Les Maraudeurs R.P.G
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

[Pv Rabastan Lestrange] A kiss with a fist...

2 participants

Aller en bas

[Pv Rabastan Lestrange] A kiss with a fist... Empty [Pv Rabastan Lestrange] A kiss with a fist...

Message  Victoria O'Sullivan Mer 1 Mai - 21:39

Victoria ouvrit les portes du bureau où elle s'était laissée enfermer quatre heures plus tôt et soupira intérieurement : la pause de midi, enfin ! Quand son supérieur lui avait demandé de fouiller dans les dossiers des recrues du corps d'armée des duellistes afin de vérifier qu'aucun n'aurait de raison apparente de rejoindre Voldemort et d’œuvrer comme agent double, elle avait d'abord accepté avec sa rigueur militaire coutumière, avant de comprendre que cela allait lui prendre toute la semaine. Et ce n'était que lundi... mais lundi midi, au moins, elle allait pouvoir profiter de son heure et demie de pause.

Sifflotant, la jeune femme quitta le département des armées magiques et, toujours sifflotant, prit l’ascenseur qui la trimballa d'étage en étage jusqu'à la déposer, enfin, du côté de l'Atrium. Au sortir de la boîte aux grincements plutôt inquiétants mais jamais menaçants – magie oblige ! – Victoria se fraya un chemin parmi la foule bariolée de visiteurs qui se pressait ici. L'avantage d'être en uniforme de duelliste d'un rouge bien tapant et bien connu : les gens s'écartaient naturellement devant elle, et elle parvenait à circuler de manière presque aisée. Presque. Il y avait toujours quelqu'un pour lui marcher sur le pied, et se répandre en excuses en voyant la duelliste en uniforme. L'armée faisait peur, malheureusement, alors qu'ils étaient là pour protéger les populations... Victoria sourit à la personne qui lui avait écrasé le pied, puis poursuivit son chemin en espérant qu'il resterait quelque chose à manger à la cafétéria à cette heure-ci (bientôt 13h, plutôt tard pour une pause déjeuner !)

Calmement, elle parvint à la cafétéria, plus en retrait par rapport à l'Atrium et, malheureusement, ouverte au public, ce qui signifiait une longue file d'attente et pas mal de tables prises. Elle prit son mal en patience, s'inséra dans la file, prit son plateau et se s'offrit une salade composée, et une énorme part de gâteau au chocolat, son péché mignon. Alors qu'elle venait de payer en pièces sonnantes et trébuchantes, et qu'elle se tournait vers la salle surpeuplée, un soupir de découragement s'échappa d'entre ses lèvres fines : beaucoup de personnes seules occupaient des tables pour deux ou quatre, ayant placé leurs affaires sur les chaises autour pour montrer que soit ils attendaient quelqu'un, soit il ne désirait voir personne à leur table.

Patiemment, Victoria attendit qu'une place se libère, en espérant ne pas planter là pour une bonne partie de sa pause. Au pire, se dit-elle, j'irai manger dans la salle de l'Atrium, sur le bord de la Fontaine de la Fraternité. Ou dans son bureau, mais cette perspective la décourageait déjà.
Victoria O'Sullivan
Victoria O'Sullivan

Messages : 20
Date d'inscription : 02/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

[Pv Rabastan Lestrange] A kiss with a fist... Empty Re: [Pv Rabastan Lestrange] A kiss with a fist...

Message  Rabastan Lestrange Jeu 2 Mai - 13:34

Le bureau de Rabastan était à l’image de la demeure de son propriétaire : quelque peu en désordre. Les dossiers s’empilaient sans ordre apparent, éparpillés aux quatre coins du bureau, et des parchemins semblaient toujours sur le point de s’en échapper. Le jeune homme s’était déjà attiré quelques remarques de ses supérieurs sur la façon d’organiser ses affaires, mais il n’en avait jamais vraiment tenu compte. Après tout, ce léger désordre n’était pas le signe d’une négligence, mais quelque chose d’entretenu. Il était sérieux dans son travail, on ne pouvait le critiquer sur le sujet, alors qu’on le laisse procéder à sa manière ! Lui seul parvenait à se retrouver dans ses dossiers, sans la moindre hésitation.

Pour l’heure, ils le barbaient plus qu’autre chose, ces dossiers. Aucune affaire intéressante ne se profilait à l’horizon, ce n’était que routine, routine et… routine. Cela signifiait donc que le Ministère n’avait aucune nouvelle piste concernant les Mangemorts et qu’il avançait à tâtons, en avançant hypothèse après hypothèse, sans aucune certitude. Rabastan soupira en terminant de classer un dossier. Une note de service s’éleva soudain du coin où il les rangeait, lui rappelant qu’il avait une réunion avec les chefs des principaux services du département de la justice, et qu’en tant qu’assistant de Bartemius Croupton, il se devait d’y participer. Le nom de son chef tirait toujours un discret sourire au jeune homme, comme au souvenir d’une plaisanterie connue de lui seul. Si le si féroce Barty Croupton Sr, acharné à défendre la justice et à pourfendre les criminels et les Mangemorts savait ce que son cher et unique fils faisait dans son dos… D’une certaine façon, c’était rassurant pour les sbires de Voldemort de voir qu’ils pouvaient pour l’instant infiltrer le Ministère sans encombre.

Douze heures quarante-cinq. La réunion s’achevait tout juste. Croupton avait jugé utile de rappeler encore à tous les menaces qui pesaient sur le monde magique en la personne du Seigneur des Ténèbres. Un laïus mené de sa voix sèche et décidée, mais qui n’était qu’une énième variante d’un discours mille fois répété. Le Ministère n’avait vraiment rien à se mettre sous la dent… Libéré parmi les derniers, Rabastan rejoignit rapidement le rez-de-chaussée du Ministère dans l’ascenseur brinquebalant. Comme c’était à prévoir, la cafétéria était pratiquement pleine. Quelle idiotie, aussi, de laisser le restaurant ouvert à tous les visiteurs… Enfin, le jeune homme put se servir une généreuse portions de frites, dorées et craquantes à souhait, accompagnées d’une belle pièce de viande en sauce, et de quelques légumes qui tentaient tant bien que mal de rééquilibrer le menu. Leurs efforts étaient voués à l’échec, puisque l’assiette fut rejointe par une part de gâteau au chocolat. Rabastan faisait partie de ces privilégiés capables de manger ce qu’ils voulaient sans prendre un gramme de graisse. Et pour les femmes qui en doutaient, il était toujours prêt à en apporter la preuve.

Par chance, une table se libéra un peu plus loin, juste après qu’il eut payé, et il se jeta dessus, grillant la politesse à deux collègues qui semblaient tourner depuis un moment dans la cafétéria. Sans leur prêter attention, le jeune homme posa sa veste sur la chaise en face de la sienne. Il ne tenait pas à ce qu’un collège s’installe d’autorité face à lui. Certains étaient capables de s’imposer avec un sans-gêne qu’il ne supportait pas. Rabastan allait attaquer son repas, lorsque son regard fut soudain attiré par un éclat rouge.

Une sorcière en robe rouge de duelliste se tenait à l’entrée de la salle, cherchant visiblement une place. Une duelliste… Les Mangemorts n’avaient pas encore eu l’occasion de les infiltrer. En quelques secondes, Rabastan détailla la jeune femme. Entre trente et trente-cinq ans à vue de nez, un teint de porcelaine qui contrastait avec des cheveux de jais… Sa haute taille lui conférait un charme particulier. Rabastan ne mit pas longtemps à se décider. Après tout, sa mission n’était-elle pas de collecter toutes les informations possibles, pouvant être utiles aux siens ?

Il se leva, rejoignit la jeune femme en quelques pas, et la salua d’un sourire courtois.

–Pardonnez-moi… Vous cherchez une table, n’est-ce pas ? Si vous me permettez…je suis seul à la mienne, et je serai ravi de vous y accueillir.

Il présentait toutes les apparences du jeune homme de bonne famille, aimable, charmant sans être séducteur. Il ajouta :

–Je suis Rabastan Lestrange.
Rabastan Lestrange
Rabastan Lestrange

Messages : 18
Date d'inscription : 15/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum