L'histoire d'un ange (ou pas)

Aller en bas

L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Invité le Dim 6 Nov - 18:58

Nom : Holmes
Prénom : Évangeline Rose
Surnom : Angie / Ange /
Âge : 16ans
Date & Lieu de naissance : 4 avril 1960 à Londres
Sexualité : Hétéro
Sang : Enfant de moldus
Année de Scolarité : 6ème
Baguette : bois de cerisier, 30cm, d’une très agréable souplesse et rapide, parfaite pour les enchantements. Elle contient un crin de licorne.
Patronus : Panthère noire
Avatar : Eva Green

Pour en savoir plus

Spoiler:
» Quelle est la première chose que tu fais en te levant le matin ? Je vais sous la douche et je chante
» Si je te dis que je n’aime pas le quidditch tu réponds quoi ?Tu rates quelque chose
» Entre tes parents et toi c’est l’amour fou ? Pas du tout, mon père me hait, ma mère m'ignore, et je me fous complètement d'eux
» La crise d’adolescence, elle est passée chez toi ou pas ? Tu l’as eu au moins ? Et sinon, c’était comment ? C'est le moment où j'ai découvert mon "potentiel" mon charme, et donc on va dire qu'au lieu de piquer des crises de nerfs, j'ai gagné en assurance.
» Tu te considères comme un(e) rebelle ? Ou un enfant sage ? Plutôt rebelle, j'aime pas qu'on me dicte ma loi, je suis libre et fière de l'être.
» Ton âme sœur, il est comment dans tes rêves ? Je préfère ne pas y penser, l'amour ca n'existe pas.



"Les filles sont irréelles, elles se promènent comme des anges sur l'arc-en-ciel de nos rêves."

Votre histoire avant Poudlard



Elle ne voulait pas mourir … Elle n’avait que vingt-et-un ans !

Les larmes coulaient le long de ses joues sales et parsemées de bleues et coupures. Evangeline était dans un très mauvais état, même ses vêtements n’étaient plus que des loques, déchirées à de nombreux endroits. Allongée à même le sol, elle s’était roulée en boule, dans une position fœtale, comme pour se protéger, mais cela ne servirait à rien. Ils allaient revenir et continuer leur sale boulot. Comment en était-elle arrivée là ? Angie était devenue un membre de l’ordre du phénix et elle luttait activement contre les mangemorts et Voldemort … mais elle était tombée dans une embuscade avec ses coéquipiers. Certains étaient comme elle, enfermés dans une cellule et subissaient mille sévisses pour qu’ils crachent des informations. A chaque fois qu’elle entendait des bruits de pas derrière la porte de sa prison, elle frissonnait, se demandant s’ils allaient venir encore une fois la torturer. Pour l’instant, un calme olympien régnait sur les lieux et les yeux perdus dans le vague, elle repensait à sa vie.

----------------------------------------

Enfant, elle n’était pas heureuse, loin de là. La plus part du temps, elle restait dans sa chambre dont le papier avait jaunis et était arraché. Un vrai taudis, comme le reste de sa maison d’ailleurs. Evangeline vivait dans un milieu insalubre, sale, et inadapté pour une enfant de son âge. Mais elle s’y était habituée, après tout elle n’avait jamais connu autre chose. Elle se revoyait, seule, pleurant parce que son père l’avait frappé encore une fois, parce qu’elle était dans son passage. De toute façon, toutes les raisons étaient bonnes pour qu’il lève la main sur elle. Et sa mère, elle ne disait rien. Que pouvait-elle dire de toute façon ?

Pour survivre, sa mère enchainait les boulots, travaillant de jour comme de nuit : caissière dans une petite superette et le soir trainant dans les rues à la recherche de client, pas la peine de vous faire un dessin. Son père, lui, il bossait dans une usine, à la chaine, mais l’argent qu’il gagnait, il le dépensait en tabac et alcool. Quand il était de retour à la maison, la première chose qu’il faisait, c’était se servir une bière et allait s’affaler dans le canapé pour regarder la télévision.

Alors dès qu’Angie sut se débrouiller un minimum, elle alla travailler dans les rues de Londres. Vendeur de journaux, cirer les chaussures des passants, vendre des allumettes. Et c’est à ce moment-là qu’elle se fit un cercle d’ami : des jeunes, tout comme elle, qui vivaient dans la misère. Dès lors, elle passait plus de temps avec eux dans les rues plutôt que chez elle, au moins elle retrouvait une joie de vivre. Ils leur arrivaient parfois de voler des fruits sur le marché, mais c’était uniquement pour se nourrir, pas pour le plaisir de voler. Ce n’était pas une bande de délinquant, juste des enfants qui n’avaient pas grand-chose pour se nourrir.

Quelques années plus tard, vers l’âge de dix ans, elle rencontra quelqu’un : Andrew. C’était un adolescent, à peine âgé de seize ans, qui lui offrit son premier travail, beaucoup plus rentable que les autres. La drogue circulait beaucoup dans les rues de Londres mais les principaux dealers s’étaient fait prendre et il ne restait presque plus personne pour vendre la marchandise. Qui irait soupçonner une petite fille, mignonne et souriante, adorable ? Personne ! C’était le bon plan. Et chaque argent qu’elle gagnait, elle le cachait soigneusement chez elle, sous la lame du planché. Pas un mot à son père, ni à sa mère. C’était son argent. Plus tard, elle l’utiliserait pour aller dans une école et y apprendre un vrai métier. Angie voulait vraiment se sortir de ce pétrin mais finalement, la vie lui donna un coup de pouce.

C’était un mardi matin, le facteur venait de passer et comme d’habitude un gros tas de lettre attendait sur le tapis. Elle était seule, enfin, disons que son père était parti travailler et que sa mère se reposer un peu de sa nuit avant de retourner au boulot pour onze heures. Et c’est là qu’elle découvrit sa lettre. Personne ne lui écrivait d’habitude. Et qu’est-ce que c’était Poudlard ? Lorsqu’elle l’ouvrit et découvrit son contenu, Evangeline crut à une mauvaise blague. La magie, ça n’existait pas. Alors elle déchira l’enveloppe et la lettre et les jeta sans regrets à la poubelle. Lorsque la nuit fut tombée, elle s’en alla de la maison pour rejoindre Andrew. Un client venait ce soir récupérer la marchandise et elle serait l’intermédiaire. Alors Angie attendit au point de rendez-vous, attendant que le drogué vienne récupérer sa cocaïne. Il n’y avait personne dans les rues à cette heure-ci, alors quand un chat tigré s’assit sur le muret à côté d’elle, elle ne put s’empêcher de sursauter. Elle le fixa un instant avant de hausser les épaules. C’était étrange, c’était comme si le regard de l’animal semblait … humain. Qu’est-ce que tu racontes Angie ? La jeune fille détourna les yeux pour fixer les ruelles de Londres, s’apprêtant à voir arriver son client d’un instant à l’autre.

« Evangeline Rose Holmes ? »

Ladite Evangeline sursauta et se retourna d’un bond pour voir une femme qui la fixait d’un œil perçant … comme celui du chat. Angie ne put s’empêcher de la détailler de bas en haut. Cette femme était vraiment … bizarre. C’était une femme de haute taille à l’aspect plutôt sévère, coiffée d’un chignon bien serré qui renforcé son air strict. Mais ce qui l’intrigua d’avantage, ce fut son regard perçant derrière des lunettes carrées … un regard semblable au chat de tout à l’heure, qui n’était plus là. Non, vraiment, elle se faisait des idées.

« Je suis le professeur McGonagall et je viens vous parler de Poudlard. »

Pourdlard ? Mais qu’est-ce que … Angie n’eut pas le temps de dire quoique ce soit, la sorcière continua ses explications, tout en marchant et en la ramenant chez elle. Elle n’arrivait pas à y croire, elle allait apprendre la magie. C’était … incroyable ! Merveilleux. Et en plus, c’était un pensionnat, alors elle allait pouvoir quitter la maison pendant une année.

----------------------------------------

Evangeline sourit en repensant à tout cela. C’était le plus beau jour de sa vie. Elle revoyait encore le sourire de la vieille McGo devant ses questions. Elle se rappelait avoir pris tout son argent et avoir fait tout le chemin à pied jusqu’au chaudron baveur pour y faire ses achats, lire les livres avec passion, dévorant chaque mot jusqu’au dernier mais jamais sa soif ne fut étanchée. Elle se rappelait encore du voyage en train, dans le Poudlard Express, de son arrivée au château dans les barques, mais plus encore du choixpeau sur sa tête qui cria …


Votre histoire après Poudlard

Serdaigle. Elle n’aurait pas pu mieux tomber. La maison des érudits, parfait pour l’aider à grandir dans le monde magique malgré avoir vécu pendant près de dix dans le monde moldu. D’après « l’histoire de Poudlard », elle aurait aussi aimée être dans la maison des Lions, qui correspondait peut-être mieux à son caractère enflammé, mais tant pis. Et puis, pour l’avenir, c’était mieux ainsi.

A cet instant, c’était plus des flashs qui lui venaient à l’esprit. Les visages de ses amis, jeunes, en première année tout comme elle. Les maraudeurs et leurs bêtises … c’était le bon vieux temps où tout le monde riait, protégé par le cocon Poudlarien. Maintenant, elle était enfermée et pour garder le moral, elle rependait à sa vie. Ou alors c’était parce qu’elle croyait qu’elle allait mourir. Vite … il fallait qu’elle pense à autre chose. Poudlard.

La vie à Poudlard, c’était la liberté. Etre dans un bel endroit, manger chaud et de la bonne nourriture, se sentir bien et protégée. C’était le bonheur, et c’était vraiment la première fois qu’elle y goutait. Ne plus jamais partir, c’était son seul désir. A la fin de la première année, elle était même jusqu’à allait se cacher dans un recoin de Poudlard pour rater le train … mais Dumbledore l’avait trouvé. Comme une enfant prit en faute, elle se rappelle l’avoir suivi jusqu’aux portes de Poudlard. Elle se rappellera toujours de ce moment où il s’est baissé à son niveau pour lui parler. Pour lui qu’elle ne devait pas s’inquiétait, que ce n’était que deux mois à passer, quatorze dans ses sept années à Poudlard. Et après, elle serait libre. Cela lui donna du baume au cœur, même si elle partait avec un boulet aux pieds. Mais elle redoutait ses vacances, « monstres », « dégages », « on devrait te bruler sur le bucher ». Les coups n’avaient cessé de pleuvoir, et sa mère, elle s’en fichait toujours, elle ne l’approchait même plus. Alors elle retourna dans la rue pour continuer son boulot d’avant, mais juste pour les vacances d’été, au moins, elle allait retrouvait ses amis, et ça l’éloignerait de la maison le temps de quelques heures.

Et les années passèrent et son adolescence qui échangea son apparence d’enfant avec le corps d’une femme. Déjà en quatrième année, elle avait gagné en beauté, mais en sixième année, elle commencé à devenir femme. Et son ambition avait grandi, si bien que ses cotés peu glorieux prirent un peu le dessus. Manipulatrice, elle sera prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut, pas comme le ferai un enfant gâtée, mais juste parce qu’elle avait toujours appris à se battre pour avoir quelque chose. A à Poudlard, c’était pareil, il y avait la compétition entre les maisons, mais aussi entre les élèves eux-mêmes, et sans oublier les insultes. Les sang-de-bourbe, ca fusait dans tous les sens, et elle commençait de moins en moins à supporter cela. Alors elle est devenue plus impulsive, soupe au lait aussi … Mais c’est aussi devenue en quelque sorte une femme fatale. Disons pour faire court qu’elle ne croit pas à l’amour. Il y a toujours une ombre qui vient obscurcir le tableau, alors elle préfère profitait de tous ces moments.

Et elle arriva en 6ème année, c’est là que …

------------------------

C’était le bruit d’une clef que l’on tourne dans une serrure. Angie se releva brusquement et alla se coller contre le mur, comme pour échapper à la prochaine agression. La porte s’ouvrit, baignant sa sombre prison d’une lumière aveuglante, si bien qu’elle dût se protéger les yeux.

« C’est Angie. Elle est là. »


Cette voix. Evangeline n’eut pas le temps de se remettre de l’agressive lumière qu’elle sentit des bras musclés l’entourer.


« C’est fini, Angie. Il est mort ! Il est enfin mort. »


Il était mort. Un sourire vint alors éclairer son visage tuméfié. Elle allait enfin pouvoir se reposer un peu, digérer cette expérience qui lui avait fait beaucoup de mal. Il allait lui falloir du temps avant de se remettre. Mais pour l’instant, elle n’avait envie que d’une chose, enfin s’endormir tout en se sentant enfin en sécurité.

Tout était fini … et tout allait commencer.



MANIPULATRICE / IMPULSIVE / ÉGOCENTRIQUE / PRÊTE A TOUT / SUSCEPTIBLE - SOUPE AU LAIT
Parfois douce comme un ange / Cultivée / Loyale / Courageuse / Le coeur sur la main (et tout cela seulement avec les gens qu'elle aime)

Physiquement, je suis...

Evangeline, petit diable derrière un visage d’ange. Tout en elle respire le charme d’une jeune fille calme et douce, gracieuse comme une danseuse étoile. Lorsque qu’elle se déplace, on a chaque fois l’impression qu’elle flotte, qu’elle glisse silencieusement, ombre gracile et furtive. Et quand son regard se pose sur vous, c’est comme si vous vous sentiez près à fondre. Des yeux menthe à l’eau tout à fait craquants et qui savent vous séduire d’un simple petit battement de cils. Et puis, elle sait aussi se mettre en valeur pour séduire son petit monde et montrer qu’elle est parfaite aux yeux des autres, filles, garçons et professeurs.

Son uniforme noir, elle l’adapte à sa façon. Au lieu de petits mocassins noirs ou des ballerines que portent habituellement les étudiantes, elle, elle met des petits talons qui mettent en valeur ses jambes recouvertes de bas de nylon noirs. Sa jupe plissée est légèrement raccourcie, pas trop pour ne pas avoir l’air d’une fille de joie, mais juste assez pour attirer les regards. Ses chemisiers ne sont pas trop décolletés, pour ne pas ravir les regards qui la dévorent, pour susciter le désir et faire marcher leur imagination. Oui, le petit ange aime plaire.

Ses cheveux, aussi noirs que l’ébène, elle en fait tout et n’importe quoi. Des chignons, des queux de cheval, lissés ou bien bouclés, désordonnés ou bien coiffés, peu importe car de toute façon, tout lui va à ravir. Il ne suffit parfois que d’un sourire pour que le charme opère.

Sa peau pâle ne lui donne pas l’impression d’être malade, bien au contraire. Elle a l’aspect de la porcelaine, mais bronze facilement aux rayons du soleil. Une peau qu’elle entretient jours après jours, l’embellissant par divers produits de beauté et maquillage, mais sans pour autant aller dans l’excès. Bien souvent, elle assombrit ses paupières avec un fard noir qu’elle estompe peu à peu et qui met ses yeux vert pâle en valeur. Et sa bouche finement dessinée, un peu charnue, elle y applique un peu de rouge à lèvres pour mettre en valeur son visage. Et puis, cela ne fait que renforcer son caractère un peu charmeur et femme fatale.

Elancée et mince, elle peut paraitre fragile mais c’est sans compter son jeux de mains puissant. Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences. D’ailleurs, qui aurait pu croire qu’elle venait d’un milieu défavorisé et violent ? Personne car elle cachait ses cicatrices habilement. Ce n’est pas difficile non plus, la plus part sont dans son dos : au milieu, sur la colonne vertébrale, on peut y voir deux ou trois brulures de cigarette et plusieurs petites cicatrices dans tout le dos. Au début que chaque année, elle avait des bleus sur le visage et parfois la lèvre fendue, mais le fond de teint et le rouge à lèvres savaient dissimuler tout ça.



Moralement je suis ...

Que dire sur ce petit diablotin ? Cette fille-là fera tout pour arriver à ses fins. Elle est déterminée et enragée, un vrai fauve en cage. En apparence et devant vous, elle ne montrera pas son vrai visage, pour ne pas risquer de perdre sa bonne réputation, évidemment. Sauvons les apparences. Bref, décrivons ce petit bout de femme, plus complexe qu’elle n’y parait au premier abord.

Angie est quelqu’un de très cultivée. Comme c’est une née-moldue, lorsqu’elle est arrivée à Poudlard, elle avait envie de tout connaitre de ce monde, tout dans les moindres détails. D’ailleurs à peine ses livres achetés à Fleury-Bott, qu’elle lisait en marchant, en mangeant, sans parvenir à détacher ses yeux de cette petite merveille. L’histoire de Poudlard n’était pas la liste scolaire demandée, mais elle n’avait pas pu s’en empêcher. Comme quoi, vous voyez qu’elle n’était pas si méchante au-début. Mais dès son entrée au collège, elle a bien vu que tout n’était pas rose. Là-bas, elle n’était qu’une sang de bourbe qui ne méritait pas d’être une sorcière. Dès lors, toute la magie euphorique disparut et son caractère initial repris le dessus et se renforça même. Elle décida de ne plus se faire marcher sur les pieds et de justement leur montrer de quoi elle était capable, c’était elle qui allait tous les dominer.

Son caractère initial ? Eh bien, comme vous le savez, lorsqu’elle était enfant, ce n’était pas la joie. Loin de là. Rapidement, elle a dû apprendre à se débrouiller seule et c’est pourquoi elle est aussi indépendant aujourd’hui. Evangeline ne s’appuie sur personne, seule elle l’est et elle le restera. Dépendre de quelqu’un d’autre lui serait insupportable. Depuis toute petite, elle est ainsi et ce n’est pas aujourd’hui que cela allait changer.

C’est aussi une manipulatrice. Certaine de son charme et de son intelligence, elle peut en user pour avoir ce qu’elle veut. Ce n’est pas qu’elle est enfant gâtée, loin de là, mais quand elle veut quelque chose, elle va tout faire pour l’obtenir, tout ! C’est une entêtée, une bornée et rien ne changera. Et puis, il faut aussi avouer qu’elle aime plaire, des ex et des amants, elle en a eu une paire. Non pas parce que c’est une salope, mais disons qu’elle ne croit guère à l’amour, il n’y a que le désir.

Susceptible, elle l’est aussi. Une insulte, n’importe quoi, pourrait la faire démarrer au quart de tour. Et puis, elle a la baguette facile, surtout le sortilège de chauve-furie qu’elle maitrise à la perfection. Donc gares à vos fesses si vous cherchez à l’énerver, vous pourriez y gagner un allé-simple à l’infirmerie. Et pas seulement à cause des sorts … à force de vivre dans la rue, il faut savoir se défendre, alors ses poings lui ont beaucoup servi dans sa jeunesse.

Mais bon, malgré ces petits défauts, Angie peut vraiment être un ange parfois. Parfois … quand elle se sent en confiance avec quelqu’un, avec ses amis les plus proches. Et si l’un d’eux devait être dans le pétrin, elle l’aiderait, elle le défendrait corps et âme. Alors oui, on peut dire que malgré son caractère manipulateur et garce sur les bords, elle sait être loyale et généreuse.

Pour résumer la personnalité complexe d’Evangeline, on pourrait dire que c’est une séductrice et une manipulatrice qui sait utiliser les situations à son avantage. Elle est soupe-au-lait et s’énerve donc facilement, mais avec ses proches, elle sait se montrer douce et loyal. C’est un démon aux airs angéliques mais qui montre parfois les bons côtés de sa personnalité.


Prénom ou Pseudo : Delphine ^^
Âge : 21 ans
Expérience en rp : quelques années
Tu as lu le règlement ? oh oui
Code : [validé par D.]
Double(s) compte(s) ? Ja voll, Her Commandant
Comment as-tu connus le forum ? Bah, DC ^^
Que penses-tu du forum ?Je l'aime *-* les gens sont sympas et fous, je ne m'en lasse pas.
Quelque chose à dire ?

Questionnaire de répartition

Spoiler:
» Alors que vous vous promenez dans un couloir sombre de l’école vous entendez des bruits de pas derrière vous et vous apercevez une ombre au fond du couloir. Que faîtes-vous ?

(d)Vous continuez votre route, mais sortez par précaution votre baguette et vous restez à l'affut du moindre bruit

» Vous êtes en plein duel, quelle tactique allez vous utiliser pour battre votre adversaire ?
(a) Une tactique défensive. Vous vous protégez à l’aide de bouclier jusqu’à ce que la personne çe soit bien fatigué, vous passez ensuite à l’attaque.


» Dans 30 minutes va commencer le cour d’histoire de la magie, vous réalisez que vous avez complètement oublier de faire le devoir que le professeur à donné il y à 1 semaine. Que faire ?

(d)Vous vous réveillez en sueur de ce cauchemar, vous ne pas faire un devoir, impossible.

» Voldemort vous envoie une lettre et vous propose de rejoindre ses mangemorts. Comment réagissez-vous ?
(a)Vous êtes outré et vous lui exprimez votre refus dans une lettre, vous êtes contre ces agissements et lui faites bien sentir.


Dernière édition par Evangeline R. Holmes le Dim 6 Nov - 23:44, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Invité le Dim 6 Nov - 19:02

Bienvenue à toi =D *.*Eva
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Invité le Dim 6 Nov - 19:24

Bienvenue
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Dorcas Meadowes le Dim 6 Nov - 20:40

Bienvenue parmi nous !
[note interne : hiiii, nos personnages sont faits pour s'entendre, et enfin une née-moldue ! cheers ]

Tout est en règle, excepté qu'il manque deux choses : la citation sous la première image, et les 5 défauts et 5 qualités juste avant la description physique. Pour le reste, tant côté nombre de lignes que qualité du contenu, c'est impeccable !
Dès que ces deux détails seront rectifiés, le choixpeau passera pour répartition. Wink

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Xenia P. Romanova le Dim 6 Nov - 21:44

Bienvenue Very Happy

_________________

Métamorphomage

Spoiler:
avatar
Xenia P. Romanova
Her Royal Highness Princess Xenia Petrovna Romanova of Russia


Messages : 570
Date d'inscription : 05/10/2010
Age : 26
Localisation : Paradise

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Invité le Dim 6 Nov - 22:07

Détails ajoutés Very Happy

Et merci les filles ^-^
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Le Choixpeau Magique le Dim 6 Nov - 22:36

Oh, je vois en toi de grandes forces et de grandes faiblesses. Les deux se compensent admirablement mais moi, Choixpeau, vais faire en sorte de te rendre plus forte... car c'est ce que tu désires au plus profond de toi, n'est-ce pas ?
Tu es juste et loyale, mais plus encore courageuse. Pour autant, la maison des Lions ferait-elle l'affaire ? De par ton ambition d'être à tout prix heureuse un jour, je pourrais t'envoyer chez les Serpents, mais je crains que tu ne t'y sentes pas à ta place... et tes origines moldues n'ont rien à voir là-dedans, sache-le !

Plus que le courage ou l'ambition, ce qu'il te faudra pour réaliser et vivre tes rêves, c'est l'intelligence. Tu ne manques ni de curiosité ni d'ouverture d'esprit. Ma décision est certes inattendue pour toi, mais je sais lire entre les lignes. Je sais que tu trouveras ta parfaite place dans la maison des érudits... SERDAIGLE !

Bienvenue à Poudlard mon enfant.

_________________

Les humains ont vraiment un don
pour désirer
ce qui leur fait le plus de mal.
avatar
Le Choixpeau Magique

Messages : 128
Date d'inscription : 09/03/2010
Localisation : Dans le bureau de Dumbledore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Dorcas Meadowes le Dim 6 Nov - 22:41

Et voilà ! Wink
Plus que la partie post-Poudlard, et ce sera bon. Smile

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Invité le Dim 6 Nov - 22:42

Rah, Eva *.* si peu prise dans les RPG, c'est bien dommage d'ailleurs ^^
Excellent choix !

Bienvenue parmi nous très chère, dommage on pourra pas s'entendre Arrow
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Invité le Dim 6 Nov - 23:46

Suite de l'histoire postée Smile


Héhé, tu adores tout mes vava toi :p, mais tu détestes mes deux perso ... snifouille !
J'vais en baver avec toi (cousin)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Invité le Lun 7 Nov - 0:45

Rah ben merde c'était re-toi x)

*sort*
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Dorcas Meadowes le Lun 7 Nov - 9:01

C'est parfait, tu es désormais validée. Bon jeu parmi nous. Wink

_________________


"Heroes are born to be troublemakers."
avatar
Dorcas Meadowes
Kick-ass girl


Messages : 1114
Date d'inscription : 28/06/2011
Localisation : Poudlard

Voir le profil de l'utilisateur http://entrechats.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un ange (ou pas)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum