps de la petite fille. Au début, il n'avait pas été pour la danse classique. Une tradition moldu ? Et puis quoi encore ?! Mais sa femme lui avait expliqué que sa fille y gagnerait un maintient parfait et surtout une grande grâce, qui transparaîtrait dans sa façon de manier la baguette. Alors, il avait dit oui, soudain emballé par cet « art d'ailleurs ». Il ne pouvait vraiment pas utiliser le terme de « moldu » pour quelque chose qui se passait sous son toit !



12 juin 1971, une attente. Bien que cela soit contraire à son éducation, Elena Kimberley Rosenbach trépignait. Non, elle n'était pas en colère contre ses parents, comment aurait-elle pu l'être ? Ne lui donnaient-ils pas tout pour qu'elle puisse réussir dans la vie ? Même un mariage !
Non, ce qui rendait la petite fille si impatiente, c'était l'arrivée imminente, ou presque, d'une lettre de la célèbre école de magie Poudlard. Elle allait pouvoir apprendre, découvrir le monde magique, rencontrer de nouvelles personnes et surtout, elle allait pouvoir faire honneur à sa famille ! La jeune anglaise en était toute excitée ! Elle avait tant étudié la célèbre école qu'elle avait l'impression de déjà l'avoir visité, en rêve, certainement.
Ce qui la rendait la plus impatiente, c'était de savoir dans quelle maison elle serait envoyée par le fameux Choixpeau magique... Toutes lui plaisaient, mais son père voulait qu'elle aille à Serpentard, pour montrer que sa famille était d'un très bon sang, presque pur ! Elle ne voulait pas le décevoir alors peut-être qu'elle demanderait au Choixpeau de l'y envoyer … Elle verrait ce qu'il lui dirait. D'après sa mère, Serdaigle était aussi une maison très bien pour une future épouse. Elle devait éviter Gryffondor, parce que sa belle-famille penserait qu'elle n'était pas capable de se taire et d'obéir, comme une bonne épouse doit le faire. Mais ce qu'elle avait lu de la maison des rouge et or lui avait semblé si sympathique … Et les Poufsouffles, ils semblaient si gentils et sûrs !
Elle ne savait plus ce qu'elle voulait ou ce qu'elle devait … Mais de toute façon ce n'était pas à elle de décider et d'après les livres, le Choixpeau savait ce qu'il faisait.



1 septembre 1971, le grand départ. Il était temps pour la petite Elena de quitter l'enfance, elle était désormais une jeune fille. Une jeune fille exposée aux regards des plus grandes familles, mais aussi des plus petites. Avant de transplaner sur le quai 9 ¾, son père lui avait encore une fois répété la liste des noms à éviter et celle de ceux à courtiser. Elle devait faire bonne impression, dès maintenant. Être polie, être courtoise, être jolie, être élégante. Dans l'être et dans le paraître. Elena avait acquiescé, son père donnait toujours des conseils qu'il était bon de suivre. C'était pour ça qu'il était un bon père, parce qu'il savait ce qui était bien pour elle !



Votre histoire après Poudlard

Être polie, être courtoise, être jolie, être élégante. Plaire aux Sang Pur, en somme. Elena savait bien que c'était ce qu'elle devait faire, mais à par ceux qu'elle avait déjà rencontrés, ou ceux qui étaient en photo dans les magasines de sa mère, comment savoir qui était de sang noble ? Elle n'en avait pas la moindre idée et c'est pourquoi, dans le train et sur les barques, elle avait veillé à se montrer gentille avec tout le monde. Pas qu'elle eut réellement besoin de se forcer, la désormais élève de Poudlard n'avait qu'une envie : se faire des amis. Des qui plairaient à ses parents, de préférence, mais des jeunes de son âge avec lesquels elle pourrait grandir, sur lesquels elle pourrait compter. Garçon ou fille, grand ou petit, en avance ou non, elle s'en fichait. Tout ce qui importait à la petite fille, c'était que pour une fois, on s’intéresse à elle pour ce qu'elle était et pas pour qui elle était ou qui elle était supposée être : la future mère d'un sang pur. Parce que même si elle savait que c'était pour le mieux, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur, en se projetant déjà en tant que mère, alors qu'elle n'imaginait même pas encore avoir un amoureux auquel tenir la main.


9 septembre 1971, une lettre et quatre mots interdits. Elena jouait nerveusement avec sa plume en regardant les deux parchemins étalés devant elle. L'un était vierge, l'autre couvert d'une élégante écriture verte émeraude. Elle avait été rédigée par Kimberley Mary Rosenbach pour la plus grande partie et à vrai dire, ce n'était pas lui répondre qui inquiétait sa fille. Non, ce qui la faisait tellement hésiter, c'était les quelques mots laissés par son père en bas du parchemin.


J'espère que la maison des verts et argents te plaît et je me demande pourquoi tu ne nous à pas encore écrit pour nous annoncer la bonne nouvelle de ta répartition. Puisqu'elle est bonne n'est-ce pas ? Si tu es chez Serdaigle, je serais tout de même fière de ma fille. 
Ton père, Andrew Edgard Rosenbach

La brunette savait que pour son père, Serpentard n'était pas une option, qu'a la limite, Serdaigle était acceptable, mais que pour lui, ancien Serpent, les Poufsouffles étaient encore pire que les Lions, ce qui n'était pas peu dire.


Père, Mère, 
Je vais bien, le château est encore plus grand que ce que j'imaginais. C'est vraiment très impressionnant. Les cours sont très intéressants, nous avons apprit à faire léviter des objets, j'ai réussit au deuxième essai, le professeur m'a donné cinq points. J'aime beaucoup les potions et les sortilèges. 
J'ai croisé la plupart des élèves que vous m'aviez présentés pendant le Solstice et je les ai tous salués, comme vous me l'aviez demandé. Vous m'avez aussi demandé de faire de mon mieux en tant qu'élève de l'école Poudlard, c'est pour cela que je n'ai pas pu vous écrire avant et que je dois arrêter cette lettre ici. 
Je dois quand même vous dire que j'ai été envoyée dans la maison Poufsouffle, vous l'auriez appris de toute façon. Je suis désolée de vous décevoir, père et vous aussi, mère. 
Je vous embrasse et vous demande pardon. 
Elena.

Le lendemain, au petit déjeuner, elle avait reçu une beuglante.



21 décembre 1973, vacances au manoir. C'était sa troisième année, mais rien ne semblait avoir changé quand Elena rentrait chez ses parents pour les vacances. Même en cette période festive, la jeune fille devait travailler. Elle continuait ses cours, maintient, danse, bienséance, latin,... Mais pire que cela, son emploi du temps c'était alourdis depuis cette année en plus de l'arithmancie et des runes, qu'elle étudiait déjà au collège (elle n'avait pas eu le choix, sans quoi elle aurait choisi le soin aux créatures magiques, dans l'espoir d'approcher un jour une licorne... et tous les autres des veracrasses...), elle devait désormais étudier les arts magiques (les auteurs et musiciens, bien sûr, mais aussi la peinture mouvante et autres arts sorciers).
C'était comme ça depuis qu'elle était rentrée pour la première fois de Poudlard en première année, après que ces parents aient appris qu'elle était de la maison des Blaireaux. Elle ne s'en plaignait pas, ou très rarement et seulement à son chat siamois. Le reste du temps, elle se taisait et se contentait d'envier ses camarades de dortoirs qui rentraient de vacances des étoiles plein les yeux en racontant  leurs grâces matinées et leurs retrouvailles avec leurs amis et familles.


14 février 1975, St valentin et boules de neige. Contrairement à ses camarades et amies, Elena ne s'était jamais vraiment intéressée aux garçons. Déjà parce qu'elle devait se concentrer pour les études et aussi parce qu'on lui avait toujours appris qu'elle devait se préserver entièrement pour son futur mari. Ses parents étaient d'ailleurs apparemment en train de conclure des fiançailles avec une grande famille. La jeune fille n'était pas sûre de ce qu'elle devait en penser. Avec le temps, elle avait remarqué les façons un peu hautaines de la plupart des Sang Purs de « grande famille » et elle n'était pas sûre que passer sa vie avec un homme la regardant de haut était ce qu'elle voulait.

A vrai dire, c'était bien la première fois qu'elle prenait le temps de vraiment s'envisager en couple. C'était certainement à cause de ces angelots qui voletaient de ci de là depuis le matin et de ses amoureux qui déambulaient avec un sourire niais dans les couloirs. Elena n'y avait pas prêté plus d'attention que d'habitude, jusqu'au moment où, alors qu'elle marchait dans le parc pour aller regarder les licornes qui galopaient aux abords de la forêt interdites, elle les vit. La jeune fille ne les connaissaient pas, mais d'après leurs écharpes, le garçon était de Gryffondor et la fille de Serdaigle. Il ne l'embrassait pas en essayant en même temps de lui mettre une main aux fesses et l'autre aux seins, comme elle en avait déjà vu faire. Non, loin de là. Il l'embrassait avec douceur, se reculant parfois pour la regarder et lui sourire, pour lui glisser quelques mots. Et la lueur qui brillait dans ses yeux à elle était éclatante. Soudain, il s'était écarté et lui avait lancé un peu de neige dans le dos, s'en était suivi une bagarre acharnée, qui les avait laissés essoufflés tellement ils riaient. Elena n'avait pas pu s'empêcher des les regarder, une chaleur tellement rassurante se dégageait d'eux.
Ce fut la première fois qu'Elena vit réellement l'amour et elle n'eut alors qu'une envie : le connaître. Elle qui ne s'était encore jamais vraiment prise de l'idée de sortir avec quelqu'un, ou même d'aller boire une bière au beurre à deux, eut soudain envie de vivre l'amour. Mais cela lui était interdit, formellement, par son père.  La première pierre de sa révolte venait d'être posée.

Aux vacances suivantes, elle avait refusé de retourner au manoir, et quand l'été arriva, bien que présente au manoir ce jour là, elle refusa de se présenter au solstice. On voulut l'y obliger, elle fit semblant d'être malade, préférant vomir toute l'après midi, plutôt que d'assister encore à ses réunions hypocrites. Ce n'était pas encore vraiment l'idée de différencier les sangs, qui la révoltait. Bien qu'elle ne comprenait pas l'opinion de ses parents, elle ne voyait pas encore le mal, trop aveuglée qu'elle était par son éducation.


20 mars 1976, anniversaire et dispute. C'était un samedi, il faisait d'ailleurs plutôt beau et la journée d'Elena n'aurait pas pu être meilleure. Ses amies et camarades de chambre l'avait réveillé tôt le matin en ensorcelant son réveil pour qu'il chante joyeux anniversaire. Après quoi, elles l'avaient poussée dans la salle de bain. Quand elle était sortie, ses cadeaux l'attendaient patiemment sur son lit. Après ce réveil en beauté, elles avaient passée le reste de la matinée et une bonne partie de l'après-midi à Pré-au-lard., entre le salon de thé et le marchand de friandises. Sans bien sûr oublier d'aller faire un peu de lèche vitrine, pour essayer de lui faire acheter (tant bien que mal) quelque chose qui ne soit pas noir, gris, blanc ou jaune.
La journée aurait pu être grandiose si en rentrant, elle n'avait pas trouvé sur son chemin deux élèves en train de violemment se disputer. Elle les savait pourtant amis, pour les avoir déjà vu fréquemment ensemble. C'est quand les insultes relatives au sang furent misent sur le tapis et que la jeune fille partie, rageuse et en pleurs, qu'Elena comprit à quel point toutes ces histoires de pureté étaient ridicules et dangereuse.
N'ayant jamais été vraiment confrontée qu'à l'opinion de ses parents (puisqu'elle n'avait pas eu l'occasion d'aborder le sujet à Poudlard) Elena n'avait pas envisagé ces choses autrement qu'en bien ou en normal. Mais ce jour là, voyant ce que la simple évocation d'un sang « impure » pouvait avoir comme impact sur de simples adolescents dans une école, elle prit la mesure de ce qui l'attendait. Elle forgea sa propre opinion, se demandant au passage comment elle avait pu passer à côté pendant si longtemps.

L'été suivant, elle s'était violemment opposée à son père lorsque celui-ci avait amené sur le tapis le sujet de la pureté des sangs et ses prochaines fiançailles avec un Sang Pur, qui anobliraient enfin leur famille. Heureusement pour elle, cela se passa aux alentours du 25 août. Elle fut punie et ne sorti de sa chambre que pour se rendre à la gare, le premier septembre à dix heure trente. Elle ne rentrant pas chez elle pour Noël et, les opinions de son père ne lui étant plus désormais d'aucune importance, elle arrêta de surveiller ses moindres fait et gestes. Même si seize ans de vie passées à faire attention ne se balayent pas en une semaine.
Petit à petit, elle se mit à sourire plus et même à rire parfois. Elle rendait service aux gens, plus encore qu'avant. Si l'une de ses camarades de dortoir se réveillait en retard, elle était sûre de trouver un petit pain sur sa table de chevet et si le hibou d'une autre était malade, elle trouvait toujours le moyen d'envoyer la lettre grâce à son propre messager.


Au final, de toutes les règles qu'on lui avait inculquées, (ne pas parler aux enfants de moldus, courtiser les Sang Purs, …) la seule qu'elle n'avait pas encore transgressée était celle qui lui disait de toujours prendre soin d'elle. Elle aimait ça, de toute façon, ça lui permettait d'être un peu plus sûre d'elle, même si personne ne la remarquait vraiment dans les couloirs.

 





Obéissante, Douce, Souriante, Trop gentille, Courageuse quand il faut


Physiquement, je suis...


Je suis … Cette fille pas trop moche mais pas magnifique non plus, qui passe assez inaperçu dans les couloirs de l'école. Vous ne m'aviez pas remarqué ? Je dirais que ce n'est pas très étonnant. Pas vraiment grande, je ne suis pas non plus une elfe ! Je haut de mon chapeau pointu doit atteindre le mètre quatre vingt dix … et le haut de ma tête … le mètre soixante. Côté poids, je ne me plains pas trop, je suis juste dans la fourchette du « poids idéal » alors à quoi bon ? Après tout, je n'ai pas appris à prendre soin de moi depuis toute petite pour que ça ne se voit pas maintenant. Et puis, j'ai la chance d'avoir les formes qu'il faut... enfin d'après ma mère et ses amies, je ne sais pas trop pourquoi elles parlent de ça, mais elles le font. 
Mais passons, j'ai des cheveux plutôt typiques, bruns pas trop foncés qui commence à ma grande satisfaction à être longs et qui sont (merci maman de m'avoir légué cette qualité) lisses et faciles à arranger. J'en fait tout bonnement ce que je veux et croyez moi, c'est un vrai bonheur.  Mon sourire est ... un tout petit peu différent : je possède les dents du bonheur, très très légèrement, la marque de fabrique des femmes Rosenbach, dit mon père.  Terminons par ce que je préfère chez moi : mes yeux. C'est sans doute la seule partie de mon corps que je n'ai jamais critiqué ! (Parce que oui, même mes cheveux j'en ai parfois marre. Bah quoi, je suis une adolescente, c'est normal que je n'aime pas mon apparence, lisez donc un peu de psychologie pour mère d'ado sorcière!)

Quoi, mes vêtements ? Je portes des jupes, bien sûr ! Et des robes, avec un joli col et des boutons à l'avant, j'adore. Ou des pantalons droits. Classique, mais toujours jolie ou élégante (Ça aussi, ça fait partie des choses qu'on m'apprend à la maison). J'aime porter un chemisier blanc, ou au moins uni avec. En tous cas, ma garde robe est sobre. La seule couleur qui « sort de l'ordinaire » c'est celle de ma maison ! J'ai un bon nombre d'accessoire de cette couleur et même quelques hauts.
J'aime avoir quelque chose dans mes cheveux, que ce soit des barrettes ou une pince, ...



Moralement, je suis...


Mon caractère ? Vous pourriez le deviner à travers mon code vestimentaire. Je suis là encore cette fille qu'on ne remarque pas ou qu'on croise sans penser à l'aborder. En effet, je suis d'une discrétion à toute épreuve, toujours silencieuse, avec un sourire distrait sur le visage. Mais n'oublions pas que mes cours de bienséances, qui se poursuivent à chaque vacances ont un léger effet sur moi. J'aurais toujours l'air plus froide aux rentrées et perdrait cette "bonne attitude" (dixit mon père) en quelques semaines. Banale, presque. C'est mon éducation qui veut ça.  Cependant, si par hasard vous en venez à me connaître un peu plus, et donc à craqueler ma carapace d’apparences, vous découvrirez que je suis une fille qui aime sourire (rire, c'est un peu plus difficile, je ne suis pas du genre à me faire remarquer, alors il est assez complexe de me faire rire assez fort pour que vous puissiez l'entendre!) et donner le sourire aux gens. Ce qui fait que j'ai une fâcheuse tendance à rendre service à tout le monde, quitte à me mettre dans le pétrin. Mais n'exagérons rien, je ne passerais pas outre le règlement, enfin je ne crois pas, en tous cas ce n'est encore jamais arrivé …
Je ne suis pas du genre à parler beaucoup, mais on dit souvent que je suis douée pour écouter. Mes amies disent que c'est mon habitude d'accepter les autres sans vouloir les changer qui me rend si accessible. Je pense que je n'ai juste pas le droit de porter un jugement alors que je ne suis pas moi même parfaite (à la grande déception de mes parents, mais jusque là, j'ai fait de mon mieux!)

Attention cependant, car si j'accepte toujours tout sans protester (ordres comme commentaires), j'ai bonne mémoire et même si je ne suis pas rancunière, un jour ou l'autre, le souvenir de trop va faire déborder la pensine !



Prénom ou Pseudo : NJ
Âge : 18ans
Expérience en rp : Trois ans, par intermittence
Tu as lu le règlement ? Yep
Code : Code validé by Liam
Double(s) compte(s) ? Nope
Comment as-tu connus le forum ? Google et Top-Site
Que penses-tu du forum ?D'après mon exploration première … j'aime beaucoup ! J'aime le header ! A propos des couleurs, personellement ce n'est pas ce que je préfère, mais comme ça ne gêne pas la lecture, ce n'est pas vraiment un problème.
Quelque chose à dire ?J'aime les Chocogrenouille, mais je suis une traumatisée des Dragées de Bertie Crochu...



Questionnaire de répartition

Spoiler:

» Alors que vous vous promenez dans un couloir sombre de l’école vous entendez des bruits de pas derrière vous et vous apercevez une ombre au fond du couloir. Que faîtes-vous ?

(b)Vous continuez à marcher tranquillement, le manque de sommeil vous fait vous imaginez des choses.

» Vous êtes en plein duel, quelle tactique allez vous utiliser pour battre votre adversaire ?

(a) Une tactique défensive. Vous vous protégez à l’aide de bouclier jusqu’à ce que la personne çe soit bien fatigué, vous passez ensuite à l’attaque.

» Dans 30 minutes va commencer le cour d’histoire de la magie, vous réalisez que vous avez complètement oublier de faire le devoir que le professeur à donné il y à 1 semaine. Que faire ?

(c)Vous attendez le dernier moment puis filer à l’infirmerie prétextant un mal de ventre. Il vous restera un peu de temps jusqu’au prochain cour d’histoire.


» Voldemort vous envoie une lettre et vous propose de rejoindre ses mangemorts. Comment réagissez-vous ?

(c)Stressé. Comment lui exprimer votre refus sans pour autant s’attirer ses foudres et sa rancœur.


Dernière édition par Elena K Rosenbach le Lun 13 Jan - 0:32, édité 14 fois
avatar
Elena K Rosenbach

Messages : 12
Date d'inscription : 09/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Liam N. Svendsen le Jeu 9 Jan - 3:47

Hop, voilà, c'est rectifié pour le code, tu avais enlevé les balises de clôture ^^

Bienvenuuuuuuue sur le forum, j'espère que tu t'y plairas ! Very Happy
avatar
Liam N. Svendsen

Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 27
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Elena K Rosenbach le Jeu 9 Jan - 14:29

Haha, comme tu peux as pu le constaté, je ne suis pas douée avec les codes, mais alors pas du tout !

Merci pour l'accueil ! Very Happy
avatar
Elena K Rosenbach

Messages : 12
Date d'inscription : 09/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Evan Rosier le Jeu 9 Jan - 15:26

Bienvenuuue parmi nous Very Happy

ça va être court mais je suis sur mon portable donc tu as de la chance en quelque sorte Razz
je lirai tout ça en rentrant chez moi mais ce sera dorcas qui viendra s'occuper de ta fiche

encore bienvenue :-)
avatar
Evan Rosier

Messages : 68
Date d'inscription : 10/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Remus Lupin le Jeu 9 Jan - 20:06

En voilà un personnage intéressant. J'aime beaucoup l'histoire de la famille, c'est drôlement original. Bienvenue sur le forum I love you
avatar
Remus Lupin
Resident werewolf


Messages : 233
Date d'inscription : 04/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Elena K Rosenbach le Jeu 9 Jan - 20:22

Merci les gars ! Et oui, j'aime les personnages torturés, c'est bien plus drôle, surtout quand il s'agit d'essayer de le faire comprendre des autres, mouhaha .. ! Smile
avatar
Elena K Rosenbach

Messages : 12
Date d'inscription : 09/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Lloyd U. Turpin le Jeu 9 Jan - 20:32

Bonjour ! Very Happy
Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de te connaître Smile
avatar
Lloyd U. Turpin
Attachant Boulet


Messages : 101
Date d'inscription : 18/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Andrew Green le Jeu 9 Jan - 21:02

Bonsoir & Bienvenue ! Very Happy
En espérant que tu te plaises bien ici ! Smile
avatar
Andrew Green

Messages : 29
Date d'inscription : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Le Choixpeau Magique le Jeu 9 Jan - 21:33

Jeune fille... bienvenue ! Oh, quoi ? Tant de doute un cœur si jeune... rassure-toi, ce n'est ni ta famille ni ta maison à Poudlard qui déterminent qui tu es ou qui tu seras. Ce sera toi et toi seule qui pourra en décider.

Concernant la maison, en revanche, c'est à moi de trancher... fouillons un peu... hmm... eh bien, je vois beaucoup de gentillesse, de vaillance et de tolérance. Tu es très à l'écoute, et une travailleuse acharnée. Pas une fois tu ne t'es plainte de tes cours de maintien qui, je le vois pourtant, t'ennuient parfois à mourir. Tes parents peuvent être fiers de ton dévouement. En tout cas, je pense que toi tu devrais l'être, car c'est là l'une des principales qualités de ta future maison à Poudlard...

Et ce sera POUFSOUFFLE !


_________________

Les humains ont vraiment un don
pour désirer
ce qui leur fait le plus de mal.
avatar
Le Choixpeau Magique

Messages : 128
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Dans le bureau de Dumbledore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Dorcas Meadowes le Jeu 9 Jan - 21:35

Et voilà ! Bienvenue la miss, et félicitations pour cette impeccable fiche Wink
Tu peux désormais écrire la suite Very Happy

(et merci pour la bannière, je suis une noob de photoshop et j'y ai passé du temps... la débutante en moi est super fière I love you )

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Elena K Rosenbach le Ven 10 Jan - 23:01

Waah ! Merci pour l'accueil, vous êtes top ! Je suis pressée de pouvoir apprendre à vous connaitre tous ! Smile
Poufsouffle ? C'est Par-fait pour Elena, je vais pouvoir écrire le reste Smile

Etant moi-même incapable de faire quoi que ce soit de correcte en graphisme -même avec paint!- je ne peux qu'admirer ton travail Wink

Ah ! et merci pour la fiche, ça me fait vraiment plaisir ! Mais ne me flatter pas trop quand même Wink

[Trop de smiley /mur/]
avatar
Elena K Rosenbach

Messages : 12
Date d'inscription : 09/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Liam N. Svendsen le Ven 10 Jan - 23:35

Ne t'en fais pas pour les codes, je suis tout aussi capable de les bousiller xD Ca peut arriver à tout le monde, ce genre de choses! (et ça m'arrive de fait assez souvent x) )

N'hésite pas à passer sur la cb pour discuter! Very Happy
avatar
Liam N. Svendsen

Messages : 83
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 27
Localisation : Neverland

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Dorcas Meadowes le Dim 12 Jan - 23:13

Excuse moi, j'ai eu un weekend riche en sorties, du coup j'ai eu peu de temps pour passer lire la fin de ta fiche, mais me revoilà ^_^
Alors... une petite demande de relecture sur la forme : attention à l'accord des participes passés en "i", tu mets des "t" partout comme si tu conjuguais au passé simple mais non Wink
Autre détail : les licornes. Tu en parles comme si on en croisait beaucoup aux abords de la forêt interdite. Soit c'est un trait d'ironie que je n'ai pas compris, soit il y a une petite erreur de cohérence, que je vais te demander de rectifier si ça ne te dérange pas Smile
Aux vacances d'été 1975, si Elena ne se rend pas au manoir, où passe-t-elle les deux mois ? Ce n'est pas précisé et il faudrait le dire, car ça peut avoir son importance dans de futurs rp.

Sinon rien à redire. Sauf que j'aime beaucoup ton personnage et que j'ai hâte de voir ce que tu lui réserves en rp !! Very Happy

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Elena K Rosenbach le Lun 13 Jan - 0:32

Ne t'inquiète pas, la vie réelle avant tout ! Je n'étais pas vraiment là aujourd'hui non plus, de toute manière. 
Aïe, les participes en i, c'est bien moi, ça ! ><
J'ai modifié les licornes, effectivement ce n'était pas vraiment sérieux, mais la formulation n'était pas top. 

Été 75, Elena va en fait au manoir, elle n'est pas encore vraiment fâchée après ses parents, mais plutôt avec leurs idées de mariages arrangés, etc. Elle ne va pas au Solstice d'été mais rentre quand même au manoir. Je change aussi un peu pour que ce soit plus clair. 

Voilà, j'espère que c'est mieux ? Smile
avatar
Elena K Rosenbach

Messages : 12
Date d'inscription : 09/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Dorcas Meadowes le Lun 13 Jan - 12:11

Oui ça me paraît beaucoup plus clair ! Merci pour les modifs !
Tout est ok, tu es donc...

♫ validée ! ♪

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elena K. Rosenbach [ 100% ]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum