La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Aller en bas

La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Sam 16 Juil - 21:06

Il faisait nuit, presque noire car la lune n'était qu'un mince croissant argenté en forme de sourire, complice de ceux qui se faufilaient hors de Poudlard le soir. Ou y revenaient, dissimulés par le voile de ténèbres. Les étoiles brillaient doucement, comme endormies. Dans le parc, une forme fila soudain, à quelques mètres au-dessus du sol. Il s'agissait d'un balai de course, modèle sportif, mais deux personnes s'y trouvaient actuellement.

La tête appuyée contre l'épaule du jeune homme qui la reconduisait à l'école de magie, Dorcas soupira, rêveuse en repensant à la journée qu'elle venait de vivre. Tous les sixièmes et septièmes années étaient autorisés à circuler à Pré-au-Lard le weekend, mais cela ne les dispensait pas de respecter le couvre-feu. Pourtant, la jeune fille rentrait bien après l'heure règlementaire. Son rencard lui avait proposé de rester dîner, elle n'avait pas pu refuser, trop tentée par l'offre. Leur soirée s'était prolongée jusqu'à ce que la nuit soit bien entamée. Ni l'un ni l'autre n'avaient vu le temps filer.

Le jeune homme la déposa sur le seuil, en haut des escaliers, devant la grande porte derrière laquelle se trouvait le Hall d'entrée. Ils échangèrent une brève étreinte, un peu plus qu'amicale, puis s'éloignèrent sans un mot. Ils ne se reverraient probablement plus. Le sorcier s'envola, retournant à ses pénates, et Dorcas se tourna vers les siennes - Poudlard. Elle ne portait qu'une robe de soirée noire, à la coupe simple mais efficace, ainsi qu'un grand châle gris argenté. Et, comme il faisait froid en cette nuit de novembre, elle n'avait aucune envie de s'attarder dehors. Elle poussa le petit battant découpé dans la grande porte, qui permettait aux visiteurs de circuler en journée. Avec un soupir, elle constata que c'était ouvert. Lily ne l'avait pas laissée tomber et avait, au cours de sa ronde de préfète, fait cette petite entorse au règlement.

Dorcas pénétra dans Poudlard endormi. Ses talons claquaient contre le marbre, aussi les enleva-t-elle pour ne pas réveiller les portraits. Ses pieds endoloris par les chaussures trop hautes apprécièrent le contact de la pierre glacée. La jeune fille fit quelques pas supplémentaires dans le Hall, mais elle n'y voyait goutte. Elle hésitait à sortir sa baguette pour lancer un Lumos. Ne risquerait-elle pas de réveiller les tableaux, ou de signaler sa présence ? Si on comprenait qu'elle était sortie de l'enceinte de Poudlard, elle ne risquait pas qu'une simple retenue. Elle grimaça à la pensée de ses parents recevant une lettre d'avertissement, laquelle serait signalée dans son dossier. Déjà qu'elle avait été menacée de passer en conseil pour ses comportements parfois violents...

"Tu fais tout à l'envers, miss. A croire que tu es plus stupide que courageuse."

Hésitant toujours sur la conduite à tenir, elle sursauta soudain, et s'arrêta même de respirer quelques secondes.

Dans le noir, près d'ici, quelqu'un se déplaçait. La jeune fille pria pour ne pas s'être trahie d'une quelconque manière, prête à répondre des accusations qui allaient pleuvoir s'il s'agissait de Rusard...

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Ven 22 Juil - 18:21

Il était environ une heure du matin et Jake ne parvenait pas à dormir. Il ne faisait que se tourner et se retourner sous la couette, sans parvenir à trouver le sommeil. Autour de lui, ses camarades dormaient tous profondément, et il entendait leur souffle lent résonner dans la chambre. Cela avait le don d'énerver encore plus Jake, savoir que seul lui n'arriver pas à dormir et était condamner à gigoter comme un scrout à pétard dans une cage. Et puis il avait bien trop chaud bizarrement, et le fait de ne porter qu'un boxer n'y changer rien. Moins Jake trouvait le sommeil, plus il s'énerver et plus il s'énerver, moins il trouvait le sommeil. Il y avait de quoi vous rendre fou ! Il se décida enfin à quitter le dortoir histoire d'aller prendre un peu l'air et s'aérer la tête. Peut être que s'il se lever faire un tour, cela le fatiguerait et qu'à son retour il aurait envi de gagner les bras de Morfé ? Il sorti doucement de son lit afin de ne pas réveiller les autres garçons et jeta un coup d'oeil sur le lit de Sora. Ce dernier dormait allègrement, un bras posé sur ses yeux et la bouche grande ouverte. Jake esquissa un sourire et attrapa à la va vite ses vêtements posés au pied du lit. Il enfila son pantalon d'uniforme et sa chemise blanche, qu'il ne prit même pas la peine de boutonner. Il n'était pas assez idiot pour sortir torse nu à une telle heure, bien qu'il aurait été étonnant de croiser du monde, mais il avait décidément bien trop chaud pour réellement s'habiller. D'ailleurs, en cette saison il était étonnant que Jake ai aussi chaud. Peut être été-il malade ? Il avait peut être de la fièvre ? Le plus raisonnable serait d'aller directement à l'infirmerie et de demander à l'infirmière se qu'il n'allait pas. Oui, il aurait du faire ça. Mais Jake n'était vraiment pas quelqu'un de raisonnable. Il poussa doucement la porte de la chambre et sorti à pas de loup du dortoir des Serpentards. La Salle Commune des verts et argents était entièrement déserte et les feux avaient été éteints. Surement par les elfes de maison. Jake se dirigea vers la porte de sortie de la Salle Commune, une porte invisible de l'autre côté du mur, et donc infranchissable pour qui ne connait pas son existence. Jake glissa ses mains dans ses poches et avança d'un pas nonchalant dans les cachots de Poudlard. Il n'était pas rare que le jeune homme se ballade tard la nuit dans les couloir du château et il affectionner énormément ces ballades nocturnes. Il découvrait une autre facette de Poudlard, loin de l'agitation de la journée, des élèves courants dans les couloirs et il lui arriver même de converser rapidement avec des tableaux. Alors qu'il se dirigeait vers la sortie des cachots, un courant glacé le parcouru. Il venait de se faire traverser par le Baron Sanglant, le fantôme de Serpentard.Jake trésaillit et le Baron qui semblait ne pas avoir remarqué sa présence s'arrêta et se retourna :

" Winchester. Vous n'avez rien à faire ici. Ce n'est pas une heure pour les élèves d'être dans les couloirs. Retourner vous couchez " dit-il sur un ton monocorde . Sans attendre de réponse de la part de Jake, il continua son chemin, comme si cette rencontre n'était jamais arrivée.

Jake haussa les épaules. Le Baron Sanglant était vraiment un fantôme des plus spéciaux. Il continua de marcher, se dirigeant sans vraiment y réfléchir vers le Hall d'entrée. La tête commencer à lui tourner et il avait de violentes bouffées de chaleurs. Cette fois plus aucun doutes, il était bel et bien malade. Il s'arrêta un instant et s'appuya contre un mur du château pour reprendre son souffle. Il s'était appuyé sur un tableau et celui ci protesta.

" Eh oh ! Je ne suis pas un vulgaire reposoir jeune homme !! ... Non d'une bouse de Dragon, vous êtes bien blanc très cher, vous devriez aller vous reposer , conseilla le tableau " .

Jake secoua la tête sans un mot et reprit son chemin. Il était décidément têtu et ce n'était pas un personnage dans un tableau qui allait lui dicter sa conduite. Et puis se reposer ? Il n'y arriver pas ! Autant se dégourdir un peu les jambes ! Alors qu'il arriver au Hall d'entrée, il distingua une silhouette qui évoluer vers lui. Il cligna des yeux, croyant à une hallucination. A cette heure ci, personne ne se trouvait dans les couloirs, même les préfets avaient gagnés leurs lits. C'était forcément un professeur ou bien Rusard. Jake s'immobilisa. Si on le trouvait là, il risquer de bien le regretter. Toute fois, il pourrait toujours dire être somnambule ou bien dérailler complètement à cause de la fièvre et s'être perdu en cherchant à gagner l'infirmerie. Oui, ça semblait tenir la route. Il avança donc d'un pas décidé, mais pas trop, vers l'ombre mouvante. Ce ne fut que lorsqu'il fut à quelques mètres de l'inconnu que Jake reconnu la personne en face de lui.

" Dorcas Meadowes ! Quel hasard ! Que fais-tu dans le Hall d'entrée à cette heure-ci ?! " demanda Jake intrigué .

Sa tête tourner toujours, mais seulement par accoues. Il ferma les yeux et contrôla sa respiration qui se faisait plus pénible et plus lourde. Inutile que la jeune fille le voit dans cet état, heureusement, la pénombre pourrait peut être l'y aider.
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Mar 26 Juil - 11:13

"Dorcas Meadowes ! Quel hasard ! Que fais-tu dans le Hall d'entrée à cette heure-ci ?!" demanda une voix que la jeune fille ne reconnut d'abord pas. Elle avait fortement sursauté à l'entente de son prénom, persuadée que c'en serait bientôt fini de sa petite liberté d'aller et venir dans Poudlard, que Rusard n'allait pas tarder à lui imposer un couvre feu à vingt heures trente, que... mais non. C'était Winchester. Elle ne pouvait pas le discerner clairement, mais c'était définitivement lui. Elle fit un pas ou deux en avant et reconnut effectivement sa silhouette, tandis que ses yeux s'habituaient à la pénombre ambiante. Il se tenait un peu courbé, mais son ton de phrase avait été aussi fier et goguenard que de coutume.

Dorcas s'avança encore, en murmurant : "Crie donc un peu plus fort, les tableaux de la tour d'astronomie n'ont pas bien entendu la fin de mon nom de famille ! Espèce hippogriffe attardé !"

Dorcas fut parcourue d'un long frisson ; la porte dans son dos ne retenait pas tous les courants d'airs et un filet de vent venait de s'emparer d'elle et de son corps. Elle s'enleva de là, faisant un pas sur le côté qui la rapprocha à nouveau de Winchester. Elle ne voyait toujours pas son visage. Elle soupira ; à dire vrai, elle n'était pas mécontente de le trouver là. Il allait pouvoir lui dire dans quel coin de Poudlard se trouvait Rusard, et le plus éloigné aurait été le mieux.

"Je rentre d'une soirée à Pré-au-lard, pour tout te dire. En fort charmante compagnie. Et toi, que fais-tu là ?"

Sa voix était basse, discrète, mais il y avait ce ton de reproche caché qu'elle employait toujours quand elle lui parlait, et ce, quelle que fut la situation. C'est alors que, durant le silence qui suivit, Dorcas s'aperçut que la respiration de Winchester était lourde, hachée, difficile. Avait-il couru ? Pour échapper au concierge ou pour autre chose ?

"Tout... tout va bien ?" faillit-elle demander, et puis elle se retint de le faire parce qu'il ne fallait pas abuser non plus - c'était Winchester, quoi ! Un Serpentard doublé d'un sang pur, qui n'avait guère de considération pour ceux qui, comme elle, étaient enfants de moldus. Enfin, lui et Dorcas n'avaient jamais abordé ce point de manière directe dans leurs (rares) conversations, aussi ne savait-elle pas ce qu'il en pensait vraiment... et elle n'était pas sûre de le savoir, en fait.

Dorcas resserra son étole autour de ses épaules, et frotta l'un de ses pieds contre la cheville de l'autre, afin de réchauffer ses orteils glacés. C'est que le froid était glaçant et pénétrant, par ici !

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Mar 26 Juil - 18:41

Jake garda les yeux fermés quelques secondes. Ses oreilles bourdonnées, et sa respiration se faisait plus pénible. Il détester être malade, vous me direz, qui aime ça ? Toute fois, si Jake n'aimait pas être malade, ce n'était pas à cause des symptômes que l'on pouvait éprouver mais parce qu'il ne supporter pas l'idée d'être en position de faiblesse. Savoir qu'il n'était pas libre d'agir comme bon lui semblait l'exécrer. Lorsqu'il était plus jeune c'était sa nourrisse Emily qui s'occuper de lui lorsqu'il était malade. C'était d'ailleurs la seule qui prenait la peine de s'occuper de lui à la maison des Winchester. Au fond, il aurait aimé avoir encore neuf ans et qu'Emily s'occupe de lui. Il secoua la tête comme pour chasser ses pensées et se reconcentra sur l'instant présent. Il était face à Dorcas Meadowes, visiblement en tenue de soirée et il était tard. Très tard. Pourquoi était-il là lui déjà ? Ah oui, il n'arrivait pas à dormir. Les pensées du jeune Serpentard étaient brouillées mais il ne voulait rien laisser paraître. Dorcas s'approcha de lui et lui dit :

"Crie donc un peu plus fort, les tableaux de la tour d'astronomie n'ont pas bien entendu la fin de mon nom de famille ! Espèce hippogriffe attardé !"

Elle venait vraiment de le traiter d'hippogriffe attardé ou bien il rêver ?! En d'autre circonstances, la jeune fille aurait surement passée un sale quart d'heure. Personne n'avait le droit de parler comme cela à Jake Winchester. Personne, sauf quand il était malade. Là, il n'avait pas la force de répliquer. ça devait surement arranger la jeune fille, espérons qu'elle n'en abuserait pas. Elle s'était approché vers lui et il avait murmuré ces paroles. Jake avait prit sur lui pour ne pas vaciller, la jeune fille c'étant approchée trop rapidement pour son état. Il prit une grande inspiration et répondit :

" Les tableaux s'en fiche de ton nom de famille Dorcas, ils doivent s'ennuyer à mourir et tout se qu'ils espèrent c'est un peu d'animation. Tu devrais être plus généreuse envers ton prochain,dit il ironiquement. Et après c'est moi qui suis à Serpentard ... "

La jeune fille croisa les bras et frissonna. Il faisait froid ? Jake étant fiévreux crever de chaud. C'est alors qu'il prit conscience de sa tenu. Il ne porter que son pantalon d'uniforme ainsi que sa chemise ouverte sur son torse. Même vêtu ainsi il avait des bouffées de chaleurs. Plus aucun doute, il était dans un sale état. Il irait demain à l'infirmerie, ce soir il n'avait pas envie de dormir dans un lit sentant le désinfectant.

"Je rentre d'une soirée à Pré-au-lard, pour tout te dire. En fort charmante compagnie. Et toi, que fais-tu là ?"

La belle était donc sortie prendre du bon temps. Qu'elle chance. Cela faisait un moment que Jake n'était pas sorti à Près au Lard de nuit. Il faudrait qu'il en parle à Sora et Alicia. Une petite sortie au clair de lune accompagné de Wisky Pur Feu ne pourrait que lui faire du bien. Enfin pour le moment il devait d'abord se remettre avant d'envisager de sortir. Jake répondit à la question de Dorcas :

" Humm, je n'arrivais pas à dormir alors j'ai décidé de faire un tour dans le château. Histoire de me changer un peu les idées. "

Lui aussi avait parlé à voix basse, pas vraiment parce qu'il craignait d'alerter quelqu'un mais parce qu'il ne voulait pas que la jeune fille se remette à le réprimander. Il n'était pas d'humeur à affronter les foudres d'une femme. Surtout de celle là. Maintenant qu'il y pensait, si quelqu'un se présenter à l'instant présent et le voyait en compagnie de Dorcas, toutes les excuses qu'il pouvait trouvait lui serait inutile. En penserait qu'il avait rendez vous avec la jeune fille et qu'il était sorti afin de la retrouver, non pas dans l'idée d'aller à l'infirmerie. Finalement, elle tomber au plus mal.

" Tu aurais l'heure ? demanda t-il a la brune . "

Il savait qu'à certaines heures régulières, les Préfets ainsi que les professeurs ou même Rusard faisait des rondes. Se serait vraiment manquer de chance que cela tombe à ce moment précis.
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Mer 27 Juil - 13:42

"Les tableaux s'en fiche de ton nom de famille Dorcas, ils doivent s'ennuyer à mourir et tout se qu'ils espèrent c'est un peu d'animation. Tu devrais être plus généreuse envers ton prochain. Et après c'est moi qui suis à Serpentard ..." souffla Winchester d'une voix plus basse et plus rauque que de coutume. Sa voix faisait des montagnes russes entre les voyelles et les consonnes. Était-il saoul ? Il ne sentait pas l'alcool.

En tout cas, ce qu'il y avait de bien avec Winchester, c'est qu'on n'avait pas besoin d'un panneau de signalisation pour savoir quand il faisait de l'ironie et quand il n'en faisait pas. Dorcas ne releva pas la critique sur sa générosité. De toute manière, elle était à Gryffondor, la maison du courage, pas à Poufsouffle, les loyaux, généreux et gentils Poufsouffle - Dorcas aurait eu beaucoup à dire à propos de cette définition qui circulait à Poudlard. A dire vrai elle en voulait très fort à l'un d'entre eux, mais elle chassa ces pensées de son esprit. Lucas ne méritait même pas qu'elle pense à lui !

Dorcas cligna des yeux, ceux-ci s'habituaient peu à peu au manque de luminosité, et elle put remarquer que Winchester était très peu vêtu. Il avait enfilé son pantalon à la va-vite, sans ceinture, et les pans de sa chemise pendaient devant lui comme ceux d'une simple veste. Le regard de Dorcas s'attarda vaguement sur les pectoraux finement dessinés, descendit le long de l'échelle discrète mais marquée des abdominaux, puis revint sur le visage du jeune homme. Sa mâchoire se trouvait étrangement crispé, mais Dorcas n'y voyait pas assez bien à cette distance pour en soupçonner la raison.

"Humm, je n'arrivais pas à dormir alors j'ai décidé de faire un tour dans le château. Histoire de me changer un peu les idées." répondit-il après qu'elle ait posé sa question. La jeune femme saisit le message inscrit en filigrane : ne te mêle pas de mes affaires. Très bien. De toute façon, elle ne s'y intéressait pas.

Winchester marqua une pause, comme s'il reprenait son souffle. Il devait vraiment avoir couru. Que fuyait-il ? L'inquiétude, que Dorcas avait jusque là remisée au fond d'elle-même, prit de nouveau racine. Ce sentiment s'accrut quand le jeune homme demanda :

"Tu aurais l'heure ?"

"Non. Mais quand j'ai quitté mon rencard à Pré-au-lard, il était une heure du matin. Il doit être la demie, tout juste..."

Elle s'approcha pour lui demander pourquoi. Alors, elle remarqua le teint beaucoup trop pâle de Winchester, son front luisant de sueur, et ses yeux brillant comme s'il était pris de fièvre. La brunette fronça les sourcils face à cette vision.

"Tout va bien ?" demanda-t-elle finalement, en mettant sa sacro-sainte fierté de côté. Elle prit une grande inspiration en se demandant quelle serait la réaction de Winchester, puis leva sa main droite pour la poser sur le front du jeune homme. La peau paraissait un peu trop chaude.

Sans lui demander son autorisation ni lui laisser le temps de réagir, elle s'approcha davantage et, en se mettant sur la pointe des pieds, prit la liberté de poser ses lèvres contre son front. Un effleurement qui confirma une chose : il était brûlant de fièvre. La jeune femme baissa les talons et, son regard planté dans celui du Serpentard, se demanda que faire. Après tout, il lui avait signifié de ne pas s'en mêler une seconde plus tôt. Mais il était seul, a priori bien malade, et son état ne s'arrangerait pas s'il refusait un peu d'aide.

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Mer 27 Juil - 18:26

Dorcas choisit de garder le silence vis à vis de la réflexion ironique de Jake. Tant mieux. C'était plus facile pour le vert et argent si la jeune fille rester calme et docile. Ce soir plus qu'aucun autre, il n'avait vraiment pas la force d'essuyer un ouragan d'énervement. Au fond, Jake ne voulait pas l'avouer mais il aimait bien Dorcas. Pour le peut qu'ils discuter . Bien évidement, jamais il ne le reconnaîtrait. Il lui était donc reconnaissant de ne pas chercher à provoquer une dispute, bien que souvent, cela mène à une réconciliation plutôt agréable. Ce soir, la seule chose qu'il avait envie de faire, c'était de stabiliser sa fièvre.
Alors que Jake avait demandé l'heure à la jeune fille, celle-ci lui répondit :


"Non. Mais quand j'ai quitté mon rencard à Pré-au-lard, il était une heure du matin. Il doit être la demie, tout juste..."

Il était donc environ une heure trente du matin. Aie. Les rondes se faisait toutes les deux heures, donc ils leur rester une demie heure avant de risquer de croiser un professeur. Sans oublier qu'ils risquer à tous moment de croiser Rusard et Miss Teigne.

" Alors on a un peu de temps devant nous, répondit Jake dans un souffle. On ne risque de croiser personne jusqu'à deux heures, là on pourra s'inquiéter. Enfin, il y a toujours Rusard et Miss Teigne qui n'écoutent aucune règle. Ce vieux gobelin aime tellement coincer des élèves en fautes qu'il parcourt le château à toute heure de la nuit . "

La phrase de Jake s'arrêta en suspent et un affreux silence la suivit. Dorcas devait surement commencer à s'inquièter et Jake était heureux du petit effet qu'il venait de faire. Soudain, il se mit lui aussi à ressentir le froid environnant. Il serra les dents et ne pu retenir un frisson. Pourtant, il était toujours aussi bouillant qu'auparavant. L'envie de se faufiler sous sa couette se fit plus présente. Dorcas sembla s'en rendre compte puisqu'elle ne pu retenir un :

" Tout va bien ?"

C'était curieux de la part de la jeune fille de s’intéresser à l'état de Jake. Jamais elle n'avait semblait s’intéresser à lui, ou du moins à autre chose que son propre intérêt. Finalement Jake sourit, oui, en effet, Dorcas aurait été très bien chez les Serpentards. Son sourire fût de courte durée puisque bientôt sa tête se remit à tourner. Jake détester cela. Il était un sorcier, il devait bien connaître un sort, ou une potion qui le remettrait sur pieds non ? Son esprit entièrement brouillé n'arrivait plus à y voir très clair, alors se souvenir d'une telle chose ... Avant même que Jake n'ai répondu à Dorcas celle ci s'approcha de lui et posa sa main sur le front du jeune homme. Jake ne réagit même pas et la laissa faire sans un mot.

" Je vais bien. Je n'ai pas besoin que l'on s'occupe de moi " répondit-il avec peu de conviction.

Jake n'arrivait jamais à reconnaître qu'il avait besoin des autres. C'était presque maladif mais sa fierté l'en empêcher. Au fond il aurait adorer se laisser dorloter par Dorcas, toute fois, il était un Winchester, un Sang Pur, et être en position de faiblesse, perdre le contrôle de la sorte devant une fille de moldu était une honte pour sa famille. Il n'avait jamais vraiment accorder de l'importance à toutes ses idioties toute fois il avait été élevé dans cet état d'esprit et bien qu'il n'étais pas d'accord avec la majorité des pensées familiale, se qui lui valait la place de rebelle dans la famille, il avait garder certains automatismes qu'il ne pouvait s'empêcher d'effectuer. La jeune Griffondor fit alors quelque chose qui étonna le Serpentard. Elle s'approcha de lui, se dressa sur la pointe des pieds et posa ses lèvres sur le front de Jake. Le garçon en resta bouche bée. C'était la première fois depuis bien longtemps que quelqu'un s’inquièter de sa santé, au point même de briser les interdits et les limites qu'ils s'étaient tactilement fixées. Jake eu envie de répliquer quelque chose, de grogner ou bien de repousser la jeune fille, mais aucun son ne sorti de sa bouche et il chancela. Il avait faillit perdre l'équilibre. Jake se reprit et se redressa, gardant son allure fier, bien qu'un peu faible. Il aurait voulu s'appuyer contre le mur, histoire de se soulager quelque peut. Mais faire cela revenait à dire ouvertement à la jeune fille qu'il n'arrivait même plus à garder la tête droite.


HJ : Haha, quand Miss Teigne va arriver pour semer le trouble, ça risque d'être interessant !
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Mer 27 Juil - 19:24

[HJ : oui, ça va être marrant... je sais pas pourquoi, mais ça va mal finir, cette histoire, genre, en retenue commune Razz Oh ça ferait une bonne idée de RP ça : toi, moi, et un ou plusieurs autres élèves pour poser des questions gênantes XD]

Dorcas haussa un sourcil dubitatif quand Winchester articula quelques mots, concernant Rusard, Miss Teigne et... il marmonna si bas qu' elle ne comprit pas le reste, ou seulement qu'il cherchait à la prévenir des horaires de passage des préfets qui étaient de garde cette nuit-là.

Quand elle lui demanda si tout allait bien, tout son corps oscilla d'avant en arrière, pareil à un pendule sur le point de basculer pour de bon. Et, c'est avec autant de conviction qu'un veracrasse écrasé qu'il répondit : "Je vais bien. Je n'ai pas besoin que l'on s'occupe de moi."

"C'est ça, et moi je suis un Scroutt à pétard... grogna-t-elle, néanmoins amusée des efforts que faisait le Serpentard pour conserver sa dignité.

Il n'avait peut-être pas envie qu'on s'occupe de lui, mais il en avait besoin. Dorcas l'avait bien remarqué, et elle n'était pas du genre à ignorer le sorcier dans le besoin, quoiqu'en dise ou en pense Winchester. En plus, il faisait vraiment pitié, avec ses lèvres d'enfant boudeur qui tremblaient, ses épaules qui se soulevaient à cause de frissons, et cette lueur fiévreuse dans les yeux, qui donnait l'impression qu'il ne voyait pas vraiment ce sur quoi son regard se posait.

Elle n'avait aucune envie de l'aider, elle non plus, mais elle ne pourrait pas dormir tranquille si elle rejoignait son dortoir en le laissant ici, seul, dans cet état. Poussant un soupir de regret, elle maudit son foutu esprit chevaleresque et intervint avant que Winchester ne s'écroule sur place. Elle passa son bras droit autour de sa taille, et mit son épaule à elle sous son épaule à lui, afin de le soutenir. Ce n'était pas trop difficile, car il était plus grand qu'elle. Elle espérait juste qu'il pouvait marcher de cette façon. Même s'il avait la carrure d'une crevette - mais d'une crevette sexy, elle ne le niait pas -, elle n'avait pas l'énergie pour le porter à bout de bras - et tout épuisé qu'il fut, Winchester ne se serait jamais laissé faire. A choisir, il aurait rampé jusqu'à l'antre de Pomfresh.

"Je t'amène à l'infirmerie, annonça-t-elle doucement. Je te déposerai devant et je partirai sans me faire voir pour ne pas déclencher de rumeur inutiles. Ne crois pas que je fais ça par amitié, c'est juste que je ne laisse jamais personne derrière, y compris les Serpentards. Compris ?"

Elle utilisa son ton le plus vindicatif, elle levait un index moralisateur qu'il ne devait même pas voir.Winchester ne pesait vraiment pas lourd, Dorcas n'eut aucun effort réel à faire pour le forcer à marcher à son rythme. En fait, il ne la gênait même pas. Le plus embêtant, c'était son châle qui glissait de ses épaules nues, et qu'elle devait sans cesse remonter, ainsi que la paire d'escarpins à talons aiguilles qui pendaient dans sa main non occupée à soutenir le Serpentard. Clopinant, ils montèrent les escaliers et prirent la direction de l'infirmerie. Bientôt, le grand Hall s'effaça derrière eux, avalé par les ténèbres et le silence sépulcral qui régnait dans les couloirs.

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Mer 27 Juil - 22:55

Alors que Jake tanguait dangereusement, Dorcas répliqua :

" C'est ça, et moi je suis un Scroutt à pétard "

Jake grogna. Connaissant Dorcas, elle ne le laisserait pas tranquille. Où avait-elle vu que les hommes ai besoin des femmes pour les soigner ?! C'était le contraire qui devait s'opérer, il était assez fort pour résister à la fièvre non de non ! Enfin, c'est se qu'il aurait voulu. Le jeune homme laissa sa tête tomber sur le côté. Elle devenait maintenant bien trop lourde à porter et elle lui faisait un mal de chien. Il devait se reprendre ! Ne pas se montrer faible ! C'était déjà un exploit qu'il arrive à tenir encore debout dans cet état. Il ferma les yeux quelques secondes et passa sa langue sur ses lèvres devenu sèche à présent, déshydrater par la fièvre.

" Tu peux être se que tu veux Meadowes, un Scroutt à pétard si ça te chante mais je te répéte que j'ai pas besoin d'aide ... , répondit faiblement Jake " .

Malheureusement un nouveau frisson le parcourut et il faillit perdre l'équilibre, il se rattrapa instinctivement à l'épaule de la jeune fille. Il n'était vraiment pas crédible. La jeune fille soupira et passa un bras autour de sa taille. Jake aurait voulu protester mais sa gorge le faisait maintenant souffrir et il ne pu émettre que quelques grognements incompréhensifs. Dorcas mit son épaule sur la sienne et l'obligea à passer son bras autour du coup de cette dernière. Jake se laissa docilement faire, ne pouvant plus vraiment protester puisque la jeune fille semblait à présent posséder plus de force que lui et également plus de conviction. De plus, il fallait être honnête, dans cet état là, il n'irait nul part. Mais pour rien au moindre il ne le dirait à voix haute.
Jake aurait aussi eu envie de remercier la jeune fille, mais ça non plus il ne le ferait pas à voix haute. Plutôt mourir. Elle devait surement juste avoir pitié de lui, elle ne faisait pas ça par bonté d'âme. Jake allait se dégager de l'emprise de la jeune fille, il était hors de question que l'on puisse avoir pitié de lui, il préférer encore mourir sur place plutôt que de lui faire pitié. Il n'était pas une vulgaire créature pathétique, il était un Winchester, malade ou pas. Alors qu'il semblait sur le point de se dégager de Dorcas, celle-ci lui dit :


"Je t'amène à l'infirmerie, annonça-t-elle doucement. Je te déposerai devant et je partirai sans me faire voir pour ne pas déclencher de rumeur inutiles. Ne crois pas que je fais ça par amitié, c'est juste que je ne laisse jamais personne derrière, y compris les Serpentards. Compris ?"

Cela eu pour effet de le calmer instantanément. Elle n'avait pas pitié. Et elle ne lui avait pas menti en lui disant qu'elle faisait cela pour lui. ça lui allait. Jake hocha la tête, incapable de dire le moindre mot, et ne sachant pas vraiment si dans le noir avoisinant la jeune fille pû discerner son signe de tête. Jake passa sa main sur son visage, il était brulant. Qu'elle poisse ! Alors qu'ils montaient les escaliers avec une facilité déconcertante, un son leur glaça le sang à tout deux. Sans un mot, ils s'arrêtèrent de marcher et se retournèrent dans un même mouvement. Au pied de l'escalier qu'ils venaient de gravir, se tenait Miss Teigne qui les fixer intensément de ses yeux perfides. Un nouveau frisson parcouru Jake mais cette fois il n'était pas dû à la fièvre. Il tourna la tête en direction de Dorcas, qui semblait aussi surprise de lui.

" Merde, lança t-il. Et maintenant on fait quoi ? demanda Jake "

Au fond il savait se qu'ils allaient faire. La seule chose à faire dans cette situation c'était de courir. Mais dans l'état dans lequel il était, Jake se voyait plus ramper péniblement que taper un sprint ...
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Jeu 28 Juil - 13:37

Winchester se laissait presque faire. Sa tête dodelinait et, de temps à autre, cognait doucement contre celle de Dorcas. Cette dernière n'avait plus tellement froid, étant donné que le Serpentard faisait désormais office de bouillotte ! Il devait avoir, quoi, un bon quarante de fièvre ? Elle n'était pas docteur, ni médicomage, mais elle savait tout de même reconnaître une forte fièvre. Tandis qu'ils poursuivaient leur lente ascension du grand escalier, en direction du premier étage où se trouvait l'infirmerie, Dorcas se demandait ce que Winchester pouvait bien avoir comme maladie. Un simple coup de froid ne donnait pas des symptômes aussi forts. Un fort état grippal ? La jeune femme soupira ; sa mère s'y connaissait bien mieux qu'elle, elle aurait déjà su quoi faire pour l'aider. Elle n'était pas aussi maternelle qu'elle - quoique, être maternelle avec Jake Winchester, ce n’était pas exactement ce qu'elle avait envie de faire, ni un comportement que lui aurait accepté.

Ils atteignaient enfin le sommet de l'escalier quand un miaulement, discret mais effroyable, se fit entendre. Dorcas n'osa pas se retourner, sachant parfaitement que Miss Teigne se trouvait au bas de la volée de marches, et devait monter vers eux en cet instant. Winchester jeta un coup d’œil las en direction de la chatte, puis son regard revint sur Dorcas. Ils devaient afficher le même air de surprise effrayée, la bouche entrouverte et les yeux écarquillés, dans l'attente d'une décision à prendre. Faire face ou fuir ? En bonne Gryffondor, Dorcas serait restée, mais elle savait ce que cela signifiait pour elle et Winchester pris ensemble la même nuit au même endroit et dans de telles tenues : des rumeurs qui auraient de graves conséquences pour elle comme pour lui.

"Merde" lança Winchester après un instant de silence, avec un juron très moldu. Dorcas avait été habituée à des insultes plus colorées de la part des sorciers sang-purs, des envolées lyriques très instructives telles que "par le caleçon maudit de Merlin troisième du nom !" ou "Bouse de dragon !". Parfois, Winchester parlait comme un fils de moldu, oui. Dorcas se demanda s'il s'intéressait à cette culture ou si c'était elle qui déraillait. Soudain, elle sursauta comme Miss Teigne poussait un nouveau miaulement, lequel attirerait indéniablement son maître d'ici peu. Ce n'était ni l'endroit ni le moment de penser à tout ça, il fallait qu'ils réagissent.

"Et maintenant on fait quoi ?" avait ajouté Winchester, sur un ton d'ironie qu'il ne perdait pas même dans cette situation.

"Attends..." dit Dorcas. Miss Teigne se trouvait maintenant face à eux, et les toisait de son regard perçant, qui semblait dire "trouvés, je vous ai eus ! Il va vous avoir aussi, mon Maître !"

La jeune fille se contorsionna pour ressortir sa baguette magique et, visant soigneusement, lança le sortilège suivant : "Confundo !" La chatte esquiva, mais Dorcas avait prévu le coup et lança trois fois le sort d'affilée, à des endroits différents. L'un d'eux effleura l'animal qui, bientôt se mit à marcher de travers. La chatte les regarda sans les voir, les effleura, puis descendit les escaliers en miaulant. Le sortilège ne durerait guère, et de toute manière Rusard était désormais dans les parages, mais cela leur octroyait une petite avance. L'infirmerie n'était plus qu'à... oh, quinze minutes au moins, au rythme d'escargot où ils avançaient ! Miss Teigne les rattraperait sans peine dès que le sortilège serait estompé.

Dorcas tira Winchester hors des escaliers puis, reprenant des appuis plus sûrs, l'encouragea doucement à marcher : "Allez, on y est presque. Je te préviens, si je chope le truc qui t'as rendu malade, je vais t'en vouloir à mort d'avoir croisé mon chemin ce soir !"

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Jeu 28 Juil - 14:28

Jake regarder Dorcas, curieux de voir qu'elle réaction aurait cette dernière face à la chatte de Rusard. Très franchement, il n'avait pas envie d'être prit en faute à cette heure ci dans un couloir de Poudlard. Cela n'aurait pas été la première fois mais la compagnie de la jolie brune était quelque peu handicapante . Si quelqu'un les surprenaient ensembles, lui appuyer sur elle, comme une vulgaire poupée en chiffon, s'en était fini de sa réputation. De plus, s'il arriver aux oreilles des autres Sangs Purs qu'ils avaient une relation avec une fille de moldu, il risquer de passer un sale quart d'heure. Peut être même de devoir quitter Poudlard. A cette idée, les oreilles de Jake se mirent à bourdonner. Miss Teigne, sans les lâcher du regard, commença à monter quelques marches dans leurs directions, de sa démarche sournoise. C'est alors que Dorcas fit quelque chose d'assez ingénieux pour la situation, elle sorti sa baguette magique et lança des sorts de confusions, qui ripostèrent sur la vieille chatte. La jeune fille avait oubliée un léger détail : si Rusard voyait que quelqu'un avait lancé un sortillège sur sa chatte chérie, il redoublerait d'ardeur pour les retrouver et la sanction n'en serait que plus sévère.

" Ok, maintenant on est cuit, lâcha Jake dans un souffle "

Il prit appui sur Dorcas et gravit les dernières marches de l'escalier. Derrière lui, Miss Teigne trottiner à droite puis à gauche, sans réellement savoir se qu'elle faisait ici. Le sortilège ne ferait pas effet longtemps et elle ne tarderai pas à ramener son maître avec elle. Dorcas tira Jake vers l'avant, l'obligeant à détourner le regard de Miss Teigne. C'est d'une voix douce qu'elle lui dit :

"Allez, on y est presque. Je te préviens, si je chope le truc qui t'as rendu malade, je vais t'en vouloir à mort d'avoir croisé mon chemin ce soir !"

" Tu aurais pu t'arrêter à " on y est presque " , c'était nettement plus positif, dit Jake en grimaçant. "

Il avait un point de côté. Chose très étrange puisqu'il n'avait fait que monter un simple escalier. Certes grand, mais il ne rester qu'un escalier. Jake tenta d'avancer le plus rapidement possible, et le rythme de leur pas s’accéléra. Si cela était bénéfique à leur avancé, cela ne l'était pas pour Jake. Sa vue se brouilla, et sa tête recommença à tourner. L'envie de vomir se fit présente . Jake ralentit puis s'arrêta complètement. Il se dégagea de l'emprise de Dorcas et s'appuya contre le mur.


" Ecoutes ... C'est gentil de vouloir m'aider Meadowes, mais on y arrivera pas, faut être lucide. Part sans moi, je vais rester là et je ferai croire à Rusard que j'étais seul. Tu n'auras pas de soucis et comme ça personne ne saura que l'on a été ensemble ce soir ou même que tu m'ai aidée. Je dirais que la fièvre m'a faite délirer et que je me suis perdu en allant à l'infirmerie . "

Jake avait énoncer son plan le plus rapidement possible, en essayant d'articuler le mieux qu'il puisse. Derrière eux, ont entendait la voix de Rusard qui parler à sa chatte. Il ne devait être qu'à quelques mètres d'eux. Si Dorcas partait maintenant, elle pouvait lui échapper. Jake était un point mort et ne faisait que les ralentir. Il n'avait pas peur de Rusard ni de se faire coller, alors autant éviter qu'il y ai deux victimes. Il était peut être un Serpentard, mais il avait tout de même certaine valeurs. S'il avait pu éviter la confrontation avec Rusard, alors il l'aurait fait, sans forcément penser à Dorcas, mais ici, dans tous les cas il ne pouvait lui échapper. Alors autant qu'elle puisse s'échapper.
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Jeu 28 Juil - 17:57

"Tu aurais pu t'arrêter à "on y est presque" , c'était nettement plus positif." souffla Winchester, et Dorcas faillit éclater d'un rire à la fois sincère et nerveux. Elle eut le bon goût de se retenir pour se consacrer à l'urgence du moment : s'ils ne pouvaient pas atteindre l'infirmerie sans se faire rattraper par Miss Teigne et son maître, ils allaient devoir trouver un endroit où se cacher. L'infirmerie était à l'autre bout de l'étage, dans l'aile Est du château, alors qu'ils se trouvaient encore à l'aile Ouest.

Plein de cachettes, mais laquelle choisir ? Bien entendu, entrer dans une salle de classe n'étaient pas envisageable : à cet étage, il n'y avait que celles de défenses contre les forces du mal. Dorcas n'avait pas envie de mettre à l'épreuve l'efficacité des sortilèges de repoussoir du professeur qu'ils avaient en ce moment. L'homme était particulièrement paranoïaque. Il y avait bien la bibliothèque, mais elle était fermée, et Dorcas n'avait pas le temps de tenter d'y entrer par effraction. Restaient les placards à balais, et justement, il y en avait un tout proche ! Ils y seraient dans deux mètres, quatre pas, quelques secondes à peine... c'était parfait !

Le temps que Dorcas se fasse cette réflexion, Winchester décida de ne plus avancer. Il poussa le vice jusqu'à se dégager d'elle pour se laisser glisser contre le mur. La jeune femme lui lança un regard d'incompréhension. Winchester répondit à sa question muette, sur le ton du héros qui sauve la situation :

"Ecoute ... C'est gentil de vouloir m'aider Meadowes, mais on y arrivera pas, faut être lucide. Part sans moi, je vais rester là et je ferai croire à Rusard que j'étais seul. Tu n'auras pas de soucis et comme ça personne ne saura que l'on a été ensemble ce soir ou même que tu m'ai aidée. Je dirais que la fièvre m'a faite délirer et que je me suis perdu en allant à l'infirmerie."

Dorcas secoua la tête. Malgré elle, elle s'avoua touchée qu'il lui propose une sortie honorable pour elle et non pour lui. Mais elle ne le laisserait pas là, ce n'était pas son genre - et puis elle s'en serait voulue.

Ils étaient aussi têtu l'un que l'autre. Un instant, elle se demanda si elle ne ferait pas mieux de le faire carrément léviter jusqu'à l'infirmerie quitte à ce que le Serpentard lui en veuille pour le restant de ses jours pour avoir atteint à ce point à sa dignité. Toutefois, il était trop tard pour cela : la voix de Rusard retentit dans les ténèbres. Dorcas se retourna rapidement et retint un glapissement. Le concierge et son chat de gouttière étaient encore loin, mais trop proches à son goût ! Dorcas ouvrit le placard à toute vitesse et, sans ménagement, poussa Winchester à l'intérieur. Elle se faufila à sa suite, mettant le pied dans un seau, faillit faire tomber les trois balais qui se trouvaient dans son chemin, mais réussi à fermer la porte sans faire trop de bruit. Puis elle ajouta, murmurant : "Collaporta !"

Le concierge était un cracmol. Quoique sa chatte flaire, même si elle le menait jusqu'au placard et qu'il s'acharnait dessus, il ne pourrait pas l'ouvrir autrement que par la magie, qu'il ne pouvait pas manier lui-même. Et il ne resterait pas toute la nuit là, à attendre que des élèves en sortent, non ? Surtout qu'il ne les avait pas vus de lui-même.

Au sort de glue perpétuelle, Dorcas ajouta un sortilège de silence, puis se tourna vers Winchester.

"Nous avons un répit." annonça-t-elle non sans fierté, mais c'était sans compter Winchester et ses humeurs de pauvre petite chose malade. "Lumos !" lança-t-elle, et une lumière apparut à l'extrémité de sa baguette magique. Le Serpentard paraissait vraiment au plus mal, il avait le teint cireux et d'énormes cernes se trouvaient sous ses yeux fatigués. "Tu devrais t'asseoir !" proposa-t-elle en commençant à faire de la place dans le placard. Elle empila quelques seaux, dans lequel elle jeta ses escarpins hors de prix, puis déplaça les balais, en tâchant de ne pas cogner son compagnon qui paraissait aussi solide qu'une toile d'araignée dans le vent.

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Dim 31 Juil - 23:59

Les yeux de Jake s'étaient habitués à la pénombre. A présent, il arrivait à distinguer mieux le visage de Dorcas ainsi que sa tenue. Sa robe moulante la mettais assez en valeur et Jake s'y attarda deux secondes. Et bien oui, ce n'est pas parce que la situation ne s'y prêter pas et parce qu'il était malade qu'il ne pouvait tout de même pas profiter du spectacle. Surtout que cette escapade risquer de lui coûter cher alors autant en tirer un petit avantage en se rinçant l'oeil une seconde. Surtout que sa tête ne cesser de soudainement se mettre à tourner et il n'arrivait alors plus à discerner grand chose.
Lorsque Jake lança sa plaisanterie sur le côté négatif de la phrase de Dorcas, celle-ci esquissa un sourire que même dans le noir environnant Jake pu discerner. Cela le rassura de voir que son état n'avait en rien alterner son humour. Et puis c'était une façon pour lui d'essayer de faire croire qu'il n'étais pas si mal en point que cela. S'il avait finit par accepter l'aide de Dorcas, c'est parce qu'elle ne lui avait pas laissée le temps d'y réfléchir mais maintenant qu'il était appuyé contre un des murs du château, il n'allait plus la suivre. Sa solution était de loin la meilleure et la moins risquée. Au fond Jake savait que la Griffondor n'accepterai pas cette option, pourtant il voulait quand même essayer de la convaincre.
Dorcas le regarda, étonnée et dubitative, semblant ne pas savoir quoi répondre. Un instant, Jake cru qu'elle aller accepter le deal et s'éloigner silencieusement. Toute fois, c'était sans compter sur la loyauté légendaire des Griffondors. Dès que la voix de Rusard se fit entendre, Dorcas eût comme un électrochoc. Elle se jeta en avant et ouvrit un des vieux placards à balais du château que Jake n'avait même pas remarqué jusqu'à présent alors qu'il s'y trouvait appuyé à cinq centimètres près. Dorcas l'attrapa par le bras et le jeta violemment à l’intérieur du placard sans aucun ménagement. Jake ne pu retenir un grognement d'étonnement mêlé de mécontentement. Jamais personne ne l'avait jamais traité de la sorte.
Pourtant, il ne pouvait pas en vouloir à Dorcas, cette dernière avait préférer les sauver tous les deux, en prenant de gros risques plutôt que d'abandonner Jake à son sort, appuyer sur son mur jusqu'à l'arrivée de Rusard. Décidément, cette fille était vraiment surprenante. Pour la forme, Jake décida de protester tout de même :


" Avec plus de délicatesse c'était pas possible ?! demanda t-il d'un ton accusateur. "

En effet, en le poussa à l'intérieur sans ménagement, le jeune homme avait trébuché et c'était étalé de toute sa longueur contre le mur opposé du placard. De plus, sa tête était venue heurter un coin de poutre et le faisait atrocement souffrir. Jake passa sa main sur cette dernière et se mit à grelotter. La fièvre le reprennait de plus belle, il mourait de froid. Il hésita à s’asseoir dans le fond du placard, assez spacieux pour un placard à balais, et à prendreses genoux dans ses bras, en position de foetus pour avoir plus chaud, comme fond souvent les enfants. Il ne voulait pas toute fois pas montrer à Dorcas à quel point il se sentait mal et resta debout, appuyé contre se qui semblait être un torchon. Il entendit Dorcas ensorceler le placard mais il n'y fit pas attention. A présent qu'il était si mal, la menace de Rusard les découvrant ne l'inquiéter même plus. Il voulait juste que tout cela cesse, qu'il arrête de se sentir aussi mal et qu'on lui apporte une couverture bien chaude. La jeune fille lui dit :


"Nous avons un répit." elle tourna son visage vers lui et ajouta " tu devrais t'assoirs... "

Il était si mal que ça ? Du moins, ça se voyait tant que ça ? Jake passa sa langue sur ses lèvres déséchées et avala avec difficulté sa salive. Pendant ce temps là Dorcas ranger le placard à balais afin de lui faire de la place. Elle qui voulait toujours faire la dur, en ce moment même elle semblait assez maternelle. Jake ferma les yeux et se concentra sur sa respiration afin de calmer son coeur qui marteler sa poitrine. Il se laissa glisser le long du sol et s'assit face à la jeune fille.

" Tu aurais pu partir Dorcas. Jake avait fait exprès de l’appeler cette fois ci par son prénom et non pas par son nom de famille. C'est tout à ton honneur. Il fit une pause et repris son souffle. Je savais bien qu'au fond tu m'aimais bien, plaisanta t-il avant de grimacer de douleur. La douleur à sa tête l'élancer toujours. "
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Lun 1 Aoû - 1:09

"Avec plus de délicatesse c'était pas possible ?" marmonna Winchester, et il se laissa glisser le long du mur avec toute l'élégance d'une projection de limace contre une surface râpeuse. Mais même ainsi, le teint tantôt gris tantôt jaune, les cernes plus lourdes encore que des valises, la lèvre tremblante et le front trempé de sueur, il gardait son charme désinvolte. Dorcas s'agenouilla près de lui tandis qu'un frisson l'agitait.

De son côté, elle se sentait également très fatiguée, probablement à cause de la longue journée suivie de la soirée qu'elle venait de vivre. La tête lui tournait un peu et elle sentait une migraine naître à l'arrière de son crâne. Elle relégua cela à la toute fin de sa liste de priorités, la première étant de s'asseoir car elle avait très mal aux pieds à cause de ses foutus talons.

Après quoi, elle prit la peine de répondre à la question de Winchester, non sans humour : "Plus de délicatesse ? Oh, je suis déçue. J'étais pourtant persuadée que tu préférais quand j'étais un peu violente..."

Elle lui adressa un clin d’œil mutin pour détendre l'atmosphère mais, soudain, elle vit de petites étoiles apparaître à la périphérie de son champ de vision. Quoi, allait-elle faire un malaise, là, à deux heures du matin dans un placard du premier étage hermétiquement clos ? Ridicule ! Elle fit papillonner ses paupières et, bientôt, les éclats de lumière fantôme disparurent.

"J'ai besoin de dormir, c'est tout." songea-t-elle, néanmoins un peu inquiète car cela ne lui était que très rarement arrivé, et dans des cas d'extrême fatigue, ce qui n'était pas le cas ce soir. Elle voulut étendre ses jambes, mais il n'y avait pas assez de place en largeur dans le placard, aussi les croisa-t-elle bien que cela fit remonter sa robe déjà courte à une hauteur outrageusement proche de l'attentat à la pudeur. De toute manière, Winchester avait déjà fait le tour du propriétaire et ce n'était pas comme si elle avait honte d'elle ou quoi que ce soit.

Le Serpentard profita du silence installé pour prendre la parole : "Tu aurais pu partir Dorcas. C'est tout à ton honneur."

La jeune fille frissonna à l'entente de son prénom. Quelque chose lui disait qu'elle allait regretter d'avoir été altruiste, comme toujours à vrai dire. Pourquoi ? Elle ne savait vraiment, mais le pressentiment qui la saisit avait quelque chose qui tenait de l'urgence, de la panique et de l'inquiétude. Un mélange pas vraiment agréable, d'autant plus qu'elle ne savait exactement où il prenait racine en elle, quelle était l'émotion mère à l'origine de tout cela...

Ces quelques paroles paraissaient avoir épuisé Winchester. Bon sang, elle l'avait connu plus endurant ! A cette pensée, elle ne put retenir un sourire amusé, qui s'agrandit lorsque le jeune homme ajouta sur le ton de la plaisanterie : "Je savais bien qu'au fond tu m'aimais bien."

Dorcas retint un éclat de rire et donna un très léger coup de coude dans le bras de Winchester, qui se trouvait à sa gauche. Elle coula un regard quasi amical vers lui et admit : "Oui, surtout quand nos bouches sont occupées à autre chose que se faire la conversation." Elle soupira et reprit : "Sérieusement, Winchester, ne te fais pas d'idées. J'aurais agi ainsi pour n'importe qui, c'est dans ma nature..."

Elle sourit et lui donna un autre coup de coude, tout aussi léger que le précédent, afin de le tenir éveillé : "Ne le prends pas mal pour autant. Tu es presque sympa quand tu n'es pas occupé à être serpentardesquement abominable, c'est à dire quatre-vingt dix pour cents du temps."

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Lun 1 Aoû - 23:18

Jake tenter de contrôler les frissonnements qui secouer son corps de toute part . De son côté, Dorcas s'agenouilla près de lui, comme elle pu dans l'étroit placard. Alors que Jake tenter d'oublier où il se trouvait et la raison à cela, un sot en équilibre incertain lui tomba sur la tête. Il sursauta surpris, se demandant quelle catastrophe venait encore s'abattre sur lui. Non seulement il était malade à crever mais il devait se cacher dans un placard à balais afin de ne pas être découvert par Rusard. Le sort s'acharner sur lui, pauvre petit Sang Pur, riche et influant. Ouais non, en faite y avait pire. Cette pensée réconforta Jake, et il repoussa rageusement le sot qui c'était abattu sur sa tête quelques minutes auparavant. Cela n'avait en rien arrangé la souffrance qu'il épprouver déjà depuis un bon moment. Entre sa maladie, le fait que Dorcas l'ai poussé violemment dans le placard et le sot, la tête de Jake lui semblait être une citrouille trop mûre dans laquelle on aurait glisser des pétards. C'est alors que Dorcas répondit :

"Plus de délicatesse ? Oh, je suis déçue. J'étais pourtant persuadée que tu préférais quand j'étais un peu violente..."

Jake sourit. Dans d'autres circonstance il aurait surement éclater d'un franc rire mais ici, il était trop mal en point pour exposer son point de vu. Il posa sa main sur son front, plus bouillant que jamais et soupira. D'un geste rageur, il releva sa main jusqu'à ses cheveux qu'il ébouriffa aussi violemment qu'il le pouvait actuellement.

" Je déteste être malade. Vraiment. C'est une perte de temps. Jake s'arrêta. Il avait faillit laisser échapper un " je n'en peux plus " mais c'était repris à temps. Un Serpentard ne devait jamais montrer ses faiblesses, encore moins devant une Griffondor, même si cette dernière avait déjà partagée votre lit. "

Il releva la tête et regarda Dorcas qui le regarder inquiète. Elle non plus n'avait pas un teins des plus frais. Jake mis cela sur le compte de la fatigue que la brunette devait ressentir en ce moment même. Elle avait quand même passée une journée en charmante compagnie et c'était surement bien occupé. De plus, elle l'avait soutenu jusqu'à ce placard, ce qui ne devait pas être une mince affaire. Une personne normale l'aurait surement remercier pour cela, mais Jake n'avait rien de normal. De plus, la remercier reviendrait à lui prouver qu'il avait eu besoin d'elle. Et ça, il ne pouvait l'accepter.
La Griffondor s'assit en tailleur et Jake ne pu s'empêcher de se demander pourquoi le chapeau magique avait il bien pu envoyer Dorcas chez les Griffondors. Elle était loin de l'archétype Griffondorien qu'il s'imaginer. Lorsque Jake plaisanta, Dorcas répondit :


"Oui, surtout quand nos bouches sont occupées à autre chose que se faire la conversation.

- ça veut dire que j'embrasse pas si mal, souligna t-il du tac au tac.

Elle soupira et reprit
: "Sérieusement, Winchester, ne te fais pas d'idées. J'aurais agi ainsi pour n'importe qui, c'est dans ma nature..."

Elle avait l'air sincère et Jake n'en doutait pas. Lui serait surement parti. Enfin cela dépendait de qui l'accompagner. Si cela avait été Dorcas ? Aucune idée. Il avait envie de se dire que non, il serait parti la laissant avec ses excuses et Rusard mais il fallait être franc, il y avait de grandes chances pour qu'il ai réagit de la même façon qu'elle. Et cela l’attristé. Depuis quand Jake Winchester était il gentil et serviable. ça ne lui allait vraiment pas de fréquenter ses Griffondors, il était temps qu'il se reprenne en main ! Dorcas lui donna un coup de coude et repris :

"Ne le prends pas mal pour autant. Tu es presque sympa quand tu n'es pas occupé à être serpentardesquement abominable, c'est à dire quatre-vingt dix pour cents du temps."


Cette fois ci Jake ne pu s'empêcher de rire. Cette réponse lui convenait tout à fait. Il aimer être " serpentardesquement abominable " et cette définition ne le déranger donc pas. Au contraire, il sembla même se redresser quelque peu, malgré son état . Il répliqua :

" Et toi tu peux être intéressante lorsque tu n'ai pas Griffondrorement agaçante et têtue. Mais je dois avouer que ça a certain charme. T'emballes pas Meadowes, ça n'est pas un compliment. continua Jake " .
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Mar 2 Aoû - 1:30

Dorcas ne put qu'approuver à la réplique suivante de Winchester : "Je déteste être malade. Vraiment. C'est une perte de temps."

Il paraissait sur le point de s'endormir. En tout cas, sa voix était percluse de fatigue et ses paupières semblaient avoir beaucoup de mal à ne pas se fermer. Cela n'empêcha pas le Serpentard de relever, avec une fierté mal dissimulée : "Ça veut dire que j'embrasse pas si mal"

Dorcas aurait reformulé, en disant par exemple "tu embrasses très bien", mais il était hors de question de le caresser plus que de raison dans le sens du poil. Elle garda donc cette remarque pour elle. Le placard était plutôt petit et elle ne tenait pas à mourir étouffée sous une poussée d'ego de Winchester, figurativement parlant. Le silence s'installa, seulement coupé par la respiration sifflante du Serpentard. Son état s'aggravait de minute en minute. Sur un tout petit centimètre de la porte du placard, dans le coin en bas à gauche, Dorcas lança un sortilège de révélision. Elle s'accroupit afin d'observer ce qui se passait à l'extérieur. Le mouvement provoqua un vertige, lequel lui donna la nausée. De mieux en mieux...

Malheureusement pour eux, Rusard était toujours dans le coin. Il était en grande conversation avec Miss Teigne, laquelle tournait dans le couloir à la recherche de leur odeur. Dorcas révoqua le sortilège de révélision puis se rassit. C'est à cet instant que Winchester, qui paraissait évoluer dans un espace-temps où les secondes étaient beaucoup plus longues qu'en réalité, s'anima de nouveau et s'apprêta à parler.

La remarque à propos de son tempérament abominablement serpentardesque quatre-vingt dix pourcents du temps lui redonna même un peu d'énergie, car son regard voilé s'éclaira tandis qu'il répondait :

"Et toi tu peux être intéressante lorsque tu n'ai pas Griffondrorement agaçante et têtue. Mais je dois avouer que ça a certain charme. T'emballes pas Meadowes, ça n'est pas un compliment."

"Oh, je..."'

Mais elle ne termina pas sa phrase, prise d'un nouveau vertige. Le monde tangua, bien qu'elle fut immobile. En dépit de ses efforts à papillonner des paupières, elle ne put chasser les nouveaux points lumineux qui dansaient dans ses yeux. La lisière de son champ de vision parut s’obscurcir et, elle le constata très vite, c'était bel et bien le cas.

"Je vais m'évanouir." dit-elle, sans songer que cela pouvait passer pour une réponse ironique faite au Serpentard à côté d'elle. Sa gorge devint sèche, ses paupières lourdes et, un instant, elle crut avoir perdu connaissance. Mais non, elle était toujours consciente puisqu'elle restait capable de penser. Sa tête cogna le mur derrière elle, dans un bruit mat. La douleur explosa dans tout son crâne, réveillant la migraine qui n'était que naissante. Elle se sentait soudain abattue, pire que fatiguée, comme rouée de coups. Était-elle fiévreuse ? Winchester lui avait-il refilé sa foutue maladie ? Si c'était le cas, ils étaient dans de beaux draps ! Bon sang, elle aurait dû l'abandonner sur place quand il le lui avait proposé !

Elle respirait doucement, elle n'avait pas rouvert les yeux car, dehors, le monde tanguait toujours. Elle se sentait somnolente, aussi. Le sommeil l'appelait et, pourtant, elle savait que s'endormir dans ce placard, aux côtés de Jake Winchester, ce n'était pas une bonne idée. Du tout... du tout... du tout...

[HJ : on conclut en s'endormant/étant retrouvé le matin, pour ensuite ouvrir le topic de l'infirmerie ? Very Happy]

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Jake Winchester le Mar 2 Aoû - 11:41

Jake releva la tête et fixa Dorcas. Décidément, elle aussi devenait bien blanche ... Enfin, c'était lui le malade de la soirée ! Lui qu'il fallait chouchouter et dorloter, même si pour rien au monde il ne le réclamerait. Et si quelqu'un se mettait à le faire, par mauvaise foi il serait même capable de râler. La jeune Griffondor se pencha vers la porte du placard et perça de quelques centimètres son sortilège afin de voir si Rusard était encore dans les parages. Alors que Jake était sur le point de lui demander faiblement si elle voyait quelque chose, ses yeux se mirent à le piquer. Mon dieu se qu'il était fatigué. Cette ascension des escaliers ainsi que la cavalcade afin d'échapper à Rusard et Miss Teigne l'avait vidé de son énergie. Il ferma les yeux quelques instants. Si seulement il pouvait là tout de suite s'endormir ... Non, ce n'était pas le moment ! Il devait attendre que Rusard s'éloigne et aller à l'infirmerie ! Mais quelle idée avait eu Dorcas de les enfermer dans un placard ?! Elle ne pouvait pas partir et le laisser aller à l'infirmerie tout seul ?! Non, il fallait toujours qu'elle joue les héroïnes. Bon, d'accord, c'était un acte brave et loyal. Mais qu'est ce qu'ils pouvaient être chiant ses Griffondors ! Un bruit sourd fit sursauter Jake qui rouvrit les yeux. Il mit quelques secondes avant de se réhabituer à la lumière ambiante et il fixa son attention sur Dorcas. Cette dernière semblait réellement mal et elle venait de se cogner la tête au mur de derrière. Ah non, pas une autre malade certainement pas ! Jake n'était pas en état de gérer deux cas en même temps. Déjà qu'il était lui même sacrément handicapé, il était hors de question qu'il s'occupe d'elle !

" Oh je ... je vais m'évanouir " dit la jeune fille d'une voix faible .

Elle laissa tombe mollement sa tête sur son épaule droite et pendant trois secondes, Jake crût qu'elle c'était réellement évanouis.


" Eh oh Dorcas, pas de blague ! réussit-il a articuler . T'as pas mangée aujourd'hui ? demanda t-il. "

Avec beaucoup d'effort, il tendit le bras vers elle et souleva son visage. Elle semblait un peu à l'ouest mais tout de même consciente. Il approcha sa main e de son front qui était brûlant et il dégagea une de ses mèches de cheveux. Aie Aie. Elle était elle aussi malade. Elle n'allait jamais lui pardonner ça, si c'était lui qui lui avait refiler se qu'il avait. Jake prit une grande inspiration et s'approcha comme il pu de Dorcas. Il bougeât comme il pu la jeune fille et plaça la tête de celle ci sur sa jambe afin qu'elle puisse s'en faire un cousin puis il finit par la prendre carrément dans ses bras afin qu'elle soit mieux installée. Il replaça le châle de la Griffondor sur ses épaules puisqu'à présent elle grelotter. C'était sa façon à lui de lui dire merci de ne pas l'avoir laissé tout seul, au dépend de sa condition physique et de Rusard. Il se mit à fermer les yeux lui aussi, en caressant machinalement les cheveux de la jeune fille qui respirait plus fort que la normale.
Ils étaient décidément dans de beaux draps ! Jake tenta de lutter contre son propre corps qui tenter de le plonger dans un profond sommeil. De sa main libre, il se frotta les yeux. Bientôt, sans qu'il n'y puisse rien, il finit par s'endormir, la belle brune dans ses bras.


HJ : ça me va ^^
avatar
Jake Winchester
    -Capitaine Jacky -


Messages : 445
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 26
Localisation : Partout où le vent me porte

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Dorcas Meadowes le Mar 2 Aoû - 13:41

Elle se laissa glisser doucement, contre le mur, en ayant l'impression que l'air autour d'elle était fait de coton et de ténèbres. Il lui sembla que Winchester s'adressait à elle, mais elle n'entendit pas bien ce qu'il disait. Elle discerna seulement les voyelles de son prénom - o-a. C'était assez drôle. Et douloureux, aussi. La migraine tapait contre l'intérieur de son crâne, de plus en plus fort. Les sons lui parvenaient de manière déformée, comme si elle les percevait à travers une vitre très épaisse, ou qu'elle se trouvait sous l'eau... oui, peut-être se trouvait-elle sous l'eau, vu la sensation de flottement qu'elle ressentait. Soudain, le monde se renversa, passant de la verticale à l'horizontale. Elle comprit qu'elle était couchée. Une odeur rassurante lui parvint. Elle ferma les yeux, si jamais ils avaient été ouverts une seconde. Quelqu'un la prit doucement dans ses bras. Un souffle chaud coula le long de sa nuque. Un éclair de conscience la traversa tandis qu'elle s'endormait pour fuir la fatigue, la douleur dans sa tête, la sècheresse dans sa gorge, et toutes les sensations physiques qui la traversaient, plus désagréables qu'autre chose, mis à part ce contact humain. Quelqu'un lui caressait les cheveux. Winchester ? Non. Drôle d'idée. On devait l'avoir transportée à l'infirmerie sans qu'elle s'en rende compte et, demain, quand elle se réveillerait moins fatiguée grâce aux potions de Pomfresh, elle devrait faire face aux conséquences de tout cela...

Pour l'instant, elle ne s'intéressait pas aux dites conséquences. Tout ce qui l'intéressait c'était... dormir. Et c'est ce qu'elle fit, malgré les soudains accès de fièvre. Elle comprenait maintenant l'état de Winchester et la force de caractère dont il avait fait preuve pour ne pas s'effondrer sur place. Elle-même, la maladie inconnue la terrassait. Elle sombra dans un sommeil plein de cauchemars brûlants, de rêves de fièvre, de bains de sueur froide et de visions déformées de la réalité, quand elle ouvrait un peu les yeux.

Au matin, le grincement d'une porte la réveilla. La lumière de l'aube inonda le placard, en rayons obliques qui traversaient ses paupières closes. La voix du concierge s'en suivit : "Ah, je vous ai trouvés ! Je le savais ! Ma douce Miss Teigne est mieux qu'un fin limier. Trouvés ! Vous allez avoir une retenue, pire, un avertissement !"

Son rire glauque résonna, et Dorcas ouvrit les yeux, hébétée. Ses cils lui collaient, elle avait l'impression d'avoir du sable sous les paupières. Elle reconnut la silhouette du concierge et grimaça. Lentement, très lentement car la tête lui tournait toujours même en étant immobile, elle se releva. Et constata qu'elle avait dormi sur les genoux de Winchester. Un bras du jeune homme endormi reposait sur sa hanche. Elle s'en dégagea et, avec les mêmes précautions qu'elle aurait voulu qu'on ait pour elle, essaya de réveiller le Serpentard en saisissant simplement sa main. En vain, bien sûr.

"Monsieur Rusard, on est tombés malades et... je..."

Elle avait la gorge trop sèche pour s'exprimer correctement. Tant pis, les explications seraient pour plus tard. On aurait dit qu'elle fumait dix cigare par jour tant sa voix était rauque et caillouteuse. Cela suffit cependant à convaincre le concierge qu'ils ne jouaient pas la comédie. Ca, leur teint de cire, les cernes, leurs yeux aux veines éclatées, leur état pitoyable en général. Dorcas se recoucha le temps qu'il aille chercher du renfort pour les emmener à l'infirmerie. Elle se sentait fourbue de courbatures. Dès que sa joue eut touché la cuisse de Winchester, elle sombra à nouveau dans un sommeil, déjà à bout de forces. Sa nuit ne lui avait guère apporté d'énergie.

[fin de RP, suite à l'infirmerie : "La rumeur pousse comme une mauvaise herbe après un incendie de forêt"]

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nuit, tous les chats sont gris (surtout Miss Teigne !) [PV Jake Winchester]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum